Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Les pours et les contres de la campagne et de la banlieue!

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 07:11:38 EDT  
Voilà mon chum et moi on se pose des questions sur l'endroit où avoir notre prochaine maison.

On habite présentement près des ponts de Québec, sur la rive-sud. On a une vieille maison et la façon dont les terrains ont été séparés autrefois... c'est vraiment pas comme aujourd'hui. Dans les quartiers de bungalow, ben il me semble que les gens ont 3 voisins... 1 en arrière, deux sur les côtés. En face ben la rue est plus large que chez nous.

Nous on a 6 voisins collés collés collés. C'est pas des farces, il y en a un que seulement 1 m de gazon nous sépare d'eux (maison, 1 m de gazon, maison). Notre maison est petite (ça ne nous cause pas problème) et à aire ouverte, donc les fenêtres, ben tout le monde voit dedans. La maison est entourée de petites fenêtres et pour avoir de l'intimité, ben faut fermer les rideaux. Ça m'énerve car j'aime que la lumière rentre. On peut voir dans les maisons des voisins à partir d'en dedans de chez nous. Les fenêtres ouvertes (il fait chaud ces temps-ci!) ben on ose même pas faire l'amour car il faudrait toutes les fermer car sinon ils entendraient lol!!! (hier soir ils étaient tous dehors et mon chum voulait pas fermer les fenêtres)

En plus il n'y a jamais aucun silence ici. Les cloches de l'église sont juste à côté. L'autoroute, on l'entends 24 h sur 24. Le train plusieurs fois par jour (klaxon du train). C'est tellement collé sur les autres maisons que la fin de semaine, il y a pas une heure sans tondeuse. Quand les voisins bricolent (et ça arrive souvent!) ben c'est quasiment toute la journée samedi et dimanche. Donc, aucune tranquilité.

On a une fille de 11 mois. Des enfants, j'en veux 3 ou 4. Après ma prochaine grossesse, je reste à la maison avec eux. Notre hypothèque, elle est pas élevée car c'était la maison au père à mon chum avant. Donc montant idéal pour un seul revenu... On a regardé les maisons en campagne à maximum 30 minutes des ponts et ça serait plus élevé, à moins d'aller vraiment plus loin.

Mon chum et moi, notre coeur nous dit qu'on veut aller en campagne. Moi ma tête me dit de rester ici. Parce qu'ici, avec les enfants, j'aurai accès à pied à: l'autobus, deux maisons de la famille pour les activités (y aller en bus), la bibliothèque, plusieurs parcs (où jouer avec d'autres enfants), les 2 écoles primaines, la piscine extérieure, la piscine intérieure pour l'hiver, la patinoire. Si un de mes enfants désire aller dans un camp de jour l'été, ben il va pouvoir y aller, je pourrai aller le porter à pied. J'aimerais que ma fille aille en pré-maternelle, ben je pourrai aller la porter et chercher à pied. En plus, j'aime prendre des marches. Ça me tente pas, moi, de prendre une marche en poussette sur le bord d'un rang où il y a du monde qui roulent à 120 km/h et qui peuvent donc nous rentrer dedans!

Je me dis : Non mais qu'est-ce que je vais faire avec les enfants si j'ai pas accès à tout ça? C'est bien beau le bricolage, mais à un moment donné, me semble que c'est le fun faire des trucs avec d'autres enfants et parents... Je veux pas être isolée, connaître personne, avoir accès à personne... Car on ne pourra ni ne voudra avoir 2 voitures.

Le seul point positif de rester ici, c'est que je vais pouvoir faire plein de choses avec les enfants. C'est le seul point positif...

Est-ce quelqu'un a vécu ça... ou est-ce que quelqu'un peut nous aider à voir plus clair là-dedans? On s'est dit à un moment donné: on pourrait rester ici et avoir un chalet rustique où on peut aller pêcher pas loin, où on peut partir en 4 roues, etc.! Mais même si on irait toutes les fins de semaines, ben il reste que la semaine, on a quand même aucune tranquilité. 

revenir en haut

Talia

Inscrit le :
08 avr. 2008

Posté le: 9 juillet 2010 08:26:57 EDT  
Salut Mini_Cathy!

Nous on reste à St-Apollinaire depuis le mois d'août l'année passée. J'arrive de Ste-Foy donc tout un changement. Les maisons à St-Apollinaire ne coûtent pas cher, la ville a d'ailleur passé dans la revue l'actualité comme parmi les villes les moins chères au Québec!

Ce qu'il y a de bien à St-Apo, c'est que oui tu as la campagne et tout, mais tu as le village qui est un beau compromis entre la campagne et la banlieue. Tout est proche, épicerie, pharmacie, parc, bibliothèque, etc. etc. Tout se fait à pied. C'est tranquille mais en même temps plein de jeunes familles. Et quand on reste dans le village, on n'a pas l'odeur du purin =) Aussi, St-Apollinaire est à 15 min des ponts max. Je travaille au centre ville et ça me prend 35 min dans le traffic aller travailler.

Si tu restes dans un rang, sans voiture comme tu dis, tu vas devoir rester chez vous ! Parce que c'est vrai que dans les rangs, ça roule vite et ça ne fait pas attention. Nous on reste dans le village et mon fils va à la garderie dans un rang, avec des chevaux et un grand champ en arrière.

Je trouve que c'est l'idéal pour avoir une famille !! Mais je ne connais que Ste-Foy et ici donc je vais laisser les autres te donner d'autres suggestions. Bonne réflexion!  

revenir en haut

Stéphimom

Inscrit le :
08 juil. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 08:48:25 EDT  
Bonjour, Comme Talia moi aussi ces le village qui l'emporte.En campagne dans le fin fond d'un rang moi sa me tentais pas,au village au moin ont peut partir faire un tour de vélo avec les enfants même que les p'ti poux y vont même seul.

Ont a une bibli municipal a deux seconde,une mini épicerie pas trop loin bref plein de petit service qui depanne quand ont veut pas aller virer en ville.

Et perso je trouve sa beaucoup plus tranquille que la ville,et je sais pas chez vous mais les gens sont plus sociable dans les petit village que en pleine ville.

Je trouve que le petit village est un bon compromis entre la ville et la campagne(opinion perso) 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 09:08:36 EDT  
Merci les filles d'avoir pris le temps de me répondre.

L'an passé, je regardais pour le fun les maisons à vendre sur internet et j'ai vu une maison à St-Jean-Chrysostome, pas trop chère et dans le fond d'un cul-de-sac. En arrière, c'était des champs et les voisins de côté n'étaient pas trop collés (moins qu'ici, mais ici c'est dur à battre!) On a vu là notre idéal je pense. (bon on était pas prêts à déménager tout de suite)

Talia mon père habite dans un appart à St-Apollinaire et j'ai habité chez lui un an il y a quelques années. C'est vrai que c'est un beau compromis, le village.

Surtout si Stephimom confirme en plus lol, ce doit bien être un bon compromis.

Je vais en parler à mon chum ce soir : on pourrait essayer de trouver une maison comme celle que je décris plus haut, peu importe c'est où. On est très ouverts sur l'endroit.

Peut-être que ce sera à St-Apollinaire!

Merci d'avoir confirmé mes peurs pour le rang vs la promenage en poussette ou en vélo... ça ne me fait vraiment pas triper. On y voit souvent du monde rouler très vite...

J'attends d'autres réponses et merci à celles qui prendront le temps de me répondre! 

revenir en haut

miss.

Inscrit le :
13 janv. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 10:29:24 EDT  
salut!

moi j'habite justement dans un rang où ça roule 100km/h environ, avec des grosses van et un mini accotement. par contre, j'ai grandi a candiac, sur la rive-sud de mtl, qui est TRES banlieu, comme décris dans ton premier message. J'ai adoré mon enfance avec le parc au coin de la rue, les amis proches, les rides de vélos, etc... Mon chum a grandi où j'habite maintenant, et il a adoré, les cabanes dans le bois, les rides de 4 roues, joué au baseball dans sa cour, etc...

Moi ça me manque parfois bcp la banlieue, surtout depuis que j'ai mon garçon, la facilité des déplacements et l'accès à presque tout. Par contre, lorsque j'ai soupé chez mes parents l'autre jour, le p'tit hurlait, j'ai donc fais le tour du bloc en poussette et je n'en pouvait plus des voisins qui disaient, ahh c'est lui qui pleure!! et des autres qui me fixait en se disant, c'est qui celle-là, on l'a jamis vu avant... bref, je suis devenue sauvage lol chez nous je suis dehors et j'ai la paix! ce qui me sauve, c'est que toute la famille habite près, j'y vais ¸même a pied, dans l'accotement. maintenant on a pas le choix, on doit habiter ici (c'est un peu complexe comme arrangement) mais avoir le choix, j'irais surement dans ton cul-de-sac du village!!
par contre, je ne croit pas que je serai malheureuse ici Wink 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 11:39:19 EDT  
Lol alors un cul-de-sac avec des champs en arrière, dans un village, ce serait l'idéal je pense.

Merci miss . pour ta réponse. 

revenir en haut

cyn242

Inscrit le :
22 mai 2009

Posté le: 9 juillet 2010 15:26:41 EDT  
Bon... je ne te serai peut-être pas d'une très grande aide... Mais je me lance quand même !

J'ai été élevée sur une ferme dans un rang, et j'habite présentement dans le village... Ça fait 2 ans, et je ne me peux plus, je veux retrouver mon rang !
Personnellement, je trouve que le rang (surtout la ferme) est le meilleur endroit au monde pour élever des enfants; on a un grand terrain, juste mon oncle comme voisin proche (parce qu'il est lui aussi actionnaire de la ferme)... Il y a plein de place pour installer des modules de jeux pour les enfants, pour qu'ils courrent... Ils crient ? Ben c'est pas grave, y'a personne qui les entendent. Tu veux te promener toute nue dans ta maison les rideaux ouverts ? Ben go, personne ne peut te voir !

Et bon, je ne peux pas me prononcer pour dans votre coin, mais dans le Bas-du-Fleuve, oui ça roule des fois 100 km/h dans les rangs, mais il y passe 2-3 autos par jour, quand y'en passe... Les chances pour que 2 autos se rencontrent à 100 km/h à côté de toi sont donc plutôt minces... Moi, c'est me promener dans le village qui me fait plus peur; ça roule pas 100, mais presque 70 dans le coin où on habite, les rues sont moins larges, et il y a plus de trafic. En plus, les gens du village me regarde tout le tems bizarre quand je vais prendre des marches avec ma puce, tandis que dans le rang, tout le monde nous salue, ou bien ne nous remarque même pas parce que leur maison est trop loin du chemin Razz
Pour être trnaquille, il n'y a qu'à aller dehors, et il y a toujours quelque chose à faire sur le terrain.
C'Est certain que c'Est plus compliqué pour voir d'autres mamans si tu n'as pas de voiture, mais i tu en as une, tout est à 5 minutes à peine... 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 17:58:55 EDT  
cyn242 a écrit
Il y a plein de place pour installer des modules de jeux pour les enfants, pour qu'ils courrent... Ils crient ? Ben c'est pas grave, y'a personne qui les entendent. Tu veux te promener toute nue dans ta maison les rideaux ouverts ? Ben go, personne ne peut te voir !

C'Est certain que c'Est plus compliqué pour voir d'autres mamans si tu n'as pas de voiture, mais i tu en as une, tout est à 5 minutes à peine... 


LOL mon chum et moi on veut ça : pouvoir se promener tous nus sans que personne nous voie! C'est vraiment tannant, si on se lave le soir et qu'on veut aller tout nus dans le lit ben il faut fermer les rideaux / stores avant. Trop de fenêtres vis-à-vis celles de plusieurs voisins.

(en plus on a une petite rue pas large à sens unique alors encore moins d'intimité qu'une rue de largeur normale!)

C'est ça qui m'emmerde, je veux pas rester prisonnière avec les enfants de mon terrain de 7 h à 5 h du lundi au vendredi. Avoir 2 voitures avec un seul salaire, c'est à oublier au salaire que mon chum fait. Même si mon chum voyagerait en bazou ben il faudrait quand même payer les pneus, le garage, les plaques et l'assurance.C'est pourquoi ça nous intéresse pas trop trop d'en avoir 2.

Bon bon bon... on est vraiment mêlés. Oui on a envie de la maison avec des petits bâtiments de ferme dessus lol!!! On aimerait avoir des poules qui se mangent, des poules qui pondent des oeufs, même des dindes! Et mon chum voudrait des cochons. Et moi je veux un énorme jardin. (il est jamais assez gros pour moi... même si ça fait 2 fois qu'on l'agrandit)

C'est mêlant, hein... la tranquillité et toutes ces choses-là VS pouvoir aller voir d'autre mamans et enfants la semaine, pouvoir faire des activités à la maison de la famille ou au terrain de jeux ou à la bibliothèque.

Merci de ta réponse cyn242
Confused Tous mêlés! 

revenir en haut

miss.

Inscrit le :
13 janv. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 21:17:48 EDT  
hahah, je sais ps c'est quoi les gars avec leur idée d'avoir un cochon! en plus le mieux veut un bouc et des chèvres en plus des poules.... non mais, pas sure moi!!!! Laughing  

revenir en haut

Patjet

Inscrit le :
18 janv. 2010

Posté le: 9 juillet 2010 21:55:12 EDT  
Moi, je ne pourrais JAMAIS vivre à un endroit ou je ne peux aller à l'épicerie (au moins) à pieds ou bien je dois avoir une voiture. Je me sentirais en prison sinon, en prison dans ma maison. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 10 juillet 2010 07:18:31 EDT  
Patjet a écrit
Moi, je ne pourrais JAMAIS vivre à un endroit ou je ne peux aller à l'épicerie (au moins) à pieds ou bien je dois avoir une voiture. Je me sentirais en prison sinon, en prison dans ma maison. 


C'est de ça quee j'ai peur Surprised si je travaillerais ça me dérangerais pas, mais en restant à maison, hiiii pas sûre...


Lol un bouc et des chèvres lollll

Moi j'aimerais bien un ÂNE!!! 

revenir en haut

Pleine_de_vie

Inscrit le :
23 janv. 2009

Posté le: 11 juillet 2010 10:26:15 EDT  
Ahaha, j'adore la discussion! J'ai toujours habité en campagne et je te dirais qu'à certain âges, j'ai adoré et d'autre détesté!

En bas de 11 ans, j'adorais cela, j'avais des amies de rang chez qui j'allais jouer ou qui venait chez moi. Je m'y rendais en vélo l'été et ma mère m'y conduisait si la température n'était pas clémente. On avait la trempoline, la piscine, un immense module de jeu, et tout l'espace nécéssaire pour s'inventer un monde imaginaire! L'hiver, on se faisait des igloo, des forts et des tunels. Sans parler des énormes buttes de neige qui se formaient suite au déneigement de la cours!

De 12 à 16, lorsque les jeunes ne jouent plus autant dehors et veulent plutôt socialiser, j'étouffais! J'étais totallement dépendante de mes parents pour me conduire chez des amis qui souvent habitait à environ une demi-heure. Bien sur, il y a l'option des scooters, mais c'est tellement pas rapide et avec les rangs sans accotements, on ne se fait pas du tout aimer des conducteurs qui nous collent au derrière!

16 ans et plus: C'était le top! J'avais mon permis, mes amis aussi. On était libre d'aller où l'on voulait et on avait l'espace pour se rassembler! Toutes l'été c'était des petites fêtes avec feux, partie de volleyball, baignade, grillades de lards, et danse. À cet âge là, je n'avais rien à envier à mes amis de la banlieue qui devait baisser le son de la musique à 11h!!

Puis, je suis devenue parent...J'aime toujours la campagne, mais bien souvent, je m'y sens prisonnière. Je trouve dommage d'être obligée de prendre ma voiture pour tout mes déplacements, que ce soit pour aller au dépanneur, dans un parc ou chez des copines. Prendre une marche dans mon rang avec une poussette est assez dangeureux. L'accotement est inexistant et avec tous les jeunes conducteurs qui conduisent 130km/h et plus, je ne me risquerait pas à être prise à côté de deux voitures qui se croient! Je me retrouve donc souvent à conduire au minumum une dixaine de minutes pour aller au village ou dans un parc. Bien sur, je peux prendre des marches dans les champs, mais croyez-moi, marcher en ligne droite pour une demi-heure, c'est long longtemps!! J'aimerais marcher en faisant des carré pafois et changeant mes itinéraires d'une fois à l'autre!

Les bons côtés, nous vivons sur une ferme laitière, mon petit bonhomme à maintenant 9 mois et adore aller visiter son papa. Chaque fois qu'il voit l'étable au loin, j'ai droit à des cris de joie. Il n'a pas peur du tout des animaux, flatte les vaches, taquine les petits veaux et s'amuse avec les nombreux chats! Tout ça, c'est absolument "priceless" pour moi...Je l'imagine déjà dans quelques années, se lever vers 4h30 en même temps que son père et s'endormir sur une balle de foin en le regardant traire les vaches.

Bref, si tu es une personne qui se plait à sortir souvent de la maison et que vous ne pensez pas avoir de deuxième voiture, la campagne "profonde" n'est peut-être pas pour vous. Le village est une bonne option, mais pour moi, ça revient au même que les nouveaux développement de banlieue.  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
04 juil. 2010

Posté le: 11 juillet 2010 10:38:07 EDT  
Wow tu as mis le doigt sur notre réalité à nous...

Le fait est que j'aimerais que mes enfants connaissent les joies de la campagne "profonde", en fait tout ce que tu énumères. Moi, ça vient vraiment me chercher. J'ai habité dans un mini-village jusqu'à mes 16 ans, maison dans un cul-de-sac et des champs en arrière, et ensuite 3 ans dans le bas-st-laurent. Là-bas, sa sent bon... ça sent la nature. On dirait que j'étais heureuse juste à être proche de la nature. J'ai adoré et je m'ennuie terriblement de tout ça.

Mais on a pas envie que nos enfants soient dépendants de nous pour aller chez leur amis. Et surtout pas que je ne peuve aller ailleurs que chez nous le jour la semaine.

Méchant dilemne pour nous.

J'ai regardé des maisons à vendre et je crois que ce sera difficile, mais que c'est possible une maison soit dans le fond d'un cul-de-sac avec les maisons pas trop collées et des champs pas mal tout autour sauf quelques maisons (comme dit plus haut j'en ai vu une comme ça)

ou une maison sur le bord d'un rang d'où on a accès au village à quelques minutes à pied (vous voyez ce que je veux dire?) donc possibilité de prendre des marches et promenades en vélo dans les petites rues.

chose certaine, ABSOLUMENT certaine, on veut pas de voisins en arrière et ont veut pas voir en dedans de chez les voisins à partir de notre salon, de notre cuisine, de notre salle de bain et de notre chambre LOL!!!

Merci Pleine_de_vie pour ton témoignage. Je dirais que je t'envies car j'ai toujours rêvé d'avoir un chum fermier et d'habiter sur une ferme LOL! mais ça, c'est une autre histoire...

Je dirais aussi que si je n'arrêtais pas de travailler, je pense bien qu'on irait dans un rang car on serait obligés d'avoir 2 voitures, et je pourrais faire des courses en finissant de travailler quand il y aurait besoin.. Mais en restant à la maison... c'est différent. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre