Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Erreur de parcours professionnel

Auteur Message

emmarose

Inscrit le :
23 janv. 2009

Posté le: 22 mai 2009 11:31:13 EDT  
Bonjour,

J'espère que je ne serai pas trop longue. J'ai travaillé pendant plusieurs années dans une grande compagnie dans mon domaine. Je faisais partie de la relève, j'avais fait mes preuves, j'avais acquis beaucoup d'expérience mais suite à une réorganisation, je n'ai pas obtenu le poste que je convoitais. Malgré tout je n'étais pas malheureuse mais je dirais que je commençais à m'ennuyer... Je manquais de défi et je voulais surtout travailler dans un autre secteur d'activité mais dans ce que j'avais étudié quand même.

J'ai donc cherché une job comme je visite des "visites libre". Sans vraiment d'attente mais toujours à l'affût des opportunités ! J'ai donc reçu un appel il y a deux ans d'une compagnie de rêve où j'avais envoyé mon cv. Je fais l'entrevue, j'ai eu l'emploi et à la consternation de mes collègues et de mon employeur, je démissionne. Arrivée en poste dans l'autre compagnie je me rencontre jour 1 que ce n'est pas pour moi. On ne m'a pas tout dit à propos de l'emploi. Je ne dors plus la nuit, je fais des cauchemars épouvantables, etc. Je tombe enceinte à ce moment de mon 2e et je me demande comment je vais finir ma grossesse dans ces conditions. Malgré tout je fais mon travail mais je ne me démarque pas. Au milieu de ma grossesse je suis arrêtée car j'ai des contractions. Mon bébé a maintenant 1 an et je dois retourner travailler.

Le fait est que je n'arrive pas à me trouver un emploi pour le moment considérant mon expérience, mon salaire, et tout (et je fais énormément d'efforts...). J'ai des offres mais dans mon ancien secteur ce qui me rebute car je me dis que je n'aurais pas, à ce compte, changé d'emploi pour du pareil au même. Mon ancien employeur ne peut pas me reprendre. Et j'ai l'impression de vivre un deuil. Parfois j'ai des crises de pleurs, je me demande pourquoi mon choix n'a pas été le bon. Je ne vois pas le "bien" dans toutes cette aventure. Je me dis que si je n'avais pas changé d'emploi, je ne serais pas malheureuse comme aujourd'hui.

Une chance, mon conjoint peut m'aider financièrement alors ce n'est pas là le problème. Mais mon deuil, je n'arrive pas à le finir. Je ne sais même pas si ça se peut vivre un deuil aussi profond d'un ancien travail, d'une ancienne vie, de la sécurité d'esprit, des collègues qui me connaissaient pas coeur, etc. En même temps je voulais passé à "autre chose". Ouf, je ne comprends rien là.... Pouvez-vous m'aider à y voir clair un peu ?

Emma-rose assez triste aujourd'hui Sad 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 avr. 2006

Posté le: 25 mai 2009 12:09:35 EDT  
Je dû faire, moi-aussi, le deuil de mon ancien travail. Je l'ai quitté pour le bien de ma famille. On déménageait loin en banlieu et je ne me voyais pas me taper le traffic matin et soir, avec mes enfants qui arriveraient à la maison après 18h00.
J'ai trouvé un emploi dans le même domaine, mais je revois encore mes anciennes collègues et j'aimerais tellement retravailler avec elles, car elles sont aussi devenues mes amies au fil du temps. Et le nouvel endroit n'est pas tissé aussi serré...

Pour le deuil, oui, il faut passer au travers et ça prend du temps. Mais outre le temps, je crois que le jour où tu accepteras d'avoir essayer une nouvelle avenue, qui c'est malheureusement solder par une déception, il te serra plus facile de te pardonner. Tu as eu raison d'essayer autre chose, il t'a fallu du courage et j'espère que tu continuras de prendre des ''chances'' comme celle-là. La vie est un parcours qui nous amène parfois dans des cul-de-sac, mais une heureuse surprise peut aussi nous attendre au tournant. Cette expérience t'aide quand même à savoir ce que tu aimes dans un travail et je suis certaine que tu redécouvriras un emploi où tu te sens bien. Souvent, ce n'est pas le poste qui nous fait aimer le travail, mais bien les gens qui y sont.  

revenir en haut

Inscrit le :
18 mai 2022

Posté le: 24 mai 2009 08:51:41 EDT  
Salut
Allo Emma-Rose,
Comme mamanju, je crois que rien n'arrive pour rien. Je crois que si tu voulais passer à autre chose, c'est que tu avais d'autres choses à voir, et le fait que tu ne peux pas reprendres ton ancien travail montres bien que la vie maçonne bien meilleur pour toi, alors sois patiente, et ne ''pleures pas sur ton sors''. Financièrement tout va bien, c'est une question de temps avant que tu trouves ta nouvelle ''voie''. Peut-être un retour aux études ou une meilleure opportunité s'offrira à toi..
En pensée avec toi... 

revenir en haut

mamanju

Inscrit le :
18 oct. 2007

Posté le: 22 mai 2009 15:42:22 EDT  
Allo Emma-rose, j'imagine que ce n'est pas facile de vivre lorsqu'on pense avoir fait un mauvais choix. Par contre, moi je dis toujours que rien n'arrive pour rien. Même si on voit le bien seulement quelques années plus tard. Moi, ce que je ferais, c'est de penser à qu'est-ce qui te renderait heureuse présentement, qu'est-ce que tu aimerais faire. Rester quelques mois de plus avec ton enfant, changer de domaine completement. Je ne parle pas de retourner à l'école nécessairement, mais p-e que ton expérience peut se transférer dans un autre domaine.

En tout cas, je ne sais pas trop comment d'aider, mais je peux te comprendre de ne pas trop savoir où aller. Moi, je serai disponible sur le marché du travail le 1 sept, et je ne sais pas trop encore ce que je veux. En fait, je le sais, mais je ne sais juste pas si je vais le trouver.

Bonne Chance  

revenir en haut

Se connecter pour répondre