Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Vivre avec un père veuf et ses enfants

Auteur Message

Marlou2018

Inscrit le :
10 août 2018

Posté le: 10 août 2018 08:32:36 EDT  
Bonjour,

J'ai beaucoup de choses à dire, mais vais essayer d'aller à l'essentiel pour démarrer cette discussion (je viens de me relire : j'ai très moyennement réussi, désolée). Depuis maintenant presque deux ans, je suis en couple avec un homme veuf, père de deux garçons qui ont aujourd'hui 10 et 13 ans. Pour ma part, je n'ai pas d'enfant.

J'ai découvert le statut de belle-mère progressivement. Quelques mois après avoir rencontrés les enfants, j'ai déménagé pour me rapprocher de mon conjoint, sans que l'on habite ensemble. Nous nous sommes vus de plus en plus souvent avec lui et les enfants. Supporter les enfants était parfois difficile, mais j'avais des moments à moi en retournant chez moi de temps en temps. Ca me permettait de décompresser. Nous venons de déménager pour emménager tous ensemble il y a un mois. C'est l'été, les enfants n'ont presque pas été là, entre les colos et les vacances chez les grands-parents. Nous partons en vacances tous les quatre dans trois jours, puis sans les enfants, juste à deux. Et ce sera la rentrée, avec une vie à quatre à temps plein, 24h/24, 7 jours sur 7. Evidemment, je panique totalement ! J'ai une peur bleue de ne pas réussir à m'adapter à la vie à quatre, avec ces deux enfants. Je n'arrive pas à les aimer "vraiment", j'imagine que de nombreuses belle-mères ressentent la même chose que moi. Je les aime bien, on va dire. Mais parfois, ils m'insupportent vraiment, car ils sont très capricieux et nous ne partageons que très peu de valeurs, ils ne s'intéressent à rien de ce que j'aime faire dans la vie et ne s'intéressent à quasiment rien tout court à part les écrans, les jeux vidéo, le foot et l'argent (des ados, quoi, mais particulièrement fermés d'esprit à mon sens, qui sont parfois vraiment odieux). Pourtant, nous avons de bonnes relations, car je n'ai jamais réussi à adopter une position d'autorité avec eux. Donc en étant tout le temps gentille, ça se passe bien. Et ils sont gentils eux aussi avec moi. C'est cordial. Nous passons quand même de bons moments, ce n'est pas vraiment le problème en fait. Mais je prends tellement sur moi pour supporter leurs comportements, parfois, que mon compagnon se reprend toute ma mauvaise humeur cumulée dans la figure. Il fait ce qu'il peut mais est parfois désarmé, lui aussi. Sans parler de la culpabilité d'être auprès de leur père sachant que leur mère est décédée. Je n'y peux rien, évidemment, mais cette place est difficile à prendre. C'est tellement injuste de perdre sa mère si jeune. D'autant que ce sujet est assez tabou entre les enfants et leur père, ça n'aide pas à les calmer, je pense. Pour finir, nous essayons d'avoir un enfant avec mon conjoint, mais cela est difficile, nous enchaînons les examens pour que ça marche enfin. Mais rien n'est sûr. Ce qui m'effraie le plus, c'est que là, aujourd'hui, je n'arrive pas à imaginer notre vie sans enfant à nous deux. D'une part nous avons un très fort désir d'avoir un enfant, et d'autre part, je me dis que cela créera un équilibre familial plus sain, un vrai lien entre mes beaux-enfants et moi. Nous serons vraiment de la même famille. J'ai tellement peur de ne pas réussir à supporter cette vie sinon? Et en même temps, j'aime tellement mon conjoint que je ne me vois pas vivre sans lui.

Mon premier problème urgent : réussir à avoir de l'autorité sur eux. Je culpabilise tellement, j'ai tellement peur qu'ils m'en veuillent, que je n'y arrive pas, je bloque. Si vous avez des conseils, je suis preneuse, car sans ça, je vais continuer à m'énerver injustement après mon conjoint.

Et j'espère les aimer chaque jour un peu plus, ces enfants, c'est vraiment tout ce que j'espère. Ils n'ont rien demandé, eux. C'est à nous les adultes de créer un bel équilibre familial.

Merci pour votre lecture, vos témoignages ou conseils seront bienvenus.

Belle journée à vous. 

revenir en haut

mamandragon

Inscrit le :
13 août 2018

Posté le: 13 août 2018 14:44:40 EDT  
je trouve que tu as vraiment de belles valeurs. Le fait de vouloir les aimer et créer un bon climat familial et le fait d'être sensible à la perte de leur mère est vraiment à ton honneur.

Pour apprendre à les aimer, tu dois partager de bon moments avec eux. Je trouve que c'est une excellente idée ce voyage à 4. Ensuite, pour qu'ils s'intéressent à tes passions, il faut que tu t'intéresse aux leurs (montre l'exemple!) essaie de prendre du temps avec chacun d'eux. Plus ils t'affectionneront, plus ils auront le désir de te plaire et ainsi faire des efforts pour mieux te connaitre.

N'oublie pas que c'est long pour certain, apprendre à faire confiance. La clé c'est la persévérance.

Pour l'autorité, je te dirais de faire un conseil de famille ou les règles de bases sont établies et où tout le monde est d'accord. Demande au papa d'initier le meeting puis apporte les points important pour toi. Par la suite il sera plus facile pour toi de faire respecter le règlement car ils sauront que papa aussi est en accord avec le règlement. 

revenir en haut

Cathie47

Inscrit le :
03 janv. 2019

Posté le: 3 janvier 2019 17:36:07 EST  
Ne pas craquer pour un veuf
Je vis depuis 22 ans avec un veuf et ai partiellement élevé ses deux filles. Lors de l'accident de voiture qui a emporté leur mère, elles avaient 5 et 8 ans, leur père 42 ans. Je les ai connus 5 ans après. Avec les enfants, la première année fut difficile puis les relations s'apaisèrent.
15 ans après, Première grande difficulté, mon compagnon déclare vouloir être enterré avec sa défunte épouse...
20 ans après, second problème majeur, ses filles me reprochent de ne jamais les avoir aimées, de ne pas avoir su tisser de lien, et avouent finalement qu'elles ne m'aiment pas.
Un cataclisme total ! 22 ans de vie commune en apparence heureuse qui se révèlent un fiasco absolu, une immense désillusion.
Trop tard pour moi de changer de vie pour la continuer autrement. Mais vous qui avez encore la vie devant vous, fuyez veufs et veuves ! Mon expérience malheureuse n'est pas unique. Qu'elle ne soit pas la vôtre. Fuyez ! 

revenir en haut

ornela9999

Inscrit le :
23 mars 2019

Posté le: 23 mars 2019 15:57:42 EDT  
Bonjour Marlou,

Je vis avec les deux ados de mon conjoint. Nous avons un bébé en commun. En effet faire un bébé équilibre un peu les choses disons. Par contre il faut aussi être prête à le partager avec eux quotidiennement.
Et si tu as déjà du mal à supporter ses enfants alors ça risque d'etre pire avec le temps surtout à temps plein. Adieu la vie de couple. Bonjour la vie de famille avec une famille qui n'est pas la tienne.
Je parle par rapport à mon expérience.
Mais dit toi que tu n'es pas obligé de les aimer. Tout le monde doit se respecter. Mais personne ne peut forcer l'amour et je doute que eux t'aime comme leur seconde mère...
Personnellement j'ai du mal à supporter les deux ados je commence à vivre un vrai calver. Juste par leur présence, car ma vie de couple est du coup mise de côté. Vivre avec deux personnes que tu n'as pas choisi peut être dur, que ce soit des ados, tes cousins, des potes ou autres, le résultat est le même : se supporter quelques soit nos qualités et nos défauts.
Pour l'autorité moi aussi j'ai eu beaucoup de mal à m'imposer au début quand j'etais cool avec eux et que je les supporter. Aujourd'hui j'en ai mais c'est car je ne les supporte plus et du coup ça sors assez maladroitement. Je m'y prend mal quoi...

Bon courage en tout cas et donne des nouvelles ici.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre