Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Ai-je bien fait ? Je me sens coupable...

Auteur Message

CharlotteMtl

Inscrit le :
17 févr. 2010

Posté le: 10 mars 2010 08:20:24 EST  
Bon matin !
Hier soir, après ma journée de travail, je prends l'autobus pour rentrer chez moi.
En rentrant dans l'autobus, j'entends un bébé pleuré, hurlé, crié à s'en casser les cordes vocales. Et aux sons de ses pleures, je savais que c'était un bébé de 2 ou 3 mois.
Le bébé était dans sa poussette et sa mère regardait par la fenêtre en brassant la poussette, autant dire qu'elle ne faisait rien pour calmer son bébé.
J'avais tellement de peine pour ce petit bébé qui pleurait que je n'ai pas pu m'empêcher de dire à sa mère qu'il n'était pas interdit qu'elle le prenne sur elle pour le consoler. Évidemment, elle m'a envoyé chier !
Je me suis sentie mal après en me disant que ça ne me regardait pas et que ma réflexion ne l'avait surement pas aidé. Une femme dans l'autobus m'a fait remarqué que la mère n'avait même pas 18 ans et qu'elle devait être dépasser par les événements. Peut-être. Mais je pensais au bébé et j'avais beaucoup de peine.
Quelle réaction auriez-vous eu face à cette situation ?
Bonne journée ! 

revenir en haut

jessie1978

Inscrit le :
08 nov. 2009

Posté le: 10 mars 2010 08:39:39 EST  
Bon matin à toi aussi!

Pour ma part, j'avoue qu'on se sent impuissant lorsqu'un bébé pleure et que nous ne pouvons rien faire pour le consoler et il nous passe pleins d'idées par la tête mais peut-être que cette maman avait déjà essayé de consoler le bébé ou que ce n'était pas la première crise de la journée ou de la nuit et qu'elle était exténuée. Cela nous arrive presqu'à tous de n'avoir plus l'énergie d'essayer et ça n'a aucun rapport avec l'âge de la maman. Il y a pas mal de jeunes mamans qui je suis sûres aurait le dessus sur certaines plus âgées...

Tu as simplement dit tout haut ce que tout le monde devait penser tout bas mais peut-être la phrase n'était pas approprié...Peut-être poser des questions avant de sauter aux conclusions aurait évité une réponse aussi désagréable de la part de la maman. Toutefois, celle-ci s'est peut-être senti attaquée et quand on est à fleur de peau, on pogne les nerfs plus facilement! C'était quand même pas une réponse très gentille...

J'ai seulement essayé de voir la situation de plusieurs point de vue!

Bonne journée,

Jessica 

revenir en haut

CharlotteMtl

Inscrit le :
17 févr. 2010

Posté le: 10 mars 2010 08:51:50 EST  
Merci de ta réponse.
J'ai jugé trop vite sans savoir. Je vais vivre avec maintenant. Et je m'excuse auprès de la maman. D'ailleurs je lui ai dit...
Je ne connais pas la maman, je ne connais pas son bébé. Mais quand il s'agit d'un enfant, ça vient me chercher tellement fort et j'ai dit tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.
Moi aussi, j'ai déjà eu des réflexions complètement déplacés de la part de chauffeurs d'autobus car je prends l'autobus avec mon fils et la poussette.
 

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 10 mars 2010 08:57:49 EST  
Mon avis
Personnellement, pour éviter de me mettre dans des situations ou je me sens tout croche après et ou je m'en veux, j'évite de faire quelconque commentaire. Parce que je connais pas tout le background d'une situation, parce que je fais peut-être trop confiance au jugement des gens. Je ne sais pas!

Comme Jessie1978 te l'a si bien dit, peut-être que le bébé n'en était pas à sa première crise. Et pour avoir pris les transports en commun, je ne crois pas que je sortirais mon bébé de la poussette pour le prendre pendant que l'autobus est en marche. Un arrêt d'urgence, un freinage brusque, comme je suis gaffeuse, je me serais certainement vautrée en plein milieu de l'allée et avec les conséquences dramatiques que ca aurait pu engendrer.

Ce n'est que mon avis personnel et en aucun cas je ne voudrais rajouter à ta culpabilité, mais sans aller jusqu'à répondre ce qu'elle t'a répondu, j'en aurais pas moins pensé que tu questionnais mes capacités parentales, et ça c'est toujours ben "délicat".

Ne t'en fais pas, tu n'es pas une mauvaise personne pour autant! Wink  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
01 juil. 2007

Posté le: 10 mars 2010 09:00:28 EST  
Je te comprends d'avoir réagi p-ê sans trop réfléchir aux conséquences, sur un coup de tête car les pleurs d'un bébé ça nous touchent...

J'aurais surement éprouvé aussi de la peine pour ce bébé qui pleure et on sait pas pourquoi! Est-ce qu'il a faim et que la maman veut vraiment attendre à la maison, est-ce parce qu'il a chaud, n'est pas bien, veut se faire coller...?

Ce qui est fait est fait alors tu n'as pas à te sentir coupable...Tu ne peux rien y changer! 

revenir en haut

Mistinguette

Inscrit le :
16 sept. 2009

Posté le: 10 mars 2010 09:38:56 EST  
Il m'est déjà arrivé une situation semblable... Le bébé était avec son papa dans une salle d'Attente et il pleurait à s'en péter les cordes vocales! Un peu comme toi, je me sentais mal, disons que depuis que j'ai accouché je suis ultra sentimentale, émotive, donc je me sentais mal pour le bébé et le papa... Ce que j'ai fais c'est que je me suis mise à faire de drôles de face au bébé pour attirer son attention. Il s'est mit à me fixer, alors je me suis amusée avec lui en faisant des oiseaux avec mes mains et en lui faisant tout un tas de petites grimaces. Et bien il s'est calmé l'espace de 5 minutes. Le papa m'a remercié me disant qu'il pleurait depuis le début de la journée et qu'il avait tout essayé, il ne savait plus quoi faire...
Je comprends ton attitude et ce que tu as ressenti, mais peut-être qu'en effet tes mots ont été mal compris par la jeune maman. Tu ne peux pas savoir: elle aussi a peut-être tout essayé, mais peut-être qu'aussi elle n'a pas envie de s'en occuper... C'est malheureusement ça la vie, on ne peut pas savoir!
Enfin, si la situation se représente, essaie peut-être d'opter pour une attitude plus rigolote, moins sérieuse, ça semblera peut-être plus altruiste et moins "je ne me mêle pas de mes affaires" Smile
 

revenir en haut

Bloublou

Inscrit le :
20 nov. 2008

Posté le: 10 mars 2010 10:42:39 EST  
Tout dépendant du ton que tu as utilisé pour faire ton commentaire, je trouve que tu as bien fait de lui dire ca!

Aujourd'hui, on ne peut plus faire de commentaires aux mères ou toucher leur bébé sans que ca ne cré de tumulte...Mon dieu que les mères sont susceptibles de nos jours. Elles sont à peine enceintes qu'elles savent déjà tout sur la maternité, commment élever des enfants, etc. Alors, pas la choix, si on veut être politicaly correct, il faut assister à toutes sortes de scènes et se fermer la trappe, même si des situations nécessiteraient sûrement une intervention...Vive l'individualisme!!!

Dans mon livre à moi, si une maman de 18 ans se croit assez responsable pour faire des bébés, elle devrait savoir qu'on ne laisse pas un bébé de cet âge pleurer dans son coin. Si elle ne le sait pas, ben cou donc, il faut le lui dire...et tant pis pour sa susceptibilité. Il s'agit ici du bien être d'un bébé! Point!

En tout cas, ce qui est plate c'est qu'aujourd'hui, c'est toi que se sent mal alors que dans mon livre à moi, ca devrait plutôt être cette maman-là qui se sente mal!

On ne sait pas le fond de l'histoire, si la maman s'apprêtait à sortir, si elle était tannée d'entendre son bébé pleuré, etc, mais elle aurait au moins pu regarder son bébé et lui parler pour essayer de le consoler!

 

revenir en haut

Annlie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 mars 2010 10:55:29 EST  
MamanLottie a écrit
Dans mon livre à moi, si une maman de 18 ans se croit assez responsable pour faire des bébés, elle devrait savoir qu'on ne laisse pas un bébé de cet âge pleurer dans son coin. Si elle ne le sait pas, ben cou donc, il faut le lui dire...et tant pis pour sa susceptibilité. Il s'agit ici du bien être d'un bébé! Point!

On ne sait pas le fond de l'histoire, si la maman s'apprêtait à sortir, si elle était tannée d'entendre son bébé pleuré, etc, mais elle aurait au moins pu regarder son bébé et lui parler pour essayer de le consoler!

 


Mais qui sait si elle avait pas tout essayé avant de se faire passer le commentaire? non, on laisse pas pleurer un bébé. Mais jamais en transport en commun je le sortirais de sa poussette, à moins de l'avoir dans une écharpe. Les chauffeurs ne sont pas toujours très prudents.
Et on ne sait pas, si elle avait pas déja essayé de la consolé, si elle l'avait pas déja prit dans ses bras.
Honêtement, m'être fait dire dans l'autobus, par une parfait inconnue que c'est pas interdit de prendre son bébé, je l'aurais sans aucun doute envoyé promner moi ausi. 

revenir en haut

Bloublou

Inscrit le :
20 nov. 2008

Posté le: 10 mars 2010 11:01:49 EST  
Annlie,

C'est pour ca que j'ai écrit ceci!

On ne sait pas le fond de l'histoire, si la maman s'apprêtait à sortir, si elle était tannée d'entendre son bébé pleuré, etc, mais elle aurait au moins pu regarder son bébé et lui parler pour essayer de le consoler!
 

revenir en haut

Bloublou

Inscrit le :
20 nov. 2008

Posté le: 10 mars 2010 11:04:41 EST  
Je trouve aussi que ce se faire envoyer promener pour avoir dit la phrase de Charlotte est pas mal plate! Je ne sais pas mais moi je n'envoies pas promener des inconnues...Je suis capable de leur expliquer les choses sans les envoyer pêtre...Aprèes tout Charlotte s'interessait au bien être de son bébé! 

revenir en haut

Annlie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 mars 2010 11:12:04 EST  
En fait, moi ce qui m'a accroché dans la phrase de Charlotte c'est "c'est pas interdit . Pour moi, c'était pas dit avec beaucoup de tact. 

revenir en haut

CharlotteMtl

Inscrit le :
17 févr. 2010

Posté le: 10 mars 2010 11:25:34 EST  
Oh, beaucoup de réactions !
Non, en effet, je n'ai pas fait cette réflexion avec beaucoup de tact car cette mère ne semblait pas avoir beaucoup d'affection pour son poupon à part brasser la poussette, tenir la suce dans la bouche du bébé et regarder dehors. C'est mon opinion sans connaître la journée qu'elle a vécu.
C'est sorti tout croche de ma bouche et je m'en veux.
J'avais de la peine pour ce bébé et de la colère envers la mère car elle ne prenait même pas la peine de lui caresser la joue, de lui parler... Mais on est toutes différentes, on élève toutes nos enfants différement.
Il y a quelques semaines, mon chum a vu une mère gifler son fils de 2 ans au CPE de mon fils. Encore une fois, comment réagir face à cette situation ?
Me dire que ça ne me regarde pas est trop facile. Il s'agit d'un enfant.
On continue le débat !!!
Charlotte 

revenir en haut

Annlie

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 mars 2010 11:39:40 EST  
Comme tu le dis, c'est ton opinion puisque tu ne savais pas la journée qu'elle a eu. Je crois qu'en tant que mère, on a toutes une journée ou une autre ou nous sommes complètement à bout et que l'on vendrait nos enfants pour pas cher. Peut-être que pour elle, c'éait une de cette journée. Peut-être que de brasser la poussette et tenir la suce était le maximum qu'elle était capable de faire à ce moment là, malgré tout l'amour qu'elle avait peut-être pour son poupon.

Pour ton 2e exemple, je trouve ça complètement différent. Là oui, j'aurais réagit. Frapper un enfant, c'est innacceptable, peu importe le genre de journée qu'on a eu. On parle de l'intégrité physique de l'enfant. Dans le premier cas, la sécurité de l'enfant n'était pas en jeu. 

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 10 mars 2010 13:57:54 EST  
Je me serais aussi passer de commentaire... les enfants son tous différent, les parents aussi... nous fonctionnons différement, avons des valeurs différentes, des trucs qui fonctionnent différement.... bref je vois pas d'abus ici surtout que la journée a p-e été difficile!

Moi j'ai 27 ans, 3 enfants ET JE DÉTESTE... MAIS DÉTESTE! Me faire passer des comentaires, avec ou sans tact... si j'ai pas demander une opinion donne moi la pas!

Une fois j'étais aller l'épicerie avec mon fils qui avait 5-6 mois et ma fille de 2 ans... mon fils décide rendu là qu'il va crier tout le long... alors j'essais de faire ça vite... tant qu'à être rendu dans l'épicerie avec deux tout petits en hiver et tout l'effort physique que ça demandé je vais au moins aller chercher l'essentiel que j'ai besoin... alors je fais ça vite (pain, lait, oeuf...) j'arrive à la caisse dégoulinante de sueur et bébé que j'essais de calmer en payant en même et la caissière me dit ''il a faim!!!!!'' (pas il a faim? non non Il a Faim!!) Je dis ''non il a bu 8 onz de lait il y a 20 minutes, il a pas faim! Elle me répond ''ben oui il a faim, je sais, j'ai eu des enfants et ils pleuraient comme ça quand ils avaient faim!'' Je la regarde avec les sourcils dans les airs ''ben là je peux te garantir qu'il a pas faim, que sa couche est propre et qu'il va bien parce qu'il arrête quand il est dans mes bras... mais comme je ne peu pas emballer mes sacs, payé et pousser le carosse en le tenant en même temps il doit attendre un peu!'' Elle me dit ''en-tout-cas!'' J'étais tellement en colère voyons donc! Elle ne m'a jamais vu de sa vie!

Et même quand ma mère ou ma belle mère me donne leurs opinions... je viens bleu, JE fais ce que je pense bien pour MES enfants ...foutter moi patience! ''un p'tit biscuit avant souper c'est pas grave'' ''j'ai dit non'' ''ah t'es plate!'' GGGGGGGGRRRRRRR

Ma fille de 2 ans fait la crise du bacon par terre parce qu'elle veut pas le verre rose elle veut le bleu PÂLE que sa soeur a déjà! Ben désolé mais un verre c'est un verre pis ben celui qu'elle veut il a déjà été prit... donc je lui dit tu as le rose aujourd'hui je te le pose là pour quand tu auras fini de crier et je m'en vais... ma BM qui me répond, ben là explique lui mieux que ça... elle fait pitié, elle a de la peine et elle pleure! Ben oui je lui aie dit que c'était correcte d'avoir de la peine mais j'accepte pas qu'ont crient en donnant des coups de pied et en se roulant par terre comme si elle était la pire martyre que la terre a porter et qu'une fois qu'elle serait calmer j'irais la voir! Et bien ma BM qui se met à essayer de discuter avec un enfant/bacon de 2ans... 1h plus tard la p'tite criait encore... si elle l'avait ignorer ça aurait terminé en moins de 5 minutes!


Les parents connaissent leurs enfants alors dans mon livre à moi, à moins d'une négligence énorme ou d'abus physique grave, le monde autour ont pas d'affaire à commenter point! Ça rien à voir avec la maturité... au contraire je vois celles qui sont incapable de se passer de commentaire plus comme du gérante d'estrade qui croit tout faire mieux que les autres... c'est du controle... c'est pas plus mature!

Je sais que mon message sonne fâché mais ne l'est pas c'est juste qu'ont peut tu laisser le monde vivre leur vie tranquille!? Embarassed  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
17 mars 2006

Posté le: 10 mars 2010 14:10:41 EST  
Charlotte, j'irais appuyer les dire de Annlie, en ajoutant ceci, il y a quelques années déjà j'étais en BUS à Montréal avec ma grande puce qui avait à moment quoi... 1 an?? Peut-être un peu plus, en tout cas elle était dans sa poussette et moi assise à côté je tenais la poussette le plus fort qu eje pouvais, mais le connard de chauffeur est passé sur la lumière rouge (je l'ai remarqué et suis pas la seule à l'avoir vu faire) et est rentré direct dans une autre auto ce qui fait qu'en 1 demi seconde j'ai vu la poussette de ma fille faire des tonneaux dans l'autobus... oui oui des tonneaux... j'ai eu la chienne de ma vie... heureusement ma fille n'a eu absolument rien... Mais le chauffeur s'est jamais excusé ou pris le temps de voir sin on était ok.

Ce qui me fait dire que jamais je sortirais bébé de sa poussette dans un autobus sans avoir d'écharpe car avec le coup que ca donné j'aurais aussi bien pu l'échapper... Alors si bébé pleure, maman console, mais ne prends pas bébé (voilà pour moi)

M-C 

revenir en haut

Xeden

Inscrit le :
02 nov. 2007

Posté le: 10 mars 2010 14:47:10 EST  
CharlotteMtl a écrit
J'avais tellement de peine pour ce petit bébé qui pleurait que je n'ai pas pu m'empêcher de dire à sa mère qu'il n'était pas interdit qu'elle le prenne sur elle pour le consoler. Évidemment, elle m'a envoyé chier !

Premièrement, je trouve ton commentaire dénigrant pour la mère. Même la maman la plus ouverte à recevoir des conseils aurait probablement voulu t'envoyer promener!

CharlotteMtl a écrit
Non, en effet, je n'ai pas fait cette réflexion avec beaucoup de tact car cette mère ne semblait pas avoir beaucoup d'affection pour son poupon à part brasser la poussette, tenir la suce dans la bouche du bébé et regarder dehors.


C'est déjà ça, elle ne maltraitait pas son bébé à ce que je peux voir. À mon avis, ton commentaire n'était pas du tout nécessaire.

D'ailleurs, j'en profite pour dire que je déteste me faire dire "Arrêtez de le pincer" quand mon fils pleure, je trouve ça tellement insultant! Pourtant, les grands-mères ont un plaisir fou à le dire.

Xeden  

revenir en haut

seforia

Inscrit le :
28 déc. 2008

Posté le: 10 mars 2010 15:39:49 EST  
La morale de cette histoire:

On se la ferme et on pense fort fort fort au petit bébé.

Charlotte, je comprends ce que tu peux ressentir face à un tout petit bébé qui pleure, j'aurais feelé pareil... Sauf que je me suis endurci ces derniers mois en me disant que si je commence à pleurer sur le sort de tous les petits bébés du monde qui sont ignorés, mal nourris ou maltraités je vais verser toutes les larmes de mon corps et je n'aurai pas assez d'une vie.

Je focusse maintenant sur ma petite poulette et je m'assure qu'elle soit le plus bien possible! Et pour les autres petits bébés, je donne des produits pour bébés et des jouets à la guignolée!

Je pense que je suis sorti un peu du sujet... Wink  

revenir en haut

CharlotteMtl

Inscrit le :
17 févr. 2010

Posté le: 10 mars 2010 15:46:10 EST  
Merci pour les commentaires !
Mais comme mon message l'indique, je me sens coupable. Donc faute avouée est à moitié pardonnée.
Je n'ai jamais fait aucun commentaire à une mère de ma vie. C'était la 1ere et dernière fois.
J'ai jugé sans savoir... Pardon !!!
Mon excuse : j'avais ma journée de travail dans le corps et j'ai manqué de tact. Mais les pleurs d'un nouveau né viennent me chercher au plus profond, surtout que la mère en question semblait manquer d'empathie pour son bébé. C'est mon avis et aucune d'entre vous n'était là.
Ce soir, je rentre à pied !!!
Laetitia
 

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 10 mars 2010 18:13:37 EST  
CharlotteMtl a écrit
Merci pour les commentaires !
Mais comme mon message l'indique, je me sens coupable. Donc faute avouée est à moitié pardonnée.
Je n'ai jamais fait aucun commentaire à une mère de ma vie. C'était la 1ere et dernière fois.
J'ai jugé sans savoir... Pardon !!!
Mon excuse : j'avais ma journée de travail dans le corps et j'ai manqué de tact. Mais les pleurs d'un nouveau né viennent me chercher au plus profond, surtout que la mère en question semblait manquer d'empathie pour son bébé. C'est mon avis et aucune d'entre vous n'était là.
Ce soir, je rentre à pied !!!
Laetitia
 


Faut pas trop t'en vouloir non plus! Wink Seulement la prochaine fois essaie de penser aux fois où toi tu n'as pas fait comme la voisine et qu'elle te là rappellé! Et si c'est jamais arrivé TU ES CHANCEUSE!! Laughing Tu n'es pas un monstre non plus là! Tu as voulu bien faire ont comprend que c'était pas méchant... mais moi la première j'hais ça me faire dire quoi faire alors je peux comprendre la madame et de l'autre côté ta réflexion est normal aussi! Ça m'arrive aussi dans ma tête de me dire ''oh my god que je ferais pas ça comme ça'' Et surement que d'autre me regarde parfois de la même façon!!!!!!!!! Laughing  

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 mars 2010 20:02:38 EST  
Dans un cas comme ça, vaut mieux ne rien dire ou offrir un regard compatissant ou tout au plus, son aide...Je trouve certains commentaires ici dures par contre à ton endroit Charlotte Mtl...Il est difficile d'assister à ce genre de scène sans broncher. Tu fais d'ailleurs ton mea culpa.

Il y a une différence entre assister à de la maltraitance et de la négligence ( je ne dit pas ici que cette mère négligeait son enfant je ne connais pas cette personne ) mais il m'est arrivé de voir des choses qui n'avaient pas d'allure ce produire devant moi et qui concernait des enfants et parfois, je me demande " c'est qui la priorité là dedans ? La susceptibilité de la mère ou l'enfant impuissant ? " mais en bout de ligne, je n'y changerais sans doute pas grand chose...La mère va partir avec son petit et les choses vont continuer comme avant...Nous ne pouvons pas changer le monde.

J'ai apprit à faire un noeud avec ma langue dans ce genre de situations car c'est beaucoup d'énergie de déployé pour un résultat souvent nul.



 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
10 avr. 2006

Posté le: 10 mars 2010 20:56:36 EST  
Gala a écrit
ou offrir un regard compatissant ou tout au plus, son aide...


Bien d'accord. La plupart du temps, c'est en soutenant le parent qu'on aide l'enfant. Lorsque je vois un parent débordé, je fais une petite blague (''une chance que nos enfants sont beaux, hein! parce des fois, on les vendrait pour pas cher!'') ou je compatis (''Ouais, yà des journées plus facile que d'autres...'')
Souvent, ça permet au parent de se détendre.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre