Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Récit de mon accouchement, faites vous confiance !

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 13 janvier 2013 12:59:00 EST  
Bonjour à toutes les futures mamans !
Je tenais à partager avec vous les grandes lignes de mon accouchement, cela pour vous rassurer ! En effet, j'en garde un excellent souvenir et je trouve ça important de partager un point de vue positif car beaucoup trop de gens sont là pour essayer de vous faire douter de vos capacités à mettre votre enfant au monde !
D'abord, je tiens à préciser que le plus important est d'être bien entourée et bien préparée.
Pour ma part, j'ai choisi d'être suivie par une sage-femme pendant toute ma grossesse. Clarisse me connait très bien, nous avons établi une relation de confiance qui m'a beaucoup rassurée pour le jour J. Mon cher mari s'est aussi beaucoup impliqué dès le début de la grossesse, il a donc aussi été d'un grand soutien pour l'accouchement. Pour la préparation, j'avais appris à bien respirer et à me détendre en piscine, c'était vraiment idéal.
Nous avions aussi suivi des séances d'haptonomie à l'espace Clair de Lune (Ixelles), cela m'a bien aidée pour l'accouchement.
D'abord, Vinciane nous a fait un joli schéma où on voyait bien que le pic de douleur de la contraction est finalement très court dans la durée. Le voir sur le frigo m'a aidé à bien fixé ça dans ma tête. Ensuite, parler avec le bébé dès 5 mois de grossesse nous a aidé à tisser un lien très fort, utile pour travailler de concert pendant l'accouchement, et enfin, les séances de relaxation sont fondamentales pour arriver la plus détendue possible à l'accouchement.
Pour le jour J, disons que j'ai commencé à avoir de petites pertes, j'ai appelé Clarisse ma sage-femme qui m'a dit de voir si ça passait en prenant un bain. Tout cela a commencé donc un lundi soir, vers 19h, je l'ai appelée à 21h puis 23h. J'ai pris mon bain vers 1h du mat puis j'ai essayé de dormir sans y parvenir, je n'avais pas vraiment mal, mais je sentais bien que ça travaillait. A 7h du mat, j'ai dit à mon mari de rappeler Clarisse que je pensais vraiment que ce serait aujourd'hui. Lui ne me croyait pas trop, il ne me voyait pas souffrir donc il se disait que je fabulais un peu. Clarisse est arrivée vers 8h30, elle m'a examiné et a vu que j'étais déjà dilatée à 6cm. On est alors partis pour Ste Elisabeth. On s'est installé dans la salle "Nature", là nouvel examen, j'ai encore gagné un cm. Toujours pas mal. Après cela a été plus long et éprouvant. D'abord une partie du col ne voulait pas s'effacer. Ensuite, bébé a dut faire 7/8 de tour sur lui-même pour présenter le plus petit côté de sa tête. J'ai souvent changé de position, j'ai pris un long bain bien chaud et puis finalement j'ai pris la position gynécologique pour pousser. Je dois dire que les femmes ont normalement une envie irrépressible de pousser mais je ne l'ai jamais ressentie. Mon fils est resté assez longtemps dans la phase juste avant l'expulsion, je poussais, il sortait un peu, puis il rentrait, cela a bien duré 45 min ! Il a un coeur très solide car son rythme n'a jamais diminué alors que certains enfants sortent par césarienne à ce moment car cela dure trop longtemps. Il a fini par sortir sans forceps ni ventouse. Comme vous le voyiez, je n'ai pas eu de péridurale. Pendant tout mon accouchement j'étais très détendue, je me suis concentrée sur une contraction à la fois et sur ma respiration. J'ai aussi fait beaucoup de "oooooooooohhh" pour détendre le diaphragme.
La douleur était pour moi tout à fait gérable. Je suis sûre qu'elle l'était car, même avant ma grossesse, je m'étais toujours dit que je serais capable d'endurer l'accouchement sans anesthésie. J'en étais convaincue donc j'ai agi conformément avec ma conviction et le fait d'être massée et soutenue par Clarisse et mon mari, le fait qu'eux aussi me faisaient confiance, cela m'a grandement aidée. A la fin, je me sentais vraiment fatiguée, alors deux autres sages femmes sont arrivées pour m'encourager, le fait de les avoir tous les 4 à me supporter m'a donner la dernière énergie nécessaire pour que Manoah naisse un mardi à 19h39. Si je compte depuis le début des pertes, cela a donc duré 22h de travail.
Si j'ai une dernière recommandation c'est "soyez bien entourées, faites vous confiance".
Un accouchement est une expérience formidable et je vous assure que le vivre de cette façon vous rend très fière de vous et vous conforte aussi dans votre rôle de mère. "Si j'ai pu accoucher moi-même, alors je pourrai aussi bien élever mon enfant moi-même." Ne doutez pas de vous, les femmes accouchent depuis la nuit des temps, la majorité s'en sont bien sorti, il n'y a pas de raison pour qu'une femme jeune et en bonne santé n'y parvienne pas ! 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 13 janvier 2013 15:28:46 EST  
Je n'ai pas lu ton témoignage au complet, j'ai complètement décroché face à ta naïveté.

J'ai eu deux césarienne dont une après plus de 36h de travail. J'étais préparée, je "m'écoutais", j'étais jeune et en santé, etc mais mon utérus avait une malformation dont on ignorait l'existence qui faisait que le bébé ne pouvait pas sortir. Donc si j'en suis ton raisonnement, parce que je n'ai pas pu "accoucher par moi-même", je n'ai pas ce qui faut pour m'occuper de mes enfants? Du gros n'importe quoi.

Chaque femme qui doit avoir recours, par choix ou par obligation à un acte médical (forcep, ventouse, césarienne, épidural, etc.), suivant ton raisonnement toujours, devrait se faire enlever ses enfants parce qu'elle n'a pas pu "les accoucher seule"?

Savoir faire face aux imprévus de la vie, à un bébé différent, au rythme naturel des choses (parce que ton bébé ne l'a pas lu le Mieux Vivre), savoir faire face à de nouveaux défis, à la maladie, etc. ÇA ça donne confiance en notre "capacité maternelle", ÇA c'est important pour la développement du bébé. Avoir accoucher naturellement ne change rien à tout ça. Ne te donne pas plus de force. Je dirais même que devoir affronter un accouchement qui ne tourne pas comme on l'avait rêvé nous permet d'être plus réaliste, plus "prêts" à affronter la vraie vie.

Accoucher, c'est la partie "facile" de la maternité, tu verras.

J'ai mis deux enfants au monde par "oh la honte" césarienne et je n'en suis pas moins fière. Ils se développe parfaitement, entouré de tout l'amour du monde, et je sais faire face à la musique. Parce que je sais que dans la vie, tout ne va pas comme prévu.   

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
27 avr. 2009

Posté le: 13 janvier 2013 16:43:31 EST  
Voyons Ladylego,
je crois qu'elle voulais simplement dire que dans la mesure ou tout se passe bien(sans césarienne qui est parfois nécessaire ou autre intervention)nous avons toutes ce qu'il faut pour accoucher sereinement, quand il n'y a aucune complication dangereuse pour la mère ou le bébé. Selon moi son message s'appliquait plus au femmes qui ont peur d'accoucher ou qui ne se sentent pas assez fortes pour le faire...

Alors dans cette optique, je suis d'accord avec toi dophinel. Il faut rester le plus calme possible et surtout ne penser qu'au moment présent pour ne pas paniquer. Félicitation pour ton bel accouchement et ton petit bébé en santé.

En passant, je suis d'accord avec toi Ladylego que quelque soit l'accouchement qu'on aient vécue, ça n'a rien a voir avec nos qualités de maman... Mais encore la, je crois que ce n'est pas ça qu'elle voulait insinuer.  

revenir en haut

Manue1985

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 13 janvier 2013 17:00:05 EST  
Ouais ben ... je suis un peu de l'avis de LadyLego. C'est à la limite blessant comme message.

Moi aussi j'étais certaine de tout avoir pour accoucher naturellement, sans épidurale. Que tout se passerait bien.

J'ai parlé avec mon bébé très tôt, mon conjoint était très impliqué. Malheureusement, à 41 3/7 j'ai été provoquée et après 36 hrs de travail, je n'étais qu'à 1,5 cm et le coeur de mon fils décélérait à chaque contraction.

Le "message" dans ton message est "Quand on veut, on peut". Oui, mais non. Pas toujours.

Ceci dit, je suis heureuse que tu ais vécu un bel accouchement qui te rend fière. Mais je ne suis pas moins fière de mon accouchement parce que j'ai eu une césarienne. Je suis fière d'avoir mon fils, point à la ligne.  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 13 janvier 2013 17:26:21 EST  
En fait c'est à cause de message comme ça que les femmes qui doivent "accoucher autrement" le vivent comme un échec. L'enfant naît au monde vivant, en santé, la mère se porte bien mais parce qu'on ne peut pas clâmer sur tous les toits qu'on a enfanter dans la douleur comme le prône la bible, tout naturel, dans l'eau, un soir de pleine lune pendant un année bissextile, les femmes se sentent comme une moins que rien et débutent leur maternité sur un sentiment d'échec.

C'est n'importe quoi. Cette société s'en va droit dans un mur à cause de toute la pression qu'elle met sur les mères.

"Si j'ai pu accoucher moi-même, alors je pourrai aussi bien élever mon enfant moi-même."


Non. Je suis désolée. L'accouchement naturel n'est pas un pré-requis pour bien s'occuper de son enfant. 

De plus, accoucher soi-même ça veut dire dans le fond d'un bois, sans eau courante. Pas avec l'aide d'une sage-femme, de son assistante dans un endroit où tout le confort est à ta disposition avec, en plus, tout le nécessaire à la sécurité de la mère et de l'enfant s'il y avait un urgence... Le sentiment de confiance est primordial pour un accouchement, et le fait de savoir qu'il y a quelqu'un de apte, formée, avec la technologie et le matériel nécessaire pour réagir en cas d'urgence en fait parti. En maison de naissance, à l'hôpital ou à la maison.  

Krykry a écrit
Voyons Ladylego,
je crois qu'elle voulais simplement dire que dans la mesure ou tout se passe bien(sans césarienne qui est parfois nécessaire ou autre intervention)nous avons toutes ce qu'il faut pour accoucher sereinement, quand il n'y a aucune complication dangereuse


Et la mère qui choisi, en toute connaissance, l'épidurale? Elle devrait avoir honte? Se sentir diminuer dans ses qualités de maman? Se sentir "faible"7 Et la maman qui se voit contraint de subir un épisiotomie ou encore pour laquelle on doit utiliser une ventouse? Elle est moins bonne? Moins mère? ... Non désolée, j'adhère pas.  

revenir en haut

Nimmue

Inscrit le :
07 déc. 2007

Posté le: 13 janvier 2013 18:45:08 EST  
ladylego je t'aime a traver mes internets!!Bien écris!! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
27 avr. 2009

Posté le: 13 janvier 2013 18:57:34 EST  
Ouf qu'on peut mal se comprendre quand on écrit...
Ladylego, je n'enlève rien au mères qui ont eut quelconques interventions ce qui inclut l'épidurale' l'épisiotomie ainsi que tout le reste. J'ai moi même eux mon premier bébé sous épidurale alors loin de moi l'envie de me trouver meilleure que les autres ou bien de juger...

Tout ce que je voulais dire, c'est que je ne crois pas que la personne qui a écrit ce message voulais rendre celles qui n'ont pas pue vivre leur accouchement comme elle coupable. Je suis 1000% d'accord que plusieurs femmes ne le vivent pas du tout comme elle l'auraient souhaitées et tout ca bien malgré elles, ils y a des choses que l'on ne peut tout simplement contrôler.  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
27 avr. 2009

Posté le: 13 janvier 2013 20:17:05 EST  
Je suis bien d'accord la dessus.... Dans tout les cas, bravo a toutes les mamans(et aussi aux papa qui les supportent) d'avoir sue faire du mieux qu'elles pouvaient a ce moment la! Nous sommes les héroïnes de notre vie alors soyons en fières! 

revenir en haut

bebe_eloi

Inscrit le :
13 déc. 2010

Posté le: 13 janvier 2013 20:54:30 EST  
Je crois qu'il est important d'avoir des témoignages d'accouchement qui se déroule bien avec un minimum d'interventions.

L'image de la femme qui hurle qu'elle veut une épidurale lors de son accouchement est souvent véhiculé dans les films par exemple?

Dans notre société les accouchements sont de plus en plus médicalisé et pas toujours pour le mieux (aux usa pays où l'accouchement est le plus médicalisé, les taux de mortalité néonatal sont les plus élevés des pays industrialisés!).

Mais je crois que nous sommes dans la section témoignages et c'est ce que cette maman apporte ici! Je ne crois pas que son but était d'offenser ou de partir un débat?

Lorsqu'on est enceinte et que l'on se questionne sur quel type d'accouchement on aimerait IDÉALEMENT (si tout se déroule bien pour la maman et le bb) tombé sur ce type de témoignage peut nous aider à se questionner sur se que nous aimerions?

Je ne crois pas que les mères ayant eu recours à des interventions (choisies ou non) doivent se sentir attaquées ou rabaissée par un récit d'accouchement??

On ne sais jamais comment se déroulera une naissance. Mais je crois qu'il est souhaitable de connaître toutes les éventualités, et celle où tout se déroule bien sans interventions médicales aussi Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 14 janvier 2013 06:01:41 EST  
LadyLego a écrit
Je n'ai pas lu ton témoignage au complet, j'ai complètement décroché face à ta naïveté.

J'ai eu deux césarienne dont une après plus de 36h de travail. J'étais préparée, je "m'écoutais", j'étais jeune et en santé, etc mais mon utérus avait une malformation dont on ignorait l'existence qui faisait que le bébé ne pouvait pas sortir. Donc si j'en suis ton raisonnement, parce que je n'ai pas pu "accoucher par moi-même", je n'ai pas ce qui faut pour m'occuper de mes enfants? Du gros n'importe quoi. 


Ne pousse pas mon raisonnement dans le sens où il ne va pas ! Tu ne me connais pas, tu ne peux pas extrapoler ce que je pense.
Je trouve que tu as été très courageuse de commencer le travail et puis de devoir opter pour un césarienne par nécessité !

Mon témoignage vise simplement à aider les femmes à avoir confiance en elles et à ne pas angoisser outre mesure et surtout à s'approprier leur accouchement !
Ce n'est pas le médecin qui les accouche, ce sont elles qui accouchent. Alors bien sûr, parfois la nature défaille et il y a besoin de la médecine ! Je ne critique absolument pas ça ! Heureusement que les techniques médicales sont là quand c'est nécessaire !
Ce que je veux contribuer à éviter c'est que des femmes usent de la médecine par convenance uniquement parce que la société aura réussi à les convaincre qu'elles ne sont pas capables alors qu'elles le sont !

Bien sûr tu dois être fière d'avoir mis tes enfants au monde ! Tu n'as pas subi ton accouchement, tu l'as vécu pleinement et la médecine t'a aidé quand c'était vraiment nécessaire.

A l'avenir, garde-toi d'extrapoler ce que pensent des gens que tu ne connais pas ! merci ! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 14 janvier 2013 06:05:08 EST  
Manue1985 a écrit
Ouais ben ... je suis un peu de l'avis de LadyLego. C'est à la limite blessant comme message.



Je suis désolée si j'ai blessé quelqu'un, ce n'était pas mon intention, je voulais simplement encourager les futures mamans qui doutent un peu d'elles !
Il n'y a apparemment que krikri qui me comprend bien.
Encore toutes mes excuses à celles qui m'ont mal compris ! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 14 janvier 2013 06:10:15 EST  
Désolée
Je répète que je n'ai voulu blesser ou offenser personne !
Je voulais simplement partager une vision positive et encourageante de l'accouchement !

Bien sûr une future maman doit aussi se préparer à l'éventualité que les choses ne se passent pas comme elle le souhaite. Il faut être prête à tout.

En tout cas, Ladylego doit avoir vécu bien des critiques négatives pour me lancer à la figure autant de méchanceté, elle m'en envoie bien plus que ce que je peux mériter, donc cela vient forcément d'ailleurs.  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 14 janvier 2013 10:04:28 EST  
Dophinel a écrit
En tout cas, Ladylego doit avoir vécu bien des critiques négatives pour me lancer à la figure autant de méchanceté, elle m'en envoie bien plus que ce que je peux mériter, donc cela vient forcément d'ailleurs.  


Voir la paille dans l'oeil du voisin mais ne pas voir la poutre dans le sien.

Et c'est à moi que tu reproches d'extrapoler? hahahaha C'est pas moi qui juge les femmes qui utilisent les progrès de la médecin comme elle le jugent bon pour elles. C'est pas moi qui prétend connaître la situation des autres et qui donne de "judicieux" conseil... chacun est maître de sa vie, le meilleur juge qui soit pour lui-même. Moi je suis fière de chaque femme qui accouche, quelque soit la méthode utilisé, je ne prétends pas qu'elles sont moins aptes à s'occuper de leur enfant parce qu'elles n'ont pas " accouché elle-même ... mais quand même dans le confort et la sécurité d'une maison de naissance entouré par des professionnels compétents".

Mais je pourrais te renvoyer le "compliment" en te disant que tu dois avoir de sérieuse lacunes social et personnelles si tu ressens ce besoin pressant de t'auto-congratuler en public? Mais ça serait gratuit, comme jugement, hein? A bon entendeur...  

revenir en haut

steffie_09

Inscrit le :
09 août 2009

Posté le: 14 janvier 2013 10:52:16 EST  
Je suis 100 % d'accord avec l'accouchement médicalisé, la péridurale, le travail à temps pleins avec la garderie avant 1 an et les biberons. De plus, je retournerai travailler plus tôt laissant le congé parental à mon chum. Suis-je une mauvaise mère ? Un extra-terrestre ? Non, parce que je suis 100 % heureuse là-dedans et que j'aime mes enfants . Je me sens aucunement coupable de ne pas tripper sur l'accouchement naturel, l'allaitement pis les mères au foyer. C'est vraiment pas mon truc. Je me dis souvent que dans le temps, si nos ancêtres avaient à choisir, elles n'auraient pas fait ces choix nécessairement... Je comprends pas pk cela semble être un exploit accoucher naturellement... Il y a tant de beaux recits de césariennes, ou de péridurales qui ont permis aux futures mamans de faire de l'anesthésiste leur meilleur ami Wink !!!  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
21 avr. 2012

Posté le: 14 janvier 2013 11:21:26 EST  
Dophinel , personnellement je n'ai pas vu de gros jugements dans ton témoignage. J'avais perçu ton intervention un peu comme krykry même si je n'étais pas d'accord avec tout ce que tu soulignais. Si toi, ça t'as permis de te sentir en confiance avec ton bébé d'accoucher naturellement, tant mieux. Moi, c'est autre chose qui m'a aidé à me sentir en confiance et la femme d'à côté, ce sera différent de toi et de moi. Je trouve que ça n'enlève rien à personne. Coccina a apporté un point intéressant à ton témoignage en ajoutant que le dénouement de l'accouchement n'était pas toujours une question de bonne volonté.

steffie_09: Ce serait l'fun comme post Vos récits de césarienne ou d'accouchement avec péridurale! En fait, ce serait encore mieux un post sur Vos merveilleux récits d'accouchement...point. En tout cas, moi ça m'intéresserait comme post. 

revenir en haut

Raph

Inscrit le :
27 avr. 2010

Posté le: 14 janvier 2013 13:39:17 EST  
eille c'est tu assez fatiguant! des que ça va bien on peut pas le dire sinon on CULPABILISE les autres!

Il me semble que l'auteur du témoignage n'a émis aucun jugement envers celles qui ont vécu un accouchement autre... Elle ne fait que témoigner qu'un accouchement ça peut bien se passer!

Franchement! un moment donné on peut tu juste dire comment on vit nos choses sans se faire pitcher en pleine faces de la frustrations et du «moi ca na pas ete comme ca!!»

C'est quoi, il faudrait que ça aille mal pour tout le monde? Pour vous faire plaisirs il faudrait quoi, que les gens heureux on disparaisse? qu'on vive des difficultés pour vous faire sentir moins coupable?

Je devrais arrêter d'allaiter parce que pour ma voisine ca n'a pas marché? je la fait se sentir coupable?
Je ne devrais pas faire d'autres enfants parce que j'ai des amis qui ne réussissent pas et que ca leur fait de la peine?

Je pense plutôt que la culpabilité c'est dans la tête. Si vous étiez bien avec votre vie vous ne penseriez pas que toute la terre veux vous rendre coupable.  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 15 janvier 2013 04:39:30 EST  
LadyLego a écrit
[

Voir la paille dans l'oeil du voisin mais ne pas voir la poutre dans le sien.

Et c'est à moi que tu reproches d'extrapoler? hahahaha C'est pas moi qui juge les femmes qui utilisent les progrès de la médecin comme elle le jugent bon pour elles. C'est pas moi qui prétend connaître la situation des autres et qui donne de "judicieux" conseil... chacun est maître de sa vie, le meilleur juge qui soit pour lui-même. Moi je suis fière de chaque femme qui accouche, quelque soit la méthode utilisé, je ne prétends pas qu'elles sont moins aptes à s'occuper de leur enfant parce qu'elles n'ont pas " accouché elle-même ... mais quand même dans le confort et la sécurité d'une maison de naissance entouré par des professionnels compétents".


Je n'ai donné de conseil à personne, j'ai partagé mon témoignage, si tu ne le trouves pas intéressant, tu n'avais pas besoin de le lire et le commenter.
Je n'ai non plus jugé personne ni critiqué un accouchement où la médecine a été nécessaire. Tu inventes entre les lignes des choses que je ne penses même pas et après tu me les attribues !  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 15 janvier 2013 04:42:13 EST  
steffie_09 a écrit
Je suis 100 % d'accord avec l'accouchement médicalisé, la péridurale, le travail à temps pleins avec la garderie avant 1 an et les biberons. De plus, je retournerai travailler plus tôt laissant le congé parental à mon chum. Suis-je une mauvaise mère ? Un extra-terrestre ? Non, parce que je suis 100 % heureuse là-dedans et que j'aime mes enfants .  


Je pense que c'est ça l'important, c'est d'être heureuse avec ses choix !
Pour cette raison, ton témoignage est encourageant et intéressant, justement parce que tu as fait tes propres choix et que tu les assumes !
La toute première visée de mon témoignage était celle-là : faites-vous confiance, autrement dit, sentez-vous capables et faites vos propres choix !
Merci pour ce partage d'expérience !  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 15 janvier 2013 04:44:51 EST  
Saël a écrit
Dophinel , personnellement je n'ai pas vu de gros jugements dans ton témoignage. J'avais perçu ton intervention un peu comme krykry même si je n'étais pas d'accord avec tout ce que tu soulignais. Si toi, ça t'as permis de te sentir en confiance avec ton bébé d'accoucher naturellement, tant mieux. Moi, c'est autre chose qui m'a aidé à me sentir en confiance et la femme d'à côté, ce sera différent de toi et de moi. Je trouve que ça n'enlève rien à personne. Coccina a apporté un point intéressant à ton témoignage en ajoutant que le dénouement de l'accouchement n'était pas toujours une question de bonne volonté.


Je te remercie Sael, toi, comme krikri vous avez bien perçu le sens de mon message, il n'y a finalement eu que ladylego pour se sentir offensée, donc voilà, le problème vient d'elle.
C'est chouette que toi ce soit autre chose qui t'ai aidé à te sentir en confiance avec ton bébé, toutes les expériences sont intéressantes surtout quand on sent que la personne en a tiré quelque chose de positif pour elle-même.  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 15 janvier 2013 04:47:20 EST  
Raph a écrit
eille c'est tu assez fatiguant! des que ça va bien on peut pas le dire sinon on CULPABILISE les autres!

Il me semble que l'auteur du témoignage n'a émis aucun jugement envers celles qui ont vécu un accouchement autre... Elle ne fait que témoigner qu'un accouchement ça peut bien se passer!

Franchement! un moment donné on peut tu juste dire comment on vit nos choses sans se faire pitcher en pleine faces de la frustrations et du «moi ca na pas ete comme ca!!»

C'est quoi, il faudrait que ça aille mal pour tout le monde? Pour vous faire plaisirs il faudrait quoi, que les gens heureux on disparaisse? qu'on vive des difficultés pour vous faire sentir moins coupable?

Je devrais arrêter d'allaiter parce que pour ma voisine ca n'a pas marché? je la fait se sentir coupable?
Je ne devrais pas faire d'autres enfants parce que j'ai des amis qui ne réussissent pas et que ca leur fait de la peine?

Je pense plutôt que la culpabilité c'est dans la tête. Si vous étiez bien avec votre vie vous ne penseriez pas que toute la terre veux vous rendre coupable.  


Un grand merci Raph, tu as totalement raison !
Les gens heureux et qui n'ont pas de problèmes, ça dérange les autre, ça suscite rancoeur et jalousie !

Et vous savez quoi, tout n'a pas toujours été idéal dans ma vie, pourtant, je n'ai jamais perdu ma capacité à me réjouir pour le bonheur des autres ! Et vous savez quoi, c'est ça aussi qui rend heureux, savoir se réjouir pour les autres !  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 15 janvier 2013 04:49:26 EST  
Lorelei a écrit
200 % d'accord avec Raph!! 

C'est tellement dommage que certaines ressentent les courants de démédicalisation de l'accouchement comme une pression de performance et se sentent diminuées de ne pas avoir "réussi"... Ce n'est pas un test, c'est la vie! La nature n'est pas parfaite... Et heureusement nous sommes en 2013! vive les progrès scientifiques pour sauver les mères et les bébés quand ça va moins bien! Et vive les courants d'humanisation des naissances pour donner la chance à celles qui le souhaitent d'aborder l'accouchement (et la maternité) d'une façon dans laquelle elles se sentent à l'aise! 


J'adhère totalement lorelei, je partage ton point de vue !

"Une société a la naissance qu'elle mérite." Un enfant devrait naître dans la douceur, le calme, l'accueil, la chaleur, la joie, peut importe qu'il ait besoin de l'équipe médicale ou pas.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre