Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Récit d'une ex-anorexique et d'une future-ex-boulimique

Auteur Message

Chixxo

Inscrit le :
13 déc. 2009

Posté le: 26 avril 2010 02:47:09 EDT  
Un bon soir de novembre, en 2002, je me suis regardée dans le miroir. Je me détestais. Ça a toujours été la même chanson. J'avais près de 40 livres en trop, et je me trouvais laide.
J'ai décidé ce soir-là que j'en avais assez. Assez de ne plus m'aimer, de ne plus me sentir aimée. Je me suis décidée à maigrir. Je n'en pouvais plus. J'avais 15 ans.

Plus de cochonneries, plus de desserts, fruits et légumes à profusion et exercice. Ça commence à paraître très vite. Très fière, la fille. Plus je suis légère sur la balance, moins je mange, plus je bouge. Novembre 2002, 160 livres. Février 2003, 115 livres. Mes parents ne savent pas comment réagir. À l'école, soudainement, avec mes nouvelles qualifications en éducation physique et ma nouvelle silhouette, les filles plus "cool" commencent à me voir et même, m'adresser la parole.

Pas un seul moment passait sans que je veuille perdre ne serait-ce qu'un quart de calorie. Je calculais mon métabolisme basal et la moindre calorie ingérée. C'était des calculs constants, dans ma tête. Il fallait que je contracte mes muscles, même assise dans l'autobus ou assise sur les bancs d'école. Je faisais 15 minutes de jogging le matin, 15 le soir, pour me rendre à l'arrêt d'autobus. 1 heure de vélo stationnaire, 30 minutes de cardio encore plus intense, des redressements assis. Tout Tout Tout. À 20h tous les soirs, je me couche, je suis claquée. À 2-3h du matin, mon corps exige de la nourriture, incapable de dormir.
Quelque chose cloche. Où sont mes règles? Il y a 2 mois qu'elles ne se sont pas pointées. Étrange. Je m'en fous, je suis mince!
Je vais voir mon médecin et la diététiste que mes parents me forcent à voir. Je suis en sous-poids, puisque j'ai une bonne ossature, je suis en arrêt de croissance, je suis en bradycardie sévère, on me lance un ultimatum. Espèce de fous, s'ils croient qu'ils vont me faire réengraisser et me faire revivre le calvaire de l'indifférence et du mépris de soi, ils se foutent le doigt dans l'oeil. Je suis bien moi. Mais, je vais leur faire plaisir et faire attention, pour que mes battements cardiaque se rétablissent. Effet escompté. Dès que je vois une fille plus mince que moi, je veux être comme elle, je la déteste, que je voudrais donc être jolie comme elle.

Novembre 2003, sous-poids, mais stable, mon corps n'en peu plus de se sous-nourrir. Mes fonctions vitales prennent le dessus.
Je vide le garde-manger. Je pleure, accôtée contre le mur. Le sentiment d'avoir le ventre trop-plein, quelle horreur. Qu'ai-je fait?
Je cours m'acheter des laxatifs en vente libre et je prends 10 cachets. Tout ce mal en vaut la chandelle, si ça peut m'empêcher de prendre 10 grammes!
Plus les jours avancent, plus le sentiment de contrôle sur moi-même disparait. Je mange de plus en plus, mon corps n'obéit plus à ma tête. Je reprends un peu de poids! MALHEUR!
Je commence à me perdre et à me retrouver laide. Ce n'est pas à cause de ma silhouette, maintenant. Je constate que je ne suis pas assez bonne, ni assez forte, pour controler mon propre corps. Surprise! Du sang dans mes petite culottes, les règles sont revenues, après plus d'un an d'absence. Je suis normale, mon corps me le dit, tout va bien.

Je culpabilise, puisque je ne me contrôle plus. Puis, je me rends compte que j'ai des doigts et que, dans une gorge, ils pourraient faire des miracles. Je pourrais manger à ma guise, et rester mince? Tu parles d'une facilité!

** ** **

Mars 2009 (oui, vous avez bien lu) Pu capable. Assez, c'est assez. Mon oesophage est tellement irrité que je saigne de la gorge. Ma voix est cassante au moindre haussement de ton. Je me faisais vomir au moins 2 à 3 fois par jour, je pouvais monter jusqu'à une dizaine de fois. Je pouvais dépenser à moi seule, plus de 200$ par semaine de nourriture. Je décide que c'est assez. J'en ai assez de cette vie, à me goinfrer devant la télé, ne pas sortir.
Je dois arrêter, avant de tout perdre. Un alcoolique doit arrêter de boire et rester sobre, mais une boulimique ne peut arrêter de manger. C'est ainsi que le contrôle de soi doit revenir, à la puissance 10. J'ai un estomac pour accueillir des dizaines de petits gâteaux vachons et là, POUF! Je dois manger comme une fille normale.
Beaucoup plus d'échecs que de réussite. Je ne dois pas manger trop, mon cerveau à un seuil de tolérance et dès qu'il est dépassé, c'est la rechute. Je ne suis pas assez forte...

Avril 2010. 130 livres. Bien dans ma peau. Dans un mois, je ne rechute que 2 à 3 fois. Je suis très près du fil d'arrivée. J'arrive à manger une part de gâteau, sans rechuter et sans exagérer dans les portions. Je suis un modèle de personne qui mange santé. Je ne calcule plus, je ne capote plus, j'ai le contrôle, qui est de plus facile à acquérir, chaque jour. Non seulement par habitude, mais aussi car mes standards de tolérance s'élargissent et j'ai plus de marge de manoeuvre. Je peux affirmer sans doute que je suis maintenant capable de profiter de la vie. Je suis HEUREUSE. J'ai pleins de projets.

Je mesure 5 pieds 3, alors que, selon ma génétique, j'aurais pu atteindre facilement 5 pieds 7. Mon passé reste gravé dans ma mémoire à jamais. La persévérance et la détermination que je me suis découvert grâce à cette "aventure" m'a permis de comprendre à quel point j'étais forte et que j'étais capable avoir ce que je veux dans la vie. Je suis fière d'être ce que je suis, autant de ce que j'ai été. Cela fait partie de moi. Cette expérience bien malheureuse m'a aidé à devenir une meilleure personne, d'une certaine façon.
Je suis maintenant 100% physiquement et mentalement prête à engraisser, pour porter la vie en moi, lorsque la nature me le permettra. Comme quoi il y a encore des histoires qui peuvent bien se terminer!

J'ai été heureuse de partager cela avec vous. Passez une bonne journée

Chixxo 

revenir en haut

caryna

Inscrit le :
03 sept. 2009

Posté le: 26 avril 2010 14:15:07 EDT  
MA meilleure amie est anorexique depuis bon nombre d'années...Quand sa vie va bien, elle reprend du poid, mais dès que ça va plus mal, elle retombe...Je trouve dommage qu'elle soit entrain de montrer ça a sa fille de 10 ans...J'ai déja vue ses enfants refuser de manger des céréales chez moi, parce que les infos nutritionnelles n'étaient pas correct...C'était engraissant selon eu...Ils se nourrissent de soupe, fromage et yogourt dans cette maison la...Et attention a vous si vous osez entrer du chocolat ou autre dans la maison...

Félicitation a toi d'avoir choisit de te prendre en main...Et se sera un beau cadeau a faire a ton enfant plus tard...Lui apprendre a bien se nourrir sans excès mais en mangeant de tout raisonnablement...Bravo !!! 

revenir en haut

Marwan

Inscrit le :
15 août 2007

Posté le: 26 avril 2010 16:39:03 EDT  
J'ai bien aimé te lire. Félicitations pour ton parcours. Dans les journées les plus difficiles, relis ce texte et sens-toi fière de ce que tu as accompli. Wink

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 26 avril 2010 19:07:59 EDT  
je suis tres toucher......

ex anorexique purgative...ex boulimique......je sais par ou tu passe j'ai été suivi en psychiatrie ...tentative de suicide...a 12 ans la premiere fois.......

a 22 ans je suis enfin libre de cette maladie.......elle est toujours pas loin mais je suis en perte de poids...saine!! suite a ma premiere grossesse je me suis senti libre..plus jetais grosse plus jetais femme!!!(enceinte) jai pris 100 livre!! mais maintenant je réusis a maigrir sans que se sois une obssessions!

je te souhaite de t'en sortir le plus vite possible!

 

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 26 avril 2010 20:39:21 EDT  
chiXXo , je te retrouve ici aussi. Tu es forte et tu le sais, c'est bon. Je te comprends vraiment. J'ai été, et je le suis par moment encore, boulimique, mais sans me faire vomir. Je mange, parfois sans m'arrêté. J'ai réussi à perdre 110 livres, mais je dois faire attention, je tombe facilement dans l'exces de la nourriture lorsque je vis de grosses émotions.

Je te souhaite bonne continuité dans la démarche vers la confiance et l'estime de soi.

Les troubles de l'alimentation ne sont pas facile à vivre j'en convient.  

revenir en haut

MeteO

Inscrit le :
21 déc. 2008

Posté le: 26 avril 2010 21:13:16 EDT  
Chixxo et les autres

je vous fais un gros colleux virtuel xxxxxxxxxx  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
01 juil. 2007

Posté le: 26 avril 2010 21:20:01 EDT  
Bravo, c'est pas facile à lire et surement pas à écrire non plus! Je suis fière de voir des femmes aussi fortes que toi! Je te souhaite de porter la vie...c'est un merveilleux cadeau! 

revenir en haut

Maman Lys

Inscrit le :
02 avr. 2010

Posté le: 27 avril 2010 10:45:32 EDT  
Wow chixxo !!! Merci de partager ça avec nous! Ça prend beaucoup de courage mais je suis certaine que d'autres se reconnaîtront à travers toi!! 

revenir en haut

sauvageonne_micah

Inscrit le :
02 oct. 2009

Posté le: 27 avril 2010 13:02:46 EDT  
Merci Chixxo pour ce partage si généreux, c'est inspirant, très même. Comme anorexique (je sais pas si je vais m'en sortir complètement un jour, je rechute souvent ces temps-ci) ça me fais réfléchir énormément, merci beaucoup Smile  

revenir en haut

Chixxo

Inscrit le :
13 déc. 2009

Posté le: 27 avril 2010 22:49:33 EDT  
Vous ne savez pas à quelle point je suis heureuse de vos réactions face à mon témoignage!
Je sais que lorsque nous sommes affectée par ce trouble alimentaire, les moments sont nombreux où nous ne voyons pas la lueur au bout du tunnel.
J'espère que pour celles qui se sentaient comme ça, de voir que quelqu'un commence à la voir, ça peut encourager.
Étant donné que ce doit être un contrôle de soi constant, je ne sais pas où j'en serai rendue dans 2, 5 ou même 10 ans.
Tout ce que j,espère, c'est que j'aie pu en aider une d'entre-vous!! Very Happy  

revenir en haut

maryse_mr

Inscrit le :
19 août 2009

Posté le: 28 avril 2010 07:36:06 EDT  
Wow Chixxo ! Tout le monde devrait prendre exemple sur toi. Ce n'est surment pas facile mais tu a été si forte Smile Tu mérite amplement d'avoir ton + ce mois-ci !!!

 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 avril 2010 14:42:55 EDT  
Félicitation Chixxo !!

Il faut beaucoup de courage et de force mais aussi de patience et de tolérance envers soi-même pour passer à travers cette épreuve...

Je te souhaite un beau bébé en santé et beaucoup de bonheur dans les prochaine année.

Le bonheur est un état d'esprit, c'est un choix. 

revenir en haut

JuChau

Inscrit le :
26 mars 2012

Posté le: 26 mars 2012 14:36:37 EDT  
Recherche témoignages
Bonjour les filles,

Je suis présentement en train d'écrire un article sur l'anorexie et la grossesse pour le magazine Enfants Québec et je suis à la recherche de témoignages de filles ayant passé par là. Est-ce qu'une de vous aurait la générosité de témoigner?

Merci! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre