Blogues

Veux-tu une tape sur les fesses?

Ça fait un bout que je pense à faire cet article. Des mois en fait. Ça fait quelques fois que je l’écris et que je l’efface. J’ai vraiment peur de l’affront, je l’admets.

Sauf que dernièrement c’est partout dans l’actualité. La Presse a même commenté une étude démontrant que la fessée était plus nocive que positive. Il y a aussi un projet de loi pour rendre la pratique illégale. Je me suis dit que j’allais donc tout simplement écrire mon opinion et « advienne que pourra »!

Je suis contre la fessée

Voilà, c’est dit. Je suis contre. Pourtant, je lis des filons de commentaires sur les nouvelles et je me rends compte que je ne suis pas dans la majorité… ou la minorité vocale… c’est selon.

Je vous explique pourquoi, et loin de moi l’idée de vous convaincre de changer d’idées. Je n’ai jamais été battu lorsque j’ai été élevé. En fait, il y a un seul moment où ma mère a « pété les plombs » et m’a donné une bonne gifle en pleine figure quand j’avais environ 10-11 ans. Je ne me souviens pas pourquoi. Je me souviens cependant de la frustration et la déception que j’ai eue lorsque c’est arrivé. Pourtant, je suis bien élevé aujourd’hui. Je suis en train de réussir ma carrière, j’ai le souci de bien faire ma part en société.

C’est une « cool » anecdote, n’est-ce pas? Est-ce que ça justifie mon point à dire que la fessée n’est pas une bonne idée? Non.

« Moé, j’ai eu des fessées quand j’étais petit, pis je suis bien élevé! »

C’est d’ailleurs ce qui m’énerve au niveau des argumentations quand je lis les commentaires et l’argumentation pour la fessée. Comme si la fin justifiait les moyens. Comme si, vu que c’est arrivé comme ça à des centaines de personnes, c’est bon pour les autres.

Je connais une fille qui a été abusée quand elle était petite. Elle a bien tourné. Là, vous allez me dire que l’exemple est poussé loin. C’est vrai. Parce que moralement, abuser d’un enfant, c’est mal.

Je connais une maman qui a pris des drogues dures enceinte et qui a eu un enfant en parfaite santé. Si je l’entendais dire….

« Tsé, les drogues, c’est ben correct enceinte. Regarde mon petit gars. Il est sorti parfait! »

Inutile de vous dire que ma réaction, et probablement la vôtre, serait de dire qu’elle est folle. Encore une fois, exemple extrême… Mais c’est simplement pour faire comprendre que l’argument de « moi c’était comme ça, alors ça devrait rester comme ça » je le trouve… à chier.

C’est une question d’intégrité

Pour moi ce l’est. J’ai été, je l’avoue, « niaisé » au secondaire. J’ai pas aimé ça. J’ai pas aimé l’abus de pouvoir des gens « populaires ».

C’est un peu ce qui me tracasse dans la fessée. C’est un abus de pouvoir selon moi. Si vous saviez que votre enfant pourrait vous refaire mal avec une fessée tout aussi forte, si vous n’aviez pas ce levier, feriez-vous cet acte?

« Je donne juste une petite tape! »

Donc, pourquoi la donner? Elle n’a sûrement pas d’effet… elle est toute petite. Le but c’est de punir par sévices physiques. Si c’est une « petite tape », ça n’a aucun effet. C’est sûrement plus pour libérer la vapeur qui est montée en vous puisque vous n’arrivez plus à contrôler vos émotions.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le zoo de Granby l'hiver!

Gagnez un forfait famille pour aller au zoo de Granby

Nos Concours

Méli-Mélo de livres pour enfants de 9 à 12 ans

Gagnez 7 livres pour ado d’une valeur de 100$

Commentaires