Blogues

Transformation de vêtements pour la grossesse

Les vêtements de maternité sont dispendieux. Quand on considère le temps qu’on les portera, certaines alternatives deviennent plus qu’intéressantes. C’est le cas de la transformation de vêtements.

Je suis de nouveau enceinte. Un grand bonheur familial qui atteindra son apogée à l’automne. Les filles sont enthousiastes, spéculent sur le sexe du bébé à venir et posent une tonne de questions :

-         Est-ce qu’il a de la lumière dans ton ventre le bébé pour voir?

-         Est-ce que bébé sait que je l’aime déjà?

-         Pourquoi ton ventre est encore petit même s’il y a un bébé là-dedans?

Ce ventre que Simone qualifie de « petit » commence pourtant à déborder de mes pantalons. Je n’en suis qu’à la fin du premier trimestre de la grossesse et j’ai déjà ressorti mes vêtements de maternité. J’avoue que j’ai amplement de vêtements pour la saison froide, mais très peu pour les canicules estivales à venir. Moi qui venais à peine de m’acheter pantalons courts et bermudas réguliers, croyant que je ne tomberais pas enceinte aussi rapidement. L’idée de dépenser pour de nouveaux vêtements de maternité ne me sourit pas. D’autant plus que pour moi, c’est officiellement la dernière grossesse. Heureusement, j’ai découvert la transformation de vêtements.

Il est possible de métamorphoser n’importe quel vêtement régulier en vêtement de maternité. Les couturières minutieuses de Mère Hélène taillent le vêtement et y installent une bande élastique. J’ai fait le test avec un pantalon bleu jeans qui commence déjà à me créer des poignées d’amour sur les hanches et à coincer mon ventre.

Première bonne nouvelle, il est possible de choisir la couleur de la bande élastique : blanc, marine ou noir. Le choix vous appartient. Au domaine du retient-bedaine, tous les tissus ne sont pas égaux. Après plusieurs tests, la compagnie s’est associée à Bedondine dont les matériaux offraient le meilleur soutien tout en étant confortables. La bande est très large et peut être portée de deux manières, soit repliée en début de grossesse ou tendue pour soutenir un ventre plus lourd dans les derniers mois de la gestation.

Je trouve l’idée géniale pour transformer un vêtement tendance fraîchement acheté qui sera passé de mode après la grossesse. Pour continuer à porter ce jeans fétiche qui nous fait des fesses d’enfer. Pour revamper de vieux vêtements de maternité dont la bande élastique a fait son temps. Ou encore pour simplement éviter les coûts élevés des vêtements spécialisés. Pensez-y… n’importe quels pantalon et jupe vendus à petit prix dans une boutique que vous aimez fréquenter peuvent être transformés. Plus besoin de s’en tenir aux quelques modèles disponibles dans les boutiques de maternité. C’est l’occasion de vous créer une garde-robe de maternité différente et qui reflète vraiment votre personnalité.

Autre avantage majeur de faire affaire avec des professionnelles plutôt que de se bricoler soi-même un vêtement de maternité : la pose de la bande. Les couturières analysent le vêtement et cherchent à conserver la silhouette d’origine. Remarquez comme la bande est plus haute à l’arrière qu’à l’avant du vêtement, épousant à merveille le creux des reins et évitant de toujours tirer sur la bande élastique afin que le pantalon cesse de tomber.

Des vêtements de maternité personnalisés, à petit prix et qui me vont comme un gant? J’achète!

Puisque la grossesse ne dure que 9 mois, plusieurs femmes ne veulent pas investir de sommes colossales pour l’achat de vêtements de maternité. Voici quelques astuces pour vous aider à économiser tout en étant en beauté pendant la grossesse. 

1- Le bandeau de grossesse : il permet d’allonger blouses et chandails, particulièrement si vous êtes amateure de pantalons ou jeans à taille basse. Grâce à lui, vous pouvez porter encore plus longtemps vos vêtements réguliers puisqu’il maintient en place un pantalon dont vous laissez le bouton dégrafé, par exemple.

2- Les hauts à doubles fonctions : si vous faites le choix d’allaiter bébé, recherchez les vêtements d’allaitement qui conviennent également pour la grossesse. Chandails et robes peuvent souvent être utilisés avant et après la naissance de bébé. C’est l’occasion de faire une pierre, deux coups!

3- La patience : dès que vous avez un test de grossesse positif entre les mains vous courez les boutiques pour l’achat de vêtements? Attendez un peu! Rares sont les femmes qui engraisseront uniquement du ventre jusqu’à la fin de la grossesse. Certains vêtements de maternité achetés en début de grossesse ne vous feront plus au troisième trimestre. C’est particulièrement le cas des jeans ou chemisiers de coton qui contiennent peu d’élasticité. Les acheter uniquement quand vous en avez vraiment besoin permettra peut-être de limiter les achats en fin de gestation.

4- Fréquentez vos boutiques préférées : ne magasinez pas uniquement dans les boutiques de maternité. Certains vêtements réguliers conviennent très bien pour les femmes enceintes à condition qu’ils soient extensibles, à taille élastique ou de coupe ample. Puisqu’il y a davantage de concurrence et de choix dans le prêt-à-porter féminin que dans la mode reliée à la maternité, les prix y sont souvent plus avantageux.

Josée Bournival

Josée Bournival est l’auteure du best-seller Bébé boum, paru aux éditions Hurtubise. Animatrice et comédienne depuis près de 15 ans, elle est passionnée de maternité pour le plus grand bonheur de ses trois filles : Clémentine, Simone et Blanche. Elle nourrit le blogue SOS maman à partir d’expériences vécues durant sa dernière grossesse et avec la naissance de la petite dernière! Vous pouvez la suivre sur son site, vous abonner à sa page Facebook et son compte Twitter.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Commentaires