Blogues

Belly Bandit

La grossesse vous laisse un ventre indésirable que vous voudriez bien camoufler? Vous souhaitez donner un coup de pouce à la nature? Essayez la camisole Mother Tucker de Belly Bandit!

- Maman? Est-ce que t’as encore un bébé dans ton ventre?

- Ben non, Clémentine. C’était Blanche qui était dans mon ventre, dis-je en pointant mon bébé.

- Alors pourquoi ton ventre est encore gros?

Je suis certaine que vous aussi, vous avez eu une discussion semblable avec vos enfants suite à une grossesse. Chaque fois, ça me laisse un goût amer en bouche. J’ai beau me raisonner qu’il est normal que mon corps change avec l’âge et les grossesses, c’est désagréable de constater que ce ventre, autrefois plat et ferme, est maintenant « confortable ».

De mon point de vue, à part le temps, une saine alimentation et de l’exercice, il n’y a rien qui permet de retrouver un ventre plat et une taille fine. Si vous croyez que le produit en vedette dans cette chronique est un miracle en soi ou une cure de jouvence, vous serez déçue! 

J’avoue quand même que j’ai eu envie de tester le produit pour vous. Parce que la majorité des mères regardent avec dédain ou tristesse leur ventre après avoir donné naissance. La camisole Mother Tucker de Belly Bandit promet de faire disparaître vos poignées d’amour en adoucissant les bourrelets, amincissant la taille et redéfinissant la silhouette. Elle ne promet pas de vous faire maigrir.

J’ai été séduite par le marketing et l’humour prôné par la compagnie Belly Bandit. Le produit est présenté dans une boite tendance et féminine. Aucune association possible entre cette camisole de compression et les énormes gaines beiges de nos grands-mères. L’emballage respire sensualité et féminité.

On y présente la science de la « muffinologie » ou comment faire disparaître nos poignées d’amour et « muffin top ». Aborder le problème avec le sourire fait du bien et dédramatise le tout. On se sent comprise et dans le même bateau que toutes les autres mères. Puisqu’on est aux prises avec une petite bedaine récalcitrante, aussi bien en rire!

Différents modèles de camisole sont proposés. Pour ma part, j’ai opté pour la camisole d’allaitement avec un superbe décolleté plongeant. Je dirais même plus : TRÈS plongeant. Je l’ai enfilée en me disant que si le produit n’arrivait pas à camoufler mes petits bourrelets, il aurait l’avantage de dévier le regard de mon amoureux. Ce qui fut confirmé quelques minutes plus tard. Disons qu’il faut assumer les rondeurs de sa nouvelle poitrine allaitante. Si ce n’est pas votre cas, la compagnie propose aussi une camisole avec un col rond, beaucoup plus sage, tel que démontré ici par mon amie Marie-Ève.

La camisole Mother Tucker est vraiment confortable. La compression n’entrave en rien la respiration ou les mouvements. Cependant, on sent bien l’effet de serrement qui m’a rappelé tout au long de la journée de contracter mes abdominaux pour avoir une meilleure posture. Un détail qui m’a agréablement surprise. Le produit me rappelle de me tenir droite et d’engager les muscles de mon ventre : un excellent début.

Le vêtement est comme une seconde peau. Les larges bretelles ajustables assurent un bon maintien de la poitrine et le tissu crée un galbe très agréable pour l’œil. Qui dit seconde peau, dit évidemment vêtement moulant. Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre nouvelle silhouette, vous pourrez enfiler votre camisole sous une robe ou un chandail tout en demeurant confortable. Pour éviter les marques blanches de déodorant, on enfile la camisole par les pieds, comme une jupe.

J’ai fait un exercice avant-après pour votre bénéfice. Sur les deux photos de gauche, je porte la camisole Mother Tucker; alors que sur celles de droite, je porte une camisole noire d’une autre marque. Honnêtement, difficile pour moi de vous dire que j’ai vraiment vu une différence en terme de centimètres ou de disparition miraculeuse de mes bourrelets. Après tout, la camisole ne fait pas fondre la graisse, elle la gaine. Cependant, le décolleté et la coupe du vêtement sont vraiment flatteurs et donnent l’illusion d’être plus mince. Remarquez également que ma posture est plus droite avec la camisole Mother Tucker.

La camisole possède trois zones de compression distinctes. La plus ferme enserre la taille et le ventre, la seconde forme une large bande au bas de la camisole et la dernière, moins moulante, complète le dos de la camisole à la hauteur de la poitrine. L’idée est d’assurer un maximum de compression là où se situe le problème : au ventre et sur les hanches. Bien pensé! Mais qui dit compression sur un corps aux courbes prononcées, dit aussi camisole qui roule. Malgré les différentes zones de compression, créées justement pour déjouer le problème, après quelque temps, il faut tirer la camisole vers le bas pour éviter la formation d’un rouleau. Un désavantage somme toute bien mineur comparé au soutien offert par le produit. Si votre taille est aussi large que vos hanches, vous ne rencontrerez pas ce problème.

Mon verdict final : la camisole Mother Tucker est fort utile pour vous redonner confiance en vous et pour vous sentir bien dans votre peau. Utilisée sous d’autres vêtements, ses petits bémols disparaissent et vous bénéficiez de ses propriétés moulantes. 

Après un accouchement, la reprise de l’activité physique devrait se faire de manière progressive pour la nouvelle maman. Surtout en ce qui a trait à la région abdominale. Les muscles pelviens et abdominaux ont été étirés et fragilisés. Celles qui ont subi une césarienne doivent se fier à leur inconfort et ajuster la durée et l’intensité de leurs exercices pour ne pas se blesser.

Certaines mamans auront l’énergie nécessaire pour recommencer à bouger dans les jours qui suivent l’accouchement, alors que d’autres mettront plusieurs mois avant de reprendre leur entraînement physique. Respectez votre rythme.

Si votre ventre flasque vous préoccupe, inutile de faire des redressements assis au lendemain de l’accouchement. Ce type d’exercice peut même être dommageable pour vous si vous souffrez de diastase des abdominaux. Le rendez-vous de la 6e semaine postpartum est un bon moment pour discuter de tout ça avec la personne qui a effectué votre suivi de grossesse.

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada recommande de commencer doucement la reprise de l’activité physique avec des exercices visant à tonifier le plancher pelvien (Kegel). Commencés peu de temps après l’accouchement, ces exercices pourraient même réduire le risque futur d’incontinence urinaire.

Josée Bournival

Josée Bournival est l’auteure du best-seller Bébé boum, paru aux éditions Hurtubise. Animatrice et comédienne depuis près de 15 ans, elle est passionnée de maternité pour le plus grand bonheur de ses trois filles : Clémentine, Simone et Blanche. Elle nourrit le blogue SOS maman à partir d’expériences vécues durant sa dernière grossesse et avec la naissance de la petite dernière! Vous pouvez la suivre sur son site, vous abonner à sa page Facebook et son compte Twitter.


Cette semaine
Pour des petits bedons en santé

Présenté par Florastor®

L'arrivée d'un enfant dans le monde est un événement important au sein d'une famille. Chaque bébé naît avec son propre bagage qui le rend unique, et force est d'admettre que ce n'est pas toujours ce à quoi on s'attendait. Un constat assez unanime que font les nouveaux parents : comment se fait-il qu'on ne nous ait pas dit ça ?! 

Un été simple et en tout confort

Présenté par Pampers

L'été est enfin à nos portes, c'est le moment de faire le plein de vitamine D et de beaux souvenirs estivaux en famille ! 

Prévenir et soigner les bobos d’été

À chaque saison, ses petits bobos. On joue dehors, on court et on explore, sous le chaud soleil estival. Rien d’étonnant à ce que le nombre d’égratignures, de piqures d’insectes et de coups de soleil augmente légèrement.

Top 10 des plus belles plages du Québec

Enfin les plages sont ouvertes! On vous présente les 10 plus belles plages du Québec.