Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Je suis plus capable...

Auteur Message

Dauphin

Inscrit le :
24 oct. 2006

Posté le: 27 janvier 2008 13:30:15 EST  
Salut les filles.

Le garçon de mon chum à 9 1/2 ans et il est dans phase "je réponds et je m'en fou!"...et moi je ne suis plus capable!!!
J'ai toujours hâte qu'il retourne chez sa mère, quand je sais qu'il arrive pour la semaine je viens de mauvaise humeur pcq moi un enfant qui répond et qui manque de politesse, je ne suis pas capable!

On dirait que c'est pire depuis que nous avons eu notre fille. Toute mon attention est portée sur elle et je m'en fait + ou - pour lui. Je continue de m'occuper de lui mais étant donné qu'il m'énerve je n'ai pas le reflexe de me tourner vers lui...c'est difficile à exprimer....en plus je trouve que mon chum est mou avec. Je lui en ai souvent parlé, mais ça change pas vraiment. Quand il le chicane il nous rit en pleine face et fait le niaiseux, ça fini qu'il passe quelques temps dans sa chambre, mais il recommence tout le temps. Mon chum lui parle, lui demande de s'excuser, ce qu'il fait, mais le lendemain ça recommence...
J'ai hâte à demain pour qu'il sacre son camp à l'école et ne pas l'endurer tout la journée...

J'avais juste besoin d'en parler....
merci!

revenir en haut

cocotte gaspésienne

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 28 janvier 2008 11:28:26 EST  
Salut Dauphin,

Je suis nouvelle sur ce site et nous avons un point en commun le voici: Nous sommes de famille reconstitué.
Moi j'ai un ados qui va avoir 13 ans et une formidable petite cocotte de 11 mois. Avec son beau-père cela fonctionne à merveille car c'est moi qui a la garde. Il sait faire la différence lorsqu'il est chez son père et chez nous.

Petit conseil pour toi ( à toi de voir si tu le prends ou pas ) Ce jeune garçcn a presque 10 ans donc, il comprend très bien.... Toi et ton conjoint ayiez une bonne discussion avec, dite-lui que lorsqu'il est avec vous, que cela doit fonctionné à vos facons d'être... Dite-lui qu'il doit demeuré poli car vous n'acceptez pas qu'il vous manque de respect. Dite-lui ce que vous attendez de lui lorsqu'il est avec vous durant la semaine, faite-le participé avec vous à diverses tâches de la maison et meme à prendre soin de sa petite soeur, ne serais-je que de la faire rire...
C'est sur qu'il peut se sentir rejeté de vous car avant la venue de sa petite soeur, c'étais lui le centre de l'intéret.
Et c'est sa facon à lui de vous dire occupez-vous de moi....
Qu'est ce que tu en penses ?????
Est-ce logique ce que je te dis....
Allez ma chère, ne te désintéresse pas de lui car selon moi cela sera pire.... Smile

revenir en haut

Wipette

Inscrit le :
28 janv. 2008

Posté le: 28 janvier 2008 11:41:34 EST  
Je suis d'accord...
Salut Dauphin,

Je suis d'accord avec cocotte... je crois que le petit réagit comme s'il voulait de l'attention.

Je vis une semaine sur 2 avec nos 4 ados (j'en ai un et mon chum 3)... le truc que j'ai trouvé pour être bien, c'est de ne plus m'arrêter aux différences d'éducation. Et surtout, de me mettre à la place des enfants... comment j'étais à leur âge... Ohhh que ça m'aide à ne pas m'en faire avec plein de détails qui ruine notre bonne humeur...
Tu as le droit de lui demander d'être poli avec toi... si ton chum accepte qu'il soit impoli envers lui, c'est lui le pire...
Si tu lui montres que tu l'aimes, il va te respecter...
De mon côté, tout va à merveille et nous avons 4 ados à la maison... le respect et l'acceptation des différences...

Bon courage...!

P.S. Malgré mes beaux mots, je te comprends... je dois me parler parfois pour oublier ce qui me dérange... moi aussi les impolitesses me dérangent...


B

revenir en haut

!

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 janvier 2008 15:22:21 EST  
Re: Je suis plus capable...
Idea

revenir en haut

Dauphin

Inscrit le :
24 oct. 2006

Posté le: 29 janvier 2008 10:10:13 EST  
Je suis d'accord avec ce que vous m'avez mentionné.

J'ai eu une conversation hier à ce sujet avec mon conjoint et nous en avons conclu qu'il était peut-être "mou" à certain moment et que la fatigue accumulé aux fils des 9 derniers mois n'aidait pas pour notre patience et notre tolérance.

C'est certain qu'il ressent très bien nos états d'esprit...mais je me suis dit que je devai faire des efforts, c'est pas toujours facile.

Je ne suis pas capable de l'aimer autant...j'ai sans doute l'air sans coeur, mais c'est comme ça! S'il vivait avec nous à temps plein cela serait peut-être différent, mais le fait aussi d'être ici 1/2 semaine, on s'habitue à son absence et quand il arrive ça chamboule la petite routine...en tout cas, je ne suis certainement pas la seule à avoir de la difficulté avec l'enfant de son conjoint.

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 29 janvier 2008 17:24:55 EST  
Dauphin: Ha comme je te comprends!! Le fils de mon conjoint lui a 13 ans et il habite avec nous. C'est un enfant qui a des problèmes de comportements à l'école et à la maison. Moi aussi j'ai toujours hâte qu'il parte chez sa mère (une petite fin de semaine sur 2). C'est vrai que les belles-mères on a toujours l'air mécahnte, mais moi non plus je suis pas capable de l'endurer! J'ai encore moins de patiente depuis que je suis enceinte et la suite me fait très peur!! J'ose jamais rien dire à mon chum parce que ça le fâche. Si tu veux on pourra s'en reparler! Je sympathise!

revenir en haut

Mirage

Inscrit le :
23 déc. 2007

Posté le: 4 février 2008 09:58:03 EST  
Non les filles, vous n'êtes pas les seules! Je trouve mon rôle de belle-mère bien difficile à assumer. Ces jours-ci, je vous dirais que le mot "détresse" me caractérise très bien. Je n'en peux plus de la fille de mon conjoint et je n'ai carrément plus le goût de faire d'efforts. Je comprends pourtant bien que ce n'est qu'une enfant de 9ans, je suis assez intelligente pour voir que la vie d'une enfant dont les parents sont séparés n'a rien de rêvé pour elle et oui, j'ai de la peine pour cette petite, je sais que je suis une personne significative dans sa vie, que je pourrais être un modèle, qu'elle demande à être aimée mais voilà...c'est au dessus de mes forces. Je n'aime pas cette enfant. Ça n'a jamais cliqué. Cruelle, pas vrai?

S'il est vrai qu'on choisit notre conjoint, on ne choisit certainement pas les enfants de celui-ci. Moi et ma belle-fille avons des caractère diamétralement opposés. Je suis fonceuse, tomboy, indépendante, aventurière et elle est féminine, très affectueuse et très colleuse (lire: incapable d'être seule 2 minutes), très routinière. Et c'est bien correct qu'elle soit comme ça mais moi, j'étouffe quand je suis avec elle. Depuis que notre bébé est né, c'est encore pire. La vie de la petite tourne complètement autour du bébé au grand dam de celui-ci qui ne cesse de la frapper en voulant dire:"Laisse-moi tranquille bon!" Et quand elle n'est pas après le bébé, elle est pratiquement dans mes pantalons. Je réalise qu'elle cherche beaucoup l'attention mais je n'en ai pas à lui donner. Les tentatives du début n'ont pas donné grand chose. Il est impossible de l'intéresser à quoique ce soit, les enfants de son âge ne l'intéressent pas beaucoup et elle se victimise beaucoup (elle lire beaucoup, se plaint qu'elle n'est pas capable, refuse d'écouter, pleure lorsque ça ne fait pas son affaire). Résultat: je m'éloigne d'elle et veut me sauver en courant lorsqu'elle est près de moi. Elle m'étouffe. J'en parle souvent avec son père mais après tout, c'est un père et lui l'aime inconditionnellement. Il ne comprend pas pourquoi je ne me suis pas attachée à cette petite fille si gentille, si délicate et si jolie. À vrai dire, je ne comprends pas moi-même. Elle n'est pas si terrible que ça... Mais j'aime mieux les enfants allumés, débrouillards, curieux, dynamiques, fonceurs. Ils viennent instantanément me chercher. Pas elle. Je la trouve sans odeur, sans saveur, sans couleur. Elle reste dans sa petite coquille et refuse d'en sortir.

Voilà, j'ai abandonné. Triste, pas vrai? Pourquoi je ferais un effort plus important que son père? Lui l'accepte comme ça. Soit! Alors moi aussi. J'ai aussi commencé une nouvelle stratégie: j'ai arrêté d'intervenir avec le bébé. Je fais confiance à notre bébé qui apprend à se défendre tout seul et je m'en mêle seulement si ça devient trop dur entre les deux. Bizarrement, elle se calme plus rapidement (oui je sais, elle cherche l'attention!!!) Je surveille de près pour que mon bébé ne devient pas méchant. Seriez-vous surprises de lire que notre enfant cherche papa et maman partout dans la maison mais jamais sa demi-soeur? Je crois qu'il a compris que de l'avoir dans son entourage, c'était le trouble assuré. Il ne s'ennuie pas d'elle. Ça aussi c'est triste non? Je croyais qu'il y aurait une belle complicité entre les 2 mais ça ne semble pas réciproque. *soupir*

Je continue à chercher des trucs pour accepter ma situation plus sereinement. Je ne suis pas faite pour être belle-mère, je suis une bien piètre belle-mère en fait. Je m'occupe des besoins physiques de la petite mais impossible pour moi de combler ses besoins affectifs. Le courant ne passe pas.....je me trouve vraiment sans coeur mais rien à faire, les sentiments que j'aurais aimé éprouver envers elle sont loin de faire surface.

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 4 février 2008 11:15:26 EST  
Mirage: C'est en plein ma situation, le fils de mon conjoint à 13 ans. Je le connais depuis qu'il a 4 ans. Il a plein de problèmes sur tous les points de sa vie, école, relations avec les autres enfants, il a des problèmes d'apprentissage. Il est totalement l'opposé de moi, paresseux, plaignard, joue toujours la victime, inactif totalement, immature (on le laisse même pas se garder seul encore), traîneux bref on a absolument rien en commun.

Moi je suis enceinte présentement, il en est très content, ça fait longtemps qu'il veut être grand frère, tant mieux sur ce point, mais moi j'ai pas envie que mon enfant ait un grand frère qui lui montre ce genre d'exemple. En plus il doit être du genre de ta belle fille. Quand il a pas notre attention, il fait des gros bruits avec sa bouche ou il achale les chats qui se débattent jusqu'à temps que je les défendent. Je sais plus quoi faire...

De plus depuis que je suis enceinte, je suis encore moins tolérente envers lui, moi qui ne l'étais vraiment pas beaucoup avant. Mon chum est parfois de mon côté, parfois du sien mais il arrête pas de me dire c'est un ado oublie pas. Je sais et je me sens mal de l'avouer mais moi non plus je ne l'aime pas du tout. C'est triste, c'est méchant mais c'est comme ça...

Moi aussi je m'occupe de son bien physique: je vais avec lui à ses rendez-vous médicaux, dentiste, je l'habille, le nourrit, mais pour ce qui est d'affectif, ça ne m'intéresse pas pentoute. Tout ce qe j'espère c'est que mon bébé ne lui ressemble pas. C'est peut-être con, mais ça me fait terriblement peur d'avoir un garçon juste parce que je veux pas qu'il soit comme lui...

Bon ça règle pas rien d'en parler mais ça fait du bien...

revenir en haut

Wipette

Inscrit le :
28 janv. 2008

Posté le: 4 février 2008 12:51:41 EST  
Rolling Eyes
Je vais faire l'avocate du Diable...

N'êtes-vous pas amoureuses folles de votre chum???

Si oui, pensez au bonheur de vous endormir près de lui!

Mon amoureux a 3 adolescents et j'en ai un. Nous les avons 1 semaine sur deux... c'est certain qu'ils n'ont pas été élevés de la même façon... Mon fils fait des choses qui énervent mon chum et ses enfants font des choses qui m'énervent... j'essaie de ne pas trop y porter attention et mon chum fait pareil.

Nous avons 4 ados à la maison et c'est l'harmonie... parfois il y a des frictions entre parent/enfant mais pas beau-parent/enfant... nous nous respectons et nous sommes bien...

Nous prenons chacun nos responsabilités envers nos enfants respectifs.

Nous nous rendons service mutuellement comme aller en reconduire un ou aller le chercher parce que l'autre ne peut pas et son autre parent non plus... mais nous ne remplaçons pas le "vrai" parent.

Je crois que si on ne s'arrête pas à toutes les petites niaiseries qu'ils font qui nous énervent, on peut arriver à les aimer et c'est alors qu'ils nous font vivre de merveilleuses choses... comme les belles discutions animées autour de la table... et il se crée des liens entre les 4 ados qui resteront toute leur vie. Je trouve formidable de faire vivre ça à mon fils d'avoir une grosse famille... cet été nous avons loué un chalet et ce fut les plus belles vacances de ma vie... j'en ai regretté d'avoir juste un enfant... maintenant, j'en ai 4... avec la responsabilité de un Smile

Mon fils de 14 ans a été habitué à mettre sa vaisselle dans le lave-vaisselle, pas les siens... je ne les changerai pas après 12 et 15 ans (des jumelles de maitnenant 16 ans)... alors je n'exige pas à mon fils de le faire si je ne le demande pas aux autres... parfois je demande, parfois, mon chum ou moi on le fait... c'est plus fatiguant de chialer que de le faire soi-même... et on se dit que si on leur montre l'exemple, ils le feront bien quand ils auront leur chez eux...

Je sais, il y a des jours ou je me sens "une bonne à tout faire"... alors je le dis à mon chum, ça me fait du bien et la vie continue... je m'endors au creux de son épaule...
Faut dire que mon amoureux est très présent dans la maison, il fait autant la cuisine que moi, la vaisselle, l'épicerie, sort de la viande pour le souper... et il dit à ses enfants de se ramasser même s'il doit répéter plus que moi... j'en ai un et lui 3... alors...

Je me parle souvent pour passer par dessus les petites platitudes que les enfants font et qui nous dérangent davantage quand ce n'est pas le nôtre... et surtout, je me mets à leur place... quand j'avais cet âge, comment j'étais ???

Bon courage les filles ! Je sais que ce n'est pas facile et que j'en énerve avec mon "maudit bonheur"...
Wink

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 4 février 2008 13:34:44 EST  
Wipette: Oui j'adore mon chum, ça fait 8 ans qu'on s'aime. Mais je sors pas avec son fils. Je l'ai pas choisi lui, j'ai choisi son père et il venait avec. Chacun le prend à sa façon, c'est qu'il n'a absolument rien pentoute pentoute en commun avec moi. Même quand je me met à sa place, ça fonctionne pas. Moi à son âge, j'étais totalement différente de lui. De toute façon mon chum haïs ça quand je le compare à moi quand j'avais son âge. C'est difficile et ça fait 8 ans que je me force pour être gentille avec lui même si il m'envoie chier en retour alors c'est fini. C'est peut-être bébé parce que c'est moi l'adulte, mais non... Tu m'envoie chier, je te rends la pareille. Je m'encourage en me disant qu'un jour il va finir par voler de ses propres ailes et il ira faire traîner ses cochonneries chez lui. Ça peut paraître méchant, mais c'est plutôt désespérée que méchant, faites-vous en pas, j'ai jamais levé un doigt sur lui même si c'est pas l'envie qui manque et je le ferai jamais non plus même si je pense que ça soulagerait un peu... Comme j'ai dit un peu plus haut, des fois je me sens comme la méchante belle-mère de Cendrillon parce que quand on est chez les autres, il est tellement gentil et le monde me dit pourquoi tu dis qu'il est comme ci ou comme ça... Mais personne est chez nous pour vérifier. En tout cas, je veux pas me plaindre, j'ai choisi de mon plein gré de vivre avec mon chum en sachant qu'il avait la garde de son fils mais ça fait du bien de parler de ça à des gens de l'extérieur parce que c'est pas vraiment le genre de chose que mon chum aime que je lui parle!

revenir en haut

Wipette

Inscrit le :
28 janv. 2008

Posté le: 4 février 2008 14:13:19 EST  
Désolée Cadence,

Je ne voulais pas accentuer... je crois que malgré que ce n'est pas nécessairement facile la famille recomposée, j'ai de la chance...


Comme je le disais, nous vivons dans le respect, les enfants ne m'envoient pas promener... ils ont peut-être eu à se plaindre de moi à leur père, je ne l'ai jamais su et je ne me suis jamais sentie de trop dans leur vie...

C'est facile pour moi, je les ai eu "élevés"... et ils sont attachants... et la première chose que j'ai dit à mon chum après qu'il me les ais présenté, c'est que ce sont des enfants "normaux" et sociables... Aujourd'hui, ce qui m'agace revient toujours au fait que ce sont des ados et non qu'ils ont des troubles de comportement... et même le plus jeune, qui a 13 ans est super autonome... parfois, je trouve trop... s'il n'a plus de jeans propres, il fait une brassée de lavage... (ça me fait de la peine dans ce temps-là, j'ai l'impression qu'il a eu à vieillir trop vite... je suis mère poule un peu... je ne doute pas que tu le sois aussi puisque tu t'en occupes quand même mais la chimie ne passe pas... j'ai compris...

Comme tu dis, un jour il va voler de ses propres ailes... faut juste être patient...

Finalement, tu me ramènes au fait que je suis chanceuse dans la vie !

Comme tu le connais depuis qu'il a 4 ans, ton chum doit se reposer sur toi pour bien des choses... ça change la dynamique à comparer à ce que je vis...

Je comprends que tu ais besoin d'en parler sans en parler continuellement à ton chum... l'amour inconditionnel du parent ne comprends pas toujours...Smile

L'avocate du diable est facile à convaincre.. hi! hi!

Bon courage !!!

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 4 février 2008 14:26:53 EST  
Wipette: Je voulais pas te choquer non plus. Tu n'as rien accentué, je comprends aussi que c'est pas tout le monde qui le prend de la même façon... Moi j'avais 17 ans quand j'ai commencé à m'occuper de lui. Mon chum est un peu plus vieux que moi mais il l'a eu à 18 ans. Comme j'étais encore aux études et que j'avais un horaire flexible, c'est moi qui me tappais les rencontres avec les professeurs, les rendez-vous et tout et tout. Je sais que pour lui je prends la place de sa mère et que c'est elle qu'il préfèrerait voir tous les jours en se levant. Mais bon comme tu dis, nos caractères sont vraiment incompatibles. Mon chum le sait que j'adore pas son fils et ça lui fait de la peine, mais je fais pas non plus exiprès pour lui répéter sans cesse. Alors quand y'a un trop plein, j'en parle plus avec lui pour pas le choquer d'avantage. Ce dont j'ai le plus peur en ce moment, c'est que mon enfant soit comme lui, je sais que c'est pas gentil mais ça m'angoisse tellement que j'en fais des cauchemars! Il aime les enfants mais je le regarde aller avec ses petits cousins et cousines et il ne leur montre que des niaiseries... Ça me fait peur mais je le dis pas à mon chum!!

revenir en haut

Wipette

Inscrit le :
28 janv. 2008

Posté le: 4 février 2008 21:46:05 EST  
Hey, ça ne m'a pas choqué du tout...! Very Happy

Je crois que je déborde trop d'enthousiasme par rapport à ma vie...

Comme si tout était rose... pourtant, nous avons nos bas comme tout le monde mais on essaie mon amoureux et moi d'être heureux et une façon qu'on a trouvé c'est d'élever nos enfants avec une ambiance harmonieuse à la maison... pas de bouderie, de cris ou de chialage inutiles...

Ce n'est pas toujours facile mais ça marche...

Il faut dire que nos enfants ont des parents présents de l'autre côté aussi... le père de mon fils et la mère des enfants de mon chum sont présents dans la vie des enfants eux aussi... alors, ça aide à avoir des enfants équilibrés...

Mais je peux vous dire que certains jours, je vous comprends... pas toujours facile, la vie, hein?

J'adore vous lire et me confier, ça fait du bien... je crois que c,est le but du site...!

revenir en haut

Mirage

Inscrit le :
23 déc. 2007

Posté le: 5 février 2008 09:19:11 EST  
Wipette: bien sûr que je suis amoureuse de mon chum. Ça n'a rien à voir avec les sentiments que j'éprouve pour lui. Et je crois bien que ça prouve que je l'aime en maudit pour avoir accepté d'embarquer dans une telle situation. Honnêtement, je ne voulais rien savoir au début. Ça lui a pris un an et demi pour me convaincre d'aller diner avec lui une première fois!!! Et on se chicane souvent à cause de sa fille. Si je ne l'aimais pas, je ne serais plus avec lui depuis longtemps. On finit toujours pas se parler et calmer la situation. J'aurais pas mis autant d'énergie dans une relation si je n'y croyais pas....! Wink


Pour ce qui est de mon cas, je crois que ce serait plus facile si la fille de mon chum s'intéressait un peu plus aux enfants de son âge et irait jouer avec eux à l'occasion. Ce serait plus facile si elle écoutait un peu de télé seule, de la lecture seule, faire de l'artisanat par elle-même. Malheureusement, elle est toujours collée sur nous. Elle coupe la parole, ré-explique ce que nous venons de discuter, agace notre bébé jusqu'à le faire fâcher, me suit parfois jusque dans la salle de bain. Je dois lui expliquer que je dois faire pipi et qu'elle ne peut pas rester avec moi, que j'ai besoin d'intimité. Si je veux la punir parce qu'elle n'a pas été agréable avec moi, je n'ai qu'à lui demander de changer de pièce dans la maison ou aller jouer dehors. À ce moment-là, elle s'asseoit et attend que je lève la punition pour venir me rejoindre.Il faut absolument qu'elle soit à moins d'un mètre de moi, de mon chum ou du bébé. Sa chambre est remplie de jouets qu'elle a reçu à Noel et qui ne sont toujours pas déballés. Je lui laisse la télé comme elle veut. Elle a le droit de jouer à l'ordinateur à son goût. On a un sous-sol rempli de jouets. Mais voilà, rien ne l'intéresse. Je trouve ça triste à mort d'être si dépendante...et ça me fait peur pour l'avenir. Va-t-elle s'amouracher de tous les petits garçons qui seront gentils avec elle à l'adolescence? Va-t-elle vouloir faire tout ce qu'ils veulent? J'entrevois parfois le pire...et moi, je me demande jusqu'à quel âge elle va nous coller comme ça? J'étouffe, j'en peux plus.

Je travaille sur moi. Mon chum me dit souvent que c'est moi l'adulte et il a raison. Mais je suis perdue. Comment faire pour apprécier une personne qu'on a carrément pris en aversion? Elle n'a rien fait de bien grave au fond mais j'ai envie de pleurer juste à penser qu'elle revient ici la semaine prochaine. Le même manège va recommencer à nouveau: répéter-répéter-répéter-punir-demander de cesser de couper la parole-demander de laisser le bébé tranquille te de ne pas le faire fâcher-répéter-répéter-répéter-entendre lirer-demander de cesser de couper la parole-demander de laisser le bébé tranquille et ne pas le faire fâcher inutilement- répéter-punir- ....

Et de grâce, ne me parlez pas de renforcement positif. Y a pu rien de positif dans ma relation avec elle alors, chu pas capable d'en faire.... Embarassed

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 5 février 2008 10:19:21 EST  
Mirage: Pour moi non plus le renforcement positif ça fonctionne pas. Il a 13 ans, se garde pas encore tout seul plus que quelques heures après l'école, passe tout son temps devant l'ordinateur, quand on lui dit d'arrêter, il joue aux jeux vidéo et quand on lui dit que c'est assez, il devient un mollusque devant la télévision. Il faut lui tordre un bras pour qu'il aille voir le seul ami qu'il a. Quand il n'a pas d'attention, il se met à parler tout seul très fort ou faire des bruits très désagréables avec sa bouche. Je me demande bien ce que ça va être quand le bébé sera là. En plus il fait toujours exiprès pour me contredire ou me faire chier, il sait que j'aimerais bien avoir une petite fille et lui il arrête pas de dire mon petit frère ou il suggère pleins de noms de garçon. Je veux surtout pas avoir un petit garçon qui lui ressemble. Je sais qu'il va lui montrer des niaiseries. Bref moi aussi j'adore mon chum mais je me dit que la vie serait peut-être moins compliqué si il ne venait chez nous qu'une semaine sur deux mais sa mère habite vraiment très loin alors ce sera jamais possible... Je souhaite qu'il quitte la maison le plus tôt possible ou que quand le bébé sera là il ne se sente plus le centre d'attraction et qu'il préfère allez vivre chez sa mère, loin. C'est peut-être méchant, mais je suis vraiment à bout!

revenir en haut

Mikka

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 16 février 2008 14:41:56 EST  
J'ai pas grand conseil à donner, je ne suis pas belle-mère moi-même. Smile La seule question qui me vient à l'esprit par contre quand il s'agit d'accepter et d'aimer l'enfant du conjoint c'est comment aimeriez-vous que la nouvelle conjointe se comporte vis-à-vis votre propre enfant. Aimeriez-vous qu'il ait une belle-mère comme vous?

Je ne porte pas de jugement en demandant ca, simplement que de se mettre en situation avec un enfant qu'on aime ca peut peut-être aider à prendre les choses autrement.

On ne peut jamais être sûre de rien dans la vie, les couples se forment et se défont. Malheureusement les enfants restent eux, et se retrouvent à vivre auprès d'autres adultes.

Je constate aussi que les hommes sont différents des femmes concernant les enfants. Je n'ai personne dans ma vie actuellement mais je sais que jamais je n'accepterais de vivre avec quelqu'un qui ne ferais que tolérer mon enfant comme venant avec moi, je ne pourrais pas l'aimer.

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 17 février 2008 13:48:52 EST  
Mikka: Moi j'accepterais volontiers que mon enfant ait une belle-mère comme moi. Surtout si moi-même je ne prends pas soin de mon propre enfant. Tu sais le fils de mon conjoint il habite chez nous à temps plein depuis toujours. Moi je suis là depuis 8 ans, je m'entends plutôt bien avec sa mère (bon c'est pas mon amie et je la trouve un peu conne, mais je ne me suis jamais chicanné avec elle). Elle même me demande souvent des conseils pour quand son propre fils va chez elle. Je suis pas un monstre quand même. Le problème justement il est là. Le petit (même si il a 13 ans) le asit très bien comment est sa mère, il nous en parle souvent, mais dans sa tête d'enfant, il préfèrerait que ce soit ELLE qui le chicane, lui fait ses repas, fait son lavage, lui achète tout ce dont il a besoin... Il ne m'accepte pas parce que c'est moi qui joue son rôle. Et moi je crois que j'accepterais de sortir avec quelqu'un qui ne fait que tolérer mes enfants. Peut-être parce que je sais ce que c'est; on s'entend que je n'accepterais quand même pas quelqu'un qui les brutalise ou leur fait de la violence verbale et ce n'est pas mon cas. Comme je disait précédemment, on ne choisi pas quel genre de personnalité nous attire et la sienne ne m'attire pas du tout. C'est tout.

revenir en haut

Mikka

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 18 février 2008 11:47:19 EST  
Cadence, j'imagine très bien que ca ne doit pas être évident. J'oserais jamais traiter qui que ce soit de monstre ici, à moins bien sûr que ca ne soit le cas. Smile

Pour moi un parent est indiscociable de son enfant. Je n'arriverais pas à vivre avec un conjoint dont l'enfant ne me plait pas et inversement aussi si ma fille ne plaisait pas à mon conjoint je ne pourrais vivre avec lui. C'est peut-être une utopie mais je rêve d'une famille unie pour moi et mon enfant, même dans la reconstitution.

Pour les types de personnalité je comprends très bien qu'on puisse ne pas avoir d'affinités avec un enfant. J'ai une amie dont le fils m'est antipathique au plus haut point. Rien à faire, j'aime pas le cotoyer il m'exaspère. Comme c'est juste une amie c'est facile de prendre sur moi l'espace d'une journée. Si je rencontrais un homme dont l'enfant m'est à ce point antipathique je ne pourrais vivre avec lui c'est certain, un bon service à rendre et à l'enfant et à moi-même finalement. Very Happy

revenir en haut

Wipette

Inscrit le :
28 janv. 2008

Posté le: 18 février 2008 12:56:51 EST  
Mikka,

Je suis d'accord avec tes propos...

Moi aussi j'ai le fils d'une amie avec lequel la chimie ne passe pas... mais j'aurais de la difficulté à vivre avec mon amoureux si je ressentais ce sentiment pour ses enfants...

D'ailleurs, je m'inquiète de ses enfants comme je m'inquiète de mon fils... bien sûr, je ne prend la place de leur mère mais je suis là pour eux.

Et ce matin, je m'interroge sur mon avenir car mon chum est transféré dans une autre ville et aucun de nos enfants ne nous suit. 4 ados de 13 à 16 ans... leur choix va vers leurs amis...
Je suis à remettre en question mon choix de suivre mon amoureux... pour que nous continuions à avoir nos enfants souvent... si je reste ici, mon chum va tout simplement me rejoindre tous les week-ends... si je remets mon choix en question c'est que la plus vieille de mon chum ne s'entend pas toujours avec sa mère, et sa mère lui fait sentir qu'elle n'est pas toujours la bienvenue chez elle... elle nous la retourne même parfois... je m'inquiète d'elle... et mon fils ne cesse de se ramasser des retenues à l'école, comme s'il manquait d'attention... alors, je me demande si je ne devrais pas rester pour les enfants... pas seulement pour le mien... ce qui fait que oui, j'aimerais que mon fils ait une belle-mère comme moi... d'ailleurs, il est très à l'aise de montrer à son père qu'il aime beaucoup mon amoureux...
Je ne sais pas si les enfants de mon chum sont à l'aise comme ça avec leur mère mais quand mon chum part toute une semaine et que les enfants sont avec nous, ils choisissent de rester avec moi au lieu d'aller chez leur mère... j'en déduis que je ne les traumatise pas trop tout en exerçant mon autorité au besoin... si mon homme n'est pas là, je dois parfois prendre des décisions concernant ses enfants... et j'assume... si je trouve que la décision ne me revient pas, je leur demande d'appeler leur père ou leur mère... faut dire que ce ne sont plus des bébés...
Mais effectivement, si la chimie ne passait pas, je ne serais pas toujours contente et je vous comprends...!
Wipette

revenir en haut

daphmau

Inscrit le :
04 sept. 2005

Posté le: 19 février 2008 17:02:23 EST  
juste te dire Whipette que c beau te lire tu le sais je l'ai déja dit nous sommes dans LA MEME situation pis t'en fais pas tu vas rencontrer tout au long de ta vie des gens qui envie un bonheur comme ça!!!c dans la nature humaine ma belle!!!! Wink Very Happy

revenir en haut

Wipette

Inscrit le :
28 janv. 2008

Posté le: 19 février 2008 20:47:10 EST  
Merci Daphmau,

c'est agréable de te lire aussi...

Je suis tellement sur mon nuage que je voudrais contaminer tout le monde avec mon attitude mentale positive...

Hé! hé!

revenir en haut

Se connecter pour répondre