Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Crise de panique ( du positif s.v.p )

Auteur Message

Charl

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 11 janvier 2013 12:34:00 EST  
Voilà j'ai reçu le diagnostique de trouble panique et j'ai de la médication et je veux vous entendre. EST-CE QU'ON S'EN SORT POUR DE BON? Je vais voir une psy et j'ai bien l'intention que ca finisse. Ca été l'expérience la plus traumatisante de ma vie et je veux de tout mon coeur être une bonne maman et réussir à passer au travers cet épreuve.

Merci d'être positif avec moi 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 11 janvier 2013 15:12:10 EST  
Oui, on s'en sort.

Mais il faut travailler sur soi, aller chercher de l'aide, être bien entourée. Il faut accepter qu'on vit un moment difficile, accepter que l'on n'est pas parfaite, accepter que l'on a besoin d'aide.

Il faut prendre la vie une minute à la fois. Même pas une heure à la fois, c'est trop. Juste une minute à la fois.

Tu sais, il n'y a pas de façon d'être une mère parfaite... mais il y a des millions de façons d'être une bonne mère. Lâche pas.

Si tu nous en disais un peu plus sur ton historique, en privé si tu préfères, je pourrais peut-être te... renseigner un peu plus.

 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 11 janvier 2013 19:01:06 EST  
Je pense qu'il est tout à fait possible d'être une bonne maman en ayant un tel diagnostique. Ce n'est pas l'un OU l'autre...

Cela dit, oui, ça se peut se guérir de ça. Mais c'est long... et il faut travailler très fort.

La fragélité sera toujours un tout petit peu présente. Mais comme tu auras travaillé fort pour t'en sortir, les crises de paniques n'arriveront plus. Tu les verras venir et tu auras les outils nécessaires pour ne pas la laisser arriver.

Puis, un jour, les crises s'espacent et finissent par ne plus revenir.

L'an passé, je me suis fracturé le pied. J'ai été imobilisée sans avoir le droit de marcher et un autre 3 mois avec le droit de marcher un peu. J'ai trouvé ça long. Mais j'ai fini par guérir. Aujourd'hui, j'ai une petite fragilité à mon pied et des fois, ça me fait mal... Mais que j'aie fait tout en mon possible pour guérir ou non, j'étais une bonne mère quand même pendant ce temps-là.

C'est la même chose... un trouble panique, c'est une maladie. Une maladie qui se soigne :)

Je suis de tout coeur avec toi!

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 13 janvier 2013 13:07:15 EST  
contre la panique
Bonjour,
Pour ce genre de troubles, je te conseillerais plutôt une thérapie, du sport et de la sophrologie. Tout cela pour te détendre, te donner confiance en toi et régler le vrai problème de fond !
A mon sens la médication n'est pas ce qu'il y a de mieux et cela vaudrait la peine d'avoir l'avis de plusieurs médecins compétents pour se décider.
Par contre ce qui marche bien ce sont les plantes et les fleurs de Bach.
Va plutôt voir un naturopathe, un psy, un coach sportif et une sophrologue !
Bon courage, et si tu as envie de chater, mail-moi !   

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 13 janvier 2013 17:59:04 EST  
La médication est parfois très utile! Et d'autre fois, on a juste pas le choix! C'est une maladie. Ya des maladies qui se traient bien avec des plantes, d'autres, ça prend une médication!

Je trouve ça très dangereux de conseiller à quelqu'un qu'on ne connait pas de ne pas prende de médicament parce que ça peut la rendre malade. Premièrement, ce n'est pas vrai, ensuite, on ne connait pas son historique, ni sa situation.

Dans des cas léger, j'en convient, les plantes peuvent suffirent.

Je répète, on ne connait pas la situation de la personne qui a demandé des conseils ici...

 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 13 janvier 2013 18:03:12 EST  
Effectivement, c'est très dangereux comme conseil. Es-tu médecin? Psychologue? J'en doute...

Si la personne disait qu'elle avait le cancer ou le diabète, lui dirais-tu de prendre des plantes? Non, tu lui dirais de faire sa chimiothérapie, de prendre son insuline. La dépression, les crises de paniques et les autres problèmes psychologique sont des maladies . Et parfois oui, il faut prendre de la médication pour aller mieux, pour retrouver le courage et l'énergie de travailler sur soi.

Oui, le sport, le plein air, la thérapie, ça fait du bien. Mais souvent, ce n'est pas suffisant. 

P.S. mais bon, à voir tous les messages postés par Dophinel aujourd'hui, on voit bien qu'elle ait dans un trip nature.... Rolling Eyes  

revenir en haut

Demoiselle_plastik

Inscrit le :
04 oct. 2012

Posté le: 13 janvier 2013 21:09:43 EST  
Salut!
je faisais énormément de crises d'angoisses il y a environ 1 an. J'allais voir une psy (perso ça ne m'a pas aidé bcp mais chaque personnes est différente, ma mère y trouvait un bien être incroyable!!) dans mon cas, j,ai tout simplement arrêté de boire des boissons énergisantes. Ça m'a aidé tu as aucune idée! J'ai cerné le problème. J'ai été chanceuse, la médication n'a jamais été nécéssaire. MAIS, j'essaie encore d'éviter les situations ou je pourrais paniquer. C'est pas toujours facile, mais quand on est entouré des bonnes personnes et qu'on cherche l'aide nécéssaire, on y arrive. Je te souhaite de tout mon coeur que tout cela se règle, car je te comprends, ce n'est pas évident. Le stress ne partira jamais complètement, et c'est une bonne chose car on en a besoin dans certaines situations. (Si tu veux, je te réfère au livre "vivre avec le stress" ou qqchose comme ça, il est mauve) il m'a appris à vivre avec tout ça Smile Si ça peut t'aider Very Happy je te le souhaite!! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 14 janvier 2013 09:14:17 EST  
pas un trip nature non, une conviction profonde
Et bien ladylego, je vais finir par croire que tu m'en veux personnellement, alors que je ne t'ai rien fait !
On peut ne pas être d'accord sans que cela vire à l'affrontement ! Chacun est libre de défendre ses idées non ?
Je ne suis pas psy, ni médecin en effet !
Quelqu'un qui veut un psy ou un médecin ne vient pas sur un forum, mais dans un cabinet !

Tu t'amuses vraiment à penser à ma place, et moi ça ne me plait pas du tout parce que tu es à chaque fois à côté de la plaque !

Je suis persuadée que l'industrie pharmaceutique n'a aucun intérêt financier à nous guérir, mais plutôt à nous soigner un tout petit peu tout en nous rendant fondamentalement plus malade et plus dépendant !
A mon sens, il y a peu de maladies psychologiques qu'on peut réellement guérir avec la médication. A mon sens, soit on peut guérir avec d'autres approches, soit on ne peut pas guérir mais la médication agit comme une camisole chimique qui empêche à une personne d'être un danger.
L'angoisse, à mon sens toujours, et cela n'engage que moi, n'est pas réellement une maladie au sens organique du mot, mais plus un désagrément qui doit être pris en charge de façon humaine, c'est à dire par une thérapie.

Je ne méprise pas les progrès de la médecine allopatique, je veux simplement mettre au jour le fait qu'elle est pilotée par l'argent et non par le désir réel de guérir l'humanité. Elle ne devrait donc être utilisée qu'en dernier recours quand tout le reste a échoué !

Je le répète, c'est mon avis, il n'engage que moi, et si j'accepte qu'on critique mes idées, je n'aime pas les attaques personnelles ! Mais apparemment, ladylego a quelque chose contre moi !  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 14 janvier 2013 09:59:19 EST  
Non je n'ai rien contre "toi" (en tant que personne) mais contre tes conseils dangereux et tes jugements gratuits et à peine voilés que tu fais pleuvoir sur le forum depuis hier.

Je dis simplement que c'est très dangereux de dire à quelqu'un de ne pas prendre sa médication. Tu ne connais rien de son histoire, de sa situation, de ses sombres pensées. La seule chose qu'on puisse lui suggérer, c'est évidemment de consulter un professionnel et non pas de lui laisser miroiter de sombres desseins si elle prend sa médication.

Oui nous ne sommes que sur un forum mais ce qu'on dit ici peut avoir de violent impact sur la vie des personnes qui nous lisent.  

revenir en haut

Charl

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 14 janvier 2013 12:06:18 EST  
Salut LadyLego,
je t'ai écris un message en privé.
Merci  

revenir en haut

Charl

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 14 janvier 2013 12:11:16 EST  
Par contre je ne sais pas comment aller voir les messages en privé. Si tu peux m'expliquer comment quand tu m'auras répondu.
merci 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 14 janvier 2013 13:23:02 EST  
Je t'ai répondu.

Pour voir tes messages privé, une fois connecter sur le forum, regarde en haut à gauche de la page. Tu verras:

Bonjour, Charl avec une flèche qui pointe vers le bas.

En mettant ta souris sur la flèche qui pointe vers le bas, tu feras apparaître un menu déroulant et tu verras "Ma Messagerie" avec un cercle rouge et le chiffre 1 à l'intérieur (qui indique que tu as un nouveau message). Clique sur "Ma Messagerie" et ça t'amènera à ta boite de messages privés.

:)  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 14 janvier 2013 13:34:46 EST  
Dophinel: A mon sens la médication ne peut pas vraiment te faire du bien, mais au contraire te rendre encore plus malade.
Par contre ce qui marche bien ce sont les plantes et les fleurs de Bach.



Je retravaillerais ma formulation de phrase car tu dis vraiment à une personne malde de ne pas prendre ses médicaments.

Je te conseille aussi, fortement de lire les règlements du forum car il me semble qu'il est interdit de faire de tel recommandation sur CE forum.

C'est très dangereux.

On peut suggérer une approche plus naturel, conseiller la naturopathie mais la limite est très mince dans ta phrase.

Surement, qu'une modératrice pourrait valider ou discrédité mes dires.
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 15 janvier 2013 04:53:55 EST  
Ronnie27 a écrit
Dophinel: A mon sens la médication ne peut pas vraiment te faire du bien, mais au contraire te rendre encore plus malade.
Par contre ce qui marche bien ce sont les plantes et les fleurs de Bach.



Je retravaillerais ma formulation de phrase car tu dis vraiment à une personne malade de ne pas prendre ses médicaments.
 


Mouais finalement tu n'as pas tort, ma phrase est un peu too much.
Je me permettrais de dire ça à ma meilleure amie qui est à côté de moi, mais l'écrire sur un forum ce n'est peut être pas la meilleure idée.

Maintenant, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Ce n'est pas celui qui donne le conseil qui est responsable de ce qu'il advient quand on le suit, c'est celui qui le suit. Il ne faut jamais suivre un conseil qu'on ne trouve pas réellement pertinent, bref on ne doit pas suivre un conseil à reculons, mais être convaincu ainsi peu importe quelle sera l'issue, on sera en accord avec soi-même et on n'en voudra à personne !  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 15 janvier 2013 08:06:03 EST  
Dophinel a écrit
Ce n'est pas celui qui donne le conseil qui est responsable de ce qu'il advient quand on le suit, c'est celui qui le suit. Il ne faut jamais suivre un conseil qu'on ne trouve pas réellement pertinent,!


C'est ce qui prouve que tu n'as aucune idée de ce qu'est un trouble de panique ou tout autre état dépressif / problème psychologique. On parle ici de gens souvent vulnérables qui, à bout de ressources, sont près à tout pour vaincre leur problème, améliorer leur sort. Ils n'évalueront pas la pertinence d'un conseil, aussi débile soit-il, parce qu'ils en ont souvent plus la force et qu'ils sont fragiles, découragées.

Ce n'est pas pour rien qui tous ne sont pas habilité à travailler avec ce type de clientèle.   

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 15 janvier 2013 08:22:51 EST  
Dophinel a écrit
Ce n'est pas celui qui donne le conseil qui est responsable de ce qu'il advient quand on le suit, c'est celui qui le suit. 


Surprised

Té sérieuse là?

Voyons donc. On est tous responsable des conseils qu'on donne!!!

Si je prend ton résonnement, je pourrais conseiller à quelqu'un de boire de l'acide sulfurique et, parce que c'est un conseil ridicule, ce serait celui qui le suit le coupable en cas de décès??!

C'est un exemple extrême, j'en conviens, mais c'est pour illustré l'absurdité de la chose. On est responsable de nos actes et de nos propos.

 

revenir en haut

Izza01

Inscrit le :
03 juin 2012

Posté le: 15 janvier 2013 09:42:24 EST  
LadyLego a écrit

C'est ce qui prouve que tu n'as aucune idée de ce qu'est un trouble de panique ou tout autre état dépressif / problème psychologique.  


Dolphinel fait probablement partie de ces gens pour qui les problèmes de santé mentale, à quelques degrés que ce soit ne sont qu'une question de volonté...  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 17 janvier 2013 10:12:46 EST  
Pattenrond a écrit
Dophinel a écrit
Ce n'est pas celui qui donne le conseil qui est responsable de ce qu'il advient quand on le suit, c'est celui qui le suit. 


Surprised

Té sérieuse là?

Voyons donc. On est tous responsable des conseils qu'on donne!!!

Si je prend ton résonnement, je pourrais conseiller à quelqu'un de boire de l'acide sulfurique et, parce que c'est un conseil ridicule, ce serait celui qui le suit le coupable en cas de décès??!

C'est un exemple extrême, j'en conviens, mais c'est pour illustré l'absurdité de la chose. On est responsable de nos actes et de nos propos.

 


Ton exemple est extr?me. J'imagine que dans un cas pareil, juridiquement parlant on évoquerait une incitation au suicide ou quelque chose du genre, mais certainement pas un meurtre !
A moins de contraindre la personne à avaler l'acide, si elle l'avale de son plein gré, on ne l'a pas tuée !

Bien sûr qu'on est responsable de nos actes et de nos propos, je ne dis pas le contraire, mais c'est valable pour tout le monde.
Suivre un conseil, c'est un acte délibéré !

Si j'avais suivi tous les conseils qu'on m'a donné, ma vie serait très différente, je serais malheureuse et célibataire ! Mais j'ai préféré n'en faire qu'à ma tête, du coup, je suis une heureuse maman mariée.

Si j'avais écouté les conseils et que j'étais malheureuse, je pourrais en vouloir à ceux qui me les ont donné, les rendant responsables de mon malheur, ce serait humain.
Alors qu'en réalité, rien ni personne ne m'oblige à suivre un conseil, donc je n'ai pas à rendre responsable celui qui me l'a donné et qui a peut être cru bien faire ! Si j'ai suivi le conseil c'est que je l'ai voulu non ?
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 17 janvier 2013 10:15:08 EST  
Izza01 a écrit


Dolphinel fait probablement partie de ces gens pour qui les problèmes de santé mentale, à quelques degrés que ce soit ne sont qu'une question de volonté...  


C'est très énervant tous ces gens qui ne me connaissent pas et veulent penser à ma place !

Non je ne considère pas que les problèmes psychologiques soient une question de volonté.
Je cotoie des gens dépressifs et je sais très bien qu'ils font ce qu'ils peuvent pour en sortir.
Je sais aussi que parfois, le cerveau souffre de déséquilibres chimiques qu'il est difficile à prendre en charge de façon efficace.

A l'avenir, gardez-vous de penser pour moi je vous en serai reconnaissante ! Contentez-vous de penser pour vous-même, ce sera suffisant !  

revenir en haut

Izza01

Inscrit le :
03 juin 2012

Posté le: 17 janvier 2013 11:16:38 EST  
Dophinel a écrit

Suivre un conseil, c'est un acte délibéré !

 


Tu te cales là... en gros, tu lui dis "suis mon conseil mais si tu le suis et que ça se passe mal, c'est ta faute, pas la mienne" !!

Je m'excuse mais dans ce cas-là, on s'abstient de conseiller (à plus forte raison quand on a aucune expertise pertinente dans le domaine en question et qu'il s'agit de quelque chose d'aussi sérieux que la santé !!) 

revenir en haut

saralexis

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 19 janvier 2013 21:01:39 EST  
Bon, pour revenir au post initial....
J'ai fait de l'anxiété/trouble panique pendant longtemps. En gros, j'ai été traité medicalement (et hospitalisée) et OUI, ca peut cesser. Je ne prend plus de medicaments depuis maintenant 2 ans et 10 mois et je n'ai eu qu'UNE seule petite crise de panique depuis! Mais je l'ai fait sous supervision medicale (arreter les pilules) et j'ai vu un psy pendant un certain temps. Maintenant je me considère guerie, ni plus ni moins! Faut apprendre a gerer, trouver des outils concrets et s'en servir. Quoique, dans mon cas, après le dernier traitement medicamenté c'a carrément juste arrêté, comme si la chimie-même de mon cerveau avait été changée. Aie confiance!  

revenir en haut

Se connecter pour répondre