Blogues

Couches lavables - Velcro vs boutons pression

Votre choix est fait : bébé portera des couches réutilisables. Maintenant, préférez-vous des couches à velcro ou avec boutons-pression? Voici les avantages et inconvénients des deux options.

À ma première grossesse, j’ai décidé, pour diverses raisons écologiques, économiques et de santé, d’opter pour les couches réutilisables. Une rapide recherche sur internet, une visite en boutique et j’étais l’heureuse propriétaire d’un ensemble de couches lavables.

Si les couches lavables représentent une grande économie à long terme versus les couches jetables, l’investissement de base est tout de même substantiel; alors, aussi bien choisir la couche qui vous convient le mieux.

Pour ma part, j’ai jeté mon dévolu sur les couches à velcro. Je n’ai même pas considéré les couches à boutons-pression. Il aura fallu la naissance de Blanche, ma benjamine, avant que je teste la seconde option. Trois bébés plus tard, je vous partage mes observations pour vous aider à choisir la couche idéale pour vous et votre famille.

Au départ, je crois sincèrement que tout est une question d’habitude. À changer près d’une dizaine de couches par jour, on devient un véritable ninja du changement de fond de culotte, peu importe la couche choisie!

Évidemment, au départ, le velcro est plus rapide. L’ajustement se fait automatiquement et repositionner la couche - si elle est trop serrée ou pas assez - est un jeu d’enfant. Quant aux boutons-pression, il faut tester les différentes possibilités pour trouver l’ajustement idéal pour bébé. Ça demande un peu de temps, mais une fois qu’on a trouvé, ne reste qu’à répéter. Par contre, si mamie est de passage et change une couche, le velcro est plus simple; l’ajustement, moins risqué pour les fuites. Les papas aux grandes mains apprécient habituellement le velcro qui ne demande pas une manipulation minutieuse. Si votre amoureux aime les pyjamas à fermeture éclair et n’apprécie pas ceux à boutons, gageons que les couches munies de velcro seront un must pour votre famille.

Si l’ajustement est votre priorité, sachez que les deux modèles permettent de conserver le contenu de la couche… dans la couche. Les boutons-pression sont en nombre suffisant pour assurer un ajustement optimal au fur et à mesure de la croissance de bébé. J’ajouterais même qu’avec ses deux rangées de boutons, ce modèle permet un ajustement en deux temps : cuisses et taille. On n’a qu’à utiliser les boutons-pression situés en biais les uns des autres. Une caractéristique absente des couches à velcro.

Puisque vos couches subiront de multiples lavages, il importe de parler de l’entretien que vous en ferez. Vous imaginez bien les dégâts que peut causer un velcro mal attaché lors du lavage ou du séchage, non? Imaginez lorsqu’on lave et sèche une vingtaine de couches ensemble. Ça peut virer à la catastrophe. Évidemment, les fabricants de couches ont pensé à cet aspect et ont cousu des velcros de qualité sur leurs produits, mais si vous utilisez vos couches très longtemps, le velcro n’est pas la meilleure option. Lorsque j’ai utilisé les miennes pour mon deuxième enfant, certains velcros ont commencé à se détacher dans la sécheuse et à s’entremêler les uns aux autres. Ça a abimé certaines couches. Pour le même type d’entretien, les couches à boutons-pression restent donc plus belles, plus longtemps. À l’occasion, il faut nettoyer les velcros, en retirer tous les fils ou poussières qui s’y logent et rendent moins efficaces ces derniers. Un travail de moine, mais qui augmentera considérablement la durée de vie de vos couches.

À long terme, les boutons-pression semblent plus solides. Avec le temps, certains velcros peuvent retrousser aux coins et diminuer d’autant leur qualité d’agrippement. Remarquez, je n’ai jamais retrouvé bébé avec une couche pendouillant entre les jambes parce que les velcros s’étaient détachés.

Pour les mamans écologiques qui comptent utiliser leurs couches pour plus d’un enfant, il est plus facile de reconditionner vos couches munies de velcro que celles munies de boutons-pression. Un velcro se découd pour faire place à un neuf aisément, un bouton-pression cassé se répare, mais un bouton-pression arraché laisse un trou dans le tissu et rend la couche inutilisable.

Comme vous le constatez, chaque type de couches comporte ses avantages et ses inconvénients. Maintenant, à vous de bien choisir!

Vous hésitez entre les couches jetables ou lavables? Si vous croyez que la différence ne tient qu’à l’aspect écologique des deuxièmes, détrompez-vous! Il y a plusieurs avantages à choisir la couche réutilisable.

1- C’est écologique : évidemment la couche lavable a aussi une empreinte écologique, mais elle est plus petite que celles des couches jetables, en grande partie parce qu’ici on utilise l’hydroélectricité qui est une énergie verte et renouvelable. Si on fait sécher ses couches sur la corde à linge, c’est encore meilleur pour l’environnement et on bénéficie du pouvoir désinfectant naturel du soleil.

2- C’est meilleur pour la peau de bébé : les couches jetables contiennent une multitude de produits chimiques alors que les couches lavables sont faites de matières naturelles comme le coton, le chanvre et le bambou. De nombreux parents constatent que bébé fait moins d’érythème fessier dans des couches lavables, car le tissu respire mieux que le papier des couches jetables.

3- Ça facilite l’apprentissage de la propreté : les couches de papier sont hyper-ultra-supra-absorbantes. Bébé est donc moins conscient qu’il vient d’uriner ou de déféquer, car les produits chimiques de la couche emprisonnent l’urine. La couche lavable demeure plus humide et bébé apprend plus rapidement à reconnaître que sa couche est souillée. Au moment d’apprendre la propreté, les couches lavables deviennent donc des alliés.

4- C’est économique : de la naissance à la propreté, bébé porte environ 6000 couches. L’économie est bien réelle si vous faites l’acquisition de couches lavables. Selon la Fondation David Suzuki du Canada, c’est plus de 1 800 $ que vous économiserez. De plus, certaines municipalités offrent une subvention ou une exemption de taxes aux familles qui font ce choix. Renseignez-vous bien et conservez vos factures.

Josée Bournival

Josée Bournival est l’auteure du best-seller Bébé boum, paru aux éditions Hurtubise. Animatrice et comédienne depuis près de 15 ans, elle est passionnée de maternité pour le plus grand bonheur de ses trois filles : Clémentine, Simone et Blanche. Elle nourrit le blogue SOS maman à partir d’expériences vécues durant sa dernière grossesse et avec la naissance de la petite dernière! Vous pouvez la suivre sur son site, vous abonner à sa page Facebook et son compte Twitter.


Cette semaine
Pour des petits bedons en santé

Présenté par Florastor®

L'arrivée d'un enfant dans le monde est un événement important au sein d'une famille. Chaque bébé naît avec son propre bagage qui le rend unique, et force est d'admettre que ce n'est pas toujours ce à quoi on s'attendait. Un constat assez unanime que font les nouveaux parents : comment se fait-il qu'on ne nous ait pas dit ça ?! 

Un été simple et en tout confort

Présenté par Pampers

L'été est enfin à nos portes, c'est le moment de faire le plein de vitamine D et de beaux souvenirs estivaux en famille ! 

Prévenir et soigner les bobos d’été

À chaque saison, ses petits bobos. On joue dehors, on court et on explore, sous le chaud soleil estival. Rien d’étonnant à ce que le nombre d’égratignures, de piqures d’insectes et de coups de soleil augmente légèrement.

Top 10 des plus belles plages du Québec

Enfin les plages sont ouvertes! On vous présente les 10 plus belles plages du Québec.