Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Qui a guéri d'une dépression... et surtout comment ?

Auteur Message

sanlou

Inscrit le :
15 avr. 2009

Posté le: 21 janvier 2012 21:16:54 EST  
Le titre dit tout !

Comment avez-vous fait ? Qu'est-ce qui vous a le plus aidé ? Les médicaments ? Le repos ? Ne pas trop vous reposer et vous botter les fesses pour faire quand même des activités ? 

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

baobab

Inscrit le :
28 oct. 2009

Posté le: 22 janvier 2012 07:15:00 EST  
C'est un mélange de beaucoup de chose . Une médication bien dosée et un bon suivi . Une psychothérapie , ça m'a pris plusieurs essais avant de trouver la bonne personne .
Le support de l'entourage , un arrêt de travail et du temps , parfois beaucoup de temps . Bonne chance 

revenir en haut

saralexis

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 22 janvier 2012 08:07:57 EST  
Je me suis guerie non pas d'une depression, mais de deux. Une ``classique`` et une post-partum. Dans les deux cas il m'a fallu de la medication (et c'a fait effet tres vite pour le post-partum) et un suivi en psychologie. Se parler beaucoup, de forcer a bouger, FAIRE DE L'EXERCICE ET BIEN MANGER!!! (Primordial dans mon cas), garder une bonne routine pour le sommeil, s'eloigner des relations toxiques. Et prendre le temps de guerir, de se rebatir. Pour ma depression c'a du me prendre un bon 1-2 ans, pour le post-partum environ 10 mois pour etre vraiment top shape, mais apres 3 mois (apres medicaments et hospitalisation) ca allait deja beaucoup mieux). Faut pas lacher, ca se regle! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
27 févr. 2010

Posté le: 23 janvier 2012 09:43:23 EST  
Moi j'ai refusé de prendre ma médication mais j'ai été suivi par une travailleur sociale, faire le ménage dans ma tête, parler et me reposer. J'ai été en arrêt de travail pendant 1 mois et ça été la meilleure chose à faire pour prendre le temps de me reposer et de décompressé. Beaucoup de discussions avec mon chum et pour moi, c'est d'avoir mon fils qui m'a aidé parce que je me disais que je ne pouvais pas me laisser aller puisque lui comptais sur moi. J'ai fais de l'exercice, remise à la lecture, méditation et yoga. Je crois que le temps est aussi primordial, ne pas se mettre trop de pression pour pas retombé plus bas parce qu'on échoue.

Bonne chance! 

revenir en haut

jessie1978

Inscrit le :
08 nov. 2009

Posté le: 23 janvier 2012 11:58:06 EST  
Je suis désolée de ne pouvoir répondre mais je lis les réponses à cette question car je me demande si c'est mon cas..mais vous faites comment pour arriver si vous êtes en arrêt de travail?

 

revenir en haut

saralexis

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 23 janvier 2012 12:42:01 EST  
Jessie,
Je compares ta question a demander : "Mais comment vous faites pour continuer a faire des marathons avec une jambe dans le platre". La reponse est : On peut pu, pas le choix! Je m'explique : a ma 1ere depression j'etais carrement "brisée", je me sentais comme une enfant de 4 ans, sans reperes, incapable de faire quoi que ce soit les premieres semaines. Meme si j'avais voulu continuer a travailler, mon corps a fait un break down, c'est lui qui a decidé : c'etait juste impossible. Ceci dit une fois la medication commencee j'ai vite reintegré lwe travail.
A ma 2eme j'etais en congé de maternité et j'ai du etre hospitalisee pendant 1 mois alors mon chum s'est organisé avec ma mere et ils ont fait du relai. On est arrivés. On avait des bons emplois (qu'on a encore). Mon point c'est que peu importe ce que tu VEUX faire (travailler), si tu attends trop ton corps va decider pour toi et tu pourras peut-etre PU travailler pour un bout alors n'attends pas que ce soit rendu la.
Ah oui, et puis il y a de l'assurance emploi maladie qui couvre a 55% de ton salaire pour 15 semaines si tu as besoin. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
27 févr. 2010

Posté le: 24 janvier 2012 07:52:11 EST  
En arrêt de travail, mes assurances me payait 80%. Et comme j'avais dis à mon chum, j'ai pas le choix, je suis pas capable d'aller au travail. (C'était en grande partie à cause de mon travail que j'étais tombé comme ça)... j'arrivais au travail, il me fallait 5 minutes dans l'auto juste pour respirer normalement et ne plus me sentir anxieuse, j'avais envie de pleurer tout le temps au travail, je mangeais plus, je dormais super mal parce que je rêvais qu'au travail... mettons qu'un moment donné, le corps t'envoie des messages et si tu les ignores longtemps, la chute va être plus raide et la remontée beaucoup plus difficile. Mon chum a été d'une aide incroyable et côté financier aussi. Avec le recul je me dis que ce moment où j'ai tout arrêter, ça été la meilleure décision que je pouvais prendre.  

revenir en haut

anonyme06

Inscrit le :
01 juil. 2008

Posté le: 24 janvier 2012 22:53:51 EST  
Première des choses Sanlou bon courage.
Je ne suis pas guéri à 100% mais dison que le gros du travail est fait. Je suis de retour à l'emploi depuis peu (début janvier).
C'est plâte à dire car je déteste cette phrase, je ne peux même pas compter combien de fois je l'ai entendu mais c'est la vérité, laisse toi le temps et ne te met pas de pression sur les épaules. Ma grosse partie pour m'aider à m'en sortir est de l'avoir accepté et ensuite en parler autour de moi c'est à ce moment que j'ai vue que je n'étais pas la seule dans mon cas.
Il y a 1 an presque jour pour jour et oui le 26 c'est ma date de fête. J'étais rendu au fond du baril, j'ai été 3-4 mois à ne pas sortir de chez moi à pleurer à dormir et dormir et redormir. Le stress dû auquel je n'acceptais pas la maladie me tuai.
Ce qui m'a aider est la médication après avoir trouver le bon après 8mois d'essai, la psychothérapie, l'acceptation de la maladie qui n'est pas une faiblesse mais plutôt la preuve qu'une personne s'est rendu plus haut que les forces qu'elle peut donner et en parler autour de moi.
Maintenant le monde qui me juge, qui n'est pas content de moi je me dit qu'il ne mérite pas m'a présence et ma santé mental donc je m'en éloigne peu à peu d'eu.
Oui je décris cette évènement qui m'aura coûter presqu'un an de tristesse comme une date de fête car on en sort grandi sinon si rien ne change tu replongera.

La plus belle phrase que j'ai vue dans mes pires période est la personne qui a une jambe cassé a besoin de béquille pour se déplacer et la personne atteinte de maladie mental a besoin de sa béquille qui est la médication.
Sur ce ne lâche pas et bon courage.Si tu as le goût de venir en parler ne te gêne pas j'essaierai de t'aider du mieux que je peux et croit-moi j'en ai "bavé" un bon coup avec beaucoup de questionnement sans réponse donc je sais de quoi je parle. 

revenir en haut

anonyme06

Inscrit le :
01 juil. 2008

Posté le: 24 janvier 2012 23:15:42 EST  
Jessie1978 un moment donner tu n'as pas le choix car c'est ton corp qui te le dira et si tu te rends à ça, ça risque d'être plus long pour la guérison.
Ça fesait environ 1 an que je disais à mon conjoint d'arrêter de me mettre de la pression sinon je tomberai en dépression, j'étais fatigué mentalement et physiquement, je pleurai de plus en plus, plus de douleur généraliser courbature. Le 25 janv 2011 a été ma dernière journée de travail, j'étais zombie, pleure sans cesse, gros tremblement, difficulté à travailler, j'avais de la misère à être avec des collègue de travail, le coeur voulait me sortir de la poitrine (palpitation). Je n'aurais jamais été capable de continuer même si mon salaire aurait été coupé, mon corp venait de me dire ça fait un bout que je t'averti mais là c'est asser. Mais moi heureusement j'ai des bonne ass. salaire hypothécaire, bon je me suis dit longtemps j'ai l'air de profiter d'eux mais dans le fond je l'ai paie ces ass et j'en ai eu de besoin c'est tout.
Le meilleur conseil que je peux te donner si tu doute un problème consulte un médecin, à l'occasion ça peut-être autre chose comme la glande thyroïde. Bonne chance! 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 25 janvier 2012 16:12:05 EST  
Il y a plusieurs choses qui doivent être faites pour guérir d'une dépression.

Je pense que la première étape consiste à reconnaîte que ça ne vas plus, qu'il faut que ça change. Ensuite, il faut essayer de faire un bilan complet de notre mode de vie et tenter d'identifer les facteurs qui nous ont conduits au gouffre. C'est l'étape la plus importante et aussi, la plus difficile car elle implique de se remettre en question et de passer par dessus son orgueil. Admettre que nous avons peut-être fait de mauvais choix et qu'il faudra peut-etre sortir de sa zone de confort pour amméliorer notre situation. Parfois, ça passe par certains bouleversements, certaines crises qui seront, après coup, salutaire. C'est un processus à long terme, qui ne se fait pas du jour au lendemain. Un travail en psychothérapie peut-être d'un grand soutien durant ce cheminement.

Il ne faut pas non plus oublier de soigner son corps, de le nourrir convenablement, avec les bons aliments, les bons nutriments. Une supplémentation en omégas 3( huile de poissons) semblent avoir donnés des résultats spectaculaires même dans des cas de dépressions sévères. La consommation d'alcools, de cigarettes et autres doit faire l'objet d'une étroite surveillance. Le corps et l'esprit fonctionnent de pairs, ensemble et en symbiose. Si il y a carence alimentaire, une multivitamine sur une base quotidienne aidera beaucoup. Un manque de sommeil joue aussi un très grand rôle dans la dépression et parfois, il faudra commencer par là avant tout.

Bref, il faut BEAUCOUP plus que des médicaments pour guérir de la dépression. Pour moi, ce n'est qu'une "patch" sur le problème. C'est bien plus qu'un débalancement chimique de la sérotonine et il est dangereux de croire que ça peut être réduit à cela uniquement. D'ailleurs, les débalancements du corps et de l'esprit sont généralement la causes de nos choix. Ceçi dit, se culpabiliser ne sert strictement à rien. Il faut accepter de changer pour le mieux, voilà tout et se donner le droit à l'erreur. La patience sera votre meilleure alliée. 

revenir en haut

mellylou

Inscrit le :
25 nov. 2014

Posté le: 25 novembre 2014 05:10:20 EST  
Acupuncture TEM
Bonjour je vous fait part du témoignage de mon frère:

A mes 16 ans, suite à la mort de mon père, au volant, au moment même où, d'Italie nous partions nous installer en France, je suis tombé dans une horrible dépression.

Je me sentais mal dans ma peau, je n'avais plus goût à rien, j'avais une haine immense envers la vie et les gens, je mangeais parce qu'ont me forçait à le faire, je souffrais de graves insomnies, j'avais constamment des idées noires, souvent suicidaire. Mon mal-être était de plus en plus difficile à supporter j'étais violent envers les autres, je voulais juste rester renfermer chez moi dans le noir et ne plus voir qui que ce soit, même ma famille proche, je n'avais aucun ami et plus aucune envie de vivre.

Ma mère qui s'inquiétait pour moi, m'a envoyé voir deux psychologues et un psychiatre, mais cela n'a absolument rien donné, car je refusais de me confier. Je les haïssait aussi.

Alors une amie de ma mère lui a parlé du docteur ....... qui pratique l'acupuncture TEM qui se fait par laser. Très sceptique et sans plus aucun espoir, je suis allé le voir car mes proches ne supportaient plus de me voir ainsi.

Et voilà, après un an de séances je peux dire que je jouis enfin de la vie, je profite, je sors, j'ai des amis, je rigole, j'ai de l'apétit, je dors paisiblement, je travaille...je vis tout simplement et je me sens bien et heureux, chose qui ne m'était pas arrivé pendant 3 longues années. Encore Merci à ce Docteur , qui m'a redonné espoir. Si mon témoignage peut aider d'autres personnes qui se sentent peut-être en ce moment même aussi mal que je l'ai été autrefois, j'en serais le plus heureux et je vous conseille d'essayer. 

revenir en haut

anonyme1224

Inscrit le :
20 janv. 2017

Posté le: 20 janvier 2017 14:33:01 EST  
bonjour,j'ai 75 ans et ca fait au moins 40ans que je fais des depressions,je pense que je ne peux gherir de ce mal,actuellement ca vas assez bien et je vois ma psy a l'occasion.Mais maintenant j'ai lacher prise car avant je ne voulais pas accepter d'etre depressif,maintenant j'acceptes que je suis malade et le fait d'accepter quelques choses nous aident mieux a nous connaître.Je ne suis pas bipolaire,je suis unipolaire. 

revenir en haut

anonyme1224

Inscrit le :
20 janv. 2017

Posté le: 3 février 2017 09:54:12 EST  
anonyme1224 a écrit
bonjour,j'ai 75 ans et ca fait au moins 40ans que je fais des depressions,je pense que je ne peux gherir de ce mal,actuellement ca vas assez bien et je vois ma psy a l'occasion.Mais maintenant j'ai lacher prise car avant je ne voulais pas accepter d'etre depressif,maintenant j'acceptes que je suis malade et le fait d'accepter quelques choses nous aident mieux a nous connaître.Je ne suis pas bipolaire,je suis unipolaire. 
 

revenir en haut

delphine48

Inscrit le :
26 juin 2017

Posté le: 26 juin 2017 04:46:54 EDT  
bonjour,
j'ai souffert aussi d'une profonde depression, j'etais mal a l'aise, sans envie de rien, j'etais tellement triste, je n'avais pas d'appetit ainsi que je mangeais a force quelque chose, c'est pour cela que j'avais maigri trop. Voila pourquoi, j'ai decide suivre un cours de tratement avec celexa (citalopram), c'est un antidepresseur qui m'a aide retrouver le gout de la vie, je suis plus optimiste et positive. Celexa augmente la serotonine dans le cerveau qui ameliore le bon humeur. J'ai achete celexa sur le site http://reductil-shop.com/ c'est une pharmacie en ligne fiable, securise et discrete.   

revenir en haut

casy

Inscrit le :
28 juin 2017

Posté le: 28 juin 2017 07:43:39 EDT  
Moi, j'ai pris du diazepam qui appartient à la classe de médicaments appelés benzodiazépines, utilisé pour le traitement des troubles anxieux et également pour le traitement de l'agitation, insomnie, tremblements, délire. je l'ai pris contre le stress et ça m'a bcp aidée. J'étais tellement stressée qu'il me fallait 2 heures pour pouvoir réussir à s'endormir, et le lendemain, j' étais très fatigué. Au travail, j' avais tout le temps peur de mal faire, d'oublier des choses, d'avoir des réflexions négatives de mon patron. Ce médicament est une bonne méthode qui équilibre les émotions et donc réduit le stress.
  

revenir en haut

anonyme1224

Inscrit le :
20 janv. 2017

Posté le: 28 juin 2017 08:52:11 EDT  
moi ce qui m,as gueri ou attenuer de cette maladie disons,c'est tout simplement l'étude de la Bible,étudier la Bible est tres captivant,inspirant et enrichissant. 

revenir en haut

anonyme1224

Inscrit le :
20 janv. 2017

Posté le: 27 juillet 2017 18:06:40 EDT  
je répete,moi c'est l'étude de la Bible qui me guérit,aussi simple que ca. 

revenir en haut

Hanane74

Inscrit le :
08 août 2017

Posté le: 10 août 2017 07:32:30 EDT  
Dangereusite des medicaments
Bonjour,je suis perdue moi aussi car je sais pas si c'est une depression ou je suis bizard et mal aimee je dois dire que je suis malheureuse .
J'ai etais au cmp centre medicaux social mais je suis pas a l'aise avc ces psy je compte en reprendre rdv avc un autre mais ca coute un peu cher.
Je voulais savoir si les medicaments,les antidepresseurs so t dangereux ont devient dependants? J'en ai deja pris etant plus jeune ca ma plus detruit le cerveau qu'autre chose j'ai plus de memoire... aussi je sui qlq1 de tres nerveux colerique. Quelle solution a votre avis. Merci 

revenir en haut

hunttienne78

Inscrit le :
25 août 2017

Posté le: 15 décembre 2017 06:31:44 EST  
xenical
blackrose a écrit
Salut!
Je suis Hèlene, 37 ans.

Depuis que je m'en souvienne, je me sens mal dans ma peau, je me trouve moche et sans intérêt. Mais ces derniers mois sont les pires que j'ai pu vivre. Plusieurs raisons, dont le suicide d'un ami, m'ont fait replonger dans une déprime que je n'arrive pas à contrôler. Je faisais encore des crises de panique et d'angoisse.

Alors, je suis allée chez le médecin qui m'a prescrit d'Alprazolam Xanax 0.5 mg, d'après mois c'est un très bon et efficace anxiolytique et atidépesseur en même temps.

Je prenais une demi-pilule trois fois par jour, et je dois vous témoigner que j'ai commencé à me sentir mieux. Maintenant je suis si calme et relaxée. Je dors bien et je pense toujours à belles choses. Je trouve le monde si belle.

J'avais acheté du Xanax sur une pharmacie en ligne qui m'a paru d'après moi fiable, voilà le lien www.viagra-cialis-pharmacy.com
Maintenant c'est la troisième fois que je commande mon Xanax chez eux.
Merci !
Wink  




merci bien pour le message.. moi aussi je me trouve dans la même situation.. et je prends du Xanax régulièrement. Le bizarre est le fait qu'aujourd'hui on peut l'acheter en ligne sans problème.. merci bien pour le lien. Je peux pas chaque fois demander mon psy l'ordonnance..
 

revenir en haut

carolin

Inscrit le :
24 mai 2017

Posté le: 21 décembre 2017 10:00:42 EST  
personnellement je pense que guérir une dépression c'est comme effacer une cicatrice, c pas facile, mais ça se travaille en tt cas, aussi il faut changer de routine, changer d'habitudes, parfois d'entourage, il faut l'avis d'un spécialiste bien évidement. 

revenir en haut

aidermoisvp

Inscrit le :
14 mai 2019

Posté le: 13 mai 2019 19:59:04 EDT  
J'ai aucune idée si je suis a bonne place je suis au bout du rouleau je pensse bien que sévère ces pas le bon mot moi sa commencer au secondaire et jai 28 ans aujour ?hui donc environ 12 ans sa ma pris un bout de temps avant de chercher de laide jai une médication et jai vu une psycologue un bout de temps jai fait le ménage dans mes fréquentation mais la jsuis seul j'ai de la misere a faire qqchose de ma vie je capote pasmal la je suis sur le point de virer fou jai mal entre les 2 oreilles je bouge ( ex.courir) jai perdu pomal de poigt mais la solitude me tue je me sens juger par la terre entiere je pensse que je suis sur un site de maman mais fk that y me reste pas énormément d'option ... jai des tres bon parent mais jai peur de leurs dire que leurs fils es rendu borderline je veu pas les stresser avec sa comme jle suis si ya une ptite maman qui a une réserve de conseils en trop welcome!!!  

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

La grossesse et l'alcool en questions

6136 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!