Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

L'allaitement donne des bébés en meilleure santé, MAIS...

Auteur Message

Calipso

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 8 février 2011 21:20:32 EST  
Le réflexe oui, mais un réflexe et un mécanisme de succion, ce n'est pas la même chose...

Oursonne, c'est une question de physiologie. Tu peux le tourner dans le sens que tu veux, un bébé ne boit pas au sein comme il boit au biberon. Un mamelon et une aréole, ce n'est pas une tétine en caoutchouc. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
12 déc. 2010

Posté le: 8 février 2011 20:47:13 EST  
Moi aussi Laughing

On s'entend, quand bébé boit au biberon il ne fait pas qu'entrer le bout de la tétine non plus...  

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 8 février 2011 20:25:15 EST  
angelbears78 a écrit
Il faut savoir que la succion au biberon ou a la tetine demande 4 muscles de la bouche et machoir. Contrairement a une centaine pour la succions d'allaitement. 


OK, je me sens vraiment fatigante mais j'ai besoin de plus de détails SVP!!!  

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 8 février 2011 20:23:45 EST  
Merci Calipso. Oui, le sein est le mieux adapté à la bouche de bébé, je n'obstinerai personne là-dessus! Sans doute que la compatibilité bouche-sein optimise la déglutition et la digestion, en plus de favoriser le bon développement des organes de la bouche. C'est le bénéfice pour les nerfs crâniens que je questionne, puisque le réflexe de succion est possible tant avec le sein qu'avec un doigt ou une tétine.

En passant, j'ai toujours pensé que l'allaitement diminuait les otites parce que le lait maternelle était bourré d'anticorps. Ben je viens d'apprendre sur ton site que c'est en fait parce qu'en tétant, le bébé dégage sa trompe d'Eustache. C'est logique!

 

revenir en haut

Calipso

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 8 février 2011 19:20:40 EST  
En fait, le mécanisme de succion de la tétine est très différent de celui de l'allaitement au sein. Le bébé ne positionne pas sa langue de la même manière. Au biberon, bébé a besoin de pincer l'embout de la tétine, puis faire un mouvement de langue pour stopper le débit puis déglutir. Il n'est pas nécessaire d'ouvrir grand la bouche comme avec le sein ou il faut placer le mamelon dans le creux du palais à la jonction du palais dur et du palais mou donc prendre une 'bonne bouchée' de l'aréole pour avoir accès au maximum de lait disponible. Avec l'allaitement, la langue se place pour former une gouttière au dessus et en avant de la gencive inférieure, et sa langue fait des mouvements rapides de vagues pour drainer le lait jusqu'à sa bouche.


Pour voir une succion au sein (si je mets le lien en URL, ça efface mon message au complet désolée!)

http://www.santeallaitementmaternel.com/se_former/comprendre_lactation/comment_ca_marche/dans_le_quotidien/mecanisme_de_la_tetee.php  

La différence succion sein/tétine:
http://www.santeallaitementmaternel.com/se_former/aider_vos_patientes/accompagnement/bien_etre_bb/bb_6.php
    

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 8 février 2011 18:58:46 EST  
bébé kangourou a écrit
Ça m'intrigue, comme l'allaitement favorise le développement des nerfs crâniens?

Il y a 12 nerfs craniens en tout, 5 sont sollicités lorsque le bébé tète ce qui favorise que tout se remette bien en place après l'accouchement entre autre chose. La mâchoire, les gencives sont aussi développé de façon optimale lors d'une tétée.

 


OK, merci pour ta réponse! C'est bien ce que je pensais en te lisant, ça doit être relié à la succion. Toutefois, je pense qu'il est faux de dire que l'allaitement est bénéfique aux nerfs crâniens. Je doute fort qu'ils soient plus ou moins développés en fonction de l'allaitement. Ce qui est sollicité, c'est l'action motrice des muscles de la langue, des joues, du pharynx (pour avaler). Alors oui, la succion (donc l'allaitement ici) est très importante dès la naissance. Or, la succion n'est pas exclusive à l'allaitement: la suce, une tétine de biberon dont le trou n'est pas trop gros peuvent aussi faire travailler les muscles reliés à la succion (dont les réflexes et l'action sont gérés par les fameux nerfs crâniens! Very Happy )
En tout cas, je serais bien curieuse que tu m'envoies l'info sur l'apport de l'allaitement aux nerfs crâniens! Tu peux me l'envoyer en MP si tu as le temps? J'ai pas la science infuse, mais j'ai de gros doutes!

Je me sens mal parce que j'ai l'impression de te contredire, mais j'aime bien vérifier et contrevérifier ce que je ne comprends pas Embarassed  

revenir en haut

Calipso

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 8 février 2011 18:50:30 EST  
Sans oublier l'attrait des préparations commerciales de la part de certaines familles issues de l'immigration.
Les substituts sont très souvent vus par ces communautés comme une marque de richesse, un produit de 'luxe', occidental.
J'ai rencontré certaines mères qui avaient allaité sans problèmes leurs premiers enfants dans leur pays, mais qui avait donné de la préparation commerciales à ceux qui étaient nés au Québec parce qu'elles le voyaient comme une forme d'intégration au pays d'accueil...Le packaging, les couleurs, les pubs alléchantes, les coupons...Cela peut être tentant lorsqu'on débarque dans un pays étranger ou le consumérisme s'apparente parfois à une religion...   

revenir en haut

bébé kangourou

Inscrit le :
15 mars 2010

Posté le: 8 février 2011 17:42:47 EST  
Hors-propos mais Angelbear on avait hâte que tu reviennes Very Happy  

revenir en haut

bébé kangourou

Inscrit le :
15 mars 2010

Posté le: 8 février 2011 17:41:30 EST  
Ça m'intrigue, comme l'allaitement favorise le développement des nerfs crâniens?

Il y a 12 nerfs craniens en tout, 5 sont sollicités lorsque le bébé tète ce qui favorise que tout se remette bien en place après l'accouchement entre autre chose. La mâchoire, les gencives sont aussi développé de façon optimale lors d'une tétée. Il faudrait que je relise la section pour te répondre plus précisément, c'est que en plus tout mes livres de référence sont en Anglais et que je commence depuis peu à être vraiment fluide dans mes lectures Very Happy

Charloudelidou

Concernant l'obesité, ce n'est pas seulement ce que contient le lait, mais aussi et surtout le fait que l'on fasse confiance au bébé qu'il décide par lui-même de la quantité de lait qu'il veut prendre. Il est tentant pour toutes sortes de raison de vouloir que le bébé termine tout son biberon. Au Québec, nous avons peur beaucoup que nos enfants ne s'alimente pas suffisamment je trouve. Bref c'est un point parmi tant d'autres qui peuvent expliquer les taux plus bas d'obésité chez les enfants qui ont été allaité. Et puis je tient aussi à mentionner que malgré le fait que les mères en situation de pauvreté ou ayant un contexte familial ou social plus difficile allaitent moins, mais lorsqu'elles le font, elles allaitent plus longtemps que le font les femmes qui plus scolarisé et favorisé. Il ne faut pas conclure qu'une femme peu scolarisé= pas d'allaitement. Ces personnes ont juste besoin de plus de support et d'encouragements... Comme je travaille dans le communautaire comme accompaggnante, j'accompagne souvent des mères qui bénéficie du programme OLO et la majorité d'entres elles allaitent leurs bébés.
 

revenir en haut

Charloudelidou

Inscrit le :
08 déc. 2008

Posté le: 8 février 2011 17:10:26 EST  
Je peux aussi dire que l'entêtement du personnel médical n'a pas du tout aidé ma fille qui était déja très impatiente en partant...j'ai eu du colostrum en quantité et je produisais beaucoup de lait, mais on ne la laissait pas tranquille, il fallait qu'elle prenne le sein LA LA TOUT DE SUITE et elle a fini par refuser systématiquement de prendre le sein, probablement parce qu'elle a commencé a l'associer a un moment pas très agréable...j'ai été chanceuse qu'une fois rendue a la maison j'ai réussi a réparer ca, sinon elle aurait été au biberon. On pousse les mères a performer avec l'allaitement pendant l'hospitalisation pour s'assurer de pouvoir cocher le petit carré qui donne la subvention...

Pour les statistique qui relient l'allaitement a l'obésité et au diabète plus tard...n'est-ce pas exactement la même problématique qu'on a apportée au tout-début du débat? Les statistiques disent que les femmes défavorisées allaitent moins, hors l'obésité est souvent liée a la pauvreté, surtout aux États ou le junk food est beaucoup moins cher que les fruits et légumes (et ca c'est si c'est disponible, parce que beaucoup de villes n'ont pas d'épicerie, donc si tu n'as pas d'auto tu fais tes courses au dépanneur...), et le diabète est lié a l'obésité. Je ne suis pas du tout convaincue que le lien avec l'allaitement soie clair. 

revenir en haut

katja

Inscrit le :
06 sept. 2008

Posté le: 8 février 2011 17:02:41 EST  
bébé kangourou a écrit
Très bonne question renata,


Dans plusieurs études que j'ai lu, les effets protecteurs de l'allaitement s'étendent même jusqu'à l'âge adulte, pour certains types de cancer, l'obésité, et le diabète de type 2 surtout, le cancer du sein et des ovaires pour les femmes qui allaitent etc... De plus, on parle souvent de la santé des bébés, mais on oublie aussi de parler du développement optimal de la mâchoire, des nerfs craniens, du palais.  


Ça m'intrigue, comme l'allaitement favorise le développement des nerfs crâniens?

Je suis d'accord avec le reste de tes explications, bébé kangourou. Particulièrement sur le passage où tu parles des cours prénataux dans le Bas-du-Fleuve. Cibler les personnes à risque de ne pas obtenir d'elles-mêmes l'information adéquate sur l'allaitement est à mon avis le volet le plus important de la promotion de l'allaitement.  

revenir en haut

Calipso

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 8 février 2011 16:18:45 EST  
Tortue, je t'invite à communiquer avec moi en mp, je peux te transmettre toutes les infos concernant notre organisme pour devenir marraine.

Voici ce qui est écrit au sujet des hôpitaux Amis des Bébés du Nouveau Brunswick, et on s'entend qu'il s'agit d'une initiative internationale, donc TOUTES les institutions doivent se conformer aux 10 mêmes conditions pour obtenir une certification:

Les femmes qui n'allaitent pas continueront-elles de recevoir des préparations commerciales pour nourrissons pendant leur séjour à l'hôpital? Les bébés des femmes qui choisissent de ne pas allaiter au sein continueront à recevoir des préparations commerciales pour nourrissons pendant leur séjour à l'hôpital et les parents recevront de l'information sur comment préparer les préparations commerciales pour nourrissons.

http://www.gnb.ca/0053/bfi/faq-f.asp 

J'ai fait une formation sur l'IAB et jamais il n'a été mentionné nulle part que les mères ne désirant pas allaiter se verraient refuser la préparation commerciale.
Je me demande donc si certains hôpitaux qui veulent la certification ne seraient pas en train de faire un peu de zèle sur le dos des clients qui ne souhaitent pas allaiter...
Parce qu'à la base, ce n'est pas ce que la Certification vise, et le bébé étant considéré comme un patient de l'hôpital devrait avoir le droit d'être nourri, tout comme la mère. C'est l'info que j'ai reçue lors de cette formation en tous cas. C'est pour ça que j'ai de la misère à comprendre. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
19 janv. 2010

Posté le: 8 février 2011 14:50:36 EST  
C'est très important ce que tu dis Culpabilité. C'est bien beau encourager les mères lorsqu'elles sont à l'hôpital mais ça ne vaut rien si on les laisse tomber après.... 

revenir en haut

bébé kangourou

Inscrit le :
15 mars 2010

Posté le: 8 février 2011 14:36:18 EST  
et bien voilà, on n'interdit pas aux personnels de donner des compléments, mais cela dit être sur avis médical et de préférence venant de quelqu'un qui s'y connait en allaitement....

Je quitte pour de vrai la...

bébé kangourou 

revenir en haut

bébé kangourou

Inscrit le :
15 mars 2010

Posté le: 8 février 2011 14:33:59 EST  
tortue:

Ou chaque groupe offre une formation adaptée pour soit faire du marrainage, ou de l'écoute téléphonique Wink

bon sur ce c'est effectivement très passionnant, mais je dois quitter pour justement aller donner un cours à des futurs parents alors cesser d'écrire des choses toutes plus intéressantes les unes que les autres bon Laughing

Merci tortue pour le lien vers l'émission destinée, je vais aller écouter la reprise sur illico c'est certain Cool

bébé kangourou 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
06 févr. 2011

Posté le: 8 février 2011 14:33:48 EST  
Pour obtenir le label « Ami des bébés » l'hôpital doit respecter les 10 conditions ci-dessous et tenir compte du Code OMS de Commercialisation des Substituts de lait maternel.

Tous les établissements qui assurent des prestations de maternité et de soins aux nouveau-nés devraient :

1) Adopter une politique d'allaitement maternel formulée par écrit.

2) Donner à tous les membres du personnel soignant les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre cette politique.

3) Informer toutes les femmes enceintes des avantages de l'allaitement maternel.

4) Aider les mères à commencer d'allaiter leur enfant dans la demi-heure suivant la naissance.

5) Indiquer aux mères comment pratiquer l'allaitement au sein et comment entretenir la lactation même si elles se trouvent séparées de leur nourrisson.

6)Ne donner aux nouveau-nés aucun aliment ni aucune boisson autre que le lait maternel, sauf indication médicale.

7) Laisser l'enfant avec sa mère 24h par jour.

8) Encourager l'allaitement au sein à la demande de l'enfant.

9) Ne donner aux enfants nourris au sein aucune tétine artificielle ou sucette.

10) Encourager la constitution d'associations de soutien à l'allaitement maternel et leur adresser les mères dès leur sortie de l'hôpital ou de la clinique.



Le label international "Ami des bébés" est attribué à un établissement qui :

- Mets en oeuvre les Dix Conditions mentionnées plus haut

- Élimine la promotion et la fourniture gratuite ou à prix réduit de substituts du lait maternel, des biberons et des tétines (respect du Code OMS de commercialisation des substituts du lait maternel et des résolutions des Assemblées Mondiales de la Santé)

- Enregistre un taux d'allaitement maternel exclusif de la naissance à la sortie de maternité égal ou supérieur à 75 %.  

Le gros problème c'est que des sous sont rattachés au label "Amis des bébés". Et malheureusement, ces subvention deviennent vite indispensables aux hôpitaux qui y ont droit.. et ces subventions ne servent pas à engager une ou deux experte en lactation de plus là...

Tant qu'on dira aux infirmières: "Tu sais qu'on doit avoir 75% des mères qui allaitent pendant qu'elles sont à l'hôpital , envoye! Pousses-les!" l'IAB ne fonctionnera pas, d'après moi. Tout semble mis en oeuvre pour que les mère allaitent pendant les 3 ou 5 jours de leur séjour à l'hôpital et non pas pour qu'elle continue une fois à la maison... une fois qu'elles ont franchi les portes de l'établissement, elles ne font plus partie des "statistiques directement payantes".     

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
19 janv. 2010

Posté le: 8 février 2011 14:28:54 EST  
Hors-sujet Razz
Dans le téléroman Destinées cette semaine:L'adolescente accouche chez elle, avec une sage-femme. Son papa médecin l'encourage la dedans. On mentionne que c'est tout aussi sécuritaire. Et après l'accouchement, elle explique à son chum que le cododo, ça favorise le lien d'attachement!
héhé Bravo aux auteurs du téléroman lolll Very Happy Je ne pensais pas voir ça à TVA!!! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
19 janv. 2010

Posté le: 8 février 2011 14:18:46 EST  
Et d'ailleurs meme un personnel formé, ils sont souvent débordés et n'ont pas bcp de temps a consacrer aux mamans une fois l'accouchement passé!!! Je pense que ca fait aussi partie du probleme! Effectivement, c'est une grosse partie du problème!! Alors je dis vive les Sage-femmes!   

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
19 janv. 2010

Posté le: 8 février 2011 14:16:58 EST  
C'est très intéressant ce que tu apportes bébé kangourou. Tu met le doigt sur quelque chose d'important: la formation des médecins et infirmières.
J'ai l'impression que les femmes sont en quelque sorte "victimes" car elles ne sont pas toujours informées comme il se doit. Formons ceux qui forment les mamans et déjà un bon bout de chemin sera fait!

En plus, chaque infirmière a un discours différent, donc les mamans ne savent parfois plus à quoi s'en tenir...
Quand j'ai consulté le médecin de ma fille après l'accouchement (une vieille de la vieille), je l'écoutais parler d'allaitement... et je me disais ouf! Une chance que je suis bien renseignée la-dessus car il m'induisait carrément en erreur. Et il m'obstinait en plus! Et ils me tombaient sur les nerfs avec leurs foutues courbes de poids... j'ai dis à l'infirmière ce n'est même pas une courbe pour bébé allaité! Elle n'était pas au courant de l'existence de ces courbes. Jusqu'à temps que je lui montre le LOGO SImilac dans le coin de sa feuille de poids GRRR$#%?&*& ALLOOO!!

Des fois, le médecin dit que le bébé a besoin de supplément alors que ce n'est pas le cas!!!! Il est dans le 10% percentile (dans la courbe de bébé biberon bien sur!!) oui et puis???? Il est petit mais il ne perd pas de poids. Les bébés ne peuvent pas tous être au 50%. Il y a en des gros d'autres plus menus c'est normal!! Pourquoi faire croire à cette mère qu'elle manque de lait?? En donnant des suppléments, là c'est vrai qu'elle va en manquer!!!! Et comme tu dis ça joue sur la confiance de la mère quand ton médecin te dit que tu manques p-e de lait.

70% des bébés reçoivent des compléments??? c'est énorme.
C'est difficile d'en parler ici, car il y a toujours une maman qui vient nous exposer son échec de l'allaitement, la pression qu'elle a ressenti, etc. Mais faut pas penser que les pro-allaitements sont inhumaines; elles reconnaissent les difficultés et le fait que chez certaines femmes, l'allaitement est impossible. Une chance qu'il existe la formule pour pallier à ça. L'idée n'est pas de diaboliser la formule, juste d'en réduire l'utilisation à celles qui en ont vraiment besoin . Et je ne pense pas que 70% des mamans aient un manque de lait, c'est impossible!

Savez-vous si d'autres hôpitaux dans la région de Montréal deviendront amis des bébés?? c'est quoi l'objectif?

C'est passionnant tout ça! Quand mes enfants seront plus grands, j'aimerais moi aussi devenir marraine d'allaitement. Pouvez-vous me dire si je dois suivre une formation en particulier???


  

revenir en haut

bébé kangourou

Inscrit le :
15 mars 2010

Posté le: 8 février 2011 13:31:35 EST  
Hum... j'hallucine pas.. je sais que ça existe.. désolée que t'aies vécu ça Geni

Et oui ça existe... mais il ne faut pas généraliser non plus! Et il ne faut surtout pas se laisser impressionner si quelqu'un refuse, on demande une autre et une autre jusqu'à ce qu'on envoi la bonne personne. Ça ne devrait pas être comme ça, surtout quand on vent d'accoucher, le rôle du conjoint devient alors vraiment important et précieux pour faire valoir les droits des femmes!!! Comme pour l'accouchement quoi! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre