Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Votre relation avec la nourriture

Auteur Message

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 août 2008 12:59:51 EDT  
Suite à une discussion dans un autre post, je suis curieuse de voir quel est votre relation avec la nourriture.

Êtes-vous de ceux qui ont appris à manger leur émotions?

Êtes-vous de celles qui ont appris à ne pas manger pour maintenir un corps maigre?

Avez-vous eu de bon exemples d'alimentation par vos parents?

La nourriture est un combat de tous les jours pour plusieurs personnes. Moi-même j'ai vécu longtemps avec des problèmes de me gaver Embarassed J'ai appris plus jeune à manger mes émotions et je livre un combat avec ça. Ayant pris 80 livres durant ma grossesse, je dois maintenant tout reperdre. Je suis la diete mincavi depuis 2 mois et j'ai perdu 19 livres! Mon combat est quotidien...comme j'ai appris à manger pour oublier, parfois la vue de mon corps me répugne à un tel point que j'ai envie de manger pour oublier. Mais je me retiens énormément car je veux montrer le bon exemple à ma puce qui commencera à manger sous peu.

J'espere avoir de vos témoignages, il est toujours agréable de voir que nous ne sommes pas seules à vivre une situation, ca aide à dédramatiser la chose et se sentir moins isolé.

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 août 2008 14:05:08 EDT  
33 lus pas de réponses, come on les filles!

revenir en haut

angel3

Inscrit le :
18 juil. 2008

Posté le: 8 août 2008 14:24:05 EDT  
moi j'ai tendance a manger quand je m'ennui,je mange beaucoup mes émotions
disons que je suis entrain de faire de gros effort ces temps ci
j'ai l'impression que je vais me battre avec la bouffe toute ma vie
pour la premiere fois de ma vie je pense que je prend le dessus sur elle

revenir en haut

azelie27

Inscrit le :
03 avr. 2005

Posté le: 8 août 2008 14:28:13 EDT  

Moi aussi ma relation avec la nourriture n'est pas très saine et cela depuis bien des années. Mais, tranquillement je commence à établir une nouvelle relation. Je suis une gourmande.. qui aime manger , en grande quantité... donc ce n'est pas hyper bon pour le physique. Je dois apprendre à y aller mollo sur les portions et surtout réapprendre à écouter ma satiété.

Donc, une relation passionnel mais qui tend à devenir plus saine... c'est ainsi que je décrirais ma relation avec la nourriture.

revenir en haut

lili_la_tigresse

Inscrit le :
12 févr. 2008

Posté le: 8 août 2008 14:34:25 EDT  
Moi c'est le contraire, quand je suis vraiment stressé, triste, etc.. Je mange pas, y'a rien qui rentre?!?! Je dois me forcer à manger sinon ca pourrait être vraiment dangereux.
C'est vraiment poche comme situation, c'est le même principe que qqu qui mange ces
émotions dans l'fond..
Xave

revenir en haut

djenneba

Inscrit le :
23 janv. 2008

Posté le: 8 août 2008 14:45:30 EDT  
Beaudelaire a écrit : je fais bouillir et je mange mon coeur . C'est un peu ce que je fais depis mes 15 ans . Anorexie avec phase boulimique . Je connais les sondes et les intraveineuses , le rytme cardiaque qui rebondit ou qui disparaît . Les murs qui tanguent et les pensées en pointillées . Vouloir échapper à ce pincement continu en l'affamant ou en l'étouffant pour ensuite créer les spasmes , jusqu'à voir mon âme et mon coeur flotter dans la cuvette des toilettes . Un serpent s'est logé dans mon ventre posé la par un détrousseur de rêve . Par contre depuis ma grossesse , je me maintiens et oui je veux vivre .

Message à ma fille :

Je veux te dire n'aie pas peur je te tiens la main
Maman est assez forte pour te montrer à vivre sans point de suspension , sans guillemets .
Je serai là pour mettre des petits cailloux dans tes poches , tu sais les petits ronds et blancs qui nous empêchent de nous perdre et qui nous amènent au ciel à la marelle .
Je serai là pour te voir danser dans une jupe à volant prise dans une malle du grenier .
Je serai là pour t'aider à confectionner des oiseaux en papier qui s'envoleront porter un message aux fées.
Je déambulerai dans les marchés avec toi , un ravier de framboises , 2 melons et 500 gr de cerises .
Je lécherai avec plaisir la crème glacée qui coule sur ton cornet et qui rend tes mains toutes collantes .
Je te ferai une tartine de confiture de mûres , de celle qui déborde en sourire jusqu'aux pommettes et j'en mangerai avec toi .
Maman va continuer à manger pour que tu puisses te coller contre un corps doux pour les câlins .
Maman pourra courir avec toi car son coeur bat à un rythme régulier .
Nous regarderons la lune se couvrire de sa robe mandarine car je pourrai me coucher plus tard , le corps moins fatiguée .
je serai bien vivante le jour où je deviendrai grand-mamam et que je verrai tes enfants goûter à leurs premiers flocons de neige .
Va . vis . Deviens ma boule de gomme
N'aie pas peur je te tiens la main.

revenir en haut

CaroCarl

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 août 2008 14:53:01 EDT  
Je n'ai pas une bonne relation avec la nourriture et je travail très fort chaque instant de ma vie pour qu'elle devienne ma meilleure amie et non mon ennemi. Je ne veux surtout pas donner à ma fille ce problème. Ce n'est vraiment pas facile. Je pourrais manger sans avoir de fin, j'ai pas de fond et j'ai pas de coeur!!! Je pourrais être malade à force de manger et recommencer après...c'est fou!

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 août 2008 15:02:55 EDT  
Je suis contente de vous lire les filles.

djenneba c'est vraiment beau ce que tu as écris pour ta fille.

carocarl je suis pareil. Pas de fond, je pourrais manger jusqu'a en vomir si je m'écoutais. C'est difficile, moi aussi elle est mon ennemi. Je me force beaucoup pour ma puce.

revenir en haut

djenneba

Inscrit le :
23 janv. 2008

Posté le: 8 août 2008 15:46:07 EDT  
courage les filles ,
dans mes phases boulimiques , je mangeais , vomissais , mangeais . J'allais parfois même rechercher des restants dans la poubelle ou avaler des pâtes pas encore cuite . La déchéance quoi . Mais bon , nous voulons toutes que nos enfants grandissent et s'épanouissent dans un corps sain . C'est fou à 90 livres pour 5 pieds 7 , je me trouvais énorme et pourtant , pourtant chez les autres je ne trouve pas la maigreur jolie . Allez y comprendre qqc. Rolling Eyes

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 août 2008 17:31:18 EDT  
djenneba c'est dans notre tête le plus gros combat c'est ca qui est fou...faut dire que la société ne nous aident pas pentoute avec tous ses standards!

revenir en haut

sauvageonne

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 août 2008 18:20:39 EDT  
Djenneba, ton texte me fais réfléchir...
Ici, de mère en fille, la peur de la bouffe, la course au régimes, l'anorexie, disons-le, c'est comme un fardeau que j'ai eu a porter pendant vraiment trop longtemps. J'ai jamais eu un bon rapport avec la nourriture. Jusqu'à ce que je tombe enceinte, que le plaisir et la nourriture n'ont fait qu'un.
j'ai été tellement soulagée quand on a eu l'échographie et que j'attendais un garçon, c'est comme si, ça avait exorcisé ma phobie alimentaire. J'ai eu l'opportunité de briser le moule!
Avant, je ne mangeait que parce que c'était vital (en raisonnant, pas avec plaisir) je sautait des repas, des journées et des semaines sans manger autre chose que des raisins ou seulement boire du jus de pomme pour me garder "en vie". Ensuite, j'ai eu mon petit bébé, qui dépendait de moi pour sa survie et ça m'a donner l'envie de trouver le plaisir dans ce qui m'avait tant effrayée au par avant.
Je me nourrie bien et je montre a mon fils comme c'est bon les bons légumes frais, les fruits, les petits plats maison. Je ne tombe pas dans l'autre extrême non plus (du moins j'essaie), a trop centrer notre existence sur la nourriture, c'est pas plus sain, je crois.
Je suis une anorexique, je le suis depuis que je suis enfant. Je me guérie. Je sais, par contre que mon désordre va me suivre toute ma vie. Je devrai toujours me contrôler dans mes pulsions. Je n'ai jamais été grosse, je suis même très mince, je n'ai pas une vision de mon corps déformée, j'ai seulement grandi en me faisant dire que la seule chose qu'une femme peut contrôler c'est son poids, c'est que qu'elle mange. C'est plus comme un combat de pouvoir, un manque de contrôle dans ma vie en général qui fait que je me venge en ne me nourrissant pas.

Tout ça pour dire qu'après une bonne 20aine d'années a me battre contre la nourriture, je découvre a aimer ca. Je crois avoir un bon rapport avec la bouffe maintenant.

revenir en haut

petitnord

Inscrit le :
12 juin 2005

Posté le: 9 août 2008 07:20:42 EDT  
Même chose ici, combat perpétuel avec la nourriture...quand j'étais jeune, je mangeais peu (mais bien quand même), j'voulais être mince pour avior des amies et qu'on me trouve jolie....

Enceinte de mon premier, j'ai découvert le plaisir de manger. Tout goûtait bon!! Ensuite, ça ne m'a jamais quitté. Je mange beaucoup de fruits et de légumes, je fais des bons desserts (quelques fois trop sucrés, mais souvent tout plein de choses nutritives), mais je ne suis plus capable de m'arrêter de manger... Je mange pour 2 personnes facilement! Confused J'ai pris du poids, ça parrait. Même en faisant beaucoup d'exercices, rien n'y faisait, je mangeais trop...

Je ne sais pas trop comment faire pour ne manger que de petites portions, je trouve ça affreusement difficile. J'ai resté 15 ans avec un gars qui mangeait plus que moi et qui ne prenait pas un gramme...encore aujourd'hui, même chose! COMMENT ILS FONT DONC!!!! Et on venait me dire: facile de maigrir, c'est seulement manger moins et bouger plus...

Enfin.... un sujet délicat pour moi.

Véroxxx

revenir en haut

djenneba

Inscrit le :
23 janv. 2008

Posté le: 9 août 2008 07:52:44 EDT  
sauvageonne : ici aussi c'est de génération en génération mais crois moi ça s'arrête avec moi . En tout cas je vais faire tout pour ça.

Société : oui la société à un rôle à jouer dans les troubles de l'alimentation quel qu'il soit , par contre je pense que les causes sont multifactorielles et que c'est le résultat de l'interaction entre ces différents causes . Famille , société , événements marquants , vulnérabilité personnelle , etc . Féministe engagée , je milite pour une image positive de la femme dans les médias . Je pense que c'est rarement ce qui mène au tca mais cependant ça contribue à entretenir un tca existant .

revenir en haut

Liliemma

Inscrit le :
30 oct. 2006

Posté le: 9 août 2008 10:09:03 EDT  
Huummmm... intéressant, mais, ca fait partie des sujets un peu tabou selon moi.

Je mange tres tres sainement (trop). J'ai calculer pendant des années les calories que je mangeais. Je ne dis pas que je ne fais plus, mais comme manger sainement est maintenant un mode de vie pour moi (je fais du fitness alors pas le choix de bien manger, mais j'adore la bonne bouffe alors je ne me priverai pas pour un soir de temps en temps). Je sais que parfois ca frole l'obsession et que c'est une facon d'avoir le controle, mais je vie tres bien avec cela et mon chum est content que je prépare des plats sante pour notre petite famille car lui, il avoue qu'il ne le ferait pas, meme si il aime lui aussi la bonne cuisine. Épicuriens que nous sommes, et sommelier que mon conjoint est, pas le choix de faire des écarts a ce niveau! Wink
Mais, manger mes émitions....hhuummmm, cela m'est arriver, mais pas trop souvent. Je me défoule plutot dans le sport....ou un verre de rouge! Hahaha!

MC

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 9 août 2008 14:03:55 EDT  
lilemma oui un sujet tabou certain. Mais je voulais montrer aux filles que nous ne sommes pas seules a vivre ce combat. Ca dédramatise les choses.

petitnord moi aussi je pouvait manger pour 2 facilement. Voila que j'apprend a bien manger, et de petites portions, mais on dirait qu'apres 2 ou 3 bouchées ya pu rien dans l'assiette..c'est difficile mais a long terme je vois des resultats.

Ne plus vivre pour la manger mais plutot manger pour vivre...

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 août 2008 18:52:56 EDT  
J'ADORE manger ! Je suis très gourmande et je cuisine beaucoup !

Ce que je préfère ? Un bon repas entre amis remplit de fou rire, de complicité et arrosé d'un bon petit rouge !
Des ingrédients frais, des fruits juteux, des tomates de mon jardin...Découvrir des cuisines d'ailleurs aussi avec ces arômes et ses odeurs...

Plus jeune, ma mère ne cuisinait pas beaucoup et mes repas était " drabe " et sans saveurs..J'aurais pu resté prit avec ces habitudes mais j'ai eu la chance d'avoir une amie qui m'a apprit à aimer manger et m'a aidé à devenir une bonne cuisinière. Elle me dit souvent: " manger, c'est vivre..." et c'est tellement vrai je trouve...

Mordons dans la vie à belle dents !
Laughing Wink

revenir en haut

Ann

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 août 2008 19:15:40 EDT  

Moi aussi J'ADORE manger !! Very Happy Pour moi, la nourrriture est synonyme de bonheur et de plaisir...

Ma mère m'a transmis ce plaisir...ce goût pour les bons légumes frais, le plaisir d'avoir son jardin ou d'aller se promener au marché pour acheter les bonnes choses des cultivateurs ! Very Happy Toute petite je faisais de la bouffe avec ma mère...elle adorait recevoir, cuisiner pour le temps des fêtes, pour la famille, les amis...

Aujourd'hui elle n'est plus de ce monde, mais elle m'a transmis la plus belle des passions...


Ann, qui adore cuisiner

revenir en haut

Liliemma

Inscrit le :
30 oct. 2006

Posté le: 11 août 2008 15:34:31 EDT  
Bien manger n'est pas uniquement dans le but de maigrir, d'avoir un beau corps ou d'etre en top shape. C'est avant tout, selon moi bien sur, une question de sante. Bien manger est une habitude qui se développe et un coup la bonne habitude installée, il est difficile de revenir en arriere. Moi,, au contraire (je ne dis pas que c'est mieux, loin de la!) je mange un hot dog et je me sens sale a l'intérieur (meme chose avec les autres cochonneries que je ne mange pas)! La malbouffe nuit a la sante des organes vitaux, elle cause le diabete (qui ne cesse d'augmenter malheureusement), la haute pression, rend les gens amorphes et sans énergie et cela va jusqu'a jouer sur l'humeur des gens.
Je ne vous fais pas la morale car c'est votre corps, c'est votre vie, mais ca me désole de voir qu.il y a des gens qui ne veulent pas mettre les chances de leur cote.Et de grace, que personne ne se sente attaquer personnellement ici. Je donne mon point de vue sur le sujet,, qui me tient énormément a coeur! Je reve d'aider les femmes a etres bien dans leur corps et dans leur tete!

MC

revenir en haut

sauvageonne

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 11 août 2008 17:07:16 EDT  
Durant ma grossesse, j'avais des grosses envies de cochonnerie (quand tu parles de mal-bouffe, liliemma!) j'ai trouvé des moyens de faire en sorte que mes envies soient nourrissantes en changeant un peu les recettes (poutine avec sauce au 4 poivre maison, frites au four, fromage suisse ou en crottes (quand j'en trouve...tse au BC ya pas de ça Rolling Eyes ) et légumes sautés au wok.... Very Happy c'est tellement bon et c'est de la très bonne bouffe équilibré) C'est tres facile de tombrer dans le patern, "j'ai pas le gout de faire a manger alors on commande" mais au lieu de commander une pizza, pourquoi pas des sushi? miam!!!! Tu peux meme te faire des burger gourmets avec de la viande a mergeze, de l'avocat, du fromage provolone et de la tomate...mioum!!!!

C'est bon les cochonneries mais c'est vide, c'est ça qui est triste. Ça fait prendre du poids pour rien en somme, moi ça me gène un peu.

C'est pas tout de bien se nourrir pour vivre, il faut avoir de bonnes habitudes de vies aussi, je ne parle pas nécessairement d'aller au gym ou quoi que ce soit comme ça, plutôt de jouer avec les enfants au parc, jouer au cerf-volant (c l'air de rien mais c'est de l'exercice!). Quand on est triste ou anxieuse, pourquoi ne pas prendre une marche? Au lieu d'aller faire l'épicerie en auto, tu marche et tu te fais livrer tes choses (ca sauve sur le prix de l'essence, je le jure!)

revenir en haut

djenneba

Inscrit le :
23 janv. 2008

Posté le: 11 août 2008 17:28:47 EDT  
C'est vrai que c'est une habitude à prendre une alimentation saine , c'est le support du début qui manque à beaucoup de personne . Comment débuter qqc que tu n'as jamais appris , sans référence . J'ai bien aimé la série avec la famille à canal vie qui voulait se reprendre en main question poids et forme physique .

Il y a aussi tout un côté psychologique à la chose , manger des aliments riches en calorie comble souvent un mal être , une douleur que ces personnes tentent d'ensevelir sous la nourriture .

Pour le moment moi c'est toujours la question contraire , je fais comment pour avaler un repas au proportion raisonnable sans culpabilité . Sans me sentir sale à la moindre bouchée . Au moins la balance à pris le bord , je ne jouirai plus en voyant l'aiguille baissée sans cesse .

revenir en haut

Ann

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 11 août 2008 18:17:35 EDT  
Liliemma a écrit

Je ne vous fais pas la morale car c'est votre corps, c'est votre vie, mais ca me désole de voir qu.il y a des gens qui ne veulent pas mettre les chances de leur cote.!

MC




Moi aussi....surtout quand on décide de mettre des enfants au monde...ce n'est pas la plus belle raison et motivation du monde ça pour être en santé et faire attention à nous ? Il me semble que c'est primordial !

Je mets toute les chances de mon côté, je veux que mon fils ait une maman en forme qui va pouvoir le suivre et le voir grandir le plus longtemps possible ! Very Happy


Ann

revenir en haut

Se connecter pour répondre