Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

quand c'est le conjoint qui n'accepte pas ton enfant

Auteur Message

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 27 juillet 2009 21:54:10 EDT  
Bonjour, en lisant d'autre post, je me suis rendu compte qu'il y avait de ''vilaines belles-mères'' qui étaient au prise avec de ''vilains'' enfants appartenant à leur conjoint. Pour ma part, c'est moi qui a un autre enfant d'une union précédente et mon conjoint ne l'accepte pas comme elle le mériterait. C'est une petite fille de 9 ans affectueuse, intelligente, douce et serviable, il n'y a aucune raison pour que quiconque la rejette. Tout le monde l'aime, même ses amis la trouve ''hot'', drôle et bien élevé. Elle adore mon chum, elle est fier de lui et s'intéresse à lui mais en retour, lui il l'ignore parfois, lui fait des calins seulement si c'est elle qui va vers lui ect ect. Moi je me sent comme si je faisait partie de 2 familles. Moi,Clara (ma fille) et Abygaelle(notre fille) et Moi,mon chum et Abygaelle. Je peux pas comprendre qu'une personne puisse aimé quelqu'un mais ne pas aimé son enfant. J'en demande peut être un peu trop. Est ce qu'il y en a parmi vous qui sont dans une situation similaire? Venez en parler.

Tulipe 

revenir en haut

Fairy76

Inscrit le :
02 juil. 2009

Posté le: 28 juillet 2009 10:56:33 EDT  
Tulipe Je me suis mêlée dans une conversation ou justement, il y avait des "méchantes belles-mères" Wink ...mais qui sont pas méchantes du tout; je crois qu'elles trouves juste ça ruff par bout et c'est normal.

Mais moi, je suis dans TA situation et JE TE COMPRENDS! D'ailleur, depuis quelques temps, c'est particulièrement heavy et je capote un peu (pas mal).Mon chum est pareil comme le tien; il ADORE sa fille, mais n'a pratiquement aucunes affinités avec mon garçon; et je te garanti que, pour un ados, il est vraiment un garçon gentil et tranquille.
J'ai été oubligé, pour notre qualité de vie à tous, de demandé au père de mon fils s'il voulais qu'on ai une garde partagée et ça me fait réellement de la peine...mais là, je n'avais pa trop le choix, car l'atmosphère est tellement lourde chez moi que c'est pas facile à vivre. On commence la garde partagée à la rentrée et mon chum est impatient, imagine......Je ne comprends pas trop moi non plus comment on peut aimer sa conjointe, et ne pas aimer son enfants...je crois simplement que, comme nos enfants leur ont été imposé, c'est + difficile... et comme mon chum me le répette souvent; c'est pas pareil, ce n'est pas SON gars.. Et il aurait aimé avoir une famille "normale".Bref, je compathie avec toi, et s'il y a quelque chose, récris-moi; ça me fera du bien aussi! 

revenir en haut

Nate

Inscrit le :
17 août 2005

Posté le: 28 juillet 2009 14:13:04 EDT  
Je vous comprends, en partie du moins .

De mon côté, mes deux aînés sont d'une première union et bébé est de mon union actuelle avec mon conjoint.

Avant que nous ayons un enfant ensemble, la relation qu'il avait avec mes aînés était... différente . Je ne saurais comment la qualifier mais c'était différent.

Du moment qu'est né notre bébé, la relation avec eux a changé.

Pendant un certain temps j'ai vécu difficilement le fait que mon conjoint n'ait pas la même spontanéité, le même élan d'amour pour mes grands qu'avec bébé, qui est le sien. Embarassed

Il les aime, mais visiblement pas autant que le sien. À mes yeux c'était inconçevable et difficile à accepter. Pourtant, il les a toujours acceptés et jamais rejettés.

Alors j'ai bien dû finir par comprendre que le lien affectif n'est pas et ne sera jamais le même avec mes aînés qu'avec notre bébé.

J'ai longtemps trouvé ça difficile à supporter parce qu'à mes yeux, mes enfants méritent tous le même degré d'amour.

Mais après un certain temps, et beaucoup de réflexion, j'ai fini par comprendre que ce ne sera tout simplement jamais pareil.

C'EST SAIN ET NORMAL.

Mon conjoint n'est pas le père de mes aînés, il ne les a pas vu naître, ne les a pas bercés quand ils étaient bébés alors qu'il vit tout ça avec notre bébé, son premier bébé. Il découvre les joies de la paternité dans tout son sens.

Mes aînés ont l'amour de mon conjoint, un amour fraternel et non paternel . De toute façon, ils ont un père alors ils reçoivent l'amour paternel dont ils ont besoin EN PLUS de reçevoir l'amour fraternel de mon conjoint.

Et je crois que c'est bien ainsi. Wink

Peut-être que ce que vous vivez est différent. Je ne connais pas votre vécu. J'espère simplement que vos conjoints aiment à leur manière l'enfant que vous n'avez pas eu avec lui et qu'il ne soit pas réellement rejetté. Mais selon moi c'est normal que le degré d'affection et d'amour ne soit pas le même ou encore, qu'il ne soit pas aussi intense que vous souhaiteriez pour votre enfant.
  

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 28 juillet 2009 14:21:48 EDT  
tulipe29 : Moi je suis une vilaine belle-maman. Je m'assume. Je te comprend aussi par contre. Mon chum se sent parfois comme toi. Mais as-tu déjà essayé de te mettre à sa place? Ce n'est pas évident tous les jours. Et puis malgré qu'on veuille se faire des ''à croire'', je ne pourrai JAMAIS aimer ou apprécier le fils de mon conjoint autant que mes propres enfants. Je prends soin de lui, je ne lui veut aucun mal, je veux qu'il réussisse dans la vie, mais mes sentiments pour lui ne pourront jamais égaler ceux de mes enfants. Tu comprends? Lui il ''venait avec mon chum'' si je peux m'exprimer de cette façon. Je ne l'ai pas désiré, espéré et attendu comme les miens. En tout cas, j'espère que je ne te blesse pas, ce n'est pas mon intention. Mais je pense que parfois les gens n'arrivent pas à se mettre à la place de l'autre. Dis-toi que si je me sépare un jour et que mon nouveau conjoint n'aime pas mes enfants, j'en souffrirai tout autant mais par contre, je comprendrai sa situation...  

revenir en haut

Nate

Inscrit le :
17 août 2005

Posté le: 28 juillet 2009 14:34:12 EDT  
Tu vois Cadence , ton témoingnage vient confirmer ce que je disais et ce que je vois de mon conjoint.

Et je t'assure que je comprends. Même si j'aimerais, dans un monde idéal, que son élan d'amour pour mes aînés soit aussi intense qu'envers notre bébé je sais qu'il n'en sera jamais ainsi. Je comprends et accepte cela.

Évidemment, j'aurais certainement plus de mal à l'accepter s'il les rejettait mais ce n'est heureusement pas le cas. Wink  

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 28 juillet 2009 14:48:41 EDT  
Nate : Mon conjoint aimerait aussi que j'accepte son fils comme le nôtre. Surtout qu'il habite chez nous à temps plein. Il y a des choses qu'il ne comprend pas, bien souvent. Par exemple j'ai fais un shooting de photos de grossesse. J'aurai aimé en prendre avec mon fils de un an. Mon conjoint de voulait pas, parce que si je prenais une photo avec un enfant, c'était avec TOUS les enfants. Cependant, son fils n'est pas le mien et on s'entend que c'est plus mignon une photo de bédaine avec un bébé d'un an qu'avec un ado de 14 ans... Mais quand notre fille sera née, on ira faire une photo de famille et là, oui, je veux qu'il soit dans la photo, il me semble que c'est normal. Pour moi ce n'est pas le même contexte mais bon... Il a sa façon de voir les choses.  

revenir en haut

Nate

Inscrit le :
17 août 2005

Posté le: 28 juillet 2009 15:06:54 EDT  
Aaarg... c'est certain que ça nous tiraille tout de même un peu. Embarassed

Mais plus le temps passe, plus j'accepte qu'il en soit ainsi chez nous. Ça m'a tout de même pris plusieurs mois avant d'en arriver à accepter cette situation. Et même si je l'accepte mieux et que ça ne me tiraille plus autant, il m'arrive encore d'avoir un petit pincement au coeur quand je m'aperçois qu'il ne ressent pas le même engouement pour mes aînés que pour notre bébé.

Tu vois dernièrement avec mon plus vieux qui joue au football, il a su qu'il était accepté dans l'équipe de son école secondaire (il sera en secondaire 1) et il a terminé un camp (en juin) au cours duquel il a reçu une médaille pour avoir été le joueur s'étant le plus amélioré (dans sa catégorie d'âge) au cours du camp. J'étais super emballée par tout ça mais mon conjoint n'a pas eu le même enthousiasme. Rolling Eyes Il était content mais à sa manière, très intériorisée . Moi j'aurais souhaité qu'il soit aussi emballé que moi. Et je sais que s'il s'agissait de notre bébé il serait hyper emballé. Mais encore une fois j'ai dû comprendre que ce qu'il ressent n'est pas aussi intense pour mes grands, POINT.

J'ai aussi dû faire comprendre cette situation à mes deux grands afin qu'ils ne se sentent pas rejetés par cette différence d'affection. Je crois que c'est primordial lorsqu'ils sont en âge de comprendre de leur expliquer les raisons de cette différence.

Je trouve que tu fais tout de même un bon compromis. Wink  

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 28 juillet 2009 20:17:43 EDT  
Bonsoir à toutes, je suis super contente de voir que je ne suis pas la seule dans cette situation.


Ici c'est pas le désastre total, mon chum fait de gros effort pour se rapprocher de ma fille. Il le sais à quelle point ca me fait mal lorsqu'il l'ignore ou qu'il la traite pas selon mes ''standards''. Il est présentement parti pour 2 semaines et demi à Québec pour le travail et avant son départ, je lui ai dit que j'aimerais sentir qu'on est une famille uni. Selon lui, on en est une, mais moi, je ressent toujours les 2 clans.

Nate
Moi aussi j'ai accepté bien des choses. Premièrement, ma fille à un père qui s'occupe d'elle à chaque semaine. Il la prend 1 fin de semaine sur 2 et viens la chercher au moins 2 fois par semaine pour souper. Je ne cherche pas un père pour ma fille mais bien un ami, un modèle... Pas un homme quelconque qui marche dans la même maison qu'elle. J'ai peur de ce que sa soeur pourrait en penser plus tard. J'ai peur qu'elle se demande pourquoi son père n'aime pas sa soeur autant qu'elle. C'est sur qu'On verra ca plus tard mais ce sont des inquiétudes qui son réelles.

contrairement à toi fairy76 mon conjoint n'oserait jamais me demander d'envoyer ma grande plus souvent chez son père et je trouve cela très désolant de la part de ton conjoint mais bon... On fait avec notre situation. Mon chum a vécu la séparation de ses parents étant jeune et son père payait pas la pension. Mon ex paye sa pension de temps en temps et il déteste ca... Il peut pas blairer les hommes comme lui... Comme son père. Parfois j'ai l'impression qu'il en veut à ma grande à cause de son père mais au fond c'est à moi qu'il devrait en vouloir, c'est moi qui ai décider d'avoir un enfant avec ce... RATÉ. Ma fille n'a rien à voir la dedans.

Cadence Ca fait longtemps que je te lis à propos de ta situation familiale et je te comprend... Ton beau fils ne fou rien de sa peau, il vedge chez toi et ca t'exaspère. Je sais aussi que tu as tout tentée pour l'aimé et le ''sauver''mais rien n'y a fait. J'ai jaser indirectement avec toi sur les ''mamans de septembre 2008'', je sais que tu es une bonne personne et je te comprend, mais si le fils de ton chum était autrement, pourrais tu l'aimer? ou si la situation est vouée à l'échec juste parce que c'est pas ton fils de sang? Ma fille est une petite fille adorable, elle me dit souvent qu'elle aimerait que mon chum soi son père. Je trouve juste que parfois elle n'est pas traité de la façon dont elle le mérite. Elle est si facile d'approche, mais lui à choisi de ne pas s'impliquer et je trouve ca triste.

J'en ai beaucoup sur le coeur depuis longtemps, je suis contente de pouvoir en parler avec vous. Je ne peux pas tout dire ce soir car j'en aurais pour des dizaines de page mais j'espère qu'on pourras continuer à se jaser.
bye bye,
Tulipe 

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 28 juillet 2009 21:37:30 EDT  
tulipe29 : Je ne dis pas que je ne l'aime pas... L'amour a pour moi plusieurs visages... Je dirais plutôt qu'il me laisse un peu indifférente parfois. Pas tout le temps. Des fois, je trouve sa situation triste, je suis humaine aussi... Ce n'est pas un mauvais garçon, il a de très belles qualités. C'est très difficile à exprimer ce qu'on ressent en tant que beau-parent... Je comprend aussi la situation du ''vrai parent''. Mon conjoint aussi veut qu'on soit une vraie grande et belle famille. Personnellement, j'inclus son fils dans ''notre'' famille, mais ''ma'' famille ne compte que 2 enfants, pas trois. C'est triste, mais c'est la réalité malheureusement. J'espère que tu arriveras à une entente avec ton conjoint. 

revenir en haut

Fairy76

Inscrit le :
02 juil. 2009

Posté le: 28 juillet 2009 21:43:43 EDT  
Cadence Tiens tiens...voilà la vilaine belle-mère Twisted Evil Wink
Tu sais que je te taquine; j'aime bien avoir ta perception, car ça me fais comprendre mieux aussi celle de mon chum qui est dans ta situation; tu es une bonne personne, tout comme mon chum, même si s'est pas facile des fois....

Tulipe Je trouve vraiment pas ça facile, et j'aimerais en jaser moi-aussi...mais je peux comme pas trop ses temps-ci me "défouller" et écrire comme je le voudrais...
 

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 28 juillet 2009 22:01:53 EDT  
Cadence tes propos me sont précieux car comme mon conjoint tu es un personne intelligente et sensé. Continue de me donner tes impressions. Je cherche souvent à savoir POURQUOI???? Je comprend que c'est un lien, mais quand je pense à mon ex (un gars que j'ai aimé entre le père de ma fille et mon chum actuel) il aimait ma grande comme si c'était la sienne. Pourquoi lui, l'aimait d'un amour inconditionnel et pas mon chum actuel??? De toute façon... Je ne demande pas la lune, juste une bonne entente entre tous et j'aimerais qu'on soi deux adultes qui chapeaute et élèvent des enfants également comme ils le mérites. J'ai interdit à mon chum d'appeler ma fille la demi soeur Elle se l'est fait dire à l'école et je lui ai expliqué pourquoi mais ici à la maison c'est une titre qui ne doit pas être utilisé.

Fairy76 pourquoi ne peux tu pas en parler ouvertement ces temps ci? 

revenir en haut

Fairy76

Inscrit le :
02 juil. 2009

Posté le: 28 juillet 2009 23:57:03 EDT  
Tulipe C'est les vacances de mon chum et l'ordi est en plein salon; pas envie qu'il me vois en train de me défouller,même si je dis rien de méchant..... Surprised Je reviendrai quand j'en aurai la chance en parler; car honêtement, je trouve ça dure depuis un bout...et même si je lui ai parlé récemment, ya rien qui a vraiment changéet je suis à bout. Sad  

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 29 juillet 2009 10:27:55 EDT  
fairy76 Pauvre toi, je sais à quelle point c'est pas facile. Courage et viens en parler quand tu auras la chance. D'ici là reste forte et tiens ton bout.
Tulipe 

revenir en haut

Ladydi_007

Inscrit le :
17 juin 2009

Posté le: 29 juillet 2009 12:54:14 EDT  

OMG! voilà le type d'histoire que je connais malheureusement tres bien...
D'abord tout les membres de ma famille sont divorcés donc les enfants ont a tous eu des beaux-peres-meres-grands-parents... et grâce à ma mere j'ai cumulé moi-même plusieurs types de beau-peres (heureusement personne de tordu mais je n'avais pas toujours ma place!).

Et j'ai été belle-maman moi-aussi, le pere de ma fille avait une petite de 4 ans lorsque nous nous sommes connu. Et bien que j'avais les meilleures intentions du monde au départ envers cet enfant mes illusions sont vite tombées et je n'ai jamais pu aimé sa fille. Il y a plusieurs circonstances autour de cette situation, mais malgré tout j'en suis venu a détesté sa présence... j'étais une belle-mere indigne en ce sens. Et je crois que cela a été pire apres la naissance de ma fille... jamais sa demi-soeur n'a fait parti de ma famille... Elle était là avec un bagage que je ne pouvais pas porter, c'était plus facile de tenté de l'ignorer... Désolé je suis pourtant une bonne personne, je fait du bénévolat aupres des enfants, j'adore cela et les enfants me le rendent tres bien mais rien à faire il y avait une barriere infranchissable entre moi et cette enfant.

J'ai compris avec le temps ce qui s'est opéré pour que j'en vienne à ne pas pouvoir l'aimer (ce serait long à expliquer) mais à la base je sais que je ne suis pas faites pour aimer, élever et vivre avec (comme le mienne) l'enfant d'un autre. D'ailleurs apres ma séparation je me suis promis que le prochain homme qui allait entrer dans ma vie n'aurait absolument pas d'enfant.

Et de l'autre côté je n'aurais pas été capable de vivre avec un homme qui n'aurait pas accepté entierement ma fille, sans en prendre l'entiere responsabilité mais je voulais la famille heureuse que je n'ai pas eu avec mon ex. C'était beaucoup demandé d'apres ce que tout mon entourage (et apparemment les statistiques) me disais, mais j'ai gagné mon pari car ma fille a toujours le meilleur possible donc elle méritais le meilleur beau-papa et pour terminé sur une bonne note je peut également vous dire qu'il y a vraiment des hommes capable d'accepter un enfant entierement comme le leur car mon chéri (qui n'a pas encore d'enfant bien sur mais on y travaille fort!) s'occupe de ma fille et se soucie d'elle mieux que son propre pere, nous avons eu une chance inouie qu'il soit entré dans nos vies et nous dans la sienne (ca c'est lui qui le dit!)

Bref je comprend la situation dans les deux sens... pas facile la famille recomposée!!





 

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 29 juillet 2009 15:46:30 EDT  
Ladydi_007 : Je pense que tu viens de résoudre mon problème... Je n'ai jamais vraiment aimé les enfants des autres. Je les trouve mignons, je trouve triste quand il leur arrive des malheurs, mais ça en reste là. Le fils de mon chum est malheureusement l'enfant d'un et d'une autre.

tulipe29 : Tu vois, moi je ne dis JAMAIS demi-frère devant mon chum et devant son fils. Mais dans ma tête, c'est très clair qu'il est le DEMI frère de mon fils. Il n'a aucun bagage génétique qui vienne de moi. D'ailleurs, j'ai 2 demies soeurs moi-même et bien que je les aime du plus profond de mon coeur, elles ne sont pas comme ma ''vraie soeur'' et je dis mes soeurs mais je SAIS qu'elles sont mes DEMIES soeurs. Elles n'ont pas été élevées de la même façon que ma soeur et moi.

Fairy76 : Ici l'ordi est au sous-sol. Et pourtant, mon chum m'a déjà ''espionné'' et a tout lu ce que j'ai pu dire dans les différents posts sur les belles-mamans! Je vous dit pas sa réaction... Mais bon, je pense que ça lui a permis de s'ouvrir les yeux... 

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 29 juillet 2009 21:50:03 EDT  
Moi j'ai un père et une mère qui vivent encore ensemble, j'ai 2 s?urs ''entière'' j'ai jamais eu de chum qui avait un enfant, alors je peux pas me mettre dans la peau du ''beau- parent''. Je crois tout de même que mes filles vont s'aimer comme des s?urs car elle sont élevés ensemble. Ma plus vieille à beau voir son père souvent mais c'est moi qui l'élève et la petite va être élevé de la même façon.  

revenir en haut

Clo26

Inscrit le :
30 juin 2008

Posté le: 29 juillet 2009 23:19:10 EDT  
[quote="tulipe29 J'ai interdit à mon chum d'appeler ma fille la demi soeur Elle se l'est fait dire à l'école et je lui ai expliqué pourquoi mais ici à la maison c'est une titre qui ne doit pas être utilisé.
 


Salut, bien que je sois (étais plutôt) une vilaine belle-mère (la pire des pires en fait), je vous ai lu et cette phrase est vraiment venue me chercher... Lorsque mon fils est né, mon chum et sa famille ont voulu "m'imposer" l'appellation "frère et soeur" pour les enfants que mon chum avait eu avec sa première femme. Au départ, je me suis écrasée, ne voulant pas faire de chicane. Je me suis tellement rendue malheureuse, j'en étais malade, physiquement. Jusqu'à ce que je m'aperçoive, avec l'aide de ma psy, que c'était tout à fait malsain comme situation, et ce pas seulement pour moi mais pour nous tous.
Premièrement, le fait de dire que le fils et la fille de mon chum sont le frère et la soeur de mon fils, ça revient à nier mon existence. C'était comme dire que mon fils n'avait pas de mère... ce qui faisait tout à fait l'affaire des enfants à mon chum, puisque c'est exactement ce qu'ils voudraient: que je disparaisse en leur laissant mon fils. De toute façon, ils sont convaincus qu'ils s'en occuperaient mieux que moi. Deuxièment, toujours selon ma psy, ce n'est pas très sain pour eux, car le fait de les appeler "frère et soeur" alors qu'ils savent très bien qu'ils ne le sont pas, ça les place dans une situation où ils ne savent pas quel rôle ils doivent jouer. Donc ils s'en cherche un et pourquoi pas prendre le mien, puisque de toute façon je n'existe pas? Finalement, c'était vraiment dur pour mon fils car il ne comprenait pas pourquoi ces deux personnes vivaient chez nous la moitié du temps et pas l'autre... il ne comprenait pas non plus quel était leur rôle par rapport à lui. C'était très évident dans son comportement, dès que les grands partaient il redevenait facile, enjoué et agréable à vivre. Il l'est d'ailleurs depuis que nous avons déménagé et depuis qu'il a deux soeurs, auxquelles il est très attaché...
Je ne veux surtout pas que vous pensiez que cette situation s'applique à tous, au contraire, c'est la mienne mais je n'ai pas pu m'empêcher de la partager avec vous.
Merci et bonne soirée 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 juil. 2008

Localisation :
Laval

Posté le: 30 juillet 2009 02:19:38 EDT  
Personnellement, je vis les 2 situations. Lorsque j'ai rencontré mon chum, j'avais mon grand de 3 ans et demi et lui sa fille de 7 mois. Je dois dire que mon chum est assez exceptionnel avec mon fils ( qui a 13 ans aujourd'hui). J'en ai la garde exclusive, il ne voit plus son père. C'est donc mon chum qui l'élève. Sa fille, nous l'avons une fin de semaine sur 2.

Alors voilà. Je ne peux pas dire que j'aime sa fille comme mes propres enfants. Elle est gentille, serviable, attentionnée, mais ce n'est pas ma fille. Je ne l'ai pas portée, voulue. Je n'ai pas la même relation avec elle qu'avec mes enfants. Mais ce n'est pas du rejet! Et elle n'est pas malheureuse de ça car elle a elle aussi l'amour de ses 2 parents, comme ses demi-frères et soeur! Sa propre mère est bien plus importante à ses yeux que moi, mais je sais qu'elle m'aime bien quand même. Je crois que les sentiment de ton conjoint sont normaux. Il aime ta fille, s'en occupe de son mieux mais il est normal qu'il établisse une relation plus privilégiée avec ta 2e fille, qu'il a attendue et vu naitre. Ce n'est pas du rejet à mon avis . Ta grande a son papa à elle, donc l'amour de 2 parents, tout comme ta petite... Ce que je peux te suggérer, c'est de favoriser les moments agréables en famille. Des sorties, des soirées jeux de société, des pique-nique etc..., afin de favoriser le développement d'une belle relation entre ton chum et ta grande. Peut-être qu'avec le temps, le fossé entre l'amour porté à ta grande et celui pour ta petite diminuera. Mais il ne disparaitra jamais vraiment complètement. Et je crois que tu dois dépenser ton énergie à autre chose qu'à forcer ton conjoint à aimer davantage ta fille. L'amour ne se commande pas, il se développe au fil du temps. Et cela risque de briser le lien qui vous uni à la longue...

Ceci dit, je comprends tout à fait ce que tu ressens. Nous voulons tellement ce qu'il y a de mieux pour nos enfants et nous les aimons tellement, que nous voudrions que tous les aiment autant... Je sais que c'est un deuil à faire, celui d'une belle grande famille unie avec 2 parents. Mais ce n'est pas le cas, alors tu dois accepter votre réalité, qui est unique, et travailler à faire évoluer celle-ci. Ce n'est pas toujours facile, mais ça vaut le coup!

Bonne chance! 

revenir en haut

Mamamialala

Inscrit le :
24 mars 2009

Posté le: 30 juillet 2009 05:33:17 EDT  
Je suis chanceuse... Mon chum et ma fille s'adorent. Il dit souvent "ma fille" quand il en parle et elle l'appelle "beau-papa" Wink S'ils se ressemblaient physiquement, on pourrait croire qu'elle est de lui, ils se ressemblent beaucoup. Je lui ai laissé beaucoup de place dans son éducation parce que je lui faisais confiance et qu'il m'a souvent démontré que ses méthodes fonctionnaient bien avec elle. Heureusement, le vrai papa n'est pas jaloux (je crois que je l'aurais été à sa place Embarassed).

Je sais bien qu'il y aura surement un petit plus avec son propre fils, mais sa relation avec ma fille est bien établie, ça va seulement être différent. On n'a interdit aux gens de dire "demi-soeur" ou "demi-frère". Elle connait la différence et sait qu'ils n'auront pas le même père, mais dans la vie quotidienne c'est son petit frère qu'elle attend, c'est important pour nous.

Je suppose que ça clique ou non avec les enfants des autres, que ça dépend des caractères de chacun et des valeurs. Nous avons la chance d'avoir les mêmes en plus des personnalités compatibles.   

revenir en haut

tulipe29

Inscrit le :
17 janv. 2008

Posté le: 30 juillet 2009 07:59:28 EDT  
Gwen17 Ton message m'a fait vraiment du bien et je suis convaincue que c'est la bonne attitude à adopter. C'est sur cela que je vais miser à l'avenir. Ça me fait penser à ma mère qui s'est acharné à vouloir qu'on s'entendent bien ma grande soeur et moi et qu'au contraire, ca n'a fait qu'empirer les choses. On peut pas obliger personne à s'aimer d'un grand amour, même entre ''vrai soeur''. Après tant d'années, mes parents en sont venu au fait que si nous étions capable de se côtoyer au party de famille, cela serait ok.

Mon conjoint est une personne vraiment bien et je sais que jamais il ferait exprès pour me faire du mal. Je sais aussi que lorsque je suis absente, il s'occupe très bien de ma grande, encore mieux que lorsque je suis présente. Je vais demeurer positive et lâcher prise... Ce seront mes meilleurs atouts.

je dois y aller, mon bébé me réclame

Smile
Bonne journée sous le soleil
Tulipe 

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 30 juillet 2009 08:50:17 EDT  
Clo26 : Ça fait longtemps que j'avais pas eu de tes nouvelles! Tes filles sont vraiment croquables!!! Very Happy

Et je voudrais ajouter que parfois, quand je téléphone pour prendre un rendez-vous pour mon beau-fils, chez le dentiste par exemple, je dis ''mon fils''. Pas que je le considère de la sorte, mais c'est beaucoup moins compliqué que de dire, le fils de mon chum, ou mon beau-fils. Parce que parfois même, il y a des endroits que si je mentionne ''beau-fils'', on me dit de faire appeler mon chum! Surprised Quand on est déménagé, j'ai fait le changement d'adresse à l'assurance maladie pour lui et vous savez quoi?!! Ils ont envoyé une lettre à mon chum (à notre nouvelle adresse...) pour lui demander de confirmer que son fils avait bien changé d'adresse! Mad  

revenir en haut

Se connecter pour répondre