Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Vaccin H1N1 obligatoire pour tous ?

Auteur Message

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 9 novembre 2009 18:52:43 EST  
J'ai vue le reportage pas très nuancé "d'Enquête" et celui de" Découverte".

À les écoutés, pas de problèmes, tout vas pour le mieux dans le meilleurs des mondes, le vaccins est 100 % "safe" aucuns problèmes tout est beaux ! Les adjuvants ?? Ben voyons donc les adjuvants...Y'a rien là, pas de problème tout est beau mais ce qu'ont ne dit pas dans ces reportages c' est POURQUOI ils sont bel et bien écrit NOIR sur BLANC dans les effets secondaires possibles fournies par GLAXOSMITHKLINE lui-même pour le vaccin AREPANRIX.

Si tout doutes étaient écartés, ils ne ressentiraient pas le besoin de mettre ces avertissements !

Pourtant ils sont bel et bien là mais dans ces reportages, silence...Comme si ils n'existaient pas ! Rolling Eyes

Je dois prendre ça pour du cash ?

De plus...Je suis LOIN de penser que les vaccins seuls causent les problèmes de santé grandissant que nous remarquons aujourd'hui ( asthme, cancer, allergie etc ) mais je pensent qu'ils contribuent à polluer notre organisme déjà très fortement attaqué...

Déjà que notre alimentation n'est pas extra en Amérique du nord ( selon moi trop riche en calorie et trop pauvre en nutriment et antioxydant ) n'aide vraiment pas...D'ailleurs, j'ai entendu un spécialiste dire que l'un des problème majeur pour les nord-américain et la grippe revient en bonne partie à leurs alimentation...

C'est pas avec du sucre qu'on se bâtit un système immunitaire ! Mais bon je m'écarte...Bref, j'aurai apprécier plus de nuance et des explications plus complète et plus précise.

  

revenir en haut

Maé

Inscrit le :
24 avr. 2007

Posté le: 9 novembre 2009 18:42:51 EST  
Et bien moi je suis de ceux et celles qui croient fermement que lorsqu'une hypothèse, aussi "incrédible" soit-elle, est émise, nul ne peut passé à côté sans se questionner.

J'ai écouté le reportage de Enquête. Le chercheur qui affirme qu'aucun lien ne peut être fait entre la vaccination et le développement du syndrome de Guillain-Barré par le passé. La raison:des données inconnues. C'est pas parce qu'on ne sait pas, et ne peut pas prouver que le doute n'est pas probant, que l'hypothèse ne tient pas la route. Et combien d'hypothèses infirmées se sont par la suite avérées confirmées. La science est faite de cela. rappelez-vous, la terre était plate, c'était juré!!
Wink  

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 9 novembre 2009 18:40:28 EST  
euh...

Prétendre que les vaccins n'ont aucun impact sur la santé n'a pas plus de sens. Ils font parti du tout au même titre que les médicaments, les additifs chimiques des aliments modernes, la pollution, etc. 

revenir en haut

Charloudelidou

Inscrit le :
08 déc. 2008

Posté le: 9 novembre 2009 17:03:45 EST  
Je m'excuse mais j'en REVIENS PAS des affaires que je lis, ben voyons donc il n'y aucun espèce de lien entre la disparition des maladies infantiles suite a la vaccination et l'augmentation des allergies, de l'asthme et du diabète chez les enfants! Ca n'as pas d'allure ca! Je voudrais voir une seule source scientifique crédible qui pourrait prétendre quelque chose comme ca! Notre environnement est beaucoup plus toxique qu'au siècle dernier (et la je parle de ce qu'on mange, qu'on respire ou qu'on vit dedans) et c'est un lien beaucoup plus logique et vérifiable que les vaccins!

 

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 9 novembre 2009 16:36:45 EST  
Exactement, le vaccin ne peut pas donner le virus, et encore moins faire en sorte qu'on le transmette! Si une personne tombe malade suite à la vaccination, soit elle a attrapé la grippe avant que le vaccin ne fasse effet, soit elle a mal réagit au vaccin.

Sinon, c'est comme dire qu'un chien mort et démembré peut encore mordre...

Mme Lanctôt, dans le reportage Enquête, disait que donner un vaccin, ça reviendrait à commettre un petit viol pour en prévenir un plus gros, raisonnement qui ne tient absolument pas la route à mon avis. Il ne s'agit pas de donner la maladie telle quelle pour la prévenir, mais plutôt de la donner en photo (façon de parler) pour qu'elle soit éventuellement reconnue par le système immunitaire si elle apparaissait "live" et qu'ainsi, il sache comment réagir pour s'en débarrasser. Pour reprendre l'analogie de Mme Lanctôt et lui donner son véritable sens par rapport au vaccin, je dirais plutôt que pour prévenir le viol, on explique ce que c'est, afin que la personne puisse savoir reconnaître une situation qui se dirige en ce sens et réagir adéquatement.  

revenir en haut

Étincelle

Inscrit le :
21 juil. 2006

Posté le: 9 novembre 2009 15:22:52 EST  
Lilylou

On ne peut PAS attraper la grippe à cause du vaccin... c'est le virus MORT et FRAGMENTÉ qui est utilisé...

Oui on peut l'attraper malgré le vaccin, surtout dans les 10 à 14 premiers jours le temps que le système fasse les anticorps mais on ne peut pas l'attaper parce qu'on a pris le vaccin... 

revenir en haut

Maé

Inscrit le :
24 avr. 2007

Posté le: 9 novembre 2009 14:34:11 EST  
Lilylou a écrit
angelbears78 a écrit


C'est comme jouer a la roulette russe. On peut jouer des dizaines de fois sans jamais prendre la balle, comme on peut jouer qu'une seule fois et se faire exploser la cervelle.  


C'est exactement l'exemple que je donne.
Je n'ai pas envie de jouer à la roulette russe avec ma famille.

S'il fallait que la vaccination devienne obligatoire (comme en France) et bien je déménage!!

Moi c'est pas compliqué j'ai plus peur des effets secondaires de la vaccination que d'attraper la maladie.
Puis je ne me sens pas protégé par ceux qui sont vacciné, meme que j'aime pratiquement mieux les éviter quand ils viennent de se faire piquer de peur qu'ils tombent malade et me le donne. Combien de personne se sont fait vacciné pour l'infuenza et ont attrapé l'influenza!

On est en train de remplacé les maladies infantiles tels que les oreillons, rubéole....par d'autres: allergies mortelles, asthme, autisme,diabète....etc ESt ce vraiment mieux?

lilylou- une pro anti-vaccin mais qui est la seule de son entourage TOUS mes amis font vacciner leurs enfants et ma plus grande crainte est qu'un d'eux aient un effets secondaire irréversible. 


Je partage entièrement et j'assume d'avoir l'air étrange. Mais on ne me fera pas croire que mes questions sont bêtes. Si je me les poses(et nombres d'autre individus) elles méritent donc une réponse.

 

revenir en haut

Lilylou

Inscrit le :
02 févr. 2008

Posté le: 9 novembre 2009 14:29:24 EST  
angelbears78 a écrit


C'est comme jouer a la roulette russe. On peut jouer des dizaines de fois sans jamais prendre la balle, comme on peut jouer qu'une seule fois et se faire exploser la cervelle.  


C'est exactement l'exemple que je donne.
Je n'ai pas envie de jouer à la roulette russe avec ma famille.

S'il fallait que la vaccination devienne obligatoire (comme en France) et bien je déménage!!

Moi c'est pas compliqué j'ai plus peur des effets secondaires de la vaccination que d'attraper la maladie.
Puis je ne me sens pas protégé par ceux qui sont vacciné, meme que j'aime pratiquement mieux les éviter quand ils viennent de se faire piquer de peur qu'ils tombent malade et me le donne. Combien de personne se sont fait vacciné pour l'infuenza et ont attrapé l'influenza!

On est en train de remplacé les maladies infantiles tels que les oreillons, rubéole....par d'autres: allergies mortelles, asthme, autisme,diabète....etc ESt ce vraiment mieux?

lilylou- une pro anti-vaccin mais qui est la seule de son entourage TOUS mes amis font vacciner leurs enfants et ma plus grande crainte est qu'un d'eux aient un effets secondaire irréversible. 

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 9 novembre 2009 10:26:57 EST  
Merci Maé! À la relecture du message, j'aimerais élaborer ma réponse. Je crois effectivement que le vaccin avec adjuvant est préférable à pas de vaccin du tout. Toutefois, si j'étais enceinte en début de grossesse, probablement que j'hésiterais encore entre attendre la version sans adjuvant ou prendre tout de suite la version avec; c'est une situation pas mal plus délicate et je peux comprendre les craintes des femmes concernées.

Le meilleur des mondes serait d'utiliser un adjuvant aux composantes plus sécuritaires, comme l'a mentionné Hélo dans un autre post. J'espère que ce type d'adjuvant pourra voir le jour dans un avenir rapproché!  

revenir en haut

Skye

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 9 novembre 2009 06:58:15 EST  
Faites quelques recherche et le vaccin san adjuvants ne provequerait aucune reaction immunitaire chez les jeunes enfants! 

revenir en haut

Nanoudela

Inscrit le :
08 nov. 2009

Posté le: 8 novembre 2009 23:21:24 EST  
angelbears78 a écrit
Je ne fais pas vacciner mes enfants parce que je ne connais pas les resultats a moyen et long terme.


Moi aussi, je suis dans cette situation: je n'ai pas fait encore vacciner mon fils de 3 ans, non pas parce que je suis anti-vaccin, mais parce que le vaccin pour les jeunes enfants devraient être sans adjuvant. La seule raison pour laquelle, le vaccin adjuvé est injecté aux enfants, c'est parce qu'il n'y a pas de disponibilité du vaccin sans adjuvant.

En Suisse, le vaccin Pandemrix (équivalent du Arepanrix canadien) de GlaxoSmithKline est partiellement interdit et ne pourra pas être prescrit aux femmes enceintes, aux moins de 18 ans et aux personnes de plus de 60 ans.
http://lci.tf1.fr/science/sante/2009-10/le-vaccin-gsk-partiellement-interdit-en-suisse-5519480.html

Le Québec avait recommandé d'utiliser, dans la mesure du possible et de façon préférentielle, le vaccin sans adjuvant, puisque peu de données sont disponibles sur la sécurité du vaccin avec adjuvant chez les jeunes enfants, et avait dit que le vaccin sans adjuvant devrait être offert en priorité aux femmes enceintes, puis aux jeunes enfants, en commençant par ceux de 6 à 35 mois, puis en l'offrant ensuite graduellement aux enfants plus vieux, selon la disponibilité: [url]vaccin.http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/994_AvisCIQVacPanInfluenza.pdf[/url] 

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 6 novembre 2009 19:18:49 EST  
Lisa et Maé: Si je me fis à ce que j'entends autour de moi, eh bien oui, je trouve que les scientifiques et autres qui ne sont pas pour le vaccin ont un droit de parole qui est respecté. J'écoute la radio, mais je ne regarde pas beaucoup la télé, peut-être la regardez-vous plus que moi pour pouvoir me contredire. Par contre, je connais beaucoup de personnes qui n'ont aucune connaissance scientifique branchées sur TVA à longueur de journée qui ne prendront pas de vaccin parce que "l'adjuvant, c'est pas bon" et parce que "les compagnies pharmaceutiques tirent les ficelles". Si plusieurs personnes tiennent ce discours, je crois bien que c'est parce que les médias ont beaucoup transmis ce genre de message.

Bien sûr que les pros-vaccins ont aussi leur part d'exposition médiatique, mais je pense qu'il faut admettre que les deux discours sont respectés. Il y a 1 mois, 95% de la population ignorait ce qu'était un adjuvant, maintenant c'est sur toutes les lèvres. Tout le monde en parle, Denis Lévesque, Christiane Charette, Paul Arcand, tous ont laissé aux anti-vaccins la chance de s'exprimer. C'est pas parce qu'une émission d'affaires publiques dresse un portrait peu flatteur d'un des mouvements anti-vaccin qu'il faut nécessairement dire que le mouvement en entier est baillonné...

Et depuis 1 semaine, oui c'est vrai qu'on entend souvent des responsables de la santé publique, mais à mon sens ils parlent plus des déboires logistiques de la vaccination que de l'importance de se faire vacciner.

 

revenir en haut

Adi

Inscrit le :
31 mars 2008

Posté le: 6 novembre 2009 17:14:18 EST  
Tout le monde a droit a son opinion. D'ailleurs, je crois qu'il n'a jamais été question d'obliger les gens à se faire vacciner.

Je constate par contre qu'il existe des gens qui croient réellement en une théorie du complot. L'épisode de l'émission Enquête hier soir à Radio-Canada était très intéressant. J'étais complètement abasourdie d'entendre ces gens parler et, selon moi, inventer des théories plus folles les unes que les autres. J'imagine qu'il est possible de voir ce reportage sur le site de Radio-Canada. Ça vaut la peine ! 

revenir en haut

zibelinos,

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 6 novembre 2009 17:11:02 EST  
L'émission Enquête, a démontré qui est vraiment Crèvecoeur,ses idéologies et croyances. Un personnage, intrus qui se disait ''éminent immunologue, scientifique'', qui a eu beaucoup trop de visibilité dans les médias, tv, radio, journaux...et internet! Peut-être que les journalistes d'Enquête se sont inspirés de ce que avait écrit Caro_Pitchounette à la première page de se post pour cette émission Pourtant tout y est, l'essentiel du reportage...Smile

Merci Gala pour les infos que je trouve quand même intéressantes. S'agit-il de Jean-Jacques Crèvecoeur? J'espère que non, car pas trop crédible le bonhomme. Surtout quand il affirme:
(...) Car nous allons enfin avoir l'opportunité de faire un choix clair pour notre vie : celui de continuer à être un mouton blanc ou noir (comme le dit mon amie Ghislaine Lanctôt ), ou celui d'entrer dans notre puissance individuelle, en nous reconnectant à notre source spirituelle . (...)
Si ce n'est pas ça, la biologie totale, je me demande bien ce que c'est! Wink

Oui, il y a des questions qu'il faut se poser au sujet de la vaccination, du vaccin, impact, conséquence.. Et de décider selon nos valeurs si oui ou non on le prends. Le ridicule dans tout ça, ce sont les médias qui invitaient Crèvecoeur à débattre sur la place publique de ses idéologies sans avoir aucune idée ou information qui est vraiment cet iminent immunologue.. Ce n'est pas l'émission enquête qui a fait du sensationnalisme, bien au contraire. Ces journalistes ont révélé une facette cachée de ce personnage et sa vision Hamer! Parcontre, je suis pratiquement certaine que si les journalistes savaient à qui ils avaient à faire, il n'aurait pas eu autant de visibilité et que son argumentation aurait eut beaucoup moins été crédible. C'est comme demander à Raël ce qu'il pense de la vaccination (c'est drôle, mais venant de lui, je n'aurais pas été surprise d'entendre parler de guillotines pour qu'il y ait un génocide commandé par les extraterrestres.. .... Wink

À l'émission Découverte dimanche il sera question de la grippe H1N1..et probablement du vaccin. Et connaissant cette émission, on a souvent les pours et les contres Smile   

revenir en haut

Maé

Inscrit le :
24 avr. 2007

Posté le: 6 novembre 2009 14:51:05 EST  
Il n'y a pas un jour\soir sans qu'il se trouve un médecin pour expliquer comment la vaccination est simple, sécuritaire et surtout la seule alternative à la grippe de cette année. En revanche, des illuminés. On ne doit pas regarder la même télévision. 

revenir en haut

lisa

Inscrit le :
20 janv. 2006

Posté le: 6 novembre 2009 14:36:14 EST  
catherinova, tu trouves qu'il y a eu beaucoup de monde qui sont allé parler à la télé contre le vaccin?!?!
Je trouve que c'est tout le contraire.



 

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 6 novembre 2009 13:15:38 EST  
Maé a écrit


Mais j'aurai aimé (moins de sensationnalisme j'en conviens) que l'on bonifie cette émission d'opinions moins "extrêmes", plus sérieuses selon mon humble avis quant au critères scientifiques et toujours sans réponses à ce stade-ci. Je suis donc déçue de la tournure vers le "ridicule" choisi pour cette émission, alors que le nombre de possibilité de neutralité aurait pu être multiplié par 100.

 


Je trouve que jusqu'à présent, les voix s'opposant au(x) vaccin(s) ont eu beaucoup de visibilité! Dans la plupart les émissions d'information, on invite des anti-vaccins venir défendre leur point de vue. Je crois que 1 émission qui montre le côté risible d'une certaine théorie anti-vaccination, y'a rien là. C'était le but de l'émission. Les pours et les contres des vaccins, on les a déjà beaucoup entendus. C'est pas comme si depuis des semaines tous ceux qui cont contre la vaccination se faisaient taper dessus par les médias, même qu'au contraire, je trouve que les "anti-vaccins" ont beaucoup de chance d'être écoutés et entendus.

Je suis quand même contente d'avoir vu ce reportage. Maintenant, quand je vais lire ou entendre des défenseurs de M. Crèvecoeur, je saurai qu'il faut en prendre et en laisser, mais surtout en laisser dans mon cas! Si j'avais envoyé son fameux courriel à mes contacts, je pense vraiment que je ferais mon mea culpa aujourd'hui, question de garder une once de crédibilité!

À mon avis, M. Crèvecoeur n'est pas un atout pour le mouvement contre la vaccination, pas plus que Mme Lanctôt. Leur position est tellement farfelue et déconnectée, leur implication au sein d'un quelconque mouvement contre la vaccination ne peut que nuire au mouvement.

Quant aux guillotines, c'est tellement idiot comme affirmation! Si vraiment le vaccin est une arme de destruction massive et qu'il faut éliminer tous ceux qui ne le prendront pas de leur plein gré, ce serait tellement plus simple de les piquer dans le dos, à leur insu, que de les installer sur une guillotine! Et tellement plus propre! C'est tellement n'importe quoi cette histoire de guillotine, ça fait pitié. 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 6 novembre 2009 13:13:09 EST  
Maé, je suis 100 % d'accord avec toi...Surtout ce passage

"On peut être d'accord ou pas avec la vaccination, mais pas besoin de rendre risible ce à quoi on n'adhère pas, ce qui fait défaut dans ce reportage-sensationnalisme. La preuve, regarde ce que les gens ont retenue de l'émission!!! C'était pathétique et c'est ce que l'on lit maintenant. Rien de constructif, une heure de perdue dans un moment où l'on aurait intérêt à s'informer adéquatement."


 

revenir en haut

Hélo

Inscrit le :
10 avr. 2008

Posté le: 6 novembre 2009 13:08:48 EST  
Maé, tu m'enlève les mots de la bouche, en cette période justement de peur, nous avons besoins de reportages qui nous éclaire, qui puisse nous renseigner de façon sérieuse, du vrai journalisme quoi, personellement, je suis déçue, pas d'avoir vu le côté extrême mais de n'avoir vu que ce côté.

Hélo 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 déc. 2007

Posté le: 6 novembre 2009 13:05:00 EST  
Charloudidoudelidou a écrit
Disons que pour moi le reportage de Enquête m'a montré une sorte d'hypocrisie entre les deux camps. C'est correct de dire que le gouvernement et les pharmaceutiques font des campagnes de peur pour inoculer de force le méchant vaccin dangereux, mais quand Enquête utilise le mot peur pour définir les campagnes anti-vaccin, c'est de la propagande et du mauvais journalisme et je suis outrée. Pourtant c'est la même maususse d'affaire. 


Très juste. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre