Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

je sens coupable d'être impatiente

Auteur Message

mamili

Inscrit le :
18 avr. 2008

Posté le: 8 juin 2009 15:24:59 EDT  
Salut! J'ai une merveilleuse fille de 8 mois, la plus belle, la plus fine et la plus adorable du monde. Depuis tellement longtemps je désirais être mère et mon rêve s'est réalisé. Elle me rend tellement heureuse et je l'aime plus que tout au monde. Je veux tout faire pour qu'elle soit heureuse et qu'elle s'épanouisse. Malgré tout cet amour, depuis la naissance de ma fille, j'ai découvert une facette de ma personnalité que je ne croyais pas : je suis extrêmement impatiente. J'ai de la difficulté à "dealer" avec les pleurs, le chignage (qui sont rare car j'ai un bébé très facile), cela m'agresse. Je suis quelqu'un qui est habituée d'avoir le contrôle et de décider quand ça se passe et comment ça se passe, ça allait bien quand j'avais juste moi à m'occuper mais avec un bébé...
Donc quand ça ne se passe pas comme je voudrais, je deviens en colère et j'ai de la difficulté à rester calme. Par exemple, parfois elle se réveille la nuit, la moitié du temps elle se rendort seule, mais l'autre moitié, elle ne s'endort pas et finit par pleurer et même si je vais la voir pour la rassurer, rien n'y fait. Je deviens alors frustrée et j'ai de la difficulté à focusser sur trouver quel est le problème. Je finis souvent par me tanner et la prendre pour l'endormir...mais je suis un peu brusque qu'à l'habitude, plutôt que de lui dire des paroles rassurantes, je prends un ton bête avec elle. Après quelques instants, je me calme et là je me sens comme de la merde, je me trouve immature et que ma fille ne me mérite pas comme mère. Je ne lui fait pas mal, mais j'ai l'impression que je lui fais du tort à long terme car je ne suis pas attentionnée avec elle durant ces momens. Pourtant à part durant des situations comme celle-ci, je considère que je suis une bonne mère, je lui donne énormément d'affection, je joue avec elle, je suis toujours en train de me soucier de son bien-être, je tente de trouver de l'information sur des façons de gérer ma colère.
Il faut dire que j'ai été élevé par une mère très colérique qui était violente avec moi. Suite à cela j'ai eu de la thérapie et j'ai passé toute ma vie adulte à évoluer et tout faire pour ne pas être comme elle. Jusqu'à ce que je devienne mère je croyais avoir réussi mais voilà que ces sentiments colère apparaissent en moi lorsque ça ne va pas à mon goût. Je n'étais vraiment pas comme ça avant. Heureusement, je suis loin d'être aussi pire que ma mère et je n'ai jamais, ni n'ai jamais eu l'intention de lever la main sur ma fille. Mais j'aimerais tellement être de ces mères patientes qui restent toujours calmes.
Je n'ose pas en parler avec les gens de mon entourage, même pas mon conjoint, car j'ai honte et j'ai peur d'être jugée. J'ai écrit ce message parce que j'avais besoin de me confier. Je me dis aussi que je ne doit pas être la seule dans ma situation, est-ce que certaines d'entre vous vivent la même chose que moi, avez-vous des conseils ou des trucs à me donner?
Une maman qui est prête à tout pour donner le meilleur d'elle-même à ses enfants. 

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 juin 2009 15:59:30 EDT  
Je n'ai pas de trucs pour toi mais je tiens à te dire que c'est normal ce que tu ressens. Moi aussi j'ai découvert que j'étais impatiente et je pouvais moi aussi parfois pogner les nerfs après ma fille qui se réveillait la nuit. Je l'amenais avec moi dans mon lit et oui moi aussi mes paroles étaient secs. Par chance, mon conjoint étant très présent, il voyait mon impatience et il allait alors s'occuper de notre petite. Je te dirais qu'avec le temps nos bébés se réveillent beaucoup moins souvent et tu finiras par être moins colérique. Je me rapelle qu'a 8 ou 9 mois, j'étais encore fatiguée donc encore + impatiente. Vers 1 an on dirait que tout rentre dans l'ordre.

Je suis convaincue que tu es une super bonne maman, être mère ce n'est pas être parfaite, mais bien donner le meilleur pour nos enfants!  

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 juin 2009 16:25:35 EDT  
Je pense que de prendre conscience de cet aspect de ta personnalité t'aidera à cheminer dans la bonne direction...

J'ai aussi eu une mère impatiente, contrôlante et parfois rigide dans ces interventions et je dois moi aussi apprendre à ne pas reproduire ce "pattern " malsain. Je pense que j'y arrive de mieux en mieux avec le temps car je sais d'ou le problème vient...

Donne toi le droit à l'erreur, accepte l'idée que c'est le travail de toute une vie de guérir de son enfance, de ce qui nous à manqué...Personne n'est parfais et n'est pas peur d'en parler avec ton conjoint qui de toute façon, l'aura remarqué et sera sans doute content et soulagé que tu lui en parle...

Lâche pas !

Wink  

revenir en haut

Moka_29

Inscrit le :
25 août 2006

Posté le: 8 juin 2009 16:28:33 EDT  
Selon moi il est normal d'avoir des moments d'impatience de temps en temps et effectivement en ayant des enfants on découvre de nouvelles facettes de notre propre personnalité.

Il m'est arrivé à quelques reprises de manquer de patience avec mon garçon lorsqu'il était plus petit et ici aussi la solution a été le conjoint...Je ne sais pas si dans ton cas le papa est présent mais si oui fais appel à lui. Sur le coup se n'est pas facile de demander de l'aide mais c'est mieux que de brusquer l'enfant. Depuis la naissance de notre garçon, mon conjoint et moi on a appris à se servir chacun de nos forces et si on ne se sent pas capable d'intervenir alors on demande de l'aide à l'autre.

Je dirais comme misslady, les réveils la nuit avec le temps deviennent beaucoup plus occasionnels et donc les interventions plus facile.

Je crois que d'admettre que tu manques de patience est déjà un très grand pas et une preuve que tu es une bonne maman. As-tu vérifier avec le CLSC pour avoir de l'aide. Une amie à moi a trouvé la première année de vie de son 1er enfant extrêment éprouvante jusqu'à ce qu'elle demande de l'aide au CLSC. Elle a assistée à différents ateliers sur les relations parents-enfants et ça l'a grandement aidé et elle est aujourd'hui une merveilleuse maman de 2 enfants.

Bonne chance 

revenir en haut

Vanapooh

Inscrit le :
08 mars 2009

Posté le: 8 juin 2009 16:40:40 EDT  
Bonjour..

Moi non plus je n'ai pas de trucs, j'ai toujours été impatiente..
Je suis maman depui 4 mois maintenant, et je me dis tous les jours que mon fils me fait
travailler mes défauts...
Contrairement a toi j ai eu une mere hyper patiente ( trop parfois), qui restais toujours douce
ect... mais moi j ai toujours été impatiente..
Je m'avance peut etre un peu la.. mais le fais d'avoir eu une mere colérique et impatiente
fait peut etre que tu es un peu dure avec toi meme..

Le fais de ne pas vouloir lui ressembler fait que tu veux etre completement l'autre extreme..
la maman ultra douce et patiente.. Selon tes descriptions.. j'aurais tendance a dire que tu
es pas mal au milieu ce que je trouve super! On est juste humaine, c'est normal d'avoir
un peu les nerfs a vif quand on se leve souvent la nuit!

Crois moi.. tu le saurais si tu allais trop loin avec ta fille.. ce qui n'arrivera jamais d'apres moi!

La prochaine fois.. un ptit coup de coude a papa... sa te fera du bien! 

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 8 juin 2009 19:27:43 EDT  
Je te dirais aussi que tu n'auras sans doute pas beaucoup de réponses car rare sont les mères qui admettent manquer de patience mais je n'en connais personnellement aucune qui soit patiente tout le temps. Wink

On n'a toujours l'idée qu'une maman doit être comme çi et comme ça...Mais ce sont des mamans qui n'existent pas !
 

revenir en haut

mymy30

Inscrit le :
07 mars 2008

Posté le: 8 juin 2009 20:49:53 EDT  
Bonjour,

Je pense aussi qu'il est normal que l'on perde patience à l'occasion et de savoir l'admettre est un pas dans la bonne direction.

Mon truc : quand je "débarque" dans sa chambre et que je me sens un peu à bout, je prends 10 secondes de respiration à coté de son lit et je me parle avant de le prendre dans mes bras. Je prends conscience de mon impatience et je me calme doucement. Ca marche tout le temps...

Et oui, je suis humaine et les pleurs d'un bébé ont tendance à m'irriter, comme tout le monde. Wink     

revenir en haut

mamili

Inscrit le :
18 avr. 2008

Posté le: 9 juin 2009 16:39:32 EDT  
merci pour vos réponses, cela me fait du bien. Mon conjoint est très présent et oui, biensûr, il a remarqué que j'étais impatiente depuis la naissance de notre fille. Je n'avais jamais fait ça avant déposer un objet fort sur la table comme pour défouler ma frustration. On en a parlé un peu, mais aussi bien intentionné qu'il soit j'ai peur qu'il ne comprenne pas, il est tellement calme. Le pire c'est qu'au quotidien je suis très heureuse, c'est juste dans certaines situations que je perds patience. Je crois que c'est toute une question de contrôle. Quand je suis devant une situtation que je ne peux pas contrôler (ex: un bébé qui ne veut pas dormir), je me sens désemparée et je crois que c'est de là que vient la frustration. Je dois apprendre à accepter de ne pas pouvoir tout contrôler et plutôt tenter de contrôler ma réaction à cette situation. Comme vous voyez j'ai fait beaucoup de réflexion sur cette situation, et j'ai fait des progrès. Et oui je crois que je suis dure avec moi-même. Je crois que quand je suis impatiente, je vois ma mère et mon enfance...et ça me fait peur.
C'est dommage que ce sujet soit si tabou et que les femmes ne se sentent pas à l'aise d'admettre cet aspect d'elles-même. Cela a pour impact que celles qui le vivent se sentent isolées. C'Est un peu pour ça que j'ai écrit ce post, pour me confier et aussi pour que celles qui le lisent et sont dans la même situation se sentent moins seules. 

revenir en haut

Caro_Pitchounette

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 10 juin 2009 12:35:20 EDT  
Premièrement une mère restant toujours calme et patiente ça n'existe pas a moins d'être sur le prozac Very Happy

A l'Inverse effectivement être sec et brusque avec son bébé qui se réveille la nuit n'est bien sûr pas sain, et je suis passée par la....comme ça m,arrive encore mais plus rarement. Déja tu te l'avoues a toi-même et tu as identifié la cause. Un grand pas de fait! Bravo! Comme dit misslady les premiers mois sont difficiles, il faut apprendre a composer avec le fait de ne plus être en contrôle de tout et du temps. Dans ces moments il faut se dire que ça va passer et que ce n'est pas la faute du bébé...mais je sais que quand le bébé se réveille aux 2-3 heures c'est pas toujours évident...

Après vers 2 ans ils vivent leur terrible two...pas évident a gérer non plus...

Ce que je fais car j,avais aussi tendance a devenir plus agressive (jamais frapper mes enfants mais disons déposer fort des objets par exemple), c'est que lorsque ça arrive, je m'arrête et me demande comment je me sens...souvent je me sens poche...démunie...et aussi je constate que ça ne m'apporte rien a moi ni a mon entourage. De plus en plus, quand je sens la colère monter, je me la boucle, car mieux vaut garder le silence a mon avis que de parler sec a son enfant. On évite la culpabilité qui s'ensuit et aussi le malaise pour l'enfant qui se fait parler ainsi sans raison.

C'est surtout avec mon grand de 2 ans et demi que je dois me parler et garder mon calme....quand il dépasse les bornes, je l'envoie dans sa chambre en demeurant leplus calme possible, poker face....je me dis que ce qu'il fait,il ne le fait pas contre moi, et c'est vrai....ça aide beaucoup a demeurer calme et crois-moi ça aide beaucoup aussi a rassurer et calmer l'enfant si on demeure soi-même calme.

Moi aussi ma mère était impatiente, pas violente...mais vraiment pas de patience. Et tu vois elle de ses yeux elle m'admire...me trouve vraiment patiente alors que moi je trouve que je manque de patience....comme quoi...

Sortir de la pièce et respirer un bon coup...pas toujours évident sur le moment, mais j'essaie de l'appliquer de plus en plus et bon dieu, juste un recul de quelques secondes ça nous calme vraiment et on est plus adéquate après.

En terminant, on est pas parfaite ni a l'abri de la fatigue, mais le fait de se l'avouer nous aide a s'améliorer et c'est l'important. 

revenir en haut

lyny

Inscrit le :
17 mai 2006

Posté le: 10 juin 2009 13:36:25 EDT  
Une maman qui dit ne jamais manquer de patience, soit elle ment, soit elle est la maman-de-Caillou!

Il nous arrive à toutes, d'être à boutte. On se demande toutes dans quoi on s'est embarqué. Puis ils nous font le plus beau sourire du monde, donnent un gros calin et disent "je t'aime", et c'est comme si tous ces moments s'envolent.

C'est bien pensé, ces petites bêtes là!

Au fait, quand la rage me monte à la tête, je donne toujours un gros bisou sur la joue de mon enfant au lieu de crier après ou frapper quelque chose. C'est mon truc à moi qui m'aide.  

revenir en haut

coquine active

Inscrit le :
11 juil. 2008

Posté le: 10 juin 2009 13:52:37 EDT  
moi aussi je trouve normal d etre impatiente, c est juste normal. Selon moi une bonne maman a des limite a la patience sinon imagine ce que sa donnerait quand serai le temps d'éduquer et d instauré les limites.

Sa m est arrive aussi de dire des paroles secs et moi ce qui ma aidé lorsque je sentait que jallais perdre patience s était de remettre mon fils dans sa couchette et d aller respiré un bon coup a l extérieur, question de ne plus entendre ses pleurs pendant au moin 30 secondes et de faire le vide. Je revenais a l intérieur et je m occupais de lui. Car c est beaucoup plus facile et rapide de le calmé lorsque nous sommes calme, il absorbe tellement tout cest petite éponge.

Selon moi c est sa la maman parfaite Wink  

revenir en haut

Se connecter pour répondre