Répondre au message

besoin de partager, problème anxiete

Auteur Message

taraclo

Inscrit le :
09 sept. 2015

Posté le: 5 avril 2016 11:25:54 EDT  
Bonjour,

J'ai lu quelques messages dans cette section, et je vois bien que je ne suis pas seule... On me l'avait dit, mais souvent quand ça va pas bien, on s'imagine que personne ne peut comprendre, que nous sommes seule à vivre ces moments difficiles.

De mon côté, les symptômes d'anxiété, d'adrénaline et tout est apparu 3 semaines apres l'accouchement.

J'ai vraiment eu peur de sombrer plus profondément, mais depuis 1 semaine je vais mieux. Je prenais déjà des antidépresseurs, dont on a augmenté la dose. Mais je crois surtout que l'aide de mon entourage pour que je me repose a été d'un grand secour. Il paraît aussi que la chute d'hormone peut causer ces symptômes.

Ç'est mon premier bébé, et je trouve l'adaptation difficile. Je çroyais que ce serait plus facile.. Mais bon, je vais mieux, j'ai bon espoir que ça continue.

Si vous avez envie de jaser avec moi, échanger joies et peines, ça me ferait du bien.

Au plaisir!

Tara 

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Adelsya

Inscrit le :
25 janv. 2016

Posté le: 26 juin 2016 10:09:39 EDT  

Salut !


J'espère que tu es toujours là (j'arrive toujours en retard pour répondre aux messages !!)

C'est précieux que tu aies l'aide de ton entourage et surtout n'hésite pas à accepter l'aide que les autres peuvent t'offrir, c'est crucial de prendre des moments rien que pour soi, pour mieux revenir vers notre bébé justement. Contente de lire que tu vas mieux et j'espère que cela continue en ce sens depuis que tu as posté ici! Il a quel âge ton petit?

J'ai eu une grossesse et un accouchement idyllique, tout s'est passé comme je le rêvais, et je me rend compte que j'ai été vraiment choyée à ce niveau, quand je lis sur ce forum toutes les complications, et même dangers, par lesquelles certaines femmes sont passées. Cela n'a m'a pas empêché de vivre des passes très difficiles psychologiquement et émotionnellement les premiers temps.


Je me souviens avoir déjà dis à mon copain, en pleurant, ''Je n'aurais jamais cru qu'une mère pouvait se sentir comme ça'' Cela montre bien à quel point on idéalise la maternité, on s'imagine que tout est rose bonbon, mais c'est loin d'être toujours le cas.. C'est certain que sur la balance pour moi le positif pèse bien plus lourd que le négatif, mais jamais jamais jamais je n'aurais cru que j'allais vivre des émotions autant aux antipodes l'une des autres. Les premiers mois je n'avais que deux modes : soit j'étais sur un ''high'' j'allais super bien, et lorsque tout allait bien j'oubliais complètement les mauvaises journées, ou sinon c'était totalement le contraire (je me sentais déprimée et j'oubliais à quel point je pouvais être bien et heureuse). Je ne crois pas avoir fait de dépression post-partum mais j'ai certainement eu des phases intenses de baby blues, surtout durant les 4-5 premiers mois.. j'avais un sentiment d'angoisse et d'anxiété lorsque j'allaitais (pas à chaque fois, mais souvent), comme si par ce geste je réalisais inconsciemment l'ampleur de la responsabilité (je dirais même de la MISSION haha) que j'avais.

Tu as surement déjà tombée sur la phrase ''On ne naît pas père, on le devient'' Mais pourquoi ne dis t-on pas la même chose sur les mères? Bah pour moi ce n'était pas du tout inné, désolée ! J'ai du apprendre à devenir mère, et je l'apprend encore à chaque jour (mon fils a 13 mois). C'est une transition, un processus, un apprentissage,un énorme changement et une énorme adaptation dans la vie d'une personne, mère ou père. Je pense que tout irait mieux si on s'avouait cela plutôt que de se mettre la pression d'être une super-maman super épanouie, confiante, et heureuse dès le jour 1. Tant qu'on répond aux besoins fondamentaux de son bébé ça on a pas le choix, mais pour le reste il faut se laisser du temps d'apprivoiser tranquillement cette nouvelle vie, et surtout se donner le droit à l'erreur !

Un des points positifs que je retire de mon expérience jusqu'à maintenant c'est certain la croissance personnelle (acquérir de la patience, le lâcher-prise, le don de soi, etc) et surtout de ne pas juger ce que les autres vivres, de ne pas les condamner. C'est vrai quand tu dis que l'on s'imagine être seuls à vivre ces émotions, que personne ne peut nous comprendre, mais si tu as fais le tour de ce forum (qui malheureusement est un peu mort en ce moment, mais je fais références aux messages datant qu'il y a quelques années et même quelques uns plus récents) tu t'es sûrement rendue compte à quel point les femmes qui écrivent ici sont encourageantes, ont de la compassion pour les autres femmes peu importe ce qu'elles vivent. Peut-être parce que nous sommes en quelques sortes, et chacune à sa manière, toutes passées par là?


Si tu veux échanger à ce sujet il me fera plaisir de discuter avec toi


Smile  

revenir en haut

taraclo

Inscrit le :
09 sept. 2015

Posté le: 26 juin 2016 22:04:25 EDT  
Bonsoir Adelsya,

Je suis vraiment touchée que tu aies pris le temps de répondre à mon message. Je t'avoue que ça m'avait un peu découragée de voir que personne n'y faisais suite..

Surtout que j'ai sombré plus profondément dans la dépression durant les semaines qui ont suivi ce message. Je peux dire que maintenant le pire est passé, du moins je l'espère! Je me sents beaucoup mieux.

Mais ça ne s'est pas fait tout seul. J'ai avoir de l'aide, beaucoup d'aide... Beaucoup de courage, beaucoup de patience..

J'étais tellement épuisée, j'avais de la difficulté à réfléchir, je faisais de l'insomnie, le petit buvait aux 2 heures... Je me suis brûlée. Mon corps et mon esprit ont réagit.. Je ne pensait pas que j'allais m'en faire autant, que d'accoucher serait aussi dure à vivre et en même temps que ça soit un moment de joie. Ensuite, je pensais être capable de comprendre tout de suite les besoin de mon petit bébé... Quelle erreur! Je comprends maintenant que c'est pas toujours possible, surtout lorsqu'il est si petit! Maintenant qu'il a 4 mois, c'est un peu plus facile. Il faut lâcher prise sur beaucoup de choses.

Je trouve ça encore difficile, j'avoue, mais maintenant je n'ai plus d'idée noires, plus de détresse.. Comme ça fait du bien!

Ça va me faire plaisir de communiquer de nouveau avec toi,

A bientôt!

Tara 

revenir en haut

Adelsya

Inscrit le :
25 janv. 2016

Posté le: 27 juin 2016 09:50:37 EDT  
Rebonjour

C'est certain que c'est très demandant pour le corps et le mental avec les boires fréquents, le manque de sommeil qui nuit à notre état d'être général, le rythme de vie qui change drastiquement (avec ce que je dis là plus personne n'aura envie d'avoir d'enfant Laughing ) Est-ce qu'il a commencé à diminuer ses boires de nuits, est-ce que tu dors un peu mieux?

C'est normal que tu ne puisses pas toujours comprendre du premier coup les besoins de ton bébé.. il faut interpréter les pleurs et c'est souvent du essaie-erreur, en fonction du contexte, on y va un peu à l'aveuglette jusqu'à ce qu'on trouve ce qui n'allait pas. Je me suis rendue compte avec le mien que souvent il avait besoin de réconfort avant tout. Par exemple je savais qu'il avait faim et j'essayais de lui donner le sein mais il le rejetait parce qu'il était trop énervé pour boire, il fallait le réconforter avant, mais ça m'a pris du temps pour comprendre ça.. je me disais ben pourquoi il rejette le sein s'il a faim?? peut-être que ton bébé est différent mais bon c'est juste un exemple.

je voulais faire un petit tour mais je dois y aller je déménage et je dois profiter de la sieste de mon petit pour avancer

courage encore et je suis contente de lire que tu vas mieux Smile  

revenir en haut

Irving13

Inscrit le :
10 sept. 2019

Posté le: 10 septembre 2019 03:29:13 EDT  
C'est normal
Oui, le premier bébé vous apporte beaucoup de sautes d'humeur et il est extrêmement difficile de l'adapter. Cela est dû à l'excitation, à la nervosité et à la tension. Alors, détendez-vous, tout ira bien. Vous devez bien manger, bien dormir et prendre le plus grand soin de vous et de votre petite vie en vous. Reste béni mypascoconnect
  

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Faire faire le rot de bébé - Vidéo

32881 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!