Grossesse/Maternité

Le système immunitaire pendant la grossesse

Sommeil

Êtes-vous le type de personne qui en fait trop, se couche trop tard et qui est fatigué le matin? Si oui, la première chose à faire pour aider votre système immunitaire est de vous assurer un bon sommeil de bonne qualité, en quantité suffisante. C’est-à-dire, que vous devriez vous sentir reposée le matin, plus ou moins 8 heures de sommeil selon le cas. Le sommeil est essentiel à la récupération physiquement et psychologiquement, il permet d’avoir un système immunitaire en santé.

L’alimentation

Deuxièmement, l’alimentation est sans contredire un élément clé pour éviter les rhumes. Évidemment, les fruits frais, les légumes, les céréales entières sont essentiels pour une bonne santé. Portez une attention particulière aux protéines, car plusieurs femmes enceintes ne consomment pas suffisamment de protéine. Les protéines sont nécessaires à la formation des anticorps. Assurez-vous de consommer des protéines à chaque repas par exemple : œufs, fromage, viandes, poisson, tofu, légumineuses, noix et graines.

Voici quelques aliments à privilégier 
  • Ajoutez à votre alimentation de l’ail et de l’oignon. Ils ont des propriétés antibactériennes, antifongiques et antiseptiques, ils réduisent le risque d’infection. Consommer une gousse d’ail par jour améliore les défenses du système immunitaire.
  • Consommez quotidiennement une noix du Brésil riche en sélénium. L’activité antioxydante du sélénium permet un bon fonctionnement du système immunitaire. Les personnes qui ont des carences en sélénium seraient plus susceptibles de contracter la grippe ou le rhume.
  • Privilégiez les légumes riches en vitamine A : carottes, patates douces, épinards, poivron rouge, abricot, mangue. La vitamine A augmente la résistance aux infections par différents mécanismes d’action comme la fabrication des globules blancs et la sécrétion de mucus (qui facilitent l’élimination de germes infectieux et protègent les surfaces des bronches et des autres organes qui sont en contact avec l’extérieur).
  • Aimez les huîtres! Riche en zinc, cet oligo-élément aux propriétés antivirales et antibactériennes joue un rôle important dans le bon fonctionnement du système immunitaire. Une carence même légère peut diminuer l’efficacité du système de défense. Les végétariens sont plus susceptibles de développer une carence en zinc. D’autres sources végétales : germe de blé, graines de sésame et de citrouille, légumineuses.
  • Ajoutez à votre assiette des produits lactofermentés tels que le miso, la choucroute ou le kéfir. Ces aliments sont riches en prébiotiques, des fibres solubles qui ont la particularité de servir de nourriture préférentielle pour les probiotiques. Ils permettent de protéger l’organisme contre des micro-organismes nuisibles.
  • N’oubliez pas d’ajouter des aliments riches en oméga-3 tels que le maquereau, le saumon, la sardine, l’huile de lin, l’huile de chanvre. Ils améliorent notre résistance immunitaire.
  • Enfin, n’oubliez pas de consommer une eau de qualité (non chlorée, non fluorée, à moins de 100 ppm de minéraux) en bonne quantité (environ 2 litres entre les repas).
Activité physique

De nombreux bienfaits sont attribués à la pratique de l’exercice physique, vous pouvez ajouter à ceux-ci l’amélioration de votre système immunitaire et l’évacuation du stress. Une motivation de plus pour bouger!

Stress

Respirez, c’est la meilleure technique de gestion de stress, simple, pratique et peu coûteuse. Introduisez des respirations profondes durant votre journée. Effectivement, l’hormone du stress (cortisol) nuit directement aux défenses immunitaires en inhibant la production de cytokines (messagers chimiques du système immunitaire qui permet la communication des cellules).

Conseils sur quelques produits naturels

Si malheureusement, après avoir adopté une hygiène de vie exemplaire, il vous arrive de contracter un virus, voilà quelques conseils naturels, simples et pratiques pour fortifier votre système immunitaire.

  • Il existe un composé homéopathique Occiloccoccinum (Boiron) ou Muco coccinum (Unda) à prendre dès les premiers symptômes de la grippe ou du rhume. Il casse le rhume ou la grippe presque instantanément. Par contre, si vous attendez deux ou trois jours pour le prendre il sera trop tard.
  • Utilisez de l’eau saline en vaporisateur pour faciliter l’écoulement des sécrétions.
  • Le cataplasme de graines de lin est très efficace pour diminuer la toux.
  • Si vous avez mal à la gorge, gargarisez-vous et avalez l’eau qui contient de la chlorophylle concentrée (4-5 gouttes dans 8 onces d’eau). Vous pouvez aussi faire des cubes de glace avec cette préparation et les sucer.
  • Sous forme ester-C de préférence, prenez 3000 mg de vitamine C par jour. Divisez les doses durant la journée, mais évitez en fin de soirée. La vitamine C agit en augmentant la motilité des globules blancs. La consommation de vitamine C abrège la durée du rhume.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

La tête tranquille grâce à Braun!

Gagnez un thermomètre frontal sans contact de Braun!

Méli-Mélo de livres pour enfants de 6 à 8 ans

Gagnez 10 livres pour enfants de 6 à 8 ans

Commentaires