Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Phobies D'impulsions !?

Auteur Message

cst-pierre

Inscrit le :
14 déc. 2009

Posté le: 26 janvier 2011 14:36:14 EST  
Bonjour les mamans...
voila...je suis une jeune maman de 22 ans et infirmière. je suis en congé de maternité depuit avril 2010. je recommence a travaillé en juillet cette année, depuit mon cour en soins...plus précisement mon cour en santé mentale et mon stage et bien j'ai eu une peur intenses des maladie mentales.
peur de tout ...je sais bien pourtant tout ce que cela implique et cela serais étonnant que je soit comme ca...mais je fait des crises de panique et d'angoisses quand je pense a ca...plus précisément quand ma fille a eu 2 mois..(maintenant agée de 5 mois) j'ai vu a la télé une mère qui avais eu des idées noires par rapport a son enfant...ex: de lui faire du mal ...de le noyer dans son bain ect..
ca ma tellement fait peur !!!! mon dieu..je n'arrête plus maintenant d'avoir peur d'avoir ce genre de pensée obsessive !...j'ai regarder un peu sur le net et ca ressemble un peu a des phobies d'impulsions, esce que quelqu'un a déja eu ce genre de chose..?? parce que sérieusement je commence a paniquer avec ca vraiment !!! j'ai peur qu'il m'enferme dans un hopital psychiatrique et qu'il ne laisse plus voir ma fille...meme si je sais très bien pourtant que c'est des peurs irrationels...merci beaucoup a l'avance de me répondre ! -xxx-
christine 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
12 déc. 2010

Posté le: 26 janvier 2011 14:45:33 EST  
Bonjour,

Il est effectivement possible que tu souffre d'anxiété que tu ne contrôles pas et qui te fais souffrir de phobies.

Il est important pour commencer de réaliser qui tu es et que tu ne ferais pas ce que tu vois (ex. à la télé, dans les revues, dans ta tête), idéalement une aide spécialisée t'aiderait beaucoup à ce niveau. Il faut habituer ton cerveau à voir/entendre des choses qui te dérangent et t'apprendre par le fait même que ça ne te fera pas faire de folie. Comme je t'ai écris, une aie spécialisée viendra à bout de ce problème. N'hésite pas à consulter.

Ensuite, je t'invite à te questionner. Il se peut, lorsqu'on est parent qu'on soit fâché, triste, tanné, et c'est normal. Tu n'as pas à avoir peur de ressentir un sentiment négatif. Tu dois apprendre avec ça. Tout le monde a envie de s'en aller quand bébé pleure pendant des heures, mais ça ne fait pas de nous des "méchantes mamans" après tout, on reste Wink C'est normal de ne pas toujours être certaine de soit. Discutes-en autour de toi, tu te feras rassurer c'est certain.

Pour conclure, je te souhaite bonne chance, sois patiente et accepte l'aide.  

revenir en haut

cst-pierre

Inscrit le :
14 déc. 2009

Posté le: 26 janvier 2011 15:01:17 EST  
Merci beaucoup premièrement pour ta réponse..
et surtout de ne pas me juger..je sais bien que tout ces sujets sont tabou et mal percue mais je tien a préciser que je n'ai pas eu de périodes de colère...surment biensur comme toute les mamans de la fatigue et qq fois un peu un sentiment d'être dépasser quand bébé pleure mais rien de bien grave.
j'ai déja entamer une thérapie qui me traite comme un stess post-traumatique , pcq j'ai vu un film dans mon cour qui ma fait déclencher tout ca...exemple comme quelqu'un qui voit un accident et reste marquer.
et aussi depuit hier je prend des anti-dépresseurs (celexa) depuit ce matinqui m'ont été prescrit hier pour traiter de l'anxiété. juste dans parler me fait du bien cat c'est difficile a vivre...d'habituse c,est moi qui soigne les patient et maintenant j'ai de la difficulter a accepter ce que je vit.. mais par contre je suis bien entourer et je fait des moments pour moi plus souvent. mais tout ca me fait quand meme peur...juste de penser que je pense a ca...je me trouve royalement folle !! mais bon il parais qu'un jour ont s'en sort..pour l'instant je fait de mon mieux.
merci a toi encore -xxx- 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 nov. 2010

Posté le: 26 janvier 2011 15:16:37 EST  
Bonjour, Christine
Quand ces peurs t'envahiront, affronte-les. Est-ce toi qui contrôle tes émotions ou sont-ce les émotions qui te contrôlent? Si c'est le 2e scénario, reprends le contrôle.

Qu'est-ce qui peut arriver le pire quand une maladie mentale arrive? Confronte tes idées et détruis-les au fur et à mesure. En fait, si on est malade, on prend le temps de se soigner. Tu consultes. C'est bien.

Je dirais aussi que, dans ta profession, tu vois potentiellement les pires scénarios. Dans la vraie vie, le risque est quand même faible d'avoir affaire à des situations aussi exceptionnelles.

Pour avoir souffert d'anxiété et m'en être sortie, je te dirais de travailler à recadrer tes pensées pour qu'elles deviennent plus constructives. Développe, par tes expériences, ta confiance en toi. Et, surtout, sois convaincue dès maintenant que tu as de la valeur, malade ou pas, et que tu mérites de prendre soin de toi. Cultive cette estime de toi-même. C'est très important. Les peurs et les attaques de panique se maîtrisent mieux si tu te sens en contrôle.

Et surtout, quotidiennement, compense les peurs et les pensées négatives par une dose équivalente ou supérieure de plaisir. Va marcher une heure pour évacuer l'anxiété. C'est ainsi que tu récupéreras.

Prends bien soin de toi.
 

revenir en haut

Clara_82

Inscrit le :
19 nov. 2009

Posté le: 27 janvier 2011 12:28:48 EST  
Bonjour Christine,
Je te trouve bien courageuse et admirable d'aborder ce sujet ici. C'est un état d'esprit tellement méconnu et ça peut porter à tant d'interprétations, malheureusement. Tu as déjà été fort bien conseillée par les mamans qui m'ont précédée. Je t'écris seulement pour t'exprimer mon soutien, puisqu'il y a un an jour pour jour, j'étais complètement hantée par ces mêmes phobies irrationnelles. Je suis une personne très anxieuse de nature, depuis toujours. Je réalise qu'en vieillissant, ça ne va pas en s'améliorant! L'an dernier, alors que mon troisième bébé venait à peine de naître, j'ai, comme toi, pensé à toutes ces tristes nouvelles de mamans qui avaient tué leur nouveau-né... Et soudainement, je me suis dit que si d'autres perdaient le contrôle de la sorte, ça pourrait m'arriver à moi aussi. Pendant des semaines, cette phobie de faire du mal à mon bébé a littéralement gâché une partie du bonheur que j'aurais dû vivre avec mon petit amour. J'avais peur de moi, peur de n'être plus maîtresse de mes actes, et comme toi, peur que ma peur devienne si insurmontable que l'on doive m'enfermer! Peur d'être séparée de mes enfants, ce qu'il y a de plus précieux dans ma vie... Je n'irai pas dans les détails mais certains soirs, vraiment, la panique qui s'emparait de moi me coupait le souffle. J'ai eu le courage d'en parler à mon conjoint qui a su me comprendre jusqu'à un certain point, tout en trouvant ma peur tellement étrange et illogique... Bref, il voulait vraiment que je m'enlève ça de la tête!
Pour celles qui ne connaissent pas les phobies d'impulsion, il faut comprendre qu'il n'y a aucun, mais aucun lien avec la perte de patience envers un bébé inconsolable. Ce n'est pas même le début du commencement de la pensée qui pourrait mener à la maltraitance du bébé. C'est une peur tellement intense d'être comme dirigée malgré toi par une force diabolique, je ne sais pas trop, qui te ferait faire l'impensable. Peur d'être soudainement schizophrène, peut-être, malgré tous les arguments qui démontrent qu'il n'en est rien. On veut se sauver de soi-même. Je crois que c'est la plus atroce des phobies.
À titre d'exemple, j'ai très peur des hauteurs. Mon vertige est irrationnel : je me sens littéralement aspirée vers le vide, j'ai l'impression que je vais y tomber d'une seconde à l'autre. Par contre, le risque que je m'y jette concrètement est absolument nul. Idem pour les phobies d'impulsion.
Dans mon cas, c'est venu subitement et c'est parti graduellement, en luttant, en chassant de mon esprit ces pensées intrusives et envahissantes. J'ai beaucoup lu sur des forums qui traitaient spécifiquement de ce sujet. D'après ce que j'y ai constaté, il n'est pas si rare que les nouvelles mères en soient atteintes. En fait, nous sommes les dernières personnes qui commettraient de tels gestes!
Fais-toi confiance et n'hésite pas à venir en reparler.  

revenir en haut

cst-pierre

Inscrit le :
14 déc. 2009

Posté le: 27 janvier 2011 13:09:53 EST  
Bonjour clara ,

Merci de me comprendre..parce qu'en effet ce n'est pas toujours facile de raconter ce genre de choses.
surtout pour les gens qui n'ont meme jamais vécu une crise d'angoisse de leur vie..tout ca peut paraitre un peu fou. même moi je trouve ca fou par moment...
je me demande souvent pour quoi je suis fragile a ce point..mais bon il faut accepter ce que nous sommes.
je sais pas si il t'est déja arriver ca...mais moi j'ai quelque fois une impression de déréalisation (sentiment d'irréalité dans le quotidien) cela prend beaucoup de place dans ma vie unpeu trop même. j'ai l'impression d'avoir comme un voile devans les yeux et de n'y voir pas clair. je sais c,est étrangge mais je me sent comme ca. jespère qu'un jour je vais m'en sortir...surtout avec un bébé...au moins mon conjoint est très compréhensif et me soutien dans les épreuves.
j'ai l'impression d'être seule dans cette situation et j'ai terriblement peur de craquer.
merci beaucoup pour ton message...cela me donne espoir-xxx-
-xxx- christine 

revenir en haut

Clara_82

Inscrit le :
19 nov. 2009

Posté le: 27 janvier 2011 13:42:53 EST  
Je n'ai pas tellement de réponse non plus à savoir d'où vient mon anxiété... Ça semble assez répandu dans ma famille élargie, à divers degrés et se manifestant de différentes manières... Une chose est sûre, j'ai vécu une enfance super heureuse et remplie d'amour, ça ne peut donc pas y être relié. Adolescence assez difficile, par contre, pendant laquelle mon anxiété a connu des sommets... Mais bref, passons! Wink
Quand tu parles de sentiment de déréalisation, la seule chose que je vois, dans mon cas personnel, c'est lorsque je vis un épisode de forte angoisse ou pire, de crise de panique. Je ne décrirai pas l'ensemble des symptômes mais ce dernier sentiment accompagne le tout. Je ne suis plus là, je suis juste prise dans mon corps, dans mon angoisse. Heureusement, ça ne m'arrive pas souvent, sauf dans des contextes bien précis. Sinon, en général, dans mon quotidien, je suis beaucoup dans ma tête, si on veut, à me perdre dans mes mille et une pensées, depuis toujours. Peut-être est-ce un peu cet état d'esprit qui te fait penser que tu es comme ailleurs, pas là, trop occupée à focusser sur des pensées envahissantes?
Plusieurs s'entendent pour dire que la thérapie cognitive comportementale est le meilleur outil pour venir à bout de ce type d'angoisses. Personnellement, je préfère me référer à des lectures, des forums de discussions ou le fait d'en parler tout simplement avec des proches. Mais je ne ferme pas la porte à jamais. Je sens que je suis dans une assez bonne période et j'apprends à vivre avec mes peurs, en les affrontant autant que je le peux (ou en évitant certaines situations, je l'avoue...)  

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 janvier 2011 11:00:22 EST  
Il y a un très bon livre qui pourrait t'aider.

Le titre est " La peur d'avoir peur ".

Je pense aussi qu'un suivi continu avec un psychologue sera important, plus que la médication.

C'Est essentiellement une peur de perdre le contrôle. Il est pourtant important de réaliser que nous n'avons pas toujours le contrôle sur tout, même nos pensées, et nous pardonner de ne pas être parfait.

Tes attentes sont peut-être irréalistes face à toi-même ( parent très critiquants peut-être...) ou trop de laxisme.

Le but n'est pas de tenter de "contrôler" tes pensées mais de les canaliser. Lorsque l'on tente de contrôler, c'est comme de tenté de faire tenir un bouchon sur une bouteille de boisson gazeuse qui à été secouée.

En acceptant tes pensées tels quels sont, tu apprendras graduellement à les apprivoiser. Ça ne se fait pas du jour au lendemain.


   

revenir en haut

cst-pierre

Inscrit le :
14 déc. 2009

Posté le: 28 janvier 2011 19:23:58 EST  
Merci infiniment pour vos réponses...
oui en effet je pense aller m'acheter le livre la peur d'avoir peur...plusieurs personnes mon conseilller cette lecture. c'est effectivement lors de mes crises de panique que j'ai cette drôle de sensation d'être dans l'irréel..de ne plus savoir ou je suis ou même parfois de me sentir hors de mon corps comme si je me regardais..ca me fait vraiment peur, alors a cause de ca j'ai 24/24 cette peur qui me hante et cette impression d'irréel j'imagine a cause que mon cerveau ne pense qu'a ca..je sais pas trop. mais bon je fait une thérapie avec un psychologue et ca va bien jusqu'a maintenant mais j'ai pas trop de résultas sauf dans son bureau..!?
mais bon je crois que la peur d'avoir peur me donne tout ces symptômes...enfin jespère.
biz -xxx-
 

revenir en haut

Charloudelidou

Inscrit le :
08 déc. 2008

Posté le: 28 janvier 2011 20:35:38 EST  
Wow cst-pierre j'ai l'impression de me lire! Je souffre de troubles de l'anxiété généralisée depuis mon enfance et ce que tu as, c'est exactement ce que j'ai eu pendant des années. Et j,en ai encore sauf que grace a la thérapie et la médication c'est beaucoup plus rare maintenant.

Est-ce qu'il y a une clinique spécialisée dans le traitement de l'anxiété la ou tu vis? A part ma médication, ce qui m'a le plus aidé c'est une thérapie basée sur la compréhension du mécanisme de la panique et pourquoi le corps réagit comme ca. Ca permet de se comprendre un peu! Si ca fait un bout que tu vois ton psy et que tu as seulement des résultats dans le bureau, c'est pas normal, c'est peut-être pas la bonne approche.  

revenir en haut

wonderwomen

Inscrit le :
06 oct. 2010

Posté le: 28 janvier 2011 21:02:52 EST  
clara 82 et cst st pierre!

je suis sans mots a vous lire lai limpression que jaurais pu ecrire vos lignes! encore cette semaine je me suis coucher avec la peur de me reveiller un couteau pleins de sang a la main et qu un drame familial aurait eu lieu pendant mon black out!
ca doit etre effectivement a cause des nouvelles de cette semaine avec tout les horreurs qui se passe concernant les enfants! ca vient vraiment me chercher!
je souffre de crise dangoisse avec tout le temps la peur de la mort ou des maladie! dailleurs il ya bcp de maladie mentale ds ma famille(bi polarité,depression,schizophrenie...) bien que je sois totalement equilibrer et tellement sage JAI PEUR TOUT LE TEMPS! si jamais vous avez des truce pour chasser ces mauvaises pensées...pour ce qui est du livre cest clair que je vais me le procurer|! contente de vous avoir lu ce soir les filles! je me sens moins seul! 

revenir en haut

Clara_82

Inscrit le :
19 nov. 2009

Posté le: 29 janvier 2011 09:59:16 EST  
wonderwomen : C'est fou comme ça peut faire du bien de réaliser qu'on n'est pas seule à vivre un calvaire aussi peu commun... Personnellement, si je n'avais pas eu accès à Internet pour y lire tant de témoignages qui décrivaient au détail près mes phobies d'impulsions et toute l'anxiété que ça engendrait, j'aurais peut-être sombré bien davantage dans le désespoir...

Je veux seulement mentionner que le livre "La peur d'avoir peur" est vraiment excellent, mais que la question des phobies d'impulsions n'y est pas abordée (en tout cas, si elle l'est, ce n'est pas plus d'un paragraphe). Comme le titre l'indique, on y parle clairement de la peur de la peur, plus précisément de ses symptômes. Certaines personnes qui ont déjà vécu un réel épisode de crise de panique en sont tellement traumatisées qu'elles développent la peur phobique d'en être atteintes à nouveau. Elles évitent donc toutes les situations susceptibles, de près ou de loin, de déclencher une crise car elles croient que les symptômes pourraient les faire s'évanouir, voire mourir.
C'est un livre totalement génial qui démystifie de fond en comble chaque symptôme d'une attaque de panique, remontant aux causes profondes, développant sur les types de personnes qui en sont atteintes, et qui comprend une série d'exercices très concrets qui contribuent réellement à mener le lecteur vers une certaine "guérison"...
Il existe certainement des ouvrages plus spécifiques sur les phobies. Je te suggère d'aller faire un tour (si ce n'est pas déjà fait), sur les forums de la sections psycho d'un site sur la santé très populaire (je n'ose pas le nommer...). Il y a des forums qui traitent concrètement de l'anxiété, des phobies et des troubles obsessionnels compulsifs, plusieurs posts traitent des phobies d'impulsions... Les conseils qu'on y retrouvent m'avaient beaucoup aidée à comprendre ce qui m'arrivait et surtout, à réaliser que tous mes symptômes (autant physiques que psychologiques) étaient reliés strictement à la peur, et non à toute autre forme de déséquilibre mental...  

revenir en haut

cst-pierre

Inscrit le :
14 déc. 2009

Posté le: 29 janvier 2011 17:31:27 EST  
Wow les filles vous pouvez pas savoir comment ca me fait du bien de savoir que je ne suis pas la seule.. mais je sais pas si ca vous ai déja arriver mais des fois j'ai l'impression que je vais craquer , je n'arrête pas d'y penser et de m'analyser voir si je suis entrain de perdre la boule....mon dieu que je suis fatigué de tout ca...ca me gruge énormément d'énergie !! sur tout que je me pose tout pleins de questions du pourquoi du comment !? que jamais je ne pensais avans ca me fait vraiment drôle. j'ai tellement peur je suis persuader que je doit aller voir un psychiatre...(juste d'écrire le mot j'ai des palpitations) mais bon croyer vous que c,est mon anxiété et ma peur intense que me font avoir c'est symptômes..!?
merci encore -xxx- 

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 janvier 2011 18:33:50 EST  
je crois qu'il est normal d'avoir certaines peur mais cela ne doit pas complètement t'envahir.

Je me rappelle que lorsque je changeais ma fille et qu'elle était petite, j'avais peur d'avoir des pensées pédophiles. Je n'en ai jamais eu mais à voir à la t.v. toutes ces histoires d'horreur de parents qui abusent de leur enfants, j'étais mal à l'aise de voir ma fille nue...mais ça a passé! 

revenir en haut

wonderwomen

Inscrit le :
06 oct. 2010

Posté le: 29 janvier 2011 19:58:04 EST  
cst st-pierre!

je crois te comprendre a 100%!
Ca marrive de me poser de grandes questions existentielles au point d'avoir peur den perdre la tete et de me retrouver en psychiatrie!
de se demander qui je suis et pourquoi je suis moi et la je me sens toute drole...bizzare...
mais aussitot que ca se produit jappelle quelqu un pour me changer les idées ou je moccupe autrement!
jai deja eu peur de devoir consulter tellement mes peurs menvahissait! mais pour linstant ca va! je crois que limportant est de parler. je sis un grand livre ouvert face a mes emotions alors ca aide bcp mes etats psychologiques! jen parle bcp mais seulement qu a mes proches! par contre mon chum nest pas au courant...il na pas une bonne comprehension face a ses choses! mais de voir dautres mamans comme toi ainsi...ca fait du bien! merci den avoir parlée! 

revenir en haut

Clara_82

Inscrit le :
19 nov. 2009

Posté le: 30 janvier 2011 07:49:57 EST  
Cst pierre, je suis convaincue que chacun de tes symptômes est strictement relié à ton anxiété. Quand on ne l'a jamais vécu à ce point, c'est très difficile d'imaginer qu'une peur puisse avoir autant d'emprise sur une personne. Que tu te sentes parfois sur le point de craquer, je l'ai vécu aussi... C'est tellement effrayant. J'avais l'impression que c'était imminent, que si je ne me contenais pas, j'allais commettre l'irréparable totalement malgré moi. Je sais à quel point ça gruge toute l'énergie qu'on a. On ne se reconnaît plus, on ne pense qu'à ça.
Je te dirai la même chose que j'ai souvent pu lire à ce sujet. La grande majorité des gens ont ce type de pensée qui leur passe par la tête à l'occasion. Ils se disent alors : "Franchement, c'est ben niaiseux de penser à ça!", et ils tournent la page. Tu es sans aucun doute une personne hypersensible, qui ressent très intensément ses émotions. Tu as été profondément marquée, voire traumatisée, qu'un tel scénario se soit présenté dans ton imagination bien trop fertile. Et tu es prise avec ça, tu culpabilises tellement que tu as l'impression que tes pires craintes (vraiment, les pires choses qui pourraient t'arriver) se transforment en sortes de désirs refoulés... Tu analyses sans arrêt... Tu interprètes tes sensations sans avoir le moins du monde le recul nécessaire afin de dépeindre un portrait réaliste de ta situation.
Il faut que tu en parles... Quand l'angoisse est trop forte, verbalise le plus possible la manière dont tu te sens. Juste ça, pour moi, ça faisait en sorte de diminuer mes symptômes. Répète-toi sans arrêt que ce n'est qu'une phobie, que tu es victime de ton imagination. Quand la pensée arrive, dis-toi un gros "STOP!" et fais tout pour te changer les idées. Si tu demeures prise avec ça pendant trop longtemps, il faudrait aussi peut-être que tu consultes un psychologue spécialisé dans le domaine des phobies. Je ne sais pas si celui que tu vois actuellement comprend très bien la situation... En as-tu l'impression? Il devrait être en mesure de t'outiller, de te donner des trucs pour empêcher ce type de pensées de t'envahir tout en gâchant une grande partie du bonheur que tu devrais vivre actuellement avec ton bébé.

Courage!!! Reviens en parler dès que tu en ressens le besoin. 

revenir en haut

Charloudelidou

Inscrit le :
08 déc. 2008

Posté le: 30 janvier 2011 11:31:57 EST  
Cst Pierre, j'ai retrouvé des feuilles que ma thérapeute m'avait donné sur les attaques de panique, en gros une analyse de comment ca marche, pourquoi le corps fait ca, et quels systèmes entrent en jeu pour te faire croire que tu es en danger. Moi ca m'a beaucoup aidé a comprendre ce qui se passe! C'est sur que ca ne remplace pas un thérapeute mais ca peut t'aider je pense. Si tu veux je peux les recopier et te les envoyer en fichier .doc

Envoie moi un email sur ca t'intéresse fatalapouet a hotmail.com :)

 

revenir en haut

Babsi

Inscrit le :
24 sept. 2007

Posté le: 30 janvier 2011 14:20:03 EST  
J'ai également eu quelques crises de panique "épiques". Ma première a duré 2 à 3 jours avec une impression constante de déréalisation. Je n'ai pas été capable de me retrouver seule pendant ces 3 jours là...et la dernière, si je me souviens bien, c'est l'an dernier, en conduisant Mtl-Qc dans le noir. Moi qui adore conduire normalement, je me suis mise à paniquer et chaque seconde, je luttait pour ne pas me diriger volontairement dans le clos. Et comme je devais absolument aller chercher ma fille ce soir là, impossible d'arrêter sur le bord de la route...anyways, je crois que ça aurais été pire, incapable de reprendre la route...l'impression de déréalisation était une fois de plus très présente. Je roulais à 80 km sur la 20 et je me suis mise à pleurer en voyant les lumières du ciel de Québec, tellement j'étais soulagée d'arriver bientôt.

Aussi, plus jeune, chaque fois que je croisais un camion ou une van sur la route, je devais vraiment me contrôler pour ne pas faire un face-à-face volontaire. Je crois que je n'aurais jamais pu le faire (j'adore la vie!)mais j'avais l'impression que je devais me contrôler pour ne pas me garocher devant le camion.

Enfin, j'ai eu d'autres crises de panique...mais beaucoup moins forte dont j'était capable de canaliser.

Autrement, dans la vie de tous les jours, ça ne me hante pas du tout. Je suis très zen en général.

Bonne chances les filles!   

revenir en haut

ToupieLaVie

Inscrit le :
10 oct. 2010

Posté le: 30 janvier 2011 15:05:25 EST  
Bonjour!
Tout comme plusieurs mamans ici, j'ai vraiment eu l'impression que j'aurais pu écrire ton message. Tout ça a été déclenché par une scène qui m'a fait très peur à la télé. Je me suis mise à faire des crises de panique à l'idée de faire du mal à ma famille. Je me disais que si des gens faisaient ça, ça pouvait peut-être arriver à n'importe qui. Pour moi, c'était tellement inconcevable que l'on puisse faire ça que je m'imaginais que c'était surement dû à du somnambulisme...Alors je n'ai pas très bien dormi pendant plusieurs jours. Je ne voulais pas en parler, je pensais que j'étais en train de virer folle. C'est extrêmement dur à dire à son conjoint: je suis obsédée à l'idée de "sauter une coche" et de tuer ma famille. My god! Je me disais qu'il aurait peur à tout jamais de moi. Comme je ne voyais plus d'issues, j'ai fini par lui en parler, tout comme à ma famille. Ça m'a tellement fait du bien! J'ai ensuite été encouragée à suivre une thérapie cognitivo-comportementale, ce qui a été l'investissement de ma vie. Lorsque l'on comprend comment fonctionne nos pensées et comment y faire face, on est bien outillée pour passer au travers des crises. Comme Clara l'a mentionné, tout le monde a ce type de pensées. La différence, c'est que les personnes anxieuses ont des "distorsions" de la pensée. Tu ne t'en es jamais rendue compte, mais tu as toujours été comme ça. C'est juste que vient un moment où on craque (car c'est épuisant!!!) et qu'on ne gère plus, d'où la sensation d'irréalité, qui nous fait encore plus paniquée lorsqu'on est en charge des enfants...et on se pardonne moins les "distractions" car on est convaincue qu'on est un danger pour eux.
Ex: Tellement absorbée par mes pensées, j'ai oublié d'attacher mon garçon dans la voiture. Quand je m'en suis rendue compte, j'ai paniqué à l'idée de ce qui aurait pu se produire. Personnellement, l'une des mes distorsions, est de me faire des scénarios (qui deviennent souvent des histoires d'horreur) et bien juste à cause de cet oubli, j'étais déjà rendue à pleurer sur la tombe de mon enfant (avec tous les images de l'accident en tête) C'est sûr que ça bouleverse! Pourtant, par la suite, lorsque j'en ai parlé à une amie pas du tout anxieuse, elle m'a dit qu'elle aussi elle avait déjà eu cet oubli. Et elle ne s'en était pas fait outre mesure!!!
Il y a eu des phrases de ma psy qui me sont restées et qui m'aident lorsque mes peurs reviennent: La première c'est que les gens qui souffrent de folie, NE S'EN RENDENT PAS COMPTE. Tu ne peux pas constater par toi-même que tu es en train de virer folle. C'est ton anxiété qui parle. Quand tu t'imagines à l'asile, tu te fais des scénarios ce qui est une distorsion de la pensée. Ma psy m'a dit que c'était souvent des personnes qui aimaient être en "contrôle" qui voulaient être parfaite sur tous les plans qui souffraient le plus d'anxiété. Une autre chose que ma psy m'avait dite parce qu'une autre de mes distorsions est d'avoir peur que quelque chose se produise parce que j'y pense trop (provoquer un accident parce que je suis trop négative) elle m'avait dit: Si tu crois bien fort que ton compte d'hydro va se payer, que tu y penses de toutes tes forces pendant plusieurs jours, va-t-il finir par se payer tout seul? Bon, c'est très imagé, mais c'est un peu de relativiser nos pensées et de ne pas s'en faire outre-mesure. Tout le monde a des pensées bizarres. C'est l'attention qu'on leur accorde qui fait qu'on vit de l'anxiété.
Essaie de te documenter sur les phrases positives affirmatives (parce qu'il y a une façon de les construire) et répète-toi les quand tu sens que tu dérapes. Jusqu'à ce que la crise passe. Ça m'a aidé grandement!
Surtout, tu n'es pas seule (loin de là!!!) et tu n'est PAS FOLLE!!!! C'est des symptômes typiques de l'anxiété d'avoir peur de la folie!
Courage, un jour ça passe, et même si on a parfois des moments de notre vie où c'est plus difficile, on apprend à gérer...  

revenir en haut

cst-pierre

Inscrit le :
14 déc. 2009

Posté le: 30 janvier 2011 18:46:40 EST  
Et bien je vous dit un Gros MERCI !!! toupielavie , clara_82 , charloudelidou , babsi , wonderwoman vous êtes vraiment inspirantes ! non seulement vous m'aider a surmonter cette peur un peu irrationnel selon moi..mais en plus je ne me sent pas toute seule.
en passant je suis aller m'acheter le livre la peur d'avoir peur....vraiment exellent ! ca donne une bonne idées de ce que l'ont peu vivre en situation de stress , panique , angoisse. je ne sais pas si c'est normale (encore l'anxieuse en moi qui parle ) mais des fois j'ai l'impression d'être dans un monde wird (de fou) et même des fois de regarder autour de moi soit monchum ou ma fille et me demander si c'est réel..comme si je n'étais pas dans le monde...bref vous comprendrez que ca me fait paniquer vraiment beaucoup..mais c'est surtout depuit que j'ai eu la brillante idée d'aller voir sur internet la déréalisation et dépersonnalisation..histoire de me faire encore plus peur la ! tss...
mais bon j'ai hâte d'un jour me réveiller et de redevenir correct..comme avans..
n'arrêter pas de m'écrire ca fait du bien pour moi mais aussi peu être pour d'autres maman qui en souffre en silence.
prenez soins de vous -xxxx- 

revenir en haut

wonderwomen

Inscrit le :
06 oct. 2010

Posté le: 30 janvier 2011 19:45:19 EST  
cst pierre!:
quand tu parles de te demander si ton monde est reelle, es ce comme te demander si tu ne serais pas comme dans le show truman ou quelque chose du genre?
ecoute comme je dis depuis le debut je vis un cas similaire et jte comprends tellement.mais moi ca date un peu avant de fonder ma famille et je te dirais qu'avoir des enfants(outre la part que du mal leur arrive) ca ma aidée dans le sens que jai moins de temps pour etre seul avec moi meme dans mes pensée...
parfois jai peur que tout ceci se mêle a des troubles obsessionel compulsif. car on dirait que je deviens supertitieuse pour certaines affaires et que mes angoisses engendre ca! es ce que ca te fait ca aussi?
bref je me relis et je serais p-e du pour une seance de thérapie!lol 

revenir en haut

Se connecter pour répondre