Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Retrait préventif

Auteur Message

jauzey

Inscrit le :
15 août 2011

Posté le: 15 août 2011 15:19:47 EDT  
Bonjour!
J'aimerais savoir si le trajet pour se rendre au travail peut être assez important pour avoir un retrait préventif? J'ai un travail de bureau majoritairement assis, mais je dois prendre l'autobus et le métro pour me rendre au travail soir et matin et j'ai entre 1h15 et 1h30 à chaque trajet, ce qui fait près de 3h de voyagement par jour.
Merci à l'avance de vos réponses et sachez que je suis toute nouvelle sur le forum et je prendrai le temps de me présenter dès que j'aurai 2 minutes...
Jauzey 

revenir en haut

TrUkMuChE

Inscrit le :
06 mars 2011

Posté le: 15 août 2011 16:34:32 EDT  
Bienvenue à toi!

J'ai moi-même été en retrait préventif pour mes deux grossesses (dû à la possibilité de côtoyer des maladies infantiles desquelles je ne suis pas immunisée).

Je doute vraiment beaucoup que 3h de voyagement en transport en commun soit un motif valable pour un retrait préventif...

Il faut qu'il y ait un risque pour toi ou pour ton bébé...le métro et l'autobus n,est pas risqué d'après moi...Fatiguant oui, et les gens n'ont pas toujours le savoir-vivre de céder leur place, mais ce n'est pas dangereux...

J'ai une amie qui était serveuse (donc debout toute la journée et des shifts de fou) qui avait demandé à son médecin un arrêt de travail et la CSST l'a refusé... c'est elle qui a quitté à 25 semaines car elle était trop fatiguée....à ses frais...

tu peux toujours t'essayer auprès de ton médecin, mais c'est la CSST qui a le dernier mot. Et je t'avertis, c'est très long et complexe....Dans mon cas, j'ai cessé de travailler le 10 janvier et j'ai reçu mon premier chèque au mois de mars...

Bonne chance! 

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 16 août 2011 08:35:57 EDT  
Et non, un trajet de transport n'est pas un motif valable pour avoir droit au retrait préventif.

Je connais des femmes qui ont tenté de faire valoir ce point. Ce que la CSST leur a répondu: "vous pouvez résider plus près de votre lieu de travail, vous n'êtes pas obligée de faire tant de trajet de transport, donc, vous n'êtes pas admissible à un retrait préventif"

Ce qu'il faut savoir c'est qu'un retrait préventif coûte extrêmement cher à l'employeur (aux employeurs) et à la CSST, donc, je te jure qu'ils étudient minutieusement le dossier avant de l'accorder. Il doit y avoir un danger réel pour le bébé.

Effectivement, tu peux demander à ton médecin et tenter de remplir une demande, mais je pense qu'il ne faut pas t'illusionner sur tes chances de l'obtenir.

Bonne grossesse! 

revenir en haut

cyn242

Inscrit le :
22 mai 2009

Posté le: 17 août 2011 20:57:24 EDT  
Comme il a été mentionné, le fait que tu doives faire beaucoup de transport pour te rendre à ton travail n'est pas motif à retrait préventif. Il y a retrait préventif quand le travail en tant que tel est dangereux pour la maman ou le bébé à naître, ou les 2.
J'ai été mise en retrait préventif à 12 semaines à ma première grossesse parce que je faisais un travail sur la route; mon travail M'OBLIGEAIT à me déplacer sur de longues distances tous les jours (au moins 100 km/jour). Les risques mentionnés n'étaient en aucun cas les vibrations ou peu importe, mais seulement les risques d'accident, parce que je faisais plus de 75 km par jour dans le cadre de mon travail.

Le fait que tu doives faire beaucoup de transport pour te RENDRE à ton travail est considéré comme un choix personnel que tu as fait; la CSST n'est en rien responsable du temps qu'il y a entre le départ de la maison et l'entrée au travail (par exemple, avant d'être enceinte, si j'avais eu un accident en me rendant au bureau avant ma journée de route, la CSST ne m'aurait pas dédomagé. Mais si j'avais eu l'accident en sortant du stationnement pour me rendre chez mon premier client, là, j'aurais été admissible aux prestations de la CSST).

Tu peux demander à ton médecin, mais puisque ton travail ne présente pas de danger pour toi ou ton bébé (à moins que tu aies à travailler debout ou à soulever de lourdes charges plusieurs fois par jour, par exemple), tu n'aurais malheureusement pas droit au retrait préventif.

Bonne chance ! 

revenir en haut

melly-anne

Inscrit le :
16 déc. 2011

Posté le: 11 décembre 2011 20:14:56 EST  
retrait preventif??
bonjour, j en suis a ma 5e semaines de grossesse et je travaille dans un concessionnaire automobile, donc c02, garage glissant,travail debout a 70% et stress car vente a commission...j aimerais savoir si d autres filles dans ma condition qui ont eu droit au retrait preventif???


mercii !!! 

revenir en haut

mhrichard

Inscrit le :
01 janv. 2012

Posté le: 4 janvier 2012 16:20:54 EST  
Je ne veux pas vous décourager....mais je suis infirmière dans les soins intensifs, j'ai 9semaines de grossesse....et selon le service santé, ce n'est pas dangereux???? Mon md et moi sommes en travail là-dessus....mais j'ai bien hâte de voir le développement!!! 

revenir en haut

terebentine

Inscrit le :
16 juil. 2009

Posté le: 9 février 2012 14:23:42 EST  
Bonjour à vous,

j'ajoute mon grain de sel, même si cette discussion date....

À ma première grossesse, j'ai fait une demande parce que je travaille avec du sang animal et que je dois soulever et déplacer des charges de 40 lbs plusieurs fois par jour.

La CSST sans faire plus de recherches, ne m'a pas admises au retrait préventif. Je me suis donc fait aider par des collègues pour ne pas avoir à soulever ces charges.

Puis lundi dernier, enceinte de 9 semaines bébé 2, je me suis coupée avec une fiole cassée souillée de sang de veau et j'ai appelé au 8-1-1 (le service info-santé du CLSC). L'infirmière m'a fait paniquer : Selon elle, je devais consulter immédiatement et demander un retrait. Le doc qui me suit pour ma grossesse est en vacances. Un autre doc (de avant la grossesse) a téléphoné à Santé Canada, puis au microbiologiste de l'hôpital. J'étais supposée avoir des nouvelles dès la fin dela journée. Nous sommes jeudi p.m. et pas de nouvelles. Quand j'ai rappelé, le doc a dit que supposément y a aucun danger, aucun problème.

Donc j'ai compris à ce moment que ça prends vraiment des risques importants pour avoir un retrait....

Bref j'ai été quand même étonnée.  

revenir en haut

ariel2635

Inscrit le :
09 juin 2013

Posté le: 17 juin 2014 17:24:33 EDT  
Je suis désolée mais je travaille dans un bureau assise presque toute la journée, je suis réceptionniste mais soulever des boîtes d'archives et décaler des classeur penché et accroupie faisait partie de mes tâches régulières alors j'ai donc demandé à mon employeur de m'enlever ces tâches difficiles durant ma grossesse. Je suis à ce moment aller voir mon médecin de famille pour lui expliquer les tâches que je faisais de dangereuses et il a rempli les papiers de retrait préventif expliquant les tâches dangereuses et je suis maintenant en retrait préventif depuis 1 semaine (à 10 semaines de grossesse) parce que mon employeur n'a pas pu éliminer les dangers pour ma grossesse donc, je crois que tout dépend de l'employeur que vous avez, ce n'est pas juste la CSST qui a le dernier mais aussi l'employeur. Ce n'est pas si compliqué d'avoir un retrait préventif si votre employeur à moins que votre employeur décide d'éliminer tout les dangers ou de vous affecter à d'autres tâches qui ne comportent aucun danger. En tout cas pour moi, le tout s'est très bien déroulé.  

revenir en haut

Eli_ane

Inscrit le :
23 juin 2014

Posté le: 23 juin 2014 22:29:55 EDT  
Question otrivin
Bonjour
J'aurais une question pour vous je suis enceinte de 8 semaines et j'utilise malgré moi depuis plus paie temps le décongestionnant otrivin car désormais mon nez est complètement boucher du à la trop forte utilisation de se produit . J'aimerais savoir s'il y a des risques à utiliser se produit pendant ma grossesse sur le f?tus ?! Je compte aller m'acheter du salinex dès demain mais j'ai peur d'avoir pu faire du mal au f?tus en utilisant de lotrivin environ 2x par jours depuis son début de vie ......

 

revenir en haut

Marie1987

Inscrit le :
08 mai 2014

Posté le: 25 juillet 2014 09:34:46 EDT  
Intervenante, droit au retrait?
Bonjour,

Je suis à 8 semaines de grossesse et je commence à me questionner sur les risques de mon emploi sur ma grossesse...Il y a tellement de facteurs.

Tout d'abord, je suis intervenante pour un groupe de jeunes adultes entre 18 et 24 ans, il est déjà arrivé qu'il y ait eu une chicane et que ma collègue a reçu la porte dans le dos... Le groupe est instable parfois et c'est à entrée continue, donc on ne sait jamais à qui on peut avoir affaire.

Je donne aussi des formations de service à la clientèle 1x par mois...

Ensuite, dès septembre je devrai donner des ateliers 2x par semaines dans les écoles secondaires... J'arrive à la pause et repars à la pause, Dieux sait à quel point les jeunes se bousculent à ses moments-là, bref j'angoisse un peu à l'idée de me retrouver là...

Et finalement, nous sommes en renégociation de convention collective ici et l'atmosphère est très lourde, je me couche en pensant à ça et je me réveille en pensant à ça. L'environnement de travail est tellement stressant et mon poste est multi tache, j'ai l'impression de ne jamais voir le bout...

Est-ce que vous savez si mon cas est bon pour le retrait préventif? Je sais que je devrai en parler avec mon médecin, mais d'entendre vos histoires similaires pourraient me réconforter.

Merci d'avance!!! Smile 

revenir en haut

petitemerveille

Inscrit le :
03 sept. 2013

Posté le: 27 juillet 2014 09:05:53 EDT  
Je suis enseignante au secondaire et j'ai travaillé et fait mes surveillances lors des pauses jusqu'à 37 semaines. Pour toutes mes collègues enceinte il en était ainsi. Je peux donc te dire que de travailler avec des jeunes adultes ou de côtoyer des élèves du secondaire ne pourra être un motif de retrait préventif à moins que tu fasses la preuve qu'il a un réel danger!

De plus, il est très difficile d'obtenir un retrait préventif. D'abord, ton employeur peut t'affecter à d'autres tâches. Si c'est possible, on pourra retirer les tâches dites à risque et tu continuera de travailler. Pour ce qui est de l'atmosphère lourde, tu devras faire la preuve au médecin que ça affecte ta grossesse. Tu sais, il y a des médecins qui peuvent recommander un retrait et au final, la CSST ne l'accorde pas. Ce sera à lui et à la CSST de prendre la décision. Bonne chance!!! 

revenir en haut

annethan

Inscrit le :
20 janv. 2018

Posté le: 20 janvier 2018 12:08:01 EST  
Bonjour
Bonjour ,
Ma question est assez simple , je ne sais pas si d'autre maman ont deja vecu sa alors je me demandais ,
A ma grossesse numero 1 jai eu un decollement placentaire donc accouchement prematurer a 34sa.
Je me demandais si cela etais pris en compte pour la deuxieme grossesse pour le retrait preventif ? Si je serais retirer plus tot ?

Merci beaucoup !!
 

revenir en haut

smartie

Inscrit le :
04 avr. 2019

Posté le: 31 mars 2019 23:25:19 EDT  
Retrait preventif
Bonjour je ne suis surement pas la seule a vivre cela
Je commence un retrait preventif cette semaine je travaille 4jour semaine en temps regulier et 2a3fois par annee on mapelle pour un contrat de 3a4h /fois
Mon retrait es a cause que je travaille debout mais mon autre contrat je suis debout que 1h meme pas!!
Etant donner quil ne me reste que 1contrat pour cette annee et qui est cette semaine dans ma journee de conge doisje informer la csst quand meme ou non
Merci  

revenir en haut

Se connecter pour répondre