Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Le bonheur... est-ce tabou ?

Auteur Message

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 18 mars 2008 21:37:29 EDT  
Bonsoir Mesdames !

Je me demandais si, d'être heureux, de s'épanouir (que ce soit professionnellement ou personnellement), d'être fier de ses accomplissements, de vivre le bonheur ... c'est tabou ?

Comme si, lorqu'on est heureux, on «pète plus haut que l'trou» ?

Y a-t-il quelque chose d'offensant de constater le bonheur des autres ?

Carly

revenir en haut

Dréanne

Inscrit le :
02 juin 2006

Posté le: 27 mars 2008 20:30:34 EDT  
allo!

j'ai remarqué que quand on a rien à envier, on est sincèrement heureux pour les autres... quand j'étais ado, je n'étais pas très heureuse et j'étais toujours fâchée du bonheur des autres: "elle a encore eu 100%, ouain on sait bin, c'est toujours les mêmes, etc." mais maintenant que j'ai un chum extraordinaire, un enfant merveilleux, je suis tellement épanouie que je suis super contente quand il arrive quelque chose de bien aux autres... alors, c'est vrai que les personnes qui ne sont pas super heureux pour ton bonheur t'envient dans le fond... c'est ce que mon expérience me montre!

mais en même temps, il faut faire attention... une personne de mon entourage faisait des décomptes 150 jours avant son mariage... 175 jours avant l'achat de sa maison... c'est beau partager son bonheur, mais faut faire attention pour bien doser aussi!

dréanne Wink

revenir en haut

misscat

Inscrit le :
17 oct. 2007

Posté le: 27 mars 2008 15:35:44 EDT  
Chris2312 C'est donc vrai ce que tu dis. Appréciez les petits bonheurs de la vie dans le moment présent. Sans s'embarrasser du passé ni s'en faire avec le futur.
C'est pas toujours évident, mais c'est pour moi la seule façon d'être bien.
Si non j'angoisse sur tous les sujets et ça vient me gâcher la vie.

Je t'envie pour la mer, elle me manque tellement...

revenir en haut

Chris2312

Inscrit le :
10 mars 2008

Posté le: 27 mars 2008 15:06:30 EDT  
Selon moi, l'erreur que bien des gens font (et que j'ai faite), c'est de chercher le GRAND bonheur, le bonheur définitif et ultime. Le bonheur, c'est une succession de petits moment. Le lever de soleil sur la mer glacée (hé oui, j'ai une vue d'enfer de chez moi...), ma grande qui me fait un calin tout endormi quand je la couvre au milieu de la nuit, la petite qui rit en voyant le chat. Tous ces petits bonheurs, quand on sait les saisir, font effet longtemps.

Pour faire taire les jaloux, il vaudrait donc mieux dire "je suis heureuse là, en cet instant" que de clamer simplement notre bonheur. Les jaloux seraient moins tentés de crever notre balloune, puisqu'ils auraient l'impression que ça va finir un jour. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que le lendemain, le soleil se lève encore sur la mer, la petite rit pour autre chose, la grande commence à lire. Et le bonheur se renouvelle.

De même, si on dit "je suis malheureuse là, maintenant" on se donne l'impression que ça va arrêter.

revenir en haut

Outsider

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 mars 2008 09:27:19 EDT  
Je ne crois pas que le bonheur est tabou. C'est tout simplement merveilleux. En général, les gens travaillent très fort pour faire leur propre bonheur, et d'après moi, c'est ca le VRAI bonheur, travailler pour avoir des résultats. Je suis très heureuse pour les autres quand ils me racontent leur petit bonheur, que ce sois un simple bonheur quotidien, ou une grande chance. Je ne suis pas jalouse du bonheur des autres, je travaille très fort pour arriver à mon propre bonheur et quand mes amies me raconte leur petit bonheur, je suis vraiment très fière pour eux.

J'ai par contre l'impression que oui, certaines personnes sont jalouse lorsque je leur parle de mon propre bonheur et ca me rend terriblement mal à l'aise. J'essaye de ne pas trop crier sur les toits ce qui m'arrive, mais j'adore en parler, puisque ca me rend vraiment très fière. Certaines personnes me fond des remarques plates, essaye de me découragé..mais bon..je laisse passer ca dans le beurre et je ne m'en fais pas trop avec ca..

C'est dommage quand même.. mais pour moi..le bonheur des autres est aussi important que le mien !

Outsider

revenir en haut

Lima

Inscrit le :
15 juil. 2005

Posté le: 27 mars 2008 08:26:39 EDT  
Moi je crois que l'on fait, en grande partie, son propre bonheur. Et si cela fait en sorte que ca derange certaine personne, je qualifie alors cela de jalousie. Non, etre heureux ne signifie qu'il faille "peter plus haut que le trou" et moi je penses que justement les gens qui sentent absolument le besoin de le crier sur les toits, ne sont peut-etre en fait pas vraiment heureux. Ils essaient de le faire croire. C'est sur que je suis la premiere a ne pas etaler au grand jours mes malheurs, mes coleres, mes problemes d'argent ou familiaux quand il y en a, mais ca, c'est moi. Bon, oui j'en parle a mes amies ou ma famille, mais sans plus.

Tres bonne question Carly. Je devrais y reflechir encore pour revenir avec une question plus "intelligente" et plus scientifique, mais je crois avoir donner mon opinion generale.

Allez, soyez heureuses!
Wink
MC

revenir en haut

Isis

Inscrit le :
11 sept. 2007

Posté le: 26 mars 2008 20:46:57 EDT  
Je pense que ceux qui ont fini par trouver le bonheur savent aussi apprécier ce qu'ils ont. Vivre le moment présent et l'apprécier, apprécier ce que nous avons, que l'on ait fourni des efforts ou que la chance s'en soit mêlée... Combien ne rêvent que de l'impossible et de l'irréaliste? Moi non plus, je ne devais pas être où je suis aujourd'hui, si je regarde l'enfance bordélique que j'ai eue. Mais j'ai eu aussi des gens qui m'ont guidée et quand j'ai pu prendre ma vie en main, j'ai été chercher les outils pour avoir ma chance moi aussi. Et comme si la vie me rendait au centuple la merde passée, tout s'est enchaîné pour que je me rende plus loin que la destination prévue. Aujourd'hui, quand je vois l'amour dans les yeux de mon homme, notre petit trésor entre nous, dans notre maison et avec une carrière que j'aime, j'en viens à ne plus rien dire quand des petits pépins nous tombent dessus. J'me dis que pour tous ceux qui n'ont pas autant de bonheur, ben on peut bien endurer un peu! Very Happy

revenir en haut

daphmau

Inscrit le :
04 sept. 2005

Posté le: 19 mars 2008 20:45:54 EDT  
il y auras toujours du monde jaloux du bonheur des autres et ce dans tout les domaines donc ils font des remarques blessantes dans le fond moi je les prend en pitié ils sont malheureux c tout!!! Wink

revenir en haut

misscat

Inscrit le :
17 oct. 2007

Posté le: 19 mars 2008 16:12:57 EDT  
[quote="Marie-Lili"][quote="misscat"]Ici, sur le forum de MPLV, j'ai constaté que les sujets les plus lues sont souvent ceux où il y a de la chicane. Ça parle non?


C'est vrai, mais je ne pense pas que ça a un rapport avec le bonheur ou le malheur. C'est juste que lorsqu'il y a divergence d'opinion (sans que ce soit nécessairement de la chicane), c'est plus intéressant de donner son point de vue et lire celui des autres que lorsque tout le monde est à peu près d'accord, je ne pense pas que ce soit pour se repaître du malheur des autres...D'ailleurs, quand ça tourne au vinaigre, j'ai tendance à fuir ces discussions et à cesser d'y participer, ça me rend mal à l'aise.
.

j'ai manquablement pas trop rapport sur ce point.
Embarassed

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 19 mars 2008 15:58:04 EDT  
Ici, sur le forum de MPLV, j'ai constaté que les sujets les plus lues sont souvent ceux où il y a de la chicane. Ça parle non?


C'est vrai, mais je ne pense pas que ça a un rapport avec le bonheur ou le malheur. C'est juste que lorsqu'il y a divergence d'opinion (sans que ce soit nécessairement de la chicane), c'est plus intéressant de donner son point de vue et lire celui des autres que lorsque tout le monde est à peu près d'accord, je ne pense pas que ce soit pour se repaître du malheur des autres...D'ailleurs, quand ça tourne au vinaigre, j'ai tendance à fuir ces discussions et à cesser d'y participer, ça me rend mal à l'aise.

Pour les émissions de télévision, effectivement le malheur est plus vendeur que le bonheur. C'est peut-être une façon de se comparer et se dire, ouin, ma vie est pas si pire finalement...

revenir en haut

Inscrit le :
06 déc. 2021

Posté le: 19 mars 2008 15:15:05 EDT  
Tout est dans la manière de savoir exprimer cette joie. Parce que oui parfois le monde pète plus au que le trou bien plus car leur tour.

revenir en haut

misscat

Inscrit le :
17 oct. 2007

Posté le: 19 mars 2008 15:12:42 EDT  
Il y aura toujours des vautours qui survoleront nos vies, afin d'être les premiers à nous voir tomber. Je crois qu'en général les gens s'intéressent davantage à nos malheurs qu'à notre bonheur.

Combien d'émission de télévision, ont pour thème, l'exploitation de la misère des uns et la déconfitures des autres. Ça c'est vendeur! Donnez-nous en des larmes en gros plan.

Ici, sur le forum de MPLV, j'ai constaté que les sujets les plus lues sont souvent ceux où il y a de la chicane. Ça parle non?

Le bonheur tabou? je ne sais pas? Je dirais seulement pas trop vendeur.
Dommage car lorsqu'on est heureux, on aimerait tellement le crier au monde entier. Lorsque j'ai rencontré mon chum, j'étais tellement heureuse que j'avais envie de le dire à tout le monde. J'en avais perdue toute inhibition.

Disons que maintenant, malgré mon bonheur, je me garde une petite gène.
Je n'irais pas par exemple, me pâmer du bonheur d'être mère à une collègue qui tente d'avoir un enfant depuis plusieurs années sans y parvenir. Il s'agit seulement d'une question de gros bon sens.

revenir en haut

Gabrielle123

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 19 mars 2008 13:51:50 EDT  
Je dirais que oui c'est tabou! Quand on vit une période de grand bonheur on dirait qu'il faut constamment faire attention à ce que l'on dit. Avec les bons amis et la famille proche ça passe, mais on dirait que c'est avec les gens que l'on connait moins que ça rush!

Je n'ai jamais été aussi heureuse dans ma vie, j'ai vraiment tout ce que je souhaite sans exception, mais je suis toujours sur la retenue car je sais que je pourrais faire des jaloux autour!

Par contre, je crois que même si nous sommes très heureux, il est important de rester connectés sur le malheur des autres.

revenir en haut

gazoue_05@hotmail.com

Inscrit le :
21 avr. 2004

Posté le: 19 mars 2008 13:25:49 EDT  
Ah bien tiens, les propos de Ying et Yang me rejoignent beaucoup.

Des filles ont dit que le bonheur pouvait se construire. Je suis bien d'accord. Mais de façon encore plus simple, le bonheur, ça se voit. Ça se goûte, ça se piff partout.

Les choses simples peuvent être du bonheur. Je pense même qu'elles DOIVENT l'être. Parce que l'existence de Céline Dion a déjà été tirer, je pense que la moyenne des gens devra composer avec un peu moins de glamour et d'événements extraordinaires dans leur vie.

-Ne me dites pas que vous ne voulez pas de la vie de Céline Dion, je donnais juste un exemple! Razz -

Vivre son bonheur dérange. Je le pense oui. Encore plus quand on se met à en parler. haha Les gens ramènent «souvent» les choses à eux-mêmes et peu importe de quoi on leur parle, ils peuvent interpréter les choses à notre désavantage ou pas.

Et pis, c'est la faute à personne.

Tinker, qui est de bonne humour et qui se l'ai déjà fait reprocher ! Surprised XxxxxxxxxxX

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 19 mars 2008 13:24:20 EDT  
Je pense qu'il faut faire la différence aussi entre bonheur et chance.

Le bonheur, on travaille pour y parvenir, on prend des décisions pour y arriver, on garde une attitude positive dans la vie. Comme le dit Arika, c'est une façon de voyager. Alors ça ne sert à rien d'être contrarié du bonheur des autres, il faut juste travailler à bâtir le sien, trouver des remèdes à nos malheurs.

La chance, par contre, elle nous tombe dessus peu importe ce qu'on fait. Et il peut arriver à mon avis que des personnes soient plus chanceuses que d'autres, mais ça ne sert à rien de jalouser parce qu'on n'y peut rien, c'est le destin en quelque part qui décide. Même chose pour la malchance! Mais pour une personne heureuse, la malchance sera sans doute plus facile à surmonter que pour une personne malheureuse...

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
17 mars 2006

Posté le: 19 mars 2008 13:16:39 EDT  
C'est drôle Carly que tu poses la question, moi je considère le bonheur comme une belle et grande chance dans ma vise, j'ai justement écrit sur le sujet récemment:


À mon amour

Je suis, je crois, une fille tout ce qu’il y a des plus ordinaires.

Je suis née le ………. en Ontario, de deux parents Québécois. J’y ai grandit, paisiblement pendant tout près de 10 ans.

Mais voilà, la vie étant ce qu’elle est, nous sommes revenus (plutôt mes parents sont revenus et moi j’ai immigré) au Québec en décembre 1994.

Étant différente des autres, de par mon accent de bloke, et n’étant pas capable de vaincre ma timidité, je suis devenue une petite fille horriblement solitaire et rejetée des autres enfants.

Cette situation était, disons le, très nouvelle pour moi, qui avant avait beaucoup d’amis, était heureuse, et riait toujours.

Ce rejet allait pourtant me pourchasser pendant près de 10 ans, avant que quelque chose ne change dans ma vie.

Au secondaire, j’ai vécu les plus grandes humiliations imaginables pour une adolescente. Chaque matin, je me rendais à l’école dans un autobus où on m’insultait et je passais mes journées à essayer de me faire oublier.

Au cégep, j’ai voulu déguerpir, alors je me suis inscrite dans une autre ville, et je suis partie sans un regard en arrière (jamais).

J’ai tellement voulu me faire aimer, que je croit, en avoir trop fait. Et rapidement, le goût de disparaître m’est revenu. Tout oublier et tout recommencer… ailleurs.

Alors voilà, que le 8 août 2003, j’arrive à Montréal, meurtrie, mais pleine d’espoir.
En mai 2004, je faisais la connaissance d’un homme merveilleux, mais moi, qui ne voulait tellement pas qu’il y ait de MAIS… il y avait un MAIS…

J’ai regarder passer 2004, et vu arriver 2005, toujours rien…

Après 2 années infructueuses, j’en étais à préparer mon retour chez-moi.

Je n’avais même pas 20 ans, et je m’avouais vaincue. J’en avais assez de courir après ce bonheur qui depuis 10 longues années m’avait oubliée.

Mais…. Faut croire que c’est lorsqu’on s’en attend le moins qu’il nous trouve… ce bonheur…

Toi que j’avais rencontré en mai 2004, toi de qui je suis tombée amoureuse en mai 2004, tu es revenu vers moi. Et au fond de ton cœur, il n’y avait plus ce MAIS… Il avait disparu.

Je suis arrivée à Montréal le 8 août 2003, le cœur rempli d’espoir. Aujourd’hui le 19 mars 2008, cet espoir s’est transformé en bonheur, en amour, en famille.

Mais reste toujours un petit espoir…. Que ça ne s’arrête jamais.

revenir en haut

dankay

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 19 mars 2008 08:37:58 EDT  
Je me suis justement posée cette question là hier dans un autre post, si le fait d'être fier des choses que j'ai réalisée et d'en parlée en toute simplicité (pas le crier sur toute les toit là) lorsque l'occassion s'y prête fesait de moi une vantarde ou si automatiquement je dénigrait ceux qui n'ont pas réussie Rolling Eyes

Après mure réflexion... NON! Je suis une personne positive dans la vie, j'ai mes problème comme tout le monde et je choisit d'y faire face et de participer activement a l'atteinte de mon bonheur et dieu sait que j'y travaille fort a tout les jours.

Ce genre de gens jaloux a tendance négative, je préfère m'en éloigner, car une pomme pourit dans un panier fait pourrir toute les autres Wink

Je suis fière de moi, fière de mes réussites et je suis heureuse dans ma vie Wink Et je suis tout autant heureuse du bonheur de mon entourage Very Happy

revenir en haut

Arika

Inscrit le :
12 nov. 2007

Posté le: 19 mars 2008 07:14:07 EDT  
Un jour, j'ai entendu cette phrase qui est devenue très significative pour moi:

"Le bonheur n'est pas une destination, mais une façon de voyager."

Autrement dit, tout est une question d'attitude. Une personne réellement heureuse ne se dit pas: "Quand j'aurai ceci ou celà, je serai heureuse" ou bien "Je suis heureuse parce que j'ai ceci ou celà". Une personne heureuse a une attitude positive et elle sait voir le positif en toutes occasions. Elle sait vivre et laisser vivre. Et elle ne ressent pas le besoin d'étaler son bonheur, car elle a un grand respect pour les gens.

Enfin, c'est ma façon de voir les choses.

C'est bien ce sujet. Ça m'a permis de réfléchir à ma vie. Merci.

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 19 mars 2008 07:11:36 EDT  
Tiens c'est bien drôle comme post, je viens justement de ''rayer'' quelqu'un de ma vie...car elle était jalouse que j'aie un père présent pour mon bébé à venir, alors qu'elle a 2 enfants de 2 pères différents et elle est célibataire. Elle a tout tenté pour que ma vie de couple soit foutu en l'air...tout ca pourquoi? Par pure jalousie...

Il y a des gens qui n'arrive pas à endurer le bonheur des autres.

Moi je me suis poussé dans le derrière pour me sortir de ma merde. Je suis retournée à l'école il y a plusieurs années, je suis allé me trouver un métier et je me suis sortie de la drogue.

Oui j'en suis fière, oui je suis heureuse, et si quelqu'un voit ça comme '' je pete plus haut que le trou '' ca m'indiffère totalement!

Il est bien certain que plusieurs personnes tentent d'étaler aux yeux des autres ce que j'apelle un ''faux'' bonheur. Ces gens qui ne sont pas reellement heureux, mais qui font tout comme si...juste pour ''avoir l'air''. Mais ca...ca parait.

De toute façon, il y aura toujours des gens pour parler de nous. Que ce soit à nimporte quel sujet, les gens malheureux aime ''blablater'' contre les autres. Donc je vie ma vie, heureuse, et si eux en parle bah ...ca me change rien du tout Wink Ma vie je la vis pour moi, non pas pour les autres.

revenir en haut

lyny

Inscrit le :
17 mai 2006

Posté le: 18 mars 2008 22:48:49 EDT  
Et sans oublier qu'il y a du monde qui se plaisent à être malheureux, car c'est leur façon d'avoir de l'attention.

J'ai pas mal tout pour être heureuse dans la vie: le mari, la famille, la maison, la job...
ça n'a pas toujours été facile, mais j'ai fait le choix d'être heureuse, et veut veut pas, c'est plus facile quand tu t'arranges pour. Et je suis fière de ce que j'ai accomplie, moi la petite décrocheuse sans avenir.

J'ai une amie très jalouse qui rêve de tout ça, et qui n'en a rien. Mais au lieu de changer sa vie, elle se plait dans son vide. Et bien, je ne me sentirai pas mal parce que je suis heureuse, non?

revenir en haut

Isa-Lylou et Lexie

Inscrit le :
18 déc. 2007

Posté le: 18 mars 2008 22:31:20 EDT  
Je suis daccord avec toutes vos affirmations. C'est vrai que le bonheur sa se construit...c'est vrai aussi que certain se complèsent dans leur malheur pour attirer lattention

Je ne pense pas, par contre que d'affirmer que quelqu'un pette plus haut que le trou, veut nécessairement dire que la personne est jalouse. Y'en a qui exagère et qui en mette un peu. Certaines personnes sont toujours plus fine, plus belle et plus toute que les autre...(moi jappelle ca des vantars)

Moi je me considère très heureuse !je n'échangerais pas de vie avec celle de personne! Very Happy

revenir en haut

Se connecter pour répondre