Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Curetage a 15 semaine,difficile!!!!!!

Auteur Message

grossesse2

Inscrit le :
09 janv. 2014

Posté le: 17 janvier 2014 12:04:33 EST  
Bonjour a tous,

Je vous écris car de parler de ce qui m'arrive me fera sans doute du bien et surtout d'avoir des témoignages de quelques personnes sera pas de refus. Je sais que je ne suis pas seule a traverser ce genre de situation,que bien plus de gens qu'on pense vive ca. Je sais que les gens qui vivent un deuil de ce genre ou qui ont vecu vont sans doute me comprendre. Je vous explique mon histoire...
Je suis maman de 26 ans et j'ai un garcon de 3 ans, ma premiere grossesse s'est tres bien deroules, pas grand symptomes alors une grossesse parfaite quoi. Juste avant cette grossesse,j'ai fais une fausse couche a 5 semaines donc très tot.
Je suis retombé enceinte en octobre passe. ca faisait quand meme un bout qu'on etait pret d'avoir un deuxieme moi et mon chum mais on demenageait en juin et on s'etait dit on attend apres, alors depuis aout 2013 qu'on s'essayait vraiment et en octobre j'étais enceinte, je l'ai su debut novembre. En faisant le test je pleurais et je riais en meme temps, car en plus que j'avais eu des minis spotting et un mal de menstruations deux jours avant alors dans ma tete j'étais convaincu que j'étais pas enceinte. Ce fut une joie inexpliquable pour vrai. Je flottais sur un nuage,je revais a ca tout les jours et je m'imaginais apres, Ma DPA etait pour juillet et je nous imaginais deja en famille les 4 ensemble.

J'ai commencé meme tres tot a sentir de petites vagues dans mon bedon. A mon premier rdv, le medecin m'envoit faire un echo dating car mes cycles etait semi regulierm et jai bien vu bebe avec un coeur qui bat, c'etait un tres beau moment. A 13 semaines on est alle faire une echo dans une clinique privee chez Clinix (anciennement Warnex) et c'est la que la vie s'arreta. JAMAIS AU GRAND JAMAIS j'aurais imagine vivre un tel traumatisme. On entend le coeur de bebe 169 battements minutes et bebe bougent. durant l'echo le visage du technologue change un moment donnée,j'arretais pas de le regarder et je me disais vraiment y'a quelque chose qui va pas, je dois lui demander ce qui va pas... Alors je demande tout va bien?, et la il repond: ben......(il marque une pause) je regarde mon conjoint a cet instant avec les larmes qui me monte au yeux, notre vie venait de s'arreter, j'avais aucune idée de ce qu'il allait me dire, mais je savais que quelque chose allait pas.. Il repond: ben.... je vois quelque chose d'anormal dans le cou...Ben voyons quelque chose d'anormal, ca veut dire quoi??? et lui c'est evident il peut pas vraiment parler,et deja il nous repondait trop de chose a nos questions, a la fin je demande est-ce que c'est sur que y'a quelque chose, il m'a repondu oui c'est sur !!! OUFFF , je pleurais je pleurais tellement, c'etait l'enfer..Le lendemain j'avais deja un suivi de grossesse de planifier alors la vie faisait bien les choses,ca adonait bien que je vois le med.

elle ma explique le rapport du radiologiste et dans les termes médical, mon bebe avait un kyste en arriere du cou, c-a-d un hygrome kystique cervicale et bebe avait un peu de liquide dans le venter ce qui pouvait penser a une malformation renale, alors elle m'expliquait les prochaines etapes, sauf qu'elle etait pas ben ben rassurante. Elle disait que c'était pas un beau diagnostic mais qu'on allait en savoir plus avec une amiocynthese. et les resultats de ce test sorte 3 semaines plus tard et ensuite selon les resultats on allait decider ce qui allait arriver. Moi et mon chum on savais tres bien que si bebe avait une malformation genetique ou un handicap on allait devoir interrompre la grossesse. Pendant une semaine et demi, ce fut tres penible, bcp de pleurs et un mini espoir que ca irait bien p-t.
Le lundi de cette semaine le 13 janvier, nous avons vu un gyneco,elle m'a envoyer d'urgence faire un echo avec un specialiste un gyneco. Nous etions dans la salle d'attente et pleins de filles enceinte avec leur grosse bedaine rentrait et sortait de leur rdv avec des photos, et moi je savais que jallais sans doute perdre bebe car on m'avait dit de m'attendre au pire. Donc echo commence et bebe est DCD depuis la veille,car j'avais senti bouger la veille..On dirait qu'on s'en attendait. Mon chum a demandé si on etait capable de voir le sexe et il nous a dit ca semble etre une fille,c'est une fille.. CA ma fait un plus grand choc pcq bien evidenement je revais dune fille.. Je tiens par contre a mentionner qu'apres avoir traverser une epreuve comme celle la, maintenant le sexe m'importe VRAIMENT PU..j'en faisais une psychose sur une fille,mais maintenant honnetement, la phrase de BEBE en sante a tout son sens pour nous.
Ensuite apres l'echo, amiocynthese fait pour voir quel etait l'anomalie de notre petite puce car bien evidenement il y avait quelque chose.

Et mardi le14 janvier 2014,journee complete a lhopital pour curetage fait a 14h30, j'étais endormi, et j'epargne les details pour cette journée, car ce fut penible et pas une belle experience de rentrer dans un bloc operatoire et etre endormi, mais je sais que c'est ce quil fallait faire.

Desole de ce gros roman, mais ca me fait un grand bien de vous raconter tout ca..

Maintenant que cela fait 3 jours, chaque jour est different depuis, je pleure moins,mais je pleure encore. Avant meme de vivre tout ca, le medecin m'avait arreter lors du diagnostic jusquau 7 fevrier pour pouvoir me reposer et faire les tests, mais finalement bebe nous a aider et a pris la deicsion tout seule de partir.
Actuellement je serais vraiment pas prete a recommencer a travailler, de voir trop de monde en meme temps me rendrait folle.. Je sais que ej dois vivre mon deuil...et dans la vie de tous les jours je suis du genre positive et dans ma tete rien n'arrive pour rien.. j'ai aussi de la misere a vivre des moments difficile, j'accepte pas d'aller moins bien. Alors c'et pour ca que je dis que je dois vivre mon deuil et accepter que ca nous ait arrivée. j'ai encore de la misere avec ca apres 3 jours. alors je dois vriament prendre le temps.

Moi et mon chum on veut se reessayer des que possible, on veut que ca soit rapide et on veut pas attendre. On nous a recommender d'attendre une premiere menstruation alors c'est ce qu'on fera.

J'aimerais connaitre ceux qui ont vecu des choses semblables, comment vous avez fait pour surmonter tout ca?, vos regles sont arriver rapidement? vous etes retomber enceinte apres? avez vous ete en arret longtemps?

Merci de m'avoir lu.. et pour ceux qui vive ca, je comprend votre chagrin, et j,ai quand meme la mentalite que un jour bientot ca ira, il faut se laisser du temps je suppose. xxx 

revenir en haut

sadi

Inscrit le :
18 janv. 2014

Posté le: 18 janvier 2014 11:16:41 EST  
Salut

J'ai lu ton message et je me suis vu il y a presque 2 ans..... j'ai fais beaucoup de chemin depuis mais je voulais te répondre car je comprend ta détresse. Ce que tu vis je l'ai vécu..parfois très mal même. C'est sur qu'il y aura un deuil a faire et cela sera pas tjs facile.

Mon histoire est que je suis tombé enceinte rapidement. Tout allait bien malgré des petits saignement. J'ai une écho a 8 semaines +6..mon bébé va bien mais il est évalué a 7 semaine +3.. on me dit que je me suis tromper dans mes dates. Moi je sais que c'est faux mais on me dit que je capote pour rien et patati et patata. On se lance dans les projet avec bébé et je suis en arret de travail. Vers 12 semaines j'ai une echo au privé.. on voit mon bébé qui gigotte comme un fou et est en pleine forme. Cependant on ne peut pas faire la clarté nucale car il est trop petit. Il est gros comme un bébé de 10 semaines. On me dit encore que je me suis trompé de date. Je sais bien que non.... j'ai peur et je pleure. Ma famille me dit que je dois pas pleurer et bla bla encore une fois. On me fait sentir coupable de m'inquiéter. On retour pour une autre echo a 14 semaines et aussitôt que l'écran s'illumine je vois qu'il y a une problème. Mon bébé est recroquevillé sur lui meme et ne bouge plus. La technicienne m'annonce que mon bébé est mort.... on me dit * est ce que vous avez fait quelques choses d'inhabituelle car a ce stade c'est pas normal * Comme si j'avais pu me mettre en danger au risque de blesser mon bébé. J'ai pleuré ma vie pendant 1 semaines.... j'ai eu un curetage et une aspiration. Je me souviens de tout ..des contractions et des sensations. La douleur etait si grande. On ma dit que j'allais m'en remettre et de pas trop m'accrocher a ce bébé. Je suis retournée travaillé ..avec des enfant le ventre vide. Avec le regard des autres et la pitié.

J'avais l'impression que les femmes enceintes me poursuivaient lol il y en avait partout et j'etais honteuse d'être jalouse.

J'ai été consulté et j,ai découvert le site * nos petits anges aux paradis* c'est un site consacré au deuil périnatal. C'est accessible pour tous en autant de parler le francais. Je me suis reconstruite grâce a se site.

Je suis retombé enceinte 3 mois plus tard sans que mon deuil soit terminer et justement a cause qu'il n'était pas terminer j'ai du avoir du soutien ..de la psy et du site mentionné plus haut. Nous etions 17 femmes enceintes prévu pour le mois de juin et chacune d'entre nous avions vécu un deuil périnatale. Nous nous sommes supporté durant notre grossesse et aujourdhui ma fille a 8 mois et j'ai 17 amies chères a mon coeur.

Tu trouvera la force en toi pour passer a travers cette grande blessure. Prend un jour a la fois..et dit toi qu'il y aura des bonnes journées et des moins bonnes. Lors des moins bonne souvient toi qu'il y en aura des bonnes. Ne minimise pas ce que tu vis ou tu ressens cela fait partie du deuil a vivre et on y échappe pas crois moi.

Il existe aussi un livre qui peut t,aider sur les fausses couches. Il est tr`s adapté pour l'avoir lu moi même. Le titre c'est fausse couche vrai deuil de Manon Cyr.

Je te souhaite une bonne journée aujourdhui. et si tu as envie qu'on jase d'avantage ne te gène pas pour m'écrire en privé Smile 

revenir en haut

grossesse2

Inscrit le :
09 janv. 2014

Posté le: 22 janvier 2014 15:49:26 EST  
Sadi: merci.bcp pour ton temoignage, c est apprecie,..depuis que je.viens sur ce site, ca me fait du.bien de savoir que je.ne suis pas seule, je trouve ca triste en meme temps de.voir que y a autant de monde qui.vive ca...mais je sais qu ici le monde nous comprenne
Kje prend vraiment lw temps de relaxer et de penser a moi.. comme ti dis chaque jours est different.. tu t en es remis aprws combien de temps.toi ?
Chaque.chose en.son temps je suppose que ca va aller.bientot. je.suis confiante
En passant desole du delai pojr repondre.
 

revenir en haut

sadi

Inscrit le :
18 janv. 2014

Posté le: 22 janvier 2014 17:52:07 EST  
Ne t'en fait pas pour le délais.
Je crois que ma grossesse suivante ma aidé a m'en remettre mais je crois qu'on reste a jamais traumatisé par ce genre de chose. Chaque fois que j'avais des echographies je paniquais énormément. Encore aujourd'hui quand je pense a ca j'ai les larmes aux yeux et je peux en pleurer. J'en suis venu a eprouver beaucoup de tendresse envers ce bébé inconnue qui est passé vite dans ma vie. Je n'ai pas de souvenir matériel de lui mais j'ai mes souvenirs dans ma tête. D'ailleur ecrire ton histoire sur papier ou un lettre a cette enfant peut t'aider dans ton deuil. Ca aide a se remémorer les détails qui s'échappe avec le temps. Gène toi pas si tu as des questions Smile 

revenir en haut

grossesse2

Inscrit le :
09 janv. 2014

Posté le: 24 janvier 2014 08:25:40 EST  
Tes enfants ont quel age ?
Mon moral rst drja mieux..mais j ai de la mosere a sortir de la maison.. monair m a dit essait de sortir un peu ca va te faire du bien.. mais de toute maniere a -30 c moins interessant hihi..
Vous etes de quel coin vous ?  

revenir en haut

sadi

Inscrit le :
18 janv. 2014

Posté le: 24 janvier 2014 10:55:26 EST  
J ai juste une petite fille de 8 mois et demi. Je suis de l est de Montréal.
Effectivement sortir te fera du bien..un film.. un souper avec des amies. tout ce qui change les idées. 

revenir en haut

Apaixonada

Inscrit le :
22 avr. 2011

Posté le: 18 février 2014 21:01:09 EST  
Mon Dieu Sadi, j'ai tellement l'impression de me voir dans ton récit. A quelques différences près.

Je suis tombé enceinte de mon 2e au mois de juin. Tout était parfait pour nous. C'est ce que nous avions voulu était cela arrivait. Les enfants allaient avoir 26 mois de différence.

Contrairement à ma première grossesse, celle-ci était une grossesse de rêve. Pas de nausée, pas de vomissement, pas de douleur au dos, pas de douleur aux seins..De l'insomnie mais bon si c'était juste ça!

J'ai eu mon premier épisode de saignement à 5 semaine et 3 jours. Visite aux urgences, examen du col, écho vaginal et pelvienne. Les médecins ne comprennent pas d'ou viennent les saignements. Col fermé, aucun décollement. On me dit par contre que je suis enceinte d'une semaine de moins et que mes calculs sont mauvais.

La date de conception ne faisant aucun doute dans mon esprit je laisse passer le commentaire en me disant que ma crevette est juste mini.

Deuxième épisode de saignement à 8 semaines de grossesse, Même procédé. Visite aux urgences et écho. Encore une fois, pour eux, ce sont des saignements isolés et aucun souci à me faire...

Nous décidons finalement de faire la clarté nucale. Avec notre décision tardive, je réussi à avoir un RV à la limite de temps à 12 semaines et quelques. L'écho se passe bien mais la technologue me dit que je suis limite tôt pour la clarté et que 2 jours plus tôt, nous aurions été trop tôt pour le faire. Selon elle, je suis à peine enceinte de 11 semaines...

Premier RV chez le gynéco. Je suis enceinte de 13 semaine et 3 jours. Nous réussissons à entendre le coeur de bébé. C'est tellement un beau moment. Examen de début de grossesse fait, je retourne au travail. Quelques heures plus tard, nouvel épisode de saignement. Tellement abondant qu'entre le moment ou cela a commencé et celui ou j'ai couru aux toilettes, il y avait du sang par terre et on pouvait me suivre à la trace.

Nouvelle visite aux urgences, examen du col, écho pelvienne. Encore une fois, je m'en fait pour rien. Col fermé, aucun décollement.

15 semaines et 3 jours. J'ai un drôle de feeling et je commence à avoir mal à la tête. Je me dis que c'est à cause de la grossesse et surement à l'insomnie qui ne me quitte pas. Mais un drôle de sentiment persiste. Sentiment que je garde pour moi.

17 semaines et 3 jours. J'ai toujours mal à la tête. C'est mon rendez-vous de suivi chez le gynéco. Il n'arrive pas à entendre le coeur. Mon gynéco va chercher un autre appareil pour voir. Toujours rien. Il me fait marcher, me tourner d'un bord puis de l'autre mais toujours rien...

Il m'envoie donc faire une écho d'urgence à l'hôpital en département des naissances. Il est 9h00. J'arrive au département pour apprendre que l'appareil est brisé et que la pièce sera disponible à 13h...Finalement j'ai mon écho à 15h30. Dès la première seconde j'ai su que c'était terminé. On ne voyait pas de petit coeur battre. La fille qui a fait l'écho a prit des mesures sans rien dire pour finalement m'annoncer la mauvaise nouvelle...Le coeur de mon petit ange avait cessé de battre à 15 semaines et 3 jours...

Curetage cédulé pour le lendemain. Je dois être à l'hôpital pour 7h30 le matin suivant pour la préparation du col et avoir mon curetage entre 14h et 16h. J'ai finalement eu mon curetage à 23h. Je suis sortie le lendemain matin.

C'était le 10 octobre dernier. On m'a dit d'attendre le retour de mes règles plus un autre cycle avant de recommencer les essaies. Par contre c'est plus fort que moi, je n'ai pas le coeur à ça. Je croyais que ça allait. J'ai consulté et ça semblait aller. Mais depuis une semaine, les pleurs sont revenues. J'imagine que le fait de savoir que je devais tomber en congé de maternité cette semaine et accoucher dans 4 semaines ne doit pas aider.

Courage! 

revenir en haut

pupille004

Inscrit le :
09 août 2009

Posté le: 8 mai 2014 20:53:58 EDT  
fin de grossesse a 16 semaines Sad
Merci pour vos témoignages les filles, ça me fait du bien de voir que je ne suis pas toute seule dans ma situation.
J'ai eue mon curetage il y a 2 jours, grossesse arrêtée à 16 semaines, mais le bébé est décédé depuis la 13 ième semaine. Je trouve ça très difficile, physiquement je me sens encore enceinte. Mes seins sont gros et douloureux, ma bédaine est encore gonfflé et j'ai de la misère à vivre avec ce corps de femme enceinte. Du coup, j'ai comme juste le goût de me pitcher au gym et de perdre ce 12 lbs que j'avais pris déjà.
Psychologiquement je ne sais pas vraiment où j'en suis, on dirait que c'est comme irréel. Je me suis dépêché de ranger TOUT les articles de bébés qui traînaient dans la maison. Avec la photo de l'échographie j'ai fait un petit cadre que j'ai décorée et je l'ai posée à côté de nos photos de couple.
Est-ce que je me dépêche trop à mettre tout ça sous le tapis, on dirait parfois que je ne pleure pas assez, des fois je tombe dans la lune, je perds la notion du temps (c'est quand même juste depuis quelques jours que j'ai appris que le coeur du bb s'est arrêté).
L'expérience à l'hopital m'a traumatisé (surtout la préparation du col avec les tiges...beurk! je ne veux plus jamais vivre ça!)

Bref, expérience vraiment difficile à laquelle j'ai de la misère à mette des mots dessus...
Je me demande même pourquoi je vous écrit, peut-être parce que je ne sais pas comment gérer tout ça...

Bonne soirée
Marie  

revenir en haut

mordicus75

Inscrit le :
14 mai 2014

Posté le: 13 mai 2014 18:24:47 EDT  
FC à presque 13 semaines
Bonjour GROSSESSE,

ça m'a fait du bien de lire ton histoire, à toi, SADI ET APAIXONADA (mon histoire ressemble beaucoup à l'histoire de cette dernière).

Je suis entrain de vivre à peu près la même chose aujourd'hui. A une écho pour un projet de recherche, on m'a annoncé que le coeur foetal s'est arrêté à 12 semaines et demi, soit il y a environ 3 jours, sans cause apparente. J'attends la suite des événements, l'hopital doit me rappeler afin de m'expliquer ce qu'on doit faire (médicaments, curetage, ). Cette attente est interminable...car j'ai l'impression de porter la mort en moi...je revois encore ce beau petit foetus tout bien formé (comme dans les livres !) sur l'écran de l'écho...et j'angoisse sur la décision (si j'ai à dire mon mot...) que nous aurons à prendre pour l'expulsion...J'angoisse également chaque fois que je vais aux toilettes de peur que le foetus ne sorte...Je me pose plein de questions comme : jusqu'à quand je dois prendre mes pregvit et diclectin...je sais que c'est bête...mais peut être je dois continuer les vitamines ne serait-ce pour moi pour éviter une anémie si je fais une petite hémorragie...

J'ai 38 ans, pour nous c'est un premier enfant, qui était très attendu...et nous étions en démarche de procréation assistée au moment où je suis tombée enceinte naturellement...c'était un si beau cadeau inattendu et inespéré....qu'on nous enlève aussitot...j'ai beaucoup de rage...

Et j'anticipe d'annoncer la nouvelle à mes parents, beaux-parents, amis, collègues...nous avions pourtant attendu le fameux 12 semaines avant de leur annoncer...et voilà qu'à peine une semaine après, je dois déja leur dire que c'est terminé...

Avez vous vécu ça aussi ?
Et comment s'est passé la suite ?
A combien de semaines avez-vous eu un curetage ou les médicaments ?

En attendant je lis des témoignages, qui me font beaucoup pleurer, mais beaucoup de bien aussi.

Merci à toutes qui prennent le temps d'écrire leur expérience... 

revenir en haut

andreane

Inscrit le :
21 juil. 2008

Posté le: 6 novembre 2014 16:11:56 EST  
Histoire semblable..
Allô ! Je viens de subir un curetage car le c?ur de bébé a cessé de battre à 12 semaines. Comme c'est ma troisième grossesse je ne pensais pas que ça pouvait arriver. Tout c'était bien passé aux deux autres...nous avions entendu le c?ur à 11 et à 12 semaines...mes enfants l'attendaient ce petit bébé. Et voilà, que du jour au lendemain, tout bascule.

Mon conjoint ne veut pas que je lui parle d'un troisième tout de suite. Il a peur que ça se reproduise....j'ai peur aussi mais je rêve d'avoir 3 enfants. J'entends beaucoup de commentaires disant :" tu en as deux en santé pourquoi prends-tu la chance ?" Je ne sais plus quoi penser....

Merci les filles, ça fait du bien de vous lire Wink 

revenir en haut

Se connecter pour répondre