Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Il pogne les nerfs tout le temps !

Auteur Message

Myosotis79

Inscrit le :
27 août 2009

Posté le: 13 août 2018 16:25:34 EDT  
Bonjour tout le monde,
Je vais surement écrire un roman, et j'en suis désolée d'avance. Voici ma situation. Je suis avec le père de mes deux enfants depuis +20 ans. Nous nous sommes rencontrés quand nous avions tous les deux 18 ans. J'ai été sa première... Ma fille a 8 ans et mon fils a 3 ans.
Mon chum travaille dans la mécanique éolienne. Il part de la maison à 6h00 du matin et arrive le soir vers 18h00. Je travaille toute la journée moi aussi. Donc, c'est moi qui m'occupe des levers, déjeuner, prépare le lunch à ma fille (mon fils va à la garderie), prépare le souper, aide ma fille pour ses devoirs, gère les chicanes et crises etc. Quand mon chum arrive, souvent sur l'heure du souper, les enfants se jettent sur lui car ils ne l'ont pas vue de la journée et sa réaction est presque tout le temps le même : collez moi pas, je suis tout sale ! Il me demande mon compte-rendu de la journée, de celui des enfants et va prendre sa douche au sous-sol. Lorsqu'il revient, entre 1h00 et 1h30 plus tard (ben oui, c'est long...) les enfants sont soient déjà couché, ou sur le bord de l'être... Moi je suis à bout, fatiguée de ma journée. Les enfants ont leur journée dans le corps eux aussi, et ce sont des enfants, donc ils testent nos limites...
Ben mon chum, sa limite est vraiment courte...Il parle fort, les chicanes pour des niaiseries... Avant d'avoir notre garçon, lorsqu'il se choquait après notre fille, il lui serrait souvent le bras pour la faire taire... Tellement, qu'au bout d'un moment elle a commencé à avoir peur de son père. A chaque fois, il se rendait compte qu'il avait dépassé les bornes et s'excusait, était désolé etc. Il lui a promis qu'il ne le referait plus, et il tient sa promesse... mais il pogne les nerfs tellement vite ! Il veut manger en paix, écouter un bout de film en paix, pogne les nerfs si les enfants crient un peu...Le seul moment qu'il est calme, c'est quand les enfants sont couchés.
En général, c'est un père impliqué (un peu). Il lui arrive de m'aider à donner le bain des enfants, de les border et va ensuite souper. Mais en général j'ai l'impression d'en faire plus que lui avec les enfants et je me sens triste quand il agit comme ca, pour eux.
Les fins de semaine, il fait des activités avec eux, va se promener au parc etc. Il n'a jamais eu peur de changer une couche, m'a aidé durant mes grossesses et à toujours été là pendant les épreuves que nous avons traversés ensemble ( fausse couche, perte d'emploi, dépression de ma part etc.) Il marque les anniversaires et sait être tendre lorsqu'il n'est pas tendu.
MAIS, lorsqu'il est tendu (et sa mèche est courte), il nous parle de façon agressive. Il a une voix forte alors il n'a qu'à élever un peu la voix pour que c'a sonne comme si était tout le temps choqué. Je sais qu'il me dit presque toujours des reproches, mais avec le temps, je ne le remarque presque plus. Mais mes proches le remarquent et même s'ils ne veulent pas s'impliquer dans notre couple, ils ont osé m'en parler à quelques reprises. Même ma belle-mère m'a dit à quelques reprises que je ne devrais pas le laisser me parler de cette manière...
Nous n'avons presque plus de relations intimes. Je suis sois trop fatiguée ou sans désir pour lui quand je vois la façon qu'il a traité nos enfants durant la courte soirée que l'on passe avec eux... Quand cela arrive, c'est très bon. Il est doux et à l'écoute de mes besoins. Il attend toujours que j'ai joui avant de venir... (entre filles, on se dit les vrais choses...).
Je suis toute mêlée. Nous avons énormément de difficulté à parler ensemble. J'ai tout le temps l'impression qu'il me fait des reproches, par son ton de voix ou la tournure de ces phrases. Je lui ai dit plusieurs fois qu'il n'avait pas le tour de me parler, que je me met sur la défensive dès qu'il utilise le ton de voix familier qui me dit qu'il va encore me faire une remarque désagréable. Lorsque j'ai fait une dépression, il y avait plusieurs facteurs. Mais essayer d'être une super-women au travail et ensuite à la maison, à tout faire, m'a épuisé. Je lui ai dit que je n'allais pas bien la journée où mon médecin m'a arrêté de travailler, et il n'avait rien vu venir, cela lui a causé un choc... (dans le genre on se dit tout, il y vraiment place à l'amélioration...).
Il m'a plus aidé à la maison pendant un bout. Cependant, puisque j'étais à la maison, je devais faire le ménage, le lavage, les repas à l'avance, aller ma chercher ma fille tot pour les devoirs, et que tous les soupers soient prets, avec les 4 groupes alimentaires, pour 17h00. Quand j'ai essayé de lui expliquer que j'étais en arrêt de travail car j'étais épuisée, cela est entré dans une oreille et sortie par l'autre.
C'a façon de m'aider a été de me dire : Fais de l'exercice, fais ceci, fais cela. Je sais que les hommes se comportent différemment. Qu'ils cherchent toujours à trouver des solutions. Mais parfois, juste une oreille attentive peux faire plus de bien. Après un certain temps, il a commencé à être nerveux financièrement alors il m'a fait de la pression, tout doucement, par en dessous, pour que je retourne sur le marché du travail. Ce que j'ai fait, même si parfois je me demande si j'étais vraiment prête à retourner travailler.
Il veut que je perde du poids, que je sois plus vive avec les enfants, plus sportive, que nous fassions plus souvent l'amour, que je fasse le ménage et que la maison et les enfants soient propres quand il remonte après sa douche. Si j'ai laissé une assiette sur la table ou sur le comptoir, que je n'ai pas ramassé les restes du souper alors que je suis assise sur le divan, il va m'en faire le reproche jusqu'à ce que je me lève et aille les ramasser....
Je vais arrêter mon roman. En conclusion, je ne sais plus quoi faire. Il lui arrive d'être un bon père et c'a fait longtemps que l'on est ensemble, mais je ne sais même plus si je l'aime encore. Je me suis tellement habituée à ces remarques, que je ne les remarque même plus... mais je ne suis pas heureuse, on ne rie presque jamais chez nous. Je lui ai conseillé de consulter, il m'a dit que j'avais raison, mais n'a fait aucune démarche.
J'essaie d'entourer mes enfants d'amour, de tendresse et d'être là pour eux. Mais j'ai de la difficulté à compenser l'absence de leur père, de tout faire dans la maison et d'être enjouée.
Est-ce qu'il y a d'autres comme moi ou des conseils svp!? Je ne sais plus quoi faire.
Et pour ceux et celles qui m'ont lit jusqu'au bout, merci ! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre