Sécurité

Vite sur les pattes, lent sur les roues!

Lorsque vous faites marche arrière et qu'il y a des tout-petits à proximité, redoublez de prudence.

En avril 2003, le Australian Transport Safety Board (ATSB) rendit publique une étude sur les tout-petits ayant été happés à mort par un véhicule roulant à faible vitesse. Mais ce qui est notamment tragique dans tout cela, c'est que la plupart de ces incidents étaient survenus à la maison de l'enfant et mettaient en cause un membre de la famille ou un ami. Durant la période couverte par l'étude, le nombre annuel de décès se situait en moyenne à 12, quoique ce nombre variait d'une année à l'autre. On dénombrait 17 décès en 1996, dix en 1997 et neuf en 1998.

La plupart des victimes étaient des tout-petits qui étaient assez vieux pour se déplacer, mais trop petits pour que les conducteurs puissent facilement les apercevoir. Les véhicules en cause étaient surtout de gros véhicules à quatre roues motrices, de gros véhicules utilitaires, des fourgonnettes de livraison ou des poids lourds. Dans la majorité des incidents, le jeune enfant avait suivi un adulte qui sortait de la maison, sans qu'on s'en aperçoive.

Grâce à cette étude, l'ATSB a lancé une campagne de sensibilisation destinée à donner à la population quelques consignes de sécurité susceptibles de prévenir ces tragédies :

  • Supervisez en tout temps les enfants chaque fois que vous déplacez un véhicule. Tenez-les par la main ou gardez-les à proximité afin de veiller à leur sécurité.
  • Si vous êtes le seul adulte à la maison et que vous devez déplacer un véhicule, et ce, même sur une très courte distance, placez les enfants dans le véhicule avant de le mettre en marche.
  • Considérez l'entrée comme une ruelle. Interdisez aux enfants d'y jouer.
  • Empêchez les enfants d'avoir accès à l'allée pour voiture depuis la maison. Songez à faire installer des portes de sécurité, une clôture ou des barrières.
Portrait de la situation en Amérique du Nord

Kids and Cars, un organisme américain sans but lucratif qui recueille, à partir de données publiques, des données sur les incidents impliquant un véhicule qui faisait marche arrière, affirme qu'en 2002, au moins 58 enfants avaient perdu la vie lorsqu'un véhicule à moteur faisait marche arrière. Selon Kids and Cars, plus de 80 % des victimes avaient moins de quatre ans, et la mère ou le père ou un proche parent était au volant dans environ 60 % de ces incidents.

Il n'existe au Canada aucune donnée officielle sur les blessures occasionnées par un véhicule à moteur qui circulait hors de la voie publique. Le Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT), qui répertorie le nombre de visites à la salle d'urgence de dix hôpitaux pour enfants et de cinq hôpitaux généraux au pays, peut aider à accoler des chiffres à ce problème :

Selon la base de données du SCHIRPT, il y a eu 237 blessures dans les allées pour voiture entre 1990 et 1998. Près de la moitié (110) des victimes avaient quatre ans et moins.Dans plus de la moitié (125) des cas, l'enfant blessé se tenait debout à côté du véhicule ou derrière celui-ci pendant que le conducteur avait déplacé sonvéhicule sans avoir vu l'enfant . Le nombre de blessures dans les allées pour voiture atteint des sommets en été (39 %), de même qu'au printemps (31 %).

Selon un rapport du SCHIRPT se fondant sur les données de 1996-98, le quart des enfants blessés par un véhicule qui faisait marche arrière (28 sur 107) avaient entre deux et quatre ans. Par contre, le fait que 62 % des enfants hospitalisés avaient moins de cinq ans indique que les enfants plus jeunes avaient subi des blessures graves. Comme la situation en Amérique du Nord est similaire à celle en Australie, les mêmes mesures de précaution s'imposent.

Réduire les angles morts

Certains véhicules sont maintenant dotés de capteurs qui permettent de détecter les obstacles qui se cachent derrière le véhicule. Lorsque le véhicule recule, le sonar de recul de la General Motors du Canada avertit le conducteur de la présence d'obstacles à l'aide d'une alarme sonore et visuelle à code de couleur située au-dessus de la lunette arrière qu'on peut voir dans le rétroviseur au fur et à mesure que le véhicule s'approche de l'objet. Selon GM, ce système peut détecter un objet stationnaire ou un enfant qui bouge, mais pas en tout temps. Ce genre de dispositif, qui n'est qu'une aide au conducteur, ne peut donc en aucun cas remplacer un conducteur vigilant. Les fabricants travaillent actuellement à la mise au point d'un radar de stationnement arrière qui n'est pas encore sur le marché.

Si vous avez un gros véhicule, le Conseil canadien de la sécurité vous propose d'installer des dispositifs, tels que des rétroviseurs supplémentaires, afin de réduire les angles morts. Ou encore, pour réduire les risques lorsque vous faites marche arrière, garez votre véhicule à reculons dans l'allée. Ne reculez jamais à une vitesse supérieure à la vitesse de marche d'un enfant.

Mise à jour

Des chercheurs de l’Université de l’Utah ont découvert que la conduite en marche arrière dans les allées de garage constituait une source souvent ignorée d’accidents potentiellement graves impliquant des enfants en bas âge. Ils ont analysé des données sur 495 enfants soignés pour des blessures subies dans des accidents piétonniers – dont 128 se sont produits dans des allées de garage – sur une période de huit ans. Six pour cent des enfants sont décédés. Les voitures, les camions et véhicules utilitaires sport étaient en cause respectivement dans 55 %, 25 % et 12 % des accidents. Le nombre de cas a augmenté au cours des quatre dernières années de l’étude.

Références

SJ Fenton et al. The prevalence of driveway back-over injuries in the era of sports utility vehicles. Journal of Pediatric Surgery 2005; 40(12): 1964-8.

Ce texte appartient au Conseil canadien de la sécurité (CCS).

Conseil canadien de la sécurité (CCS)

Le Conseil canadien de la sécurité (CCS) est un organisme à but non lucratif et autonome axé sur le savoir, qui se consacre à la promotion de la sécurité. Le Conseil canadien de la sécurité s’emploie à suivre les progrès les plus récents réalisés dans le domaine de la sécurité afin d’offrir ressources et renseignements basés sur les travaux et statistiques les plus fiables.


Cette semaine
Les meilleures activités et sorties du mois de septembre 2021

L'automne est à nos portes... mais l'été n'a pas dit son dernier mot! Avec ce sentiment de douce euphorie de vivre sur du temps emprunté, on profite à fond du beau temps : allez, tout le monde dehors!

Tendances mode : automne 2021

Au Québec, les couleurs de l’automne sont flamboyantes et non seulement dans les paysages, mais aussi dans les collections de vêtements. Voici 5 marques québécoises à découvrir! 

Des boîtes à lunch plus écologiques

Le retour en classe approche et avec lui quelques responsabilités qu'on avait laissé derrière avec grand plaisir. Parmi les tâches qui constituent la routine, on retrouve la fameuse boîte à lunch qu'on doit préparer chaque soir. 

Linguine aux noix de pin et prosciutto

La recette qu’on vous propose aujourd’hui est présentée par les produits duBreton. Cette recette de pâte toute simple à réaliser est absolument délicieuse.  

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires