Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

L'éducatrice tape mes enfants!

Auteur Message

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 3 octobre 2012 09:01:44 EDT  
Là, là... je suis en maudit!

Ma fille, à matin, elle se met à taper vraiment fort sou toutou. On lui demande ce qu'elle fait. Elle dit que c'est parce qu'il a pas été gentils.

Mon chum lui dit: Ben voyons, est-ce papa te tape quand tu es pas gentille? On fait pas ça taper.

Et elle de répondre: Louise elle tape quand on est pas gentils.

Les deux bras me sont tombés.

Ça fait même pas un mois que j'ai ENFIN réussi à trouver 3 places à 7$ au même endroit. Faut qu'une affaire de même m'arrive. Je suis outrée, dégoûté. J'ai même pas de mots pour dire comment je me sens!

Qu'est-ce que je fais avec ça?! Je les ai retiré du mf au privé parce que je pensais qu'ils seraient mieux dans un mf surveillé par un CPE!? Je capote. Mon ancien MF peut pas les reprendre. Les places sont évidemment déjà prises. Et maudit, encore un changement dans leur vie, me semble que ça fait beaucoup.

On avait remarqué que ça devenait de plus en plus difficile avec la jumelle. Elle ne parle pas encore vraiment, donc elle ne pouvait pas nous dire rien. Les difficultés qu'on vivait avec elle seraient elles en lien avec ça? Un genre de réaction à l'autorité. Parce que, pour s'opposer, elle s'oppose! Ya plus rien qui lui fait plus rien. La chicaner ne marche même pas pour nous. On va toujours ben pas se mettre à la taper nous autre aussi!

Je me sens tellement mal. Les jumeaux sont là depuis le mois de mars et la plus vieille est venu les rejoindre début septembre. Ils se sont fait tapé pendant 6 mois et on le savait pas! Je m'en veut tellement.

J'ai questionné un peu ma plus vieille pour en savoir plus. Des fois, c'est un jeu, ou on tapotte pour rire. Je voulais être certaine de ce que c'était. Elle m'a dit que des fois ça fait mal et que d'autre fois non. Elle tape les fesses des enfants qui sont tannant. Je lui ai demandé si CHarlotte avait été souvent frappé, elle m'a dit que oui, mais que Xavier aussi et tous les autres aussi.

Je peux pas croire ce qui est en train de m'arriver.

Me semble que c,est la base bâtard! On tape pas les fesses des enfants pour punir quand on est une éducatrice qui se respecte! C'est un non sens.

Qu'est-ce que vous feriez à ma place. J'ai peur de la dénoncer parce que j'ai pas de place où les mettre encore... 

revenir en haut

Nab001

Inscrit le :
16 août 2011

Posté le: 3 octobre 2012 09:15:58 EDT  
Sors tes enfants de la!
Appelle au cpe auquel ton éducatrice est affiliée..
(si cest un milieu familial). tu leur dit que tu n'As pas dautre place ou envoyer tes enfants.. et ils devront etre en mesure de t'aider..
sinon.. tu dénonces a la directrice de ton milieu de garde.

Sa na pas dallure.
Je suis éducatrice en garderie.
Et je te souhaite que tout se passe bien. xx 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 3 octobre 2012 09:18:48 EDT  
Appelle au plus vite au bureau coordonnateur car c'est inacceptable. Le bureau coordonnateur pourrait aussi t'aider à trouver d'autres place pour tes enfants (ils sont tenus d'aider les familles à se replacer si jamais un des milieux dont ils ont la responsabilité est inadéquat). Tu pourrais aussi en parler avec la RSG mais elle saurait, dans ce cas là, que c'est toi qui en a parlé au bureau coordonnateur.

Bonne chance... je comprends ton désarrois. Je me suis déjà retrouver avec ma puce qui fréquentait un milieu que je jugeais de moins en moins adaptés à ce que nous souhaitions pour elle (heureusement ce n'était pas de la violence physique mais un manque de routine et une rotation épouvantable au niveau du personnel)... nous avions décidé de trouver autre chose quand finalement BILA a appelé. Nous avons eu, oui, beaucoup de chance.

Je n'ai malheureusement pas d'autre conseil que d'appeler son "patron" et demander de l'aide au bureau coordonnateur pour te relocaliser (même si ça fait plusieurs changements en peu de temps, c'est mieux ça que de la violence physique, peu importe la fréquence ou la force tant qu'à moi).

Je te souhaite sincèrement bonne chance et j'envoie plein d'onde positives à l'Univers pour toi...  

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 3 octobre 2012 09:24:33 EDT  
Vous me réconfortez les filles... j'avais vraiment l'impression que c'était la chose à faire, mais je sais pas pourquoi, je voulais me le faire dire on dirait.

J'en parle dès ce soir avec mon mari.

D'autres avis?  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 3 octobre 2012 09:43:49 EDT  
Mon autre avis serait de féliciter ta grande pour sa franchise. C'est important qu'elle sache qu'elle peut toujours se confier à vous et que vous êtes fière d'elle. Que c'est important qu'elle vous en parle si un adulte fait quelque chose qu'elle n'aime pas.

Finalement, ne t'inquiète pas trop pour ta jumelle. Il y a aussi le terrible 2 qui entre en jeu et même si elle réagissait en lien avec le traitement physique que lui fait subir la RSG, rien n'est perdu. J'ai souvent vu des parents qui utilisait le châtiment corporel avec leur enfants et qui ont vu de super beau résultats, en peu de temps, quand ils ont changé de technique (la technique du retrait). Les enfants réagissent bien à la cohérence, la constance, la fermeté... dès qu'ils seront dans un nouveau milieu avec une RSG qui applique les mêmes façons de faire que vous, ça sera chose du passé. 

Edit: J'ajouterais aussi que je demanderais un rendez-vous avec la directrice (si tu peux te permettre de t'y rendre). Ce genre de chose se règle beaucoup mieux en personne qu'au téléphone. Elle verra que tu es sérieuse dans ta démarche, que tu n'accepteras pas ça pour tes enfants. Les bureaux coordonnateurs sont généralement super bon et te prendront au sérieux mais j'aurais peur qu'au téléphone, elle te dise que c'est la parole de ta fille contre celle de la RSG. Bref, personnellement , je voudrais avoir un rendez-vous en personne avec la directrice du CPE qui a la responsabilité de ton MF. 

revenir en haut

sylvirra

Inscrit le :
02 déc. 2009

Posté le: 3 octobre 2012 09:49:15 EDT  
Moi subtilement je le dirai a la RSG... ma fille a tapé sa poupée et elle a dit que tu le faissias.. est-ce vrai... le mensonge sa se voit dans la face de qqu... et j'appelerai le CPE..

Oui félicite ta grande fille. démontré lui que vous etes content qu'elle est parlé de ceci..

Mais culpabilise pas trop non plus pour tes jumeaux.. sé qqc de vraiment horrible de tapper les enfants... mais ils sont jeune et un changemetn dans leur environnement va leur être bénéfique et il n'ent garderont surement pas de séquelle.  

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 3 octobre 2012 12:28:05 EDT  
Et tu crois que la police va faire quoi Dauphin? Et l'IVAC? La fessé n'est pas reconnu comme un acte criminel au Canada à se que je sache et en l'absence du patent, un gardien ou un tuteur qui en a la charge à le droit d'user du même type d'autorité qu'un parent.

Je commencerais par le BC car non ils ne font pas que "taper sur les doigts". J'ai vu des BC donner de véritables sanctions et même fermer des milieux de gardes (leur enlever leur accréditation).

Oui tu pourrais appeler la police mais je doute qu'il fasse réellement quoique ce soit. À toi de voir ce que tu veux mettre en oeuvre pour aider tes enfants.  

revenir en haut

Coccinelle06

Inscrit le :
21 janv. 2008

Localisation :
Rouyn-Noranda

Posté le: 3 octobre 2012 12:30:54 EDT  
Pas évident quand on a pu de garderie, mais je les retirai tout suite de la gardo et oui je ferai plainte au coordonnateur. Pour la police je suis désolé, mais Selon la loi, un tuteur ou gardien a le droit d'exercer une discipline égale à celle d'un parent sur l'enfant dont il a la charge, lui permettant même d'utiliser la force, tant que cette force ne dépasse pas la mesure raisonnable. Donc la police fera pas grand chose pour sa :)

Enfin, moi je retirai les cocos de là, je ferai plainte au coordonnateur, mais elle sera surement jamais fermé pour sa, mais au moins, tu vas l'avoir signalé et sa va p-e changé ses habitudes 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 3 octobre 2012 12:54:37 EDT  
Dauphin: C'est un peu extrême appeler la police quand même...

Et je dois dire que oui, mais enfants sont à la garderie aujourd'hui. Qu'est-ce que je pouvais faire?! On a inscrit les enfants à la garderie parce qu'on est pas à la maison le jour... c'était comme ça hier, c'était comme ça à matin et ce sera comme ça demain.

Ma fille, elle m'a dit ça vite vite de même à matin alors qu'on était pressé et tout. Ya pas personne de blessé là.

Je voulais prendre du recul et réfléchir avant de poser un geste. Je suis venu ici pour avoir vos avis. J'ai pas vraiment envie de me faire culpabiliser.

Les autres: merci pour vos idées. Je pense que je vais faire une plainte au bureau coordonnateur et leur demander de m'aider à les relocaliser. De toute façon, on avait peut-être l'intention de déménager dans la prochaine année, donc... 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 3 octobre 2012 12:55:44 EDT  
Je les sortirais de là immédiatement aussi. C'est inacceptable. Et je porterais plainte. Je crois que j'aviserais aussi les autres parents. À eux ensuite de faire leur choix. Je me sentirais irresponsable de ne pas le leur dire et que leurs enfants continuent à être traités ainsi à leur insu.

Trouver une place pour 3 enfants, c'est tout un défi, je comprends le "bordel" que ça peut faire dans une vie, et que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais je te souhaite bonne chance. Comme il s'agit d'un "milieu inadéquat", tu pourrais être relocalisée plus facilement que tu ne le crois.

Pour la police, c'est inutile, à moins que tes enfants ait des bleus et autres marques de violence (ce que tu aurais vu bien avant probablement...). Parce que la fessée est encore une méthode d'éducation légale au Canada, comme nous en avions discuté dans un autre post. C'est justement pour éviter des situations comme celles-ci et donner aux parents le recours d'appeler la police quand elles se produisent que mon amie milite. Ce que tu racontes me donne juste le goût de ramasser une pancarte et de monter avec elle à Ottawa ! Evil or Very Mad  

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 3 octobre 2012 14:09:40 EDT  
Est-ce que discuter avec l'éducatrice est une option envisageable pour toi?

Je ne cautionne pas du tout la violence, ni la fessée. C'est inacceptable .

Par contre, il pourrait être judicieux de vérifier l'état de la situation avec l'éducatrice. Bien qu'il sera certainement très difficile voir même impossible de justifier ses actes, il serait peut-être bon de l'entendre sur ce sujet et toi de te faire entendre sur la question.

"Ma fille m'a rapporté des faits qui me laissent sans voix. Est-il vrai que..."

Si elle affirme que oui, tu es fixée. Si elle veut s'expliquer, à toi de décider ensuite ce que valent les explications.Après, tu auras certainement toutes les cartes dans tes mains pour agir.

Bon courage! 

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 3 octobre 2012 14:11:30 EDT  
Ensuite, oui, va porter plainte au BC...(j'ai oublié de l'écrire).

 

revenir en haut

lau_mousse

Inscrit le :
26 juil. 2010

Posté le: 3 octobre 2012 15:38:29 EDT  
Je suis entièrement d'accord avec Patchoullie1977 !

Je crois que tu fais bien de prendre la situation au sérieux sans toutefois paniquer, ce qui ne serait gagnant pour personne.

C'est inacceptable et j'espère que tu trouveras une garderie qui respecte beaucoup plus t'es valeur ( et le gros bon sens Surprised ) le plus vite possible !

Donne nous des nouvelles ! 

revenir en haut

LemonDrop

Inscrit le :
16 mai 2011

Posté le: 3 octobre 2012 16:31:59 EDT  
Je suis d'accord avec celles qui proposent de laisser la chance à l'éducatrice de donner sa version des faits. Idéalement d'une manière non accusatrice (quand tu seras un peu moins fachée disons). Peut-être questionner ses façons de faire respecter l'autorité ou de punir les enfants. Surtout que c'est une nouvelle garderie, ce sont des questions légitimes.

Je ne sais pas quel âge a ta fille mais on s'entend que les enfants d'âge préscolaire ont souvent l'imagination très fertile ou interprètent certaines choses d'une drôle de manière. Je ne dis pas que ta fille te ment, je ne connais pas ta fille et je sais que certains enfants font des affirmations tout à fait justes. Mais moi à 4 ans, je racontais à qui voulait l'entendre que ma grand-mère me battait avec une tapette à mouches. Elle n'a jamais fait de mal à une mouche justement! 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 3 octobre 2012 18:29:33 EDT  
Ok. c'est officiel, je viens plus jamais demander conseil ici.

Dauphin, tu m'as complètement détruite. Je suis démolie par tes propos.


 

revenir en haut

Melamibome

Inscrit le :
21 mai 2011

Posté le: 3 octobre 2012 19:11:20 EDT  

Suis-je la seule à savoir qu'un enfant a un rapport à la vérité plutôt élastique? Ta fille a quel âge?

Plusieurs fois dans ma vie, j'ai été à même de constater que la version d'un enfant par rapport à une situation ''X'' et la vérité = deux mondes!

Fait vécu:

Je gardais mes 2 neveux, l'un âgé de 8-9 mois, l'autre de 4 ans. Ma belle-soeur quitte, le plus jeune se met à pleurer. Ça dure 5 minutes, gros max! Une heure plus tard, le petit a faim, il pleure 2-3 mins, le temps que je prépare sa bouteille. Quelques temps plus tard, son frère le fait tomber. Il pleure un gros 5 mins! Un peu plus tard, mon neveu est fatigué, il se possède plus, il veut dormir. Il pleure. Je le berce un peu, il s'endort! Il a pleuré en tout et partout, maximum 20 mins!

La sortie de ma belle-soeur a duré un gros 4 heures. Quand elle revient, il se réveille, et se met à pleurer. Ma belle-soeur me demande comment ça avait été. Je lui ai dit que ça avait super bien été (ce qui est à mon avis un constat normal, considérant qu'il n'était pas gardé souvent et qu'il avait pleuré que pour des choses banales dans la vie d'un enfant).

Elle a demandé alors s'il avait pleuré. J'ai dit oui, un peu, rien de majeur. C'est alors que mon autre neveu lui a dit: ''Il a tout le temps pleurer pendant que tu étais partie.'' Surprised

J'étais vraiment mal! Moi je dis que ça s'est super bien passé, et mon neveu dit à sa maman que son frère a passé son temps à pleurer. En plus, pour ne pas ''aider'' à ma version des faits, quand le petit s'est réveillé en entendant la porte de la maison ouvrir, il s'est tout de suite m'y à pleurer. Le temps que sa mère se change et arrive pour le prendre (il dormait sur moi), ben il avait pleins de larmes et voulait sa mère! J'aurais passé la soirée à le battre qu'il aurait pas eu plus l'air magané!

Bref, tout ça pour dire que j'espère bien que ma belle-soeur a assumé que JE disais la vérité, mais j'en doute.

En tant que parent, on a souvent à prendre la version des faits de nos enfants comme étant LA vérité. Or, des fois, faut modérer!

Est-ce que l'éducatrice frappe VRAIMENT les enfants où a menacé de le faire? Est-ce qu'elle le fait dans un contexte de jeu, (même si c'est pas nécessairement brillant) et que ta fille n'a pas trop compris le concept?

Est-ce VRAIMENT ce qui se passe, où ta fille invente, exagère, projette, etc.

A-t-elle vue Louise le faire, où Louise a dit qu'il ne fallait pas le faire. Est-ce que Louise a dû semoncé un enfant qui aurait frappé un autre enfant et expliqué la chose.

Ce n'est pas parce que ta fille a dit ça que c'est vrai! Il faut tenter de faire la part des choses, malgré tout.

En même temps, on s'entend que si l'éducatrice frappe les enfants, elle n'ira sûrement pas avouer même si tu la confrontes. Je pense que malheureusement, quand un doute s'installe, il est difficile voir impossible à dissiper réellement.

Ceci dit, il faut que tu fasses quelque chose! Ta fille a-t-elle déjà eu des marques, ton fils? Bref, tes enfants? Ta plus vieille t'en a parlé aujourd'hui, mais est-ce vraiment ELLE qui a dit ça, où si vous ne lui avez pas mis les mots dans la bouche? Des fois, ça change la donne.

Quoiqu'il en soit, c'est franchement ''touchy'' comme situation. Faut faire quelque chose, mais quoi? Moi j'irais vérifier au bureau responsable de ce mf! Faut commencer à quelque part.

Ta fille a peut-être raison, mais elle a peut-être aussi tort!

Mel

 

revenir en haut

Patchoullie1977

Inscrit le :
23 août 2009

Posté le: 3 octobre 2012 19:23:18 EDT  
Melamibome a écrit

Suis-je la seule à savoir qu'un enfant a un rapport à la vérité plutôt élastique? Ta fille a quel âge?

Plusieurs fois dans ma vie, j'ai été à même de constater que la version d'un enfant par rapport à une situation ''X'' et la vérité = deux mondes!

Fait vécu:

Je gardais mes 2 neveux, l'un âgé de 8-9 mois, l'autre de 4 ans. Ma belle-soeur quitte, le plus jeune se met à pleurer. Ça dure 5 minutes, gros max! Une heure plus tard, le petit a faim, il pleure 2-3 mins, le temps que je prépare sa bouteille. Quelques temps plus tard, son frère le fait tomber. Il pleure un gros 5 mins! Un peu plus tard, mon neveu est fatigué, il se possède plus, il veut dormir. Il pleure. Je le berce un peu, il s'endort! Il a pleuré en tout et partout, maximum 20 mins!

La sortie de ma belle-soeur a duré un gros 4 heures. Quand elle revient, il se réveille, et se met à pleurer. Ma belle-soeur me demande comment ça avait été. Je lui ai dit que ça avait super bien été (ce qui est à mon avis un constat normal, considérant qu'il n'était pas gardé souvent et qu'il avait pleuré que pour des choses banales dans la vie d'un enfant).

Elle a demandé alors s'il avait pleuré. J'ai dit oui, un peu, rien de majeur. C'est alors que mon autre neveu lui a dit: ''Il a tout le temps pleurer pendant que tu étais partie.'' Surprised

J'étais vraiment mal! Moi je dis que ça s'est super bien passé, et mon neveu dit à sa maman que son frère a passé son temps à pleurer. En plus, pour ne pas ''aider'' à ma version des faits, quand le petit s'est réveillé en entendant la porte de la maison ouvrir, il s'est tout de suite m'y à pleurer. Le temps que sa mère se change et arrive pour le prendre (il dormait sur moi), ben il avait pleins de larmes et voulait sa mère! J'aurais passé la soirée à le battre qu'il aurait pas eu plus l'air magané!

Bref, tout ça pour dire que j'espère bien que ma belle-soeur a assumé que JE disais la vérité, mais j'en doute.

En tant que parent, on a souvent à prendre la version des faits de nos enfants comme étant LA vérité. Or, des fois, faut modérer!

Est-ce que l'éducatrice frappe VRAIMENT les enfants où a menacé de le faire? Est-ce qu'elle le fait dans un contexte de jeu, (même si c'est pas nécessairement brillant) et que ta fille n'a pas trop compris le concept?

Est-ce VRAIMENT ce qui se passe, où ta fille invente, exagère, projette, etc.

A-t-elle vue Louise le faire, où Louise a dit qu'il ne fallait pas le faire. Est-ce que Louise a dû semoncé un enfant qui aurait frappé un autre enfant et expliqué la chose.

Ce n'est pas parce que ta fille a dit ça que c'est vrai! Il faut tenter de faire la part des choses, malgré tout.

En même temps, on s'entend que si l'éducatrice frappe les enfants, elle n'ira sûrement pas avouer même si tu la confrontes. Je pense que malheureusement, quand un doute s'installe, il est difficile voir impossible à dissiper réellement.

Ceci dit, il faut que tu fasses quelque chose! Ta fille a-t-elle déjà eu des marques, ton fils? Bref, tes enfants? Ta plus vieille t'en a parlé aujourd'hui, mais est-ce vraiment ELLE qui a dit ça, où si vous ne lui avez pas mis les mots dans la bouche? Des fois, ça change la donne.

Quoiqu'il en soit, c'est franchement ''touchy'' comme situation. Faut faire quelque chose, mais quoi? Moi j'irais vérifier au bureau responsable de ce mf! Faut commencer à quelque part.

Ta fille a peut-être raison, mais elle a peut-être aussi tort!

Mel

 

Tu apportes là un très bon point. Moi aussi j'ai déjà vécu une situation à la vérité élastique. Le bébé pleure 5 minutes mais il a pleuré tout l'avant-midi aux dires d'une petite fille. Sans paniquer ni prendre les choses à la légère, il faut adopter un comportement sensé et une réponse juste à la situation.
 

revenir en haut

LadyLego

Inscrit le :
21 janv. 2012

Posté le: 3 octobre 2012 19:40:26 EDT  
Si ça peut te consoler Pattenrond tu n'es ni une mauvaise mère ni une écoeurante. Tu prends le temps de bien analyser la situation et aussi de bien comprendre ce qui se passe. On s'entend que tes enfants ne sont pas battu à coup de bâton de baseball ni à coup de hache (tu aurais vu les marques!). Tu as simplement surpris ta fille qui adopte un comportement louche... Comme Melamibome, je crois que la vérité est parfois bien élastique dans la bouche d'un enfant d'âge pré-scolaire. Bien qu'il soit important de CROIRE nos enfants (et par croire j'entends par là de prendre le temps de vérifier ses dires et non pas de prendre tout pour du cash) il est aussi important d'avoir une réaction d'adulte.

Si ça peut aussi te consoler, je n'aurais pas, moi non plus, alerter la police et je ne serais pas aller faire un gros drame dans le milieu familial. Je ne serais pas non plus aller chercher les affaires de mes enfants avec une foule comme témoin sur le champ en envoyant chier la RSG sans lui laisser la moindre chance de s'expliquer (ou du moins, voir sa réaction face à ses accusassions de ma fille) ... et non je n'aurais pas envoyé balader mon boss et ma job du revers de la main comme ça, un mercredi matin. Est-ce que j'aurais pris une journée de congé pour éclaircir tout ça et garder mes mousses à la maison le temps d'avoir l'esprit en paix? Peut-être. Je ne sais pas. Si j'avais pu, probablement. Qui sait.

Ne culpabilise pas. Tu n'as pas envoyé tes enfants à l'abattoir. Tu as cru ta fille, tu as pris le temps d'analyser la situation, tu vas prendre les mesures qui s'imposent pour éclaircir la situation et je suis sur que tu prendras ensuite la meilleure décision pour tout le monde.  

revenir en haut

mag777

Inscrit le :
04 août 2012

Posté le: 4 octobre 2012 15:17:57 EDT  
Prend courage ma belle,

Je ne te donnerai pas de conseil sur ta situation puisque je n'ai jamais vécu de chose semblable. Par contre, je vais te donner un conseil sur comment gérer les conseils...

Moi, j'ai eu bcp de difficulté à tomber enceinte, puis j'ai fait une fc. J'étais dévasté et j'ai du apprendre à la dure que les conseils de ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent.... ça vaut ce que ça vaut; RIEN! Bon, la fille elle te dit qu'elle a vécu de la violence dans son enfance, elle ne parle pas de son expérience de mère! Moi, je trouve que c'est différent.

Bien sur qu'on veut l'opinion des autres quand on reçoit une brique par la tête comme toi cette semaine. Bien sur on veut se rassurer même si on sait au fond qu'on a raison. Peut-être aurais-tu souhaité trouver qqn qui a vécu un cas semblable? Surement.

Moi je te dis ; Sois courageuse et ai confiance en toi, écoute ton instinct de mère et surtout...

Donnes-nous de tes nouvelles, j'ai suivi ton histoire du début et je suis de tout coeur avec toi

Bonne chance

Sincèrement

Mag777

 

revenir en haut

Pattenrond

Inscrit le :
17 juin 2008

Posté le: 4 octobre 2012 18:00:43 EDT  
*dauphins20* a écrit


Mais vu que la personne qui le vit disait elle même sur un autre post que pour elle un enfant qui recoit une *petite* tape de la part de ses parents ce n'est pas grave, il est normal que nos opinions ne se rejoingnent pas du tout!  


Mise au point: Ce que j'ai dit,sur un autre sujet dans la section débat que j'ai abandonné parce que je trouvais que ça dérapait, c'est que je ne voyais pas d'un bon oeil la criminalisation de la fessée. QUe ça ouvrait la porte à plein de choses qui pourraient être très néfaste pour tout le monde. J'ai jamais dis que ce n'était pas grave. J'ai dis que je pouvais comprendre un parent qui, à bout, pouvais se rendre à cette extrémité une fois dans sa vie. Que ça ne faisait pas de lui un criminel. J'ai aussi dis que c'était une méthode innaceptable. DOnc pour moi, une éducatrice qui est payé pour s'occuper des enfants ne devrait pas avoir le droit d'utiliser la fessé. C'est innaceptable.

On va pas repartir le débat ici, c'est la section témoignage.


Des nouvelles à propos de la situation: Pour ce qui est de l'évolution de la situation, je viens la donner ici pour celle qui m'ont soutenue.

Le bureau coordonateur a été avisé aujourd'hui.Je leur ai parlé au téléphone (ils m'ont répondu très très rapidement!) et ils m'ont demandé une plainte écrite. Mes enfants sont retiré définitivement du MF. Par contre, je dois m'arranger toute seule pour relocaliser mes 3 enfants! C'est tellement facile d'abord! Elle m'a renvoyé au BILA et à magarderie.com. Je suis outrée. ÇA a l'air que c'est pas la responsabilité du bureau coordonateur...

De plus, comme la loi sur la protection du consomateur permet que lors d'une résilliation de contrat, on exige une compensation monétaire, je devrai payer 50$ par enfant en pénalité pour avoir réllier mon contrat. Et je n'ai aucun recours. C'est la loi. C'est juste dégeulasse.

Finalement, le bureau coordonateur va faire un signalement à la DPJ et ils vont faire leur enquête. Ça me stresse. J'aime pas ça savoir que des gens vont venir intéroger mes enfants. Ils m'ont demandé de ne plus leur en parler pour pas les influencer. C'est dur. J'ai juste ça en tête.

J'ai pu de MF, j'ai pu de ressources, j'ai pu confiance au système. Je vais devoir payer 150$ pour avoir retiré mes enfants d'un milieu que je juge inadéquoi. Je suis à boutte.

Pour l'instant, il ne sera rien fait pour les enfants qui sont encore là. Mais je pense que dès qu'elle va savoir qu'elle fait l'objet d'une enquête, la RSG va se garder une petite gène à propos de la fessé. J'ose l'espérer en tout cas.

C'est apparement la procedure. Le reste suis son cours. 

revenir en haut

kalio

Inscrit le :
23 mars 2012

Posté le: 4 octobre 2012 19:14:27 EDT  
Bonjour,

Pour la DPJ, je ne pense pas que tu aies à t'inquiéter, même si je sais que ce n'est pas agréable. En fait, comme la coordonnatrice n'est pas apte à évaluer si les propos de tes enfant sont fondés ou non, ce sera la DPJ qui le fera. L'enquête est sur l'éducatrice et non pas sur ta famille et de plus, comme tu as retiré tes enfants du milieu, bien tu as réagi adéquatement. La DPJ pourra voir avec toi si tu as besoin d'aide si tes enfants ont des séquelles par exemple et sauront te référer aux bons endroits.

voilà, c'était à titre informatif seulement.

Bonne chance,

Kalio 

revenir en haut

Se connecter pour répondre