Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Non-désir d'enfants

Auteur Message

Constellation

Inscrit le :
06 avr. 2010

Posté le: 28 juin 2011 15:23:52 EDT  
Bonjour les filles,
J'ai 28 ans. Après une relation houleuse avec un conjoint avec deux enfants, j'ai décidé (enfin presque certaine), que je ne voudrais jamais d'enfants (je sais que c'est un forum de mamans, mais j'espère que vous n'allez pas me rejeter...). Est-ce que vous connaissez des filles dans ma situation, qui n'en n'ont jamais eu? Qui ont regretté de ne pas en avoir eu? Qui ont regretté d'en avoir eu? Moi j'ai peur de le regretter quand il sera trop tard, mais d'un autre côté, je me dis que je ne peux pas en avoir juste parce que c'est un passage obligé...
Merci pour vos témoignages. 

revenir en haut

*alexee*

Inscrit le :
23 mai 2010

Posté le: 28 juin 2011 15:32:42 EDT  
Personnellement, je crois qu'il est jamais trop tard.

La tante de mon tchum (qu'on voit régulièrement) en voulait des enfants quand elle avait environ 20 ans mais elle voulait attendre d'avoir fini son trip d'alcool, sexe, drogue ... finalement a 30 ans elle n'était plus sûr si elle voulait ou non. Donc, elle a attendue. Elle a rencontrer un homme et lui avait une fille donc elle -avait- un enfant a temps partiel et s'est rendue compte que non c'était pas elle. Elle elle aime partir souper au restaurant a dernière minute et manger lentement au restaurant prendre 2 heures, etc donc elle s'est rendue compte que ce n'était pas elle vue que c'était trop de sacrifice et de responsabilité a ses yeux.

Elle est rendue a 47 ans et ne regrette pas mais jusqu'à ses 45 ans environ elle a souvent été en questionnement mais un jour sa partie.

Je l'ai -beaucoup- questionner parce que pour moi jamais avoir eu d'enfant sa n'aurait pas été une vie (je parle pas de ceux qui peuvent pas la) mais de choisir que non je veux pas d'enfant c'était pas moi! Donc, je me demandais comment quelqu'un a pu venir a faire le choix que non c'était pas pour elle!

Donc, voila je crois que si un jour tu veux vraiment n'avoir un tu le sauras. C'est quelque chose de tellement fort le sentiment de -devoir- être mère.

Bonne chance ! Smile 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
23 févr. 2010

Posté le: 28 juin 2011 16:06:09 EDT  
Je crois que chaque femme à le devoir de s'écouter et d'être certaine de faire un enfant parce que c'est un besoin viscéral et non parce que "tout le monde en a "et ce pour la vie de l'enfant.

Enfin !!! Je suis contente d'entendre des femmes qui s'affirme et qui dise haut et fort ne pas vouloir d'enfant et être en paix avec leur choix!
Plusieurs enfants ont eu des mères qui n'auraient jamais dû enfanter et elles ont gâchées la vie de leurs tous petits en en prenant mal soins.

Moi , que tu en veuilles ou non , je trouve que tu fais bien d'être certaine de ce que tu veux avant de faire un choix pour ne pas que l'enfant écope plus tard d'une façon ou d'une autre.

Quelqu'une de mon entourage qui est archi centré sur elle-même (elle a tous pleins de qualité mais aucune de celles essentielles pour être mère) avait décidé d'avoir un enfant "pour ne pas mourir seule"!!!
Elle a harcelé son amoureux pendant des mois jusqu'à risquer de perdre son couple car lui sait que pour le moment ils se suffises à eux -mêmes(et ne voyez pas les des propos méchants car je ne cherche pas à les discréditer à vos yeux mais seulement à vous montrer qu'il y a des gens qui ne devrait pas en avoir si les raisons ne sont pas celles d'un désir profond de prendre soin d'un enfant et de l'aimer)et elle a fini par tout d'un coup rechanger d'idée et de dire à tout le monde qu'un bébé c'est fatiguant et que là elle n'en voulait plsu.QU'un bébé ça lui tape sur les nerfs et que les mamans qui ont des petits et qui ont les yeux cernés et ne s'arrange pas tout les jours c'est parce qu'elles n'ont pas de fierté!!Qu'elle , bien elle prendrait soin d'elle en premier...

Si le bébé avait été là , comment aurait-elle réagi quand les nuits s,éternise et se remplisse de pleurs et de coliques???Pour avoir un enfant , je crois qu'il faut être certaine d'accepter de s'oublier pendant un certain temps et de se dévouer corps et âme pour lui pour le restant de sa vie et ce , avec plaisir.

Tu peux discuter avec nous quand tu veux; avec ou sans bébé tu es la bienvenue!! Wink
 

revenir en haut

sarahmay

Inscrit le :
13 juil. 2007

Posté le: 28 juin 2011 16:11:24 EDT  
Tu es encore jeune aussi - 28 ans, tu as le temps de changer d'idée Smile mais ça restera toujours TA décision - personne n'a à te juger pour ton choix!

Un ami à moi ne voulait pas d'enfant, il sortait avec une bonne amie à moi et finalement leur relation a fini parce qu'elle voulait des enfants et pas lui... plusieurs année plus tard, il a rencontrer celle qui allait devenir la mère de son enfant... Il est papa aujourd'hui et je suis certaine qu'il est un merveilleux papa... On sait pas où la vie nous mène! Laisse la aller et tu verras avec le temps! Smile

Smile 

revenir en haut

Lady_Vanessa

Inscrit le :
10 août 2010

Posté le: 28 juin 2011 16:53:49 EDT  
pale a écrit


Si le bébé avait été là , comment aurait-elle réagi quand les nuits s,éternise et se remplisse de pleurs et de coliques???Pour avoir un enfant , je crois qu'il faut être certaine d'accepter de s'oublier pendant un certain temps et de se dévouer corps et âme pour lui pour le restant de sa vie et ce , avec plaisir.

Tu peux discuter avec nous quand tu veux; avec ou sans bébé tu es la bienvenue!! Wink
 


Je ne suis pas d'accord là-dessus, depuis la naissance de bébé, je me dévoue corps et âme pour lui, je l'aime plus que tout, mais même dans les débûts ou s'était difficile, ou il buvait TOUT LE TEMPS, je trouvais un 10 minutes pour m'arranger et me retrouver. Je le faisais pour moi, aussi pour mon chum, même s'il me trouve toujours belle, je trouve que de prendre un minimum de temps par jour pour prendre soin de soi, de son apparence c'est vital. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
23 févr. 2010

Posté le: 28 juin 2011 19:20:15 EDT  
Peut-être bien que c'est vital et que dans le plus beau des mondes tout le monde pourrait le faire Lady-Vanessa mais je connais BEAUCOUP de maman dont moi qui , dans les débuts et même pendant près d'un an où le temps consacré à prendre soin de nous ne ressemble à peu près qu'a s'enfermer dans un bain moussant quelques heures mais les nuits blanches sont monnaie courante et les touts-petits demandent énormément alors le fard à joue et les talons(ce dont cette personne avait besoin pour prendre soin d'elle) ne sont que trop rare . Ce que je voulais dire c'est que les débuts sont difficile et qu'il est difficile pour n'importe quelles maman d'être à son avantage 24h sur 24 . 

revenir en haut

KeRryMe

Inscrit le :
23 nov. 2007

Posté le: 28 juin 2011 21:12:53 EDT  
Que tu désires des enfants ou non, c'est ton choix. L'important est que tu t'écoutes TOI. Si un jour tu en veux, tu le ressentiras, ça deviendra vital pour toi, ça deviendra un besoin que tu devras à tout prix combler. Par contre si tu sais que tu n'en veux pas, que tu es en paix avec ton choix eh bien c'est tant mieux. Avoir des enfants, ce n'est pas un passage obligé, mais lorsqu'on fait le choix d'en avoir, il faut les désirer vraiment parce qu'on ne se le cachera pas, les premiers temps sont difficiles, l'adaptation est difficile, les nuits sont quelque fois difficiles ... bref avec un bébé ce n'est pas toujours tout rose, il faut vraiment être prêt et vouloir vivre cet expérience.
 

revenir en haut

Elfie

Inscrit le :
28 déc. 2008

Posté le: 28 juin 2011 22:03:12 EDT  
Je connais un couple qui n'a jamais voulu d'enfants jusque dans leur quarantaine.. Ils sont maintenants, à 42 ans, les heureux parents d'un petit garçon! Par contre, ils n'auraient pas voulu l'avoir avant, car ils n'étaient pas là dans leur vie.

J'ai également une amie qui ne veut pas d'enfants et qui est très sereine avec son choix. Elle voyage beaucoup, a un train de vie très occupé et l'idée de prendre soin d'un enfant ne lui chante pas du tout. Elle se gâte avec les enfants de ses amies et est très heureuse!

Écoute ton coeur et bravo de t'affirmer ainsi! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 29 juin 2011 07:09:03 EDT  
Et si pour le moment tu te disais LÀ maintenant c'est non j'en veux pas! J'ai 28 ans et présentmeent je n'ai pas ce besoin en moi.

Les femmes ont des bébés rendus la quarantaine passée, ma cousine à eu son premier à 40 ans tapant et si une que j'aurais gager qu'elle en aurait pas, c'est bien elle.

Laisse la vie te porter là où elle le voudra. Tu as une qinzaine d'année pour changer 20 fois d'idées, faire des rencontres, faire ta vie et voir où ça va te mener.

Pourquoi choisir là, tu le dis toi-même, tu sors d'une relation houleuse et tu as 28 ans. C'est peut-être pas le bon moment pour choisir si oui ou non.

L'avenir change trop pour fixer nos décisions. Relaxe et vie le présent et quand le temps passeras tu verras ce que ton coeur te dis.

Les femmes autour de moi regrette t'elle de pas en avoir eu, non je crois pas, elles vivent de belles expériences profeesionnels, font leur choses et catines ceux des autres. Les femmes autour de moi se sont donner le temps de voir où la vie les a portés et on pris sur elle rendus là que la vie leur a donné ce qu'elle avait besoin.

Bonne chance dans ta réflexion.

 

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 29 juin 2011 08:02:38 EDT  
Il suffit d'une rencontre, la bonne, pour que toutes tes certitudes s'envolent! Smile Si je puis me permettre, tu as encore bien des années devant toi pour te décider de manière définitive.

Quand j'avais ton âge, j'étais depuis 5 ans avec mon chum (actuel faut-il le préciser!)et il ne se voyait pas père. Je l'ai laissé mijoter et un jour j'ai eu le feu vert! Je me rappelle que quelques années avant d'avoir ma fille, j'avais rêvé que j'étais enceinte et que dans mon rêve j'étais paniquée à l'idée de devenir maman et que dans le même rêve, je me poignardais le ventre bien rond! Au réveil, je capotais ben raide me disant que c'était un signe comme quoi je ne serais jamais prête à avoir un enfant. Sérieux, quand je repense à ce rêve, je capote encore.

Je suis mère d'une belle petite puce de 14 mois et je suis comblée. Elle est arrivée dans un bon moment de ma vie. J'étais prête. J'avais vécu ma vie de célibataire à fond. J'étais rendue là! Y'en a pour qui le chemin de la parentalité est un plus évident et clair, pour d'autres, il sera plus long et plus tortueux.

Mais je suis d'accord avec Pale. Certaines femmes n'auraient jamais dû avoir d'enfants (mais bon, la pression sociale des fois nous amène à aller contre notre gré). J'ai énormément de respect pour celles qui savent que leur choix sera certainement pas compris et jugé mais qui savent au plus profond d'elles-mêmes qu'elles n'en veulent pas.
 

revenir en haut

Constellation

Inscrit le :
06 avr. 2010

Posté le: 29 juin 2011 08:10:35 EDT  
Les filles, je vous remercie toutes pour vos réponses qui m'amènent à réfléchir. Je vais laisser la vie me montrer le chemin. C'est juste qu'à 28 ans, je commençais à trouver ça urgent de me décider ou non afin de faire les choix qui conviennent pour mon avenir. Mais décidément, je ne suis pas prête encore à faire CE choix.
Merci encore pour votre aide les filles. 

revenir en haut

Lady_Vanessa

Inscrit le :
10 août 2010

Posté le: 29 juin 2011 10:00:26 EDT  
pale a écrit
le fard à joue et les talons(ce dont cette personne avait besoin pour prendre soin d'elle) ne sont que trop rare . Ce que je voulais dire c'est que les débuts sont difficile et qu'il est difficile pour n'importe quelles maman d'être à son avantage 24h sur 24 . 


Si cette femme voulait garder cette partie de sa féminité même en étant mère, c'est son choix à elle. Tu es qui pour dire qu'elle n'aurait pas du avoir d'enfant sous se prétexte là! Moi je le mets mon fard à joue et mes talons, je trouve important de me sentir belle pour moi même! Je suis quand même une très bonne maman, ça me prend même pas 10 minutes de mon temps pendant que bébé joue avec ses jouets sur son tapis, va faloir que tu m'explique en quoi j'aurais pas du avoir mon fils là! Si toi t'es pas capable de le faire, ben c'est correct, mais essaie pas de blâmer les mères qui réussissent très bien à maitriser leur rôle de maman et celui de femme.

Quand il sera plus vieux, je troquerais mes beaux vêtements et mes souliers pour des bottes et un suit d'hiver quand il voudra allé jouer, mais ça ne m'empêchera pas de rester coquette!

Sinon, pour le sujet initiale, je suis vraiment d'accord avec les filles, laisse la vie te guider! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
23 févr. 2010

Posté le: 29 juin 2011 14:08:43 EDT  
Je crois t'avoir blessé dans mes propos et m'être mal exprimé alors je recommence malgré le fait que je n'aime pas le "TU ES QUI POUR..."car la personne dont je parle je la connais personnellement.

Tu as RAiSON , c'est OBLIGATOIRE ET TRES IMPORTANT prendre soin de nous et de notre féminité. Mais je suis certaine qu'avant même d'avoir tenu dans tes bras ton petit coeur tu savais que tu serais toujours là pour lui à la seconde où il aurait besoin de toi.Avec ou sans féminité Laughing

Mais la personne dont je faisais référence à affirmer haut et fort que même si son bébé avait hurler toute la nuit car il faisait 40 de fièvre et qu'il avait besoin d'un docteur rapidement , et bien cette personne a dit qu'elle ne partirait pas avant d'avoir pris son café , son bain et s'être coiffé et maquillé car "elle n'allait pas passé 3heures tout croche à l'hôpital".

je crois que de choisir d'avoir un enfant c'est accepter de faire passer ce petit être avant nous dans ses situations.Mais tu as entièrement raison dans le fait que tu dises que ce soit important de rester femme et pas juste maman.  

revenir en haut

Lady_Vanessa

Inscrit le :
10 août 2010

Posté le: 29 juin 2011 15:05:34 EDT  
Je comprends beaucoup mieux ton point de vue.

Sauf que, de dire qu'une personne n'aurait pas dû avoir d'enfant, c'est pousser loin pas mal! Je suis certaine qu'au première instant où son enfant aurait eu besoin d'assistance médicale immédiate, elle aurait compris et changé d'avis...  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
23 févr. 2010

Posté le: 29 juin 2011 15:45:05 EDT  
non j'ai dit que cette personne voulait des enfants pour les mauvaises raison(on le voit dans mon message plus haut).
Mais là n'était pas le but du post et j'ai donné mon point de vue .

Bonne journée
 

revenir en haut

saralexis

Inscrit le :
26 mai 2009

Posté le: 30 juin 2011 01:03:35 EDT  
C'est drole parce que j'ai souvent dit que si j'avais pas voulu d'enfants ma vie aurait été plus facile. Mais dans mon cas c'était un besoin vicéral, dans le creux du ventre, que d'en avoir. Mais je comprends. Je veux dire, avoir des enfants c'est merveilleux quand tu en veux, mais c'est toute une job! C'est choisir consciemment de se mettre sur le back burner, d'avoir moins d'argent pour soi et ses loisirs, moins de temps seul/en couple/en sorties entre amies, moins de liberté, le corps qui se maganne avec les grossesse, etc. Alors je te comprends et je ne te juge pas. Comme je dis, si tu es pour avoir des enfants un jour alors attends que ca te le dise dans ton CORPS et non pas dans ta tête car tu vas engendrer des petites personnes malheureuses d'être sur terre s'ils sentent que maman ne les voulait pas vraiment. Pour moi ce n'est pas égoiste ou bizarre de ne pas vouloir d'enfant, c'est un choix/désir ligitime qu'il faut accepter si tel est le cas. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
29 nov. 2010

Posté le: 2 juillet 2011 08:52:31 EDT  
Je comprends ton questionnement. Je l'ai eu à maintes reprises. J'avais des amies qui rêvaient d'être mères quand on étudiait au secondaire et qu'elles étaient adolescentes. Moi, ça m'a pris beaucoup plus de temps avant d'avoir la certitude que je voulais des enfants. J'avais une carrière devant moi et j'ai relevé plusieurs défis avant d'avoir l'appel de la maternité.

J'ai trouvé difficiles certaines réunions de travail ou de famille où certaines femmes éprouvaient un plaisir intense à faire sentir minables les femmes sans enfants. Dans le lot, j'étais fertile mais n'était pas prête. D'autres étaient infertiles et subissaient une pression discutable, en plus de sortir de là mortifiées de peine. J'ai donc été dans le clan qui a remis à leur place ces "pondeuses expertes dans l'art de se valoriser en calant les autres". Ce n'est pas une façon de procéder.

Je suis enceinte présentement. J'ai vécu ce qu'était la fausse couche et la grossesse menée à terme et je ne regrette pas mes choix. Il faut que tu t'écoutes là-dedans et que tu sois heureuse et bien avec tes choix. C'est tout ce qui compte.

Avec les mois et les années, tu pourras mieux valider si ton choix de ne pas vouloir d'enfant est vraiment la voie de ton bonheur ou le résultat d'un certain "traumatisme" ou d'une certaine expérience négative héritée de ta relation avec ton ex conjoint et ses enfants.

C'est quand même différent comme contexte, en général, quand ce sont nos propres enfants par rapport à la situation qu'on vit en entrant dans une dynamique de famille reconstituée. On vit des défis différents. Les relations entre les personnes ne se gèrent pas toujours de la même façon dans l'éducation des enfants.

Bonne réflexion! 

revenir en haut

Constellation

Inscrit le :
06 avr. 2010

Posté le: 4 juillet 2011 08:12:19 EDT  
Bonjour les filles, je voulais vous remercier toutes pour vos réponses. Vous me donnez de bonnes sources de réflexion. Ce que je retiens au fond, c'est que je dois sentir cet appel au fond de mes tripes. Je dois absolument différencier cela de la "pression sociale" qui me fait si peur... 

revenir en haut

Se connecter pour répondre