Bébé

La bronchiolite et le virus respiratoire syncytial (VRS)

Souvent causée par les microbes du rhume, entre autres le virus respiratoire syncytial (VRS), la bronchiolite affecte les bronchioles, les petits conduits qui permettent à l’air de circuler dans les poumons.

La bronchiolite atteint surtout les enfants de moins d’un an et c’est l’une des maladies les plus répandues dans le groupe d’âge des 0-2 ans, surtout ceux de 3 à 6 mois. Chaque année, elle touche près de 30 % des nourrissons surtout à la saison du rhume entre la mi-octobre et le début du printemps.

Symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite dure environ une semaine. Les symptômes les plus courants, qui ressemblent beaucoup à ceux du rhume, sont :

  • la toux;
  • l’écoulement nasal et la congestion;
  • une légère fièvre;
  • diminution d’appétit;
  • irritabilité;
  • respiration sifflante en raison des sécrétions à l’intérieur des bronches.
Transmission et prévention

Hautement contagieux, le virus se transmet par la toux et par le contact avec des sécrétions ou des objets contaminés. Par exemple, le virus respiratoire syncytial est reconnu pour survivre plusieurs heures sur des objets et sur la peau. Il est donc essentiel de se laver les mains souvent pour limiter la propagation du virus. Pour les enfants plus vieux, montrez-leur à tousser dans le creux de leur coude plutôt dans le poing. Cette méthode est recommandée dans tous les cas de toux contagieuse. Laver les objets avec lesquels bébé est en contact (jouets, suce, biberon, etc.) devient également un incontournable pour limiter la propagation de la maladie.

La bronchiolite commence habituellement par ce qui semble être un rhume, puis quelques jours plus tard, d’autres symptômes apparaissent, notamment la respiration sifflante propre à la bronchiolite. Notez que bébé peut avoir plus d’une bronchiolite chaque année.

Le respect de quelques gestes simples de prévention dans l’entourage du bébé pourrait permettre de faire reculer l’épidémie des nourrissons :

  • se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper d’un bébé;
  • aérer la chambre tous les jours;
  • éviter d’emmener le nourrisson dans des lieux publics très fréquentés, où il pourra se trouver en contact avec des personnes enrhumées (transports en commun, centres commerciaux, hôpitaux, etc.);
  • ne pas échanger les biberons, suces et jouets que bébé porte à sa bouche;
  • éviter d’embrasser les enfants sur le visage, lorsque l’on est enrhumé ou que l’on a des symptômes grippaux;
  • si on a un rhume, porter un masque chirurgical ou « anti projection » (en vente en pharmacie) avant de s’occuper d’un bébé.

Cette semaine
Que faire pour aider nos ados à traverser cette crise tout en douceur ?

Ce n’est pas un secret, le confinement est très difficile pour les adolescents. Ceux qui sont au tout début de leur vie se retrouvent confinés à un mode de vie contraignant et à une oppression de leur évolution sociale.

Enceinte après une fausse couche

Toutes celles ayant vécu une fausse couche vous le diront : ce n’est pas une épreuve facile à surmonter. Et lorsqu’on tombe enceinte après une fausse couche, les craintes et l’anxiété débarquent. Comment les surmonter?

Sortir l'hiver avec un bébé

Même avec un petit bébé, on ne peut pas passer tout l’hiver à l’intérieur, c’est évident. Voici donc comment profiter de l’hiver, même avec un nouveau-né.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires