Santé

Stimuler le langage à la maison

Bon nombre de parents vivent certaines inquiétudes quant au développement du langage de leur enfant. Lorsqu’il y a de sérieux doutes qu’il y a un retard de développement du langage, il est primordial d’aller chercher l’avis d’un professionnel afin que l’enfant soit aidé le plus rapidement possible. Mais lorsqu’il s’agit de difficultés moins importantes (prononciation, manque de vocabulaire ou phrases courtes, non-utilisation du pronom « je » par exemple), pourquoi ne pas tenter de stimuler le langage de notre enfant à la maison? Avec de bons outils en main et un peu d’imagination, oui, c’est possible!

Étant psychoéducatrice et ayant longtemps travaillé en intervention avec des parents et des enfants, j’ai décidé d’élaborer un petit programme de stimulation du langage pour mon fils Thomas qui aura bientôt 5 ans. Je me suis principalement basée sur le guide à l’intention des parents : L’apprentissage des sons et des phrases, un trésor à découvrir1, de même que sur mes connaissances acquises lors d’une courte formation sur le langage en CLSC2. Au fil des semaines, vous pourrez prendre connaissance des pistes que mon fils et moi explorerons ensemble, de notre appréciation des exercices proposés par le guide et vous pourrez constater les progrès de Thomas.

Présentation de Thomas

Thomas est un petit bonhomme de 4 ans et 11 mois qui fréquente depuis 4 ans le même CPE. Il est cadet d’une famille de deux enfants (il a une sœur de 7 ans). C’est un enfant qui a un développement tout à fait dans les normes au niveau du vocabulaire et de la construction de phrases. Par contre, il présente des difficultés de prononciation pour les sons « CH », « J », « S », et « Z ». Cette difficulté se nomme sigmatisme interdental, plus communément appelé « zézaiement » ou « zozotement ».

Note : Habituellement ce genre de difficulté se résorbe graduellement entre 3 et 6 ans. Par contre, comme Thomas vit de moins en moins bien avec cette limite (il mentionne souvent que son éducatrice ou des amis ne le comprennent pas bien), cela m’a motivée à travailler cela avec lui. Il est très intéressé à faire des progrès et il comprend bien ce que nous allons travailler ensemble; c’est la clef du succès!

1re étape : Observer les forces et les défis de Thomas

Forces

  • Vocabulaire très varié;
  • Construit des phrases complètes;
  • Capable d’exprimer ses émotions ou ses insatisfactions avec les mots justes.

Défis et limites

  • Difficulté à prononcer les sons « CH », « J », « S », et « Z »;
  • Manque parfois de persévérance dans ses activités;
  • Difficulté à accepter l’échec.

Intérêts

  • Adore chanter et dessiner;
  • Aime les jeux de rôles (jouer à être un chevalier, un petit bébé, un cuisinier);
  • Apprécie beaucoup qu’on lui lise des histoires.
2e étape : Se fixer des objectifs et moyens réalistes

Objectif : Stimuler la prononciation correcte des sons « CH », « J », « S », et « Z » par le biais de différents activités et jeux.

Moyens et stratégies : Nous utiliserons la période de devoirs de sa sœur Ariane (7 ans) pour stimuler la motivation de Thomas. Comme c’est un moment où sa sœur ne peut pas jouer avec lui, il sera plus facile de garder son intérêt durant la période d’activité.

On s’installera à une petite table de jeu ensemble. Je me placerai à sa hauteur pour que nous travaillions en collaboration dans ces activités. Ce sera aussi plus facile pour Thomas de bien voir ma bouche lorsque je prononce les mots afin de reproduire les mêmes sons que moi.

Stratégie d’intervention utilisée : le modèle verbal

Regarder : S’assurer d’être à la hauteur de l’enfant et d’avoir un contact visuel avec lui.

Écouter : Être attentif et à l’écoute des mots que l’enfant nous dit.

Donner un modèle : Redire de façon précise le son ou le mot avec lequel l’enfant a de la difficulté en mettant de l’emphase sur la partie qui présente un défi pour lui (un ch, ch, ch, chien)

Attendre : Laisser quelques instants à l’enfant pour répéter correctement le mot.

Renforcer : Féliciter tout effort de la part de l’enfant (Bravo! Tu as réussi à bien dire « chien »!).

3e étape : L’activité

L’activité a été élaborée en tenant compte des forces, défis et intérêts de Thomas. Elle sera d’une durée d’environ 20 minutes, deux fois par semaine. Un moment assez long et fréquent pour lui permettre de vivre des réussites et de constater certains progrès. Et assez court pour maintenir son intérêt et sa motivation.

Pour que l’activité soit plus facile et prévisible pour lui, elle se déroulera toujours de la même façon :

  • Chanson ou comptine (5 minutes)
  • Jeu ou activité parent-enfant (10 minutes)
  • Lecture interactive d’un livre (5 minutes)
4e étape : Le bilan, les résultats

Au fur et à mesure que nous ferons les activités du programme, je vous ferai part de mes observations sur les progrès de Thomas durant les activités, de même qu’au quotidien de la vie de famille. C’est un plaisir de savoir que vous nous suivrez au fil des semaines dans cette belle aventure!

Références

1L'apprentissage des sons et des phrases: un trésor à découvrir, Maryse Beauchemin, Sylvie Martin et Suzanne Ménard, Montréal : Éditions du CHU Sainte-Justine, 2000. 112 p. ISBN: 9782922770049

2 S.E.P.A.R.L.E.R. , Développement du langage et dépistage des retards de développement, formation donnée par Béatrice Iattoni, orthophoniste.


Cette semaine
10 actions pour devenir une famille écolo

Le 22 avril, c’est le Jour de la Terre. C’est l’occasion de prendre conscience de l’impact de nos comportements sur l’environnement, et de changer nos habitudes pour préserver la planète.  

Préparer la valise pour l'hôpital

Il faut idéalement la préparer (au début du 8e mois) pour être prête à partir quand le moment tant attendu sera venu. Bébé averti rarement avant d’arriver et il pourrait vous prendre par surprise!

12 règles de parents heureux

Comment faire en sorte que notre vie de parents soit plus lumineuse et moins remplie de stress? Chacun a sa recette, mais les quelques éléments que nous vous présentons sont un bon départ!

Les inconvénients du gros ventre de fin de grossesse

Pendant les derniers mois de la grossesse, notre ventre prend toute la place. On ne voit plus nos hanches, puis nos genoux, puis nos pieds… Voici quelques trucs pour vivre normalement malgré tout.

Nos Concours

Gagnez un forfait au Spa Scandinave Vieux-Montréal

Participez pour gagner 2 massages suédois + 2 accès aux bains

Super concours Fête des Mères! Gagnez une nouvelle garde robe d’une valeur de 700$

Participez pour gagner 500$ de vêtements RW&CO et 200$ chez WonderBra

Gagnez un kit de manucure maison

Participez pour gagner un salon maison signé Looky & Elle R

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires