Blogues

Mais vous êtes où?

Chaque lundi soir, mes petites princesses ont un cours de danse. Les trois dans la même classe, c’est cute! Il doit y avoir une vingtaine de petites filles et un gars.

Le travail ne me le permet pas toujours, mais habituellement j’y suis avec elles. Je m’arrange pour être là, quitte à travailler plus tôt ou plus tard, mais je m’arrange! J’ai dû n’en manquer que deux sur une quinzaine. C’est drôle, car ma copine et moi sommes le seul couple; les autres enfants n’ont qu’un parent avec eux. Je dois l’avouer, généralement c’est la maman. Pour nous, c’est important d’être avec elles, de les encourager et leur montrer que maman et papa sont intéressés par leurs activités!

Malheureusement, depuis le cours deux, on ne peut plus regarder les poupounes danser. La salle est trop petite. Donc, on attend dans l’entrée du centre sportif. Les enfants socialisent et les parents ne se parlent pas… Maudits adultes! Anyway!

La semaine passée après 15-20 minutes de cours, une petite puce sort du local pour aller aux toilettes… L’enseignante nous avait avertis : elle ne peut pas arrêter le cours et accompagner l’enfant pour son pipi. Donc la fillette, qui devait avoir maximum 4 ans, arrive dans l’entrée, elle est perdue… Et elle dit tout bas : « Je cherche mon papa… » On voit dans ses yeux la solitude et la peur qui arrivent en même temps que les larmes. Ma copine se lève et s’approche d’elle.

« Tu veux aller aux toilettes? »

La petite fait signe que oui, mais ne parle pas, la gêne j’imagine. Donc ma douce enchaîne avec un :

« As-tu besoin d’aide? Veux-tu que j’y aille avec toi? »

La petite fait signe que non de la tête. L’orgueil? Je soupçonne plutôt madame gêne encore une fois. Entre temps, moi j’étais rendu dehors pour voir si le papa était là… Rien… De retour à l’intérieur, j’arrive en même temps que la petite qui sort des toilettes. Ma copine lui demande si ça va : rien, elle ne répond pas et cherche encore son père des yeux en retournant dans le local de danse… Premier contact entre adultes asociaux… Regards de compassion…

5 minutes plus tard…

Même manège, une petite de 4 ans a un pipi à faire :

« Elle est où ma maman? »

Une autre maman se lève pour l’aider, elle devait se dire que ma blonde avait déjà donné. Elle aide la petite à faire ce qu’elle avait à faire, tout en gardant ses distances… Parce que oui, c’est comme ça maintenant, plus de chance que la confiance ou l’entraide soient comprises! Le risque de se faire prêter de mauvaises intentions est grand. Quelle tristesse! Ton enfant ne serait pas aux toilettes avec un inconnu si tu étais là!

12 secondes après…

L’histoire se répète, mais cette fois c’est MA fille! On était là, ma belle et moi, comme des parents en stéréo! On a aidé notre fille.

2 minutes de plus…

Encore, pas de joke, une nouvelle petite sort du local de danse et a besoin d’aide avec son léotard, sa maman n’est pas là! Ma blonde l’aide… Le petit gars était aussi sorti du cours, mais pas de stress son papa est là!

Au même moment…

Mes deux autres filles sortent pour un pipi! Ils se sont vraiment passé le mot! Pas de pression, un enfant par parent et le tour est joué. Tout le monde est de retour à sa place, le sprint urinaire est terminé et les parents se regardent avec des sourires amusés. Tant de contact entre grandes personnes, c’est presque malaisant! Pourtant, moi ce que je trouve malaisant, c’est plutôt que trois enfants avaient besoin de leurs parents et qu’ils n’étaient pas là! Ils étaient absents! Ils avaient laissé seuls leurs kids! Hey gang, arrêtez de jouer à Charlie! Vous êtes où, câlisse!? Vous êtes partis faire quoi?

Je ne suis pas du genre à trop m’en faire dans la vie. À craindre des « t’a coup que ». Mais je ne laisse pas mon enfant (de 3 à 5 ans) seul à son cours de danse pour aller m’acheter un café, faire l’épicerie ou encore aller me changer à la maison… Je ne laisse pas mes enfants seuls, voyons donc!

En 7 minutes et 12 secondes, 7 enfants ont eu besoin de leurs parents, 3 était les miennes! Un avait son papa aussi sur place. Donc 3 enfants ont été laissés à eux-mêmes!

Votre enfant sort, vous cherche, se rend compte que vous n’êtes pas là, qu’il est seul, que personne ne peut l’aider, qu’il doit se débrouiller seul, qu’il ne savait pas que vous étiez parti. Votre enfant compte toujours sur vous s’il ne sait pas que vous êtes ailleurs. Votre enfant est seul et se sent seul…

Tantôt je disais : « (…) Le risque de se faire prêter de mauvaises intentions est grand. (…) Ton enfant ne serait pas aux toilettes avec un inconnu si tu étais là! »

Justement, et si ton enfant avait fait confiance à une personne mal intentionnée, à se retrouver seul dans les toilettes avec un ou une tout croche? Anyway, vous êtes chanceux et chanceuses, votre bébé était avec des adultes attentionnés et droits. Votre enfant était avec des gens responsables… Pendant que vous, vous étiez… Ailleurs!

Voilà!

JF

Père de Gosses

Père de Gosses est un magazine en ligne qui touche tout ce qui intéresse les papas ! Fondé à l’été 2014, PdG fait de plus en plus d’adeptes, particulièrement en France et au Québec! Jean-Félix « JF » Maynard (cofondateur de PdG) et Jonathan Laberge seront heureux de pouvoir discuter avec vous sur peredegosses.comFacebook et sur Twitter!  

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

L’allaitement sans filtre avec Léo Désilets et Maman pour la vie

Une conférence virtuelle tout en franchise sur les diverses réalités de l’allaitement.

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires