Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

hernie diaphragmatique IVG?IMG?Un suivi chaotique!

Auteur Message

CharlotteA

Inscrit le :
08 nov. 2018

Posté le: 8 novembre 2018 06:57:23 EST  
Je suis une femme, j'ai 26 ans, je vis à Marseille, mon chômage s'arrête le 15 janvier donc très prochainement au RSA et je suis mère d'un petit de 17 mois, j'ai seulement 3 demi journées de crèche par semaine. Et je n'ai pas de mutuelle.
Au mois de juin 2018, lors d'une seconde grossesse, ma gynécologue a diagnostiqué une grave hernie diaphragmatique gauche au foetus au premier examen. J'ai tout de suite souhaité interrompre ma grossesse puisqu'il était tôt (13SA). Je pouvais faire un IVG gratuit en toute légalité, il me restait 10 jours.
Cependant, on m'a envoyé suivre un protocole à l'hôpital de la Timone, je ne souhaitais faire aucun examen, je voulais juste avorter. J'ai refusé les ponctions, la biopsie? Je voulais que ça passe vite et moins de douleur physique possible. L'équipe de la Timone m'a organisé un IVG en ambulatoire par aspiration le 28 juin, sauf que la veille un médecin me téléphone : votre IVG est annulé ! (soit mon dernier jour légal pour avoir mon IVG !) le Staff a refusé, tout le monde était d'accord sauf une personne ? C'est le début des ennuies.
J'étais en pleure, bouleversée, de quel droit m'interdisent-ils un IVG pour un foetus malformé ! J'ai recontacté ma gynécologue pour lui expliquer la situation, elle est tombé de haut, j'ai du rencontré un chirurgien pour enfant qui essayait de me convaincre qu'un bebe avec une hernie pouvait survivre a 60% a la naissance, qu'il pouvait être opéré directement à la naissance et risquait encore de mourir a cette opération !! Je devais convaincre ce chirurgien de me faire une lettre d'appuie pour la prochaine évaluation de mon dossier par le Staff. Je devenais folle? L'équipe était très confuse, ils se sont excusés, j'étais ensuite forcée de faire l'amniocentese soit disant car les résultats pouvaient appuyer mon dossier, mis à part pour leurs statistiques je ne sais a quoi ça va servir puisque je ne veux pas connaitre les raisons, par contre je dois payé, je viens de recevoir encore une facture.
Je leur avais bien expliqué ma situation, toute l'équipe m'a assuré que l'IMG était pris en charge par la sécurité sociale tout comme l'IVG?
J'étais a 15SA, ils m'ont fait tourné en rond pendant près de 3 semaines, le 4 juillet j'entre enfin a l'hôpital de la conception, au lieu de l'ambulatoire qui était prévue le 28juin, je me retrouve à devoir accoucher sur une table d'accouchement sous morphine. Et les factures commencent a tombé, 44 euros par ci(amniocentese), 27 euros par la (les rendez vous et examens que j'ai du faire en double a cause de leur connerie, excusez moi du terme) j'ai déjà réglé près de 300 euros mais la ou je tombe de haut c'est celle de 538,40euros pour l'IMG. En tout yen a pour près de 900euros?. "Ah nous sommes désolée mademoiselle, c'est pris en charge a 100% l'IMG mais a partir du 6eme mois de grossesse OUPS !" Aujourd'hui je me bats encore avec l'hôpital, la sécu, le trésor public, les huissiers ?. Alors mesdames si un jour lors d'un examen de grossesse on vous diagnostic une malformation quelconque et que vous ne souhaitez pas poursuivre votre grossesse, et que vous êtes encore en dessous de 14 SA, courrez vous faire avorter au planning familial et surtout ne dites pas que votre foetus est malformé, demandez simplement un avortement, sinon ils vont vous prendre votre droit de choisir et vous traiter comme un cobaye et laisser le bébé grandir dans votre ventre. Il est moins dur de vivre une IVG en ambulatoire qu'une IMG de 3 jours sur une table d'accouchement après des semaines de tourments !!! Et sachant qu'on peut vous réclamer beaucoup d'argent pour une IMG si vous n'avez pas les moyens d'avoir une mutuelle. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre