Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

on pense que ça nous touchera pas...

Auteur Message

Lalouve

Inscrit le :
08 sept. 2007

Posté le: 13 octobre 2009 14:28:44 EDT  
Bonjour,

J'ai déjà glissé un mot à propos de ma voisine qui était en dépression depuis 4 ans avec trois de ses enfants et trois chiens totalement indicipplinés... j'ai toujours trouvé qu,elle faisait, pas pitiée, mais disons que je ne la jugeais pas, que c'était une personne qui avait des difficulté à rmeonter la pente... hier tout a changé...

Je suis revenu de mon cours de danse et il y avait 5 autos de polices devant chez moi et chez elle, deux autos civiles et pleins de gens mais aucun curieux. je voyais bien que ses enfants étaient dehors et semblaient nerveux et tout mais je n'ai pas trop insisté, juste assez en "scènant" par la fenêtre... bine quoi, ça arrive pas souvent des trucs du genre...
environ, une heur eplus tard, les enfants sortent avec des valisent pleines et partent dans les voitures avec le père (ils sont séparés depuis 4 ans). Ma voisine m'avait dit cette semiane que son ex l'amenait encore en cours pour la garde légal des enfants. je compatissais avec elle.

aujourd'hui, j,aia ppris que ma voisine est en prison pour avoir frappée sa fille, que c'est les enfants eux-même qui ont appelé la police, que la maison est considéré comme insalubre, que même les policiers n'osaient pas entré dans la maison tellement c,était sale et écoeurant...

J'ai été estomaqué... je me doutais qu'elle avait de la difficulté à entretenir le tout mais pas à ce point... je savais qu,elle avait de l'aide du CLSC et qu'elle ne venait plus... elle vivait avec 30 000$ par année mais ses enfants étaient mal habillé et ses vidanges renplient de boîte de pizza et de bouteilles... mais jamais je ne me serais douter que c,était à ce point... j'ai déjà pensé ;a porter plainte à la DPJ mais je me disais que si c'était aussi grave, le CLSC s'en occuperait... cet été encore ils y allaient... bien sûr, si j'avais su qu'elle frappait sa fille, je n'aurais pas hésitée mais quand même, une partie de moi s'en veut de pas avoir été plus vigilente... mais quand même, c'estc omme si, tout en sachant que ça existe (beaucoup trop) on ne le réalise que lorsqu'on le voit vriament... pas dans les journaux ou à la TV...

Ma propre voisine faisait vivre ses enfants dans la merde de chiens et frappait sa fille... j'aie ncore de la difficulté à le réaliser... et dire que pas plus tard qu'hier je me disais en réaisant qu'ils lui enlevait la garde de ses enfants que j'irais cogné chez elle dans quelques jours au cas où elle commettrait un geste drastique... maintenant, j'ai même plus le goût... mais en même temps, je sais que je m'inquièterais si aucune vie ne se manifeste pendant quelques jours... je ne sais plus quoi faire... mais ais-je quelque chose ;a faire ? 

revenir en haut

Marie3005

Inscrit le :
15 juil. 2009

Posté le: 13 octobre 2009 20:59:01 EDT  
Ben moi, je crois que premièrement, ça ne sers à rien de culpabiliser. On doit être vigilant, oui, mais maintenant, c'est passé. Te ronger par en dedans ne changera rien. On a cependant 2 leçons à tirer de cette histoire: premièrement, on garde les yeux ouverts pour le bien-être de nos enfants, deuxièmement, en tant qu'humain ou que maman, dans une mauvaise passe, on doit toutes demander de l'aide avant qu'il soit trop tard.

Maintenant, je crois que j'irais cogner chez elle dans deux jours et je lui dirais que:
1) Tu viens pas pour scèner, tu viens pour l'appuyer
2) Faut se serrer les coudes dans la vie, that's it
3) Que si tu peux faire quelque chose pour elle, tu vas l'aider dans la mesure du possible
4) Que personne n'est a l'abri d'une mauvaise passe et que toi, tu donnes juste ce que tu penses que t'aimerais recevoir dans un moment difficile.

Des fois, on donne a la Guignolée, mais la misère peut être à côté de chez nous. Si tu veux bien et que tu t'en crois capable, tu peux faire ça. Si tu es mal à l'aise, complètement inconfortable ou que tu ressens trop de mépris, pas de problème, ne te force pas. Maintenant que les autorités sont là, elle va avoir de l'aide, dans le fond, c'est un mal pour un bien.
Peut-être que ton email aidera quelqu'un d'autres.

Voilà!

 

revenir en haut

fezadon

Inscrit le :
02 mars 2009

Posté le: 14 octobre 2009 12:22:19 EDT  
Moi aussi je te dirais que tu n'a absolument rien à te reprocher... tu ne pouvais pas deviner ce qui se passait chez elle. De ne pas l'avoir jugé avant de savoir, c'est hyper sage de ta part.. trop de monde saute vite aux conclusions.

Bien sûr, maintenant que tu le sais, ça t'écoeure, et c'est normal.. mais tu continue de ne pas la juger et c'est encore plus sage de ta part!!!! Cette femme a besoin d'aide, et elle ne frappait pas sa fille pour le fun, j'en suis sûre... elle devait se sentir impuissante et sa frustration ressortait de cette façon... et l'insalubrité venait surement de sa dépression et tout..

Maintenant... toi la-dedans? Difficile à dire... personellement, je n'irais pas cogner chez elle (à moins que tu sois proche d'elle, mais si tu l'étais, tu aurais sû la situation dans laquelle elle vivait)- j'attendrais de voir si je la croiserais dans la rue .... tu lui glisse un mot, que tu es là pour l'aider si elle a besoin de qqun ou qqchose... en meme temps, c'est très délicat... faut être très prudent car si tu ne la connaît pas, elle pourrait aussi profiter de toi.... l'important c'est de garder une distance, tout en lui offrant ton appui.

Dans de telles situations on se rends compte que nos ptits bobos et nos ptits problemes semblent très insignifiants.. alors profite de ta famille et prie pour la sienne.
Wink  

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 14 octobre 2009 20:21:27 EDT  
fezadon a écrit
Moi aussi je te dirais que tu n'a absolument rien à te reprocher... tu ne pouvais pas deviner ce qui se passait chez elle. De ne pas l'avoir jugé avant de savoir, c'est hyper sage de ta part.. trop de monde saute vite aux conclusions.

Bien sûr, maintenant que tu le sais, ça t'écoeure, et c'est normal.. mais tu continue de ne pas la juger et c'est encore plus sage de ta part!!!! Cette femme a besoin d'aide, et elle ne frappait pas sa fille pour le fun, j'en suis sûre... elle devait se sentir impuissante et sa frustration ressortait de cette façon... et l'insalubrité venait surement de sa dépression et tout..


Je n'aurais pas mieux dit. Je trouve vraiment super ton attitude dans cette histoire. 

revenir en haut

Lalouve

Inscrit le :
08 sept. 2007

Posté le: 14 octobre 2009 21:10:47 EDT  
Merci pour vos mots ! Ça me soulage un peu... je ne crois que j'irai chez elle, je ne me sens pas à l'aise... et je ne serais pas comment l,aider... il y a tout de même un dilemme dans ma tête: un qui me dit de ne pas m'en mêêler (il a la voix de ma mère qui me cris presque de ne pas m'en mêler que ça me regarde en rien) et une autre qui me dis que je pourraias faire quelque chose pour elle, mais quoi... j'ai peur je crois... pour l'instant, je surveille disons, si elle vient à moi, je suis prête à l'écouter mais je ne crois pas pouvoir faire plus... on est pas proche une d el'autre...

merci encore de vos bons mots... ça m'aide un peu à voir clair dans se que je ressens... 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
31 août 2005

Posté le: 15 octobre 2009 09:21:12 EDT  
Tu ne peux pas non plus prendre tout le mal des autres sur toi. Prends du temps pour voir ce que tu as envie de donner à cette femme et déjà le fait de ne pas la juger lui sera certainement favorable.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre