Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Mon expérience avec le Misoprostol ( ou cyotec)

Auteur Message

Aimy130

Inscrit le :
03 janv. 2011

Posté le: 24 février 2011 17:44:53 EST  
Bonjour les filles,


Pour celles à qui ça peut aider, je voudrais compter mon expérience avec le misprostol.

Voilà, j'ai sû le mois passé, lors de ma première échographie, que j'étais enceinte mais que mon embryon ne s'était pas développé. Malheureusement, ca n'a pas sorti naturellement et le médecin m'a prescrit du misoprostol pour provoquer ma fausse couche.

J'avais très peur de prendre ces comprimés. J'avais lu sur différents forums certaines choses au sujet de ce médicament qui me faisait peur et j'avais peur de perdre trop de sang et de devoir aller à l'hôpital et également d'avoir trop de douleur au ventre. J'ai dû m'imaginer le pire scénario.
Mais voilà, j'ai fini par les prendre (j'ai eu 4 comprimés le premier soir et 4 comprimés le second). Finalement, le tout s'est bien passé. Oui, ces comprimés donnent mal au ventre mais c'est le même genre de mal de ventre que nous avons durant nos règles. J'ai également perdu beaucoup moins de sang que je m'étais imaginée. J'ai réussi à dormir et je n'ai pas eu besoin d'aller à l'hôpital, le tout s'est très bien déroulé. Et c'est le cas pour la majorité des filles qui prennent ce médicament. Le pire là-dedans, je crois que c'est le psychologique... mais on s'en sort avec le temps.

Et aussi, j'ai demandé à 3 médecins différents combien de temps il fallait attendre avant de recommencer à faire un enfant et les trois m'ont répondu qu'il fallait laisser passer une menstruation. (donc le délai de 3 mois n'est plus valable).

Et pour ceux qui ont subi une fausse couche, j'ai lu que la période où une femme est la plus fertile est après une fausse couche...

bonne chance à toutes celles qui ont subi ce genre d'épreuve difficile

Aimy 

revenir en haut

lili09

Inscrit le :
08 avr. 2011

Posté le: 25 février 2011 10:15:00 EST  
MERCI Aimy pour ton témoignage...

lili09 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
03 janv. 2010

Posté le: 1 mars 2011 19:22:19 EST  
moi aussi quand j'ai fait ma fausse couche, tout s'est bien passé avec le cytotec. Mon médecin m'avait aussi dit de laisser passer une menstruation avant de recommencer les essais. 2 mois plus tard j'étais enceinte de ma cocotte!  

revenir en haut

mamanlisa

Inscrit le :
11 févr. 2008

Posté le: 27 mars 2011 21:06:11 EDT  
allo je cherche sans cesse des reponse a mes questions!!
jai fait une fause couche le 17 mars . echographie pour verifier si tout a quitter mon corps ce vendredi et il reste des debris.
prescription de misoprostol et prise intra vaginal samedi soir vers 20hre.
dimanche matin perte dun drole de caillot en allant au toilette.
aucune douleur et aucun saignement depuis
dimanche pm appel a mon doc pour quelle me rappel le plus tot possible. ai je tout fait comme il faut??
pkoi ca ne saigne pas plus qeu ca et jai pas eu de contractions. elle ma prescrit des anti douleurs plus des gravols et le tout est rester dans larmoire...
vais je etre obliger de passer par le curetage au bout du compte??

 

revenir en haut

Aimy130

Inscrit le :
03 janv. 2011

Posté le: 3 avril 2011 12:46:09 EDT  
Allo Mamanlisa,

je suis désolée pour toi que tu as fait une fausse couche.
Pour répondre à ta question, ma gynéco m'avait dit que le misoprostol était efficace dans 95% des cas. Surtout que toi, c'était des débris qu'il restait, donc y'a de très bonnes chances que ça l'air fonctionné. D'après moi, c'est aussi pour cette raison que tu n'as pas eu beaucoup de saignements ni de contractions, probablement parce qu'il te restait juste des débris.

Mais moi je n'ai pas obligé de prendre des anti-douleurs, j'imagine que ca dépend à quel stade nous sommes rendus dans notre grossesse et ce qu'il reste à évacuer....

Je ne suis pas médecin mais ma gynéco m'a dit que quand c'est petit ce qu'il reste à évacuer, y'a de très bonne chance que ca marche...

Va passer un écho pour être sûr que tout est ok...

J'espere pour toi que tout va bien aller et bonne chance dans tout ça, je sais que ce n'est pas facile...
Aimy 

revenir en haut

stephanie2128

Inscrit le :
17 oct. 2012

Posté le: 30 avril 2014 08:39:36 EDT  
Mon expérience avec le Misoprostol (cyotec)
Bonjour, je suis tombée sur ce forum après avoir moi aussi pris ces médicaments pour provoquer ma fausse couche. Le développement du bébé s'étant arrêté vers la 5-6e semaine et moi j'en était à ma 9e semaine. Je suis contente pour celle dont cette méthode a fonctionné et ne s'est pas déroulé de façon catastrophique. Pour ma part, ce fût un vrai cauchemar et j'aurais aimé connaître réellement comment tout cela se passe concrètement. J'ai peut-être pas été chanceuse, mais jamais j'aurais voulu prendre la chance de peut-être vivre ce que j'ai vécu. être consciente de tout ce qui est libéré et la quantité de sang que nous perdons est vraiment inimaginable. J'ai terminé à l'Hopital, car j'étais en basse pression étant donné la quantité de sang perdu et finalement à l'échographie il y avait encore des débris, alors je dois reprendre des médicaments et si ça ne fonctionne toujours pas ce sera un curetage. Bref, le seul avantage à cette méthode est que tu peux le faire très rapidement et au niveau psychologique le fait d'attendre un curetage n'est pas toujours souhaitable, mais à refaire je me serais bien passé du traumatisme d'avoir à évacuer par moi-même tout ce que j'ai senti. Surtout lorsque tu prends la chance de finir de toute façon par avoir un curetage... 

revenir en haut

DreamCatcher8

Inscrit le :
19 oct. 2015

Posté le: 19 octobre 2015 10:07:35 EDT  
Bonjour,

Je souhaitais partager mon expérience, si ça peut aider l'une de vous et peut-être que c'est un peu pour me soulager aussi que je ressens le besoin d'en parler.

J'ai eu mon échodating la semaine passée, j'était sensée être à 10 sa. J'appréhendais ce moment, j'avais très hâte mais en même temps j'avais toujours cette crainte que bébé n'était pas là ou pas en bonnes conditions. Nous nous sommes donc présentés à l'hôpital stressés mais confiants. Je n'avais eu aucuns symptômes de ce qui allait m'être annoncé sauf quelques minimes saignements brunâtres 1 semaine et demi avant. On a beau essayer de se protéger en gardant en tête que ce scénario est possible, rien ne nous prépare à cette annonce. La technicienne a du faire une écho intravaginale car bébé était trop petit. Nous l'avons ensuite vu sur l'écran. Mon conjoint et moi, en silence, avons retrouvé l'espoir un moment. On voyait ce petit bébé qu'on espérait tant, on voyait son petit corps, ses bras, sa tête et ses jambes. Tout semblait normal mais, son petit coeur ne battait pas. Je vous épargnes la peine qui nous a affligée. Nous avons beaucoup de mal à nous relever.

On nous a renvoyer chez nous avec presqu'aucune explication, seuls avec notre peine. J'ai ensuite du faire le suivi avec le médecin qui était sensés suivre ma grossesse. Trois jours plus tard, on me prescrivait Misoprostol. Je l'ai pris le lendemain, le samedi. J'appréhendais vraiment ce moment, j'avais peur, j'étais angoissée et un peu répugnée de devoir évacuer ce petit ange à la maison de cette façon.

Le médecin m'avait conseillée de le prendre au couché précédé d'un cocktail de Gravol et Advil ce que j'ai fait. Je l'ai pris à 11h sous forme intra vaginale et j'ai fini par m'endormir sous l'effet des Gravol. À minuit 45, je me suis réveillée. J'avais atrocement froid, prise de tremblements épouvantables. J'ai mis mon pyjama, bas de laine, gros gilet et couvertures supplémentaires. J'ai fait de la fièvre une partie de la nuit. On m'avait averti que j'aurais des crampes semblables à des crampes menstruelles. Dans mon cas la douleur a été vraiment plus intense, j'ai même eu des crampes jusque dans les jambes. Les saignements ont été relativement abondants et ont commencés très rapidement. J'appréhendais les vomissement mais de ce coté rien sauf quelques petites nausées. Finalement, j'ai réussi à dormi vers 6h le matin, quel soulagement, j'étais vraiment épuisée. Le lendemain, la douleur était vraiment plus endurable, quelques petites crampes seulement. Je suis maintenant à la 2e journée, j'ai eu une bonne nuit. Les saignements sont encore abondants et j'évacue toujours des tissus mais au moins la douleur physique est pratiquement absente. Moralement, c'est difficile mais tout le monde me répète que le temps arrangera les choses. Fine, mais le temps c'est long des fois.

Voilà ce qui résume mon expérience à moi jusqu'à aujourd'hui. J'ai une échographie vendredi et rendez vous de suivis, je me croise les doigts que tout sera évacué. J'aimerais pouvoir passé à une autre étape de ce deuil et pouvoir voir la lumière. J'espère pouvoir vivre une grossesse plus positive bientôt mais je suis consciente que mon corps et mon âme doivent guérir maintenant.

Bonne chance à celles qui vivent cette situation. Rien ne nous prépare à une si grande tristesse.  

revenir en haut

annie254

Inscrit le :
17 sept. 2015

Posté le: 21 octobre 2015 14:05:22 EDT  
1 an et demi après l'arrêt de la pillule, au mois de mars 2015 , je vois deux signes positifs sur le test de grossesse,par contre les lignes était tellement pâle que j'ai du faire un deuxième test pour être vraiment sûr que j'étais bel et bien enceinte. Mon conjoint et moi étions tout contents de devenir enfin parents après un an et demi d'essai.Mais voilà que le 18 avril 2015 je ressens des douleurs au ventre et des saignements ( plus d'une serviette à l'heure).Mon conjoint et moi se rendons à l'urgence ou l'ont m'a fait passé des prises de sang.La docteure de l'urgence m'annonce que je suis en train de faire sûrement une fausse couche mais attend les résultats de l'écographie pour en être sûre. Elle m'a donnée un rendez-vous pour une écographie pelvienne le lendemain après-midi. Je me rends à l'écographie et malheureusement le pronostic de la docteure s'avère vrai.Fausse couche naturelle.J'en étais rendue à ma 7 ième semaine de grossesse.La docteure de l'urgence me donne un rendez-vous 1 semaine plus tard pour que j'aille passer une prise de sang pour voir si mon taux d'hormone à diminué.Deux jours plus tard ( après avoir été à l'urgence) je sens quelque chose tomber dans ma serviette sanitaire, je regarde et je m'aperçois que c'est un gros caillot de sang ,que c'est embryon qui vient de s'expulser.J'y retournai aussi une semaine après pour une deuxième prise de sang et mon taux d'hormone s'avère correct.Mon conjoint et moi avons eu beaucoup de peine, mais nous nous sommes jamais découragés.Nous voulions à tout prix avoir un enfant car nous nous en sentions prêts.Nous nous sommes dit que lors de la prochaine grossesse nous nous emballerons moins qu'à la première ( on se doutait jamais que j'aurais pu faire une fausse couche), car maintenant nous savons que n'importe quoi peux arriver.

Après un retour de règles plus tard nous décidons de réessayer.Vers la fin juillet je vois deux signes positifs sur le test de grossesse beaucoup plus foncé que lors de ma première grossesse.Nous sommes très contents que je sois enceinte de nouveau.Déjà là je ressentais plus de symptômes que la première fois (nausées, envie d'uriner,difficulté à dormir, goûts bizzares).Vient le moment de mon rendez-vous ou je rencontre la gynécologue à 10 semaines de grossesse, le 27 août dernier. Elle fait l'ouverture de mon dossier et essaie d'écouter le coeur du bébé.Elle ne l'entend pas et me dit que c'est normal qu'à 10 semaines qu'on l'entende pas toujours.Elle me donne un autre rendez-vous 2 semaines plus tard pour réecouter le coeur du bébé, le 9 septembre.Elle ne l'entend toujours pas.Elle m'envoie passer une écographie pelviennne à l'hôpital le lendemain.Lors de l'écographie la technicienne insère une sonde à l'intérieur de mon vagin.

À la fin de l'écographie on m'annonce que ma grossesse s'est arrêtée à 7 semaines et que l'embryon et le placenta sont encore à l'intérieur de mon corps. Je me suis mise à pleurer.La technicienne m'envoie à l'urgence pour que le docteur me prescrive un médicament intravaginal qui aide à l'explusion de l'embryon en causant des saignements et des contractions( le Misoprostol). Le docteur de l'urgence me prescrit le médicament que je pris 2 jours plus tard.J'ai pris 4 comprimés ( la pharmacie m'a dit que 4 comprimés équivaut à 1 dose du médicament.La pharmacie m'a avisée que si les comprimés ne faisaient pas effet de revenir 24 heures plus tard pour avoir la deuxième et dernière dose. Lors de la prise du médicament 1 heure après je ressens des contractions et des saignements.Durant l'après-midi en allant aux toilettes j'entends plouc dans la toilette l'embryon est sorti. Tout de suite après je ressens des nausées et un vomissement. Je décide par la suite de prendre une douche pour me nettoyer. Pendant que je prends ma douche je sens une genre de boule tomber, c'était le placenta qui s'expulsait.Vu que le tout venait de sortir ma douleur au ventre s'estompait.Je dois dans 2 semaines retourner passer une écographie pour s'assurer qu'il ne reste aucun débris d'embryon dans mon corps. C'est sûr que mon conjoint et moi avons de la peine que ça arrive une deuxième fois de suite.

Quand j'attendais à l'urgence pour voir le docteur pour avoir le médicament , il y avait un couple avec un bébé qui pleurait et ça me faisait de la peine j'en pleurait beaucoup.Je me suis questionnée, pourquoi ma mère m'a eu du premier coup et moi je ne suis pas capable d'en avoir un ? Je me suis dit aussi pourquoi les autres femmes sont capables d'avoir des enfants et pas moi ? Deux semaines après ma visite à l'urgence j'ai passée une écographie le 25 septembre dernier et ils n'ont vu aucun débris. D'après l'écographie il soupçonne que j'ai un utérus bicorne.Cela ne m'empêche pas d'avoir des enfants ,c'est juste qu'au lieu que mon utérus soit en forme de poire il est en forme de coeur donc moins d'espace pour le bébé de grandir.Risques de fausses couches ou d'accouchement prématuré ou présentation du bébé par le siège.Un mois après l'expulsion du foetus j'ai eu mes menstruations.

Sommes toutes je me décourage pas et je souhaite me réessayer avec mon conjoint pour une troisième fois, en espérant que celle-ci sera la bonne.  

revenir en haut

annie254

Inscrit le :
17 sept. 2015

Posté le: 25 juillet 2016 12:47:36 EDT  
Bonne nouvelle !
Après avoir vécu 2 fausses couches ,7 mois après ( au mois d'avril) j'ai fait un test de grossesse et j'ai appris que j'étais de nouveau enceinte Very Happy ! Ce coup ci moi et mon chum on s'était dit on va vraiment attendre à 3 que le premier rendez-vous de grossesse avec le gynécologue soir passé que le bébé est bien là pour à nos familles respectives. J'avais tellement hâte au premier rendez-vous ! Quand j'attendais dans la salle d'attente j'étais nerveuse et stressée vu que j'avais 2 fausses couches avant. Mais je ne suis dit ça se peut pas que le bébé soit pas là vu le nombre de nausées que j'ai eues.Car les 2 autres fois d'avant je n'avais pas vraiment eu de symptômes ni de nausées.Ma gynécologue remplit les papiers de mon dossier essaye d'entendre le coeur. Elle ne l'entends pas. Il me vient un moment de panique ou je me dit ah non pas encore ! Elle me dit vu les nausées que tu as eues c'est bon signe .la gynéco me dit : je vous propose quelque chose: soit vous payez pour passer une écographie pour voir si le bébé est là ou soit vous revenez dans 2 semaines pour réentendre le coeur du bébé à vous d'y penser ! Je dit à mon chum : moi attendre 2 semaines de plus pour savoir si on entend le coeur du bébé je serai jamais capable, je vais être trop stressée et je vais avoir de la misère à travailler. Mon chum m'a dit à toi de décider pour moi un enfant ça n'a pas de prix. J'ai avisée la gynéco que je voulais passer l'écographie et elle a pu me la faire passer tout de suite. Elle me met du gel sur le ventre elle regarde dans son moniteur et moi j'essaye de regarder un peu aussi et elle dit je vois son petit coeur battre .Tu le vois tu toi aussi ? J'étais tellement contente et heureuse que son petit coeur bat . Elle nous a donné une copie de l'écographie et nous sommes partis.Toute notre famille était tellement contents pour nous.J'étais enfin soulagée et tellement sur un nuage.Je suis rendue à 15 semaines de grossesse et je ressens encore quelques nausées ( car ma gynéco m'a prescrit Diclectin), un tiraillement au nombril vu que mon utérus remonte.Je retourne voir ma gynéco pour mon deuxième rendez-vous et j'espère que tout est encore sous contrôle.La preuve que la vie peut finir pas nous sourire un jour.J'ai déjà hâte de savoir si c'est un petit gars ou une petite fille et de le sentir bouger ! Ne perdez pas jamais espoir 

revenir en haut

Kry007

Inscrit le :
15 déc. 2016

Posté le: 14 décembre 2016 11:14:37 EST  
Moi aussi j'ai vécu la même Galère!
Allo Annie254,

Je sais que sa fait un moment que tu as publié, mais en faisant des recherches je suis tombée sur tes messages et je me suis tellement reconnue dans ta situation. Je viens de vivre la même chose, sauf que les 2 fausses couches que je viens de vivre j'ai dû évacuer l'embryon avec le Misoprostol(le tit bb arrête de grandir, mais il reste accroché en titi dans mon ventre). Sa m'a fait du bien de voir que tu as publié ta grossesse qui en cours présentement, j'espère que sa va bien. Je suis restée très positive pour la suite des choses, mais sache que ton message m'a donner un regain d'espoir encore plus grand. J'ai tellement hâte de passer à travers une grossesse "normal" et je sais qu'on se fait dire de pas stresser avec sa, mais c'est plus évident à dire qu'à faire mettons Razz Voilà, je voulais vraiment prendre le temps de te dire MERCI, sa m'a vraiment fait du bien de voir que c'est possible. La prochaine sera la bonne : )  

revenir en haut

Titi_03

Inscrit le :
04 mai 2019

Posté le: 4 mai 2019 10:28:44 EDT  
Mon expérience
Cette publication a beaucoup aidé à me rassurer dans ma propre expérience avec le Misoprostol et j'ai donc envie de partager mon histoire aussi.

J'ai commencé à avoir des saignements quelques jours avant ma première échographie. Nous étions très inquiets et malgré une visite à la clinique nous ne savions toujours pas ce qui se passait.

C'est finalement l'échographie qui a tout clarifié: j'avais un ?uf clair, un petit sac vide dans l'utérus. Le médecin m'a offert le Misoprostol ou un curetage. J'ai choisi les comprimés.

Je dois prendre 4 x 2 comprimés, aux 6h. J'ai pris la première dose ce matin. Sur le coup j'ai paniqué car j'avais vrmnt très mal. Je me suis dis que je ne pourrais pas endurer ça 24h. J'ai évacué plusieurs caillots dans la première heure, et les crampes ont ensuite presque disparu. La douleur semble réellement proportionnel à ce qu'il reste à évacuer.

Ce n'est pas agréables de perdre de gros caillots et d'avoir ces crampes, mais dans mon cas ça s'est assez vite estompé.

Courage à vous toutes qui passez par là , et je vous souhaite un beau bébé en santé de le futur! Mon conjoint et moi restons positifs pour l'avenir Smile 

revenir en haut

Se connecter pour répondre