Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Élever l'enfant de l'autre ... confidences d'une belle-mère

Auteur Message

ronanslash

Inscrit le :
06 févr. 2018

Posté le: 6 février 2018 10:36:18 EST  
paumé...
Bonjour a tous et à toutes,je sais pas si il y a encore quelqu un sur ce sujet mais au cas ou...
j explique ma situation,suis le père de 2 garçons en garde alternée(ados et adultes),suis en couple avec une femme qui a 2 filles (alentours de 7 ans)avec un père qui les prends un weekend toutes les 6 semaines et jamais en vacances.Ensemble depuis un peu plus d'un an,nous parlons de faire évoluer notre relation (installation sous le même toit) mais plusieurs sujets me dérangent:
1-je n ai pas envie de rejouer le rôle de l'éducation,kermesses,emmener au sport,récupérer les enfants à l'école..)je suis déjà passé par cette phase avec les miens et pas forcement envie de revivre ça.
2-Si on s installe,moi mes enfants vont bientôt quitter le foyer parental,et je me retrouve a remplir le frigo pour des enfants qui ne sont pas les miens(je suis pas avare,mais je tiens mon budget,et subvenir aux besoins d autres plutôt que de faire profiter les miens..).
3-Est ce bizarre de ne pas vouloir s'occuper d enfants qui ne sont pas les miens,j entends par la qu a 40 ans passés,j'ai pas envie de jouer à la dinette le samedi après midi,ou de dépendre des activités des uns ou des autres?
Il y a peut être parmi vous des personnes qui vivent ça,ou qui l'ont vécues,la situation s'est elle arrangée,ou j'essaye de persévérer vainement dans une relation qui ne conviendra pas a Mme,qui souhaite une jolie famille recomposée... 

revenir en haut

gguitard

Inscrit le :
14 mai 2012

Posté le: 13 mars 2019 10:19:24 EDT  
triste
Moi je suis dans la situation inverse, je suis tombée enceinte, bébé surprise 6 mois environ après avoir rencontré mon homme je l'aimais comme une folle. Lorsqu'il m'a dit qu'il avait un enfant je suis resté amère un peu, moi qui n'a jamais voulu sortir avec un homme qui a des enfants cela n'a jamais marché. J'avais pas envie de ça. Je lui ai laissé une chance, car je fréquentais un autre homme avant qui n'avait pas d'enfant mais vu son mode de vie plus party je pensais qu'avec lui ma vie serait plus sereine. Au début je me contentais de son 1 weekend sur 2. ça m'allait et j'ai été TRÈS TRÈS clair au départ que je n'allais pas jouer le rôle dune bonne ni celle d'une gardienne ni de 2e mère. Plusieurs mois plus tard j'ai manifesté à mon conjoint que je le voir avec sa fille m'a fait réalisé que je voulais devenir maman. Mon coeur a toujours balancé, je ne savais pas, je pensais que je ne serais pas une bonne mère. Son ex était exécrable (en fait je la détestais) avec nous, appelait sans cesse pour n'importe quoi chialer sur lui, envoyait des texto cons pour moi ; genre salut crotte de nez... hey, pouvez-vous vous parler juste pour votre fille c'est terminé....
En juillet vlan je tombe enceinte, on se protégeait pas vraiment et j'ai jamais été capable d'avoir des enfants. à partir de de ce moment, ça commencé à basculer. Il payait 800$ par mois de pension, tout d'un coup l'entente à l'Amiable de satisfaisait plus madame, elle l'amène en médiation 5000 $ de rétrospection..... nous rien. Ses amis étaient méchants. Ils ont même dit qu'il ne voulait pas d'enfant. J'ai vécu ma grossesse à pleurer des fois toute seule. Je m'exilais voulant pas voir leurs amis. Comble de malheur il me dit qu'elle va mourir un jour ou l'autre qu'elle a la fibrose kystique. Pendant tout ce temps, nous l'avons 1 weekend sur 2 seulement. Je payais la majorité des frais pour notre fils, vêtements, garderie jusqu'à 4 ans, lui étant pas capable me disant qu'il était sans le sous. Mes parents m'ont aidé pour les couches. Donc moi non plus je ne voulais avoir a assumer les frais de sa petite. Tant qu'a moi chaque parent doit assumer son rôle autant dans les soins que financièrement et le beau parent ne doit pas être forcé contre sa volonté.

J'en suis venus à détester sa fille également à cause de tout ça. Sa petite me voyais mettre mon vernis avant de partir faire la musique puisque j'étais DJ en sideline, quand sa mère voyait ça elle m'a fait sentir moins que rien. JE ME SUIS DIT DÈS CE JOUR F%?%?CK OFFF je ne fais plus rien. J'ai mangé de la marde pour des photos qu'on avait pris pour mon travail que mon mari avait accepté puisqu'il était là. Regarde elle me faisait bip bip au plus haut point. J'ai accepté de m'installer dans son ancienne maison qu'il avait gardé même décorée encore par madame pendant 4 ans, 4 ans à vivre dans les fantômes. Mon chum ma forcé à aller souper chez son Ex pour la fête de sa fille car il ne comprenait pas qu'on pouvait maintenant faire chacun de notre côté les choses j'ai voulu vomir ma vie dans ma voiture tout le long j'étais pas bien personne ne m'a respecté. La blonde de son frère en plus de ses amis à lui étaient tous chummy avec elle. J'en pouvais juste plus. Lorsque sa maladie a dégénérée chaque fois j'ouvrais mon facebook c'est sa face à elle je voyais.... sa fille venait chez nous et ne faisait que pleurer. Nous laissant mon fils et moi tout seul. Je lui ai laissé l'espace qu'il avait besoin. Du jour au lendemain je me retrouve avec sa fille endeuillée de sa mère élevée par sa famille à elle. Dans la même période après 9 mois de tests à l'hopital et clinique car je ne feelais pas j'apprends que je fais de l'endométriose, je perds mon emploi après 8 ans au même endroit tout ça en même temps. J'ai selon moi fait une dépression, le jour avant j'étais à la psychologue pour consulter, j'ai pas continué comme je venais de perdre mon emploi. Entre juillet 2016 et octobre la mère de sa fille est morte, moi j'ai perdu mon emploi plus capable de me trouver quelque chose, on devait se marier l'endroit a fait faillite j'ai tout perdu la mise de fond de 5000$ que j'avais mis de MA POCHE mon conjoint n'ayant pas les sous. Je suis sur les bancs d'école, recommencer à 0 avec 2 fois moins de salaire... médicamenté pas mal pour le reste de ma vie. Avec notre fils qui grandit, mon mari et tout ça. Je n'ai plus d'espace pour de l'amour pour personne d'autres. Je lui ai dit, en prenant la décision de se faire faire opérer 2 mois après que j'ai accouché sans me considérer, son idée étant faite de plus avoir d'enfant mon désire à moi si je voulais donner un vrai frère ou soeur à notre fils a été fichu en l'air. Par contre je dois accepter sa fille. Je crois que j'ai des blessures et à causes des événements un énorme blocage avec sa fille. Je ne suis même plus bien chez moi en sa présence, je ne veux rien partager ni même qu'elle touche à mes choses sans demander je ne supporte pas. Elle a mis des photos de sa mère dans sa chambre, c'était un cimetière chez moi, elle avait mis même une photo de mon chum et son ex.... j'ai pété un câble.

Je suis vraiment fatiguée et désarmée, je ne sais même pas si ça va se régler un jour mon blocage. Quand je regarde sa fille, même si c'est sa moitié de lui, l'autre moitié de la déteste. Sad 

revenir en haut

Se connecter pour répondre