Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Tout est dans l'attitude, Watson!

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
29 nov. 2010

Posté le: 13 mai 2011 07:11:23 EDT  
Bon, je l'avoue : j'aurais pu m'énerver, mais j'ai choisi d'en rire! La bureaucratie, on pense avoir vu le fond de la connerie un jour, mais on se fait toujours surprendre!

Mon médecin a un petit souci pour ma grossesse. Je passe donc illico à l'accueil obstétrical à l'hôpital pour des tests. Petit pipi, prise de sang, monitoring... Premiers résultats : pas de quoi fouetter un chat, tout semble ok. Néanmoins, je dois consulter un spécialiste en médecine interne... Là s'amorce un dédale administratif digne des 12 travaux d'Astérix dans la maison des fous...

1) Appeler au numéro général pour avoir le bon numéro pour prendre rendez-vous;
2) Appeler au 2e numéro, dans la spécialité "Médecine interne"... La ligne est engagée... pas de système de gestion d'appels? Bizarre...
3) Rappeler encore et je tombe sur ledit système... Du coup, je me dis que la ligne engagée, c'était bien au lieu de la musique en "loop" et le message barbant : "Votre message est important pour nous. Gardez la ligne pour conserver votre priorité d'appel"...
4) Réceptionniste répond, je lis tout ce qu'il y a sur ma prescription et elle me dit : "Vous n'êtes pas au bon numéro, appelez là". Bon, ça fait 40 minutes que j'essaie de parler à la bonne personne.
5) J'appelle au nouveau numéro et... on me dit qu'on ne peut pas me donner de rendez-vous, car il faudrait spécifier quelle spécialité il faut retenir. Je répète "médecine interne". On me dit : "Oui, mais c'est trop vaste". Cibole, c'est le médecin qui me réfère, il doit savoir le nom des spécialités!
6) Je rappelle mon médecin... qui me confirme que la spécialité est bien la médecine interne, rien d'autre. Du coup, il me laisse 3 noms de médecins pour aider les réceptionnistes à aligner leurs neurones pour me donner un rendez-vous.
7) Je rappelle à l'hôpital, le carnaval repart. On veut me transférer en obstétrique. J'interromps le tout : "Non, non! Ils ne gèrent pas ce genre de rendez-vous, c'est vraiment en médecine interne que ça se traite, pas en obstétrique! Si vous voulez savoir dans quel département prendre le rendez-vous, cherchez quelque chose qui a ces 3 noms de médecins spécialistes... Et là, je donne les noms. La secrétaire répond : "Ah! Il fallait le dire! C'est en médecine vasculaire! Appelez à cet autre numéro, ici, on ne gère pas ces dossiers.
Cool J'appelle au nouveau numéro et là, on me dit de faxer ma prescription à cet autre numéro pour que je puisse avoir un rendez-vous...

Ça fait presque une semaine et je n'ai toujours pas de rendez-vous confirmé...

C'est créatif quand même la bureaucratie. Imaginez-vous de suivre un tel système pour l'allaitement de votre bébé? Laughing Il crèverait de faim avant d'avoir une goutte de lait!

Bonne journée! 

revenir en haut

Plumeau

Inscrit le :
15 déc. 2009

Posté le: 13 mai 2011 08:13:32 EDT  
C'est pathétique mais tellement la réalité!
Mon chum a eu le même problème lorsqu'il s'était cassé un doigt. On lui avait dit qu'il devait se rendre à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont pour montrer ses radios (qu'on lui avait fait faire au privé après avoir été dans une clinique sans rendez-vous). Il a passé 4 heures là-bas à se faire envoyer d'un département à l'autre pour finalement revenir bredouille à la maison car la "bonne" personne était en congé cette journée-là! Il a finalement appelé un autre hôpital et eu un rendez-vous 2 semaines plus tard. Quand même la réception ne sait pas qui travaillent où, y'a un problème!
Je t'admire Syrinx de garder ton calme malgré tout! Moi, juste me faire mettre en attente plus de 5 minutes me met en bazouelle pour le reste de la journée! 

revenir en haut

Nanuk72

Inscrit le :
07 mai 2010

Posté le: 13 mai 2011 08:51:38 EDT  
Ton médecin ne pourrait pas appeler pour toi ?
Moi, j'ai dû aller passer des tests durant ma grossesse à la demande ne mon gynécologue, mais c'est lui qui a appelé à l'hôpital. Il m'a même dit "Tiens, je vais appeler tout de suite pour toi sinon tu ne t'en sortiras pas avec eux-autres". Je suis sortie de son bureau avec mon rdv fixé.

 

revenir en haut

Anna Banana

Inscrit le :
28 sept. 2009

Posté le: 13 mai 2011 09:57:25 EDT  
Moi aussi je choisis d'en rire quand ces choses-là m'arrivent. Je suis plutôt difficile à énerver, en tout cas ça c'est pas des affaires qui me font pogner les nerfs. Je me dis que ça donne teeeeeellement rien de donner de la marde à la personne au bout du fil, à moins d'une mauvaise foi évidente on va dire ! Laughing  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 nov. 2010

Posté le: 14 mai 2011 14:53:37 EDT  
Bonjour,

En réponse à Nanuk : Généralement, mon médecin appelle directement. Cependant, la dernière fois : gros rush. Les attentes sont longues au téléphone dans la spécialité où je dois consulter et le médecin ne pouvait pas rester pendu au bout du fil. Il intervient donc quand on est à un cheveu de péter notre coche! Entretemps, bien, on se verse un grand verre de limonade, avec du sirop de cassis, de la glace, une rondelle de citron et de lime, en plus d'y ajouter une mini ombrelle de papier de soie pour faire joli, et on prend son mal en patience en s'imaginant être au bord de la mer, avec un bon livre...

Laughing Laughing Laughing

Et... je n'ai toujours pas de rendez-vous!

Par contre, je pense que j'ai développé une belle attitude en attendant de virer au rouge. 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 14 mai 2011 15:32:33 EDT  
Je sais pas pourquoi mais je trouve ca palpitant... Ca donne presque le gout de vivre une aventure comme la tienne... Wink Serieusement je te comprend! On a tous au moins une fois eue a faire face a se genre de chasse aux tresors de la bureaucratie...

Des fois les rendez-vous tarde a arriver mais la journée qui t'appelle atelle toi il peut etre le lendemain matin car t'etais la prochaine sur la liste et qu'il y a une annulation dans les rendez-vous. Bonne chance. Si tu penses que c'est trop long gene toi pas pour rappeller ton doc pour qu'au moins il envoie un fax au departement... Des fois un peu de pression du medecins traitant ne fait pas de mal. Tu aurais le droits de demander un peu de rapiditer meme si ton etait n'est pas alarmant c'est pas a l'accouchement qu'il faut etre vue... Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 nov. 2010

Posté le: 16 mai 2011 10:58:10 EDT  
C'est un miracle!!!!
Bonjour,
Je n'en reviens pas! Je viens d'avoir l'appel fatidique : j'ai eu mon rendez-vous! J'ai même un 2 pour 1! Il faut que je me pointe à l'hôpital 2 fois, car les médecins veulent me voir au plus vite... dans 2 semaines! Je n'ai pas halluciné : on m'a appelé chez moi, dans le doux confort de mon foyer, les fesses assises dans mon divan! Même pas besoin de limonade, cette fois-ci! Après plus d'une semaine d'attente, je crois rêver.

J'ai maintenant 1 nutritionniste et 2 médecins qui se creusent la tête sur mon cas... en concertation, dans le doux confort de leur hôpital...

Moi, je prends ça relaxe. Comme ils sont déjà 3 à s'énerver, ça ne vaut pas la peine que je m'ajoute au lot. Laughing  

revenir en haut

Anna Banana

Inscrit le :
28 sept. 2009

Posté le: 16 mai 2011 13:04:39 EDT  
Syrinx a écrit
Bonjour,
Je n'en reviens pas! Je viens d'avoir l'appel fatidique : j'ai eu mon rendez-vous! J'ai même un 2 pour 1! Il faut que je me pointe à l'hôpital 2 fois, car les médecins veulent me voir au plus vite... dans 2 semaines! Je n'ai pas halluciné : on m'a appelé chez moi, dans le doux confort de mon foyer, les fesses assises dans mon divan! Même pas besoin de limonade, cette fois-ci! Après plus d'une semaine d'attente, je crois rêver.

J'ai maintenant 1 nutritionniste et 2 médecins qui se creusent la tête sur mon cas... en concertation, dans le doux confort de leur hôpital...

Moi, je prends ça relaxe. Comme ils sont déjà 3 à s'énerver, ça ne vaut pas la peine que je m'ajoute au lot. Laughing  


Imagine si t'avais été sous la douche au moment de leur appel ! Ça aurait été un cas de pendaison avec le fil de téléphone ! Laughing  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 nov. 2010

Posté le: 19 mai 2011 06:56:34 EDT  
La suite ou à force de trop encadrer, on crée du trouble...
Bonjour,

Quelle palpitante expérience! La nutritionniste m'a contactée. Je mange bien, de façon assez équilibrée et variée. Je le sais : j'ai remis mon journal alimentaire et elle me l'a confirmé. Or, il semble qu'il me manque 800 calories par jour... mais, je ne dois pas prendre plus de 0,3 livre par semaine pour ne pas accroître les problèmes de santé potentiels. Or, chère professionnelle en nutrition, je ne sais pas où je vais trouver la faim pour manger les 800 calories de plus... et ne pas trop engraisser de surcroît. Donc, devant ce scénario aussi incongru que ridicule, j'ai décrété d'en parler au médecin et de continuer à respecter mes signaux de faim et de satiété. Là, on va freiner des quatre fers et arrêter les conneries.

Mes grands-mères ont accouché chacune au-dessus de 10 fois et il n'y a pas eu une nutritionniste pour leur dire qu'il leur manquait 800 calories. Moi, je bois mes 4 verres de lait par jour, je fais attention aux protéines, aux légumes et aux fruits, aux produits céréaliers. J'ai réduit le sel et le sucre. Je fais de l'exercice 5 fois par semaine... et j'ai ajusté mon alimentation en conséquence. Si le bébé avait besoin de quoi que ce soit ou si mon organisme requérait plus de calories, je le saurais. A-t-on déjà vu un corps se laisser déshydrater et affamer sans avoir le moindre signal?

Bref, je pète un peu ma coche... Je trouve que ça devient débilitant l'encadrement. J'ai suivi mot pour mot les propos de la nutritionniste en début de grossesse et elle a dû rajuster le tir parce que ma prise de poids était trop rapide. Là, ma grande, j'ai fini de niaiser! 

revenir en haut

Lotussia

Inscrit le :
03 juil. 2008

Posté le: 19 mai 2011 09:30:13 EDT  
Hahaha! C'est très important de se fier à son propre jugement, parce des conneries comme ça, ça arrive tout le temps quand on a un suivit particulier. La nutritionniste me disait de couper les glucides, mais aussi les gras (prendre des aliments faible en gras). Mais il ne fallait pas que je perde de poids... Euh, ALLO? J'ai évidemment coupé les glucides, mais au contraire, je consommais des aliments non diminués en gras... en plus, sans gras = souvent plus de sucre, donc je trouvais ça un peu ridicule. Je perdais du poids pareil et au dernier rdv, elle m'a dit, "Bon, peut-être que tu pourrais essayer des aliments plus gras comme du yogourt Méditerranée". J'ai ri et je lui ai dit que j'avais jamais écouté cette consigne de couper les gras, car ça me semblait farfelu. Heureusement que je l'ai pas écouté, à l'accouchement, je pesais presque 20 lbs sous mon poids d'avant grossesse!!   

revenir en haut

Se connecter pour répondre