Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Facile ou pas pour vous d'être heureuse??

Auteur Message

Maroli

Inscrit le :
15 oct. 2009

Posté le: 22 juin 2010 09:48:17 EDT  
J'ai envie d'écrire aujourd'hui sur un sujet qui me trotte dans la tête depuis quelque temps. Est-ce facile pour vous d'être heureuse. Je parle réellement bien et sereine.

Pour moi c'est un combat quotidien!!! Je dois continuellement me parler. J'ai souvent cette boule au fond de l'estomac ou une certaine tristesse qui m'empêche d'être complètement bien. Je m'entend souvent dire: Marie pourquoi es-tu si triste ou fâcher aujourd'hui?? Change ton attitude Marie!! Tu as tout pour être heureuse, pourquoi ne profites-tu pas juste du moment présent??

Il est sur que tout ca écoule de problème plus ou moins réglé depuis longtemps et qui m'empêche d'avancer. Et j'ai essayé!!! Je voudrais sincèrement pouvoir vivre pleinement le moment présent.

Et vous, comment faites-vous?? C'est quoi vos trucs pour être heureuse et bien dans votre peau?? 

revenir en haut

J&J

Inscrit le :
21 nov. 2007

Posté le: 22 juin 2010 12:26:50 EDT  
Je te comprends tellement. Je me sentais exactement comme toi jusqu'à il y a un an quand j'ai eu très très peur de mourir et de ne pas pouvoir voir grandir mes enfants suite à une grave maladie. Depuis ce temps, tout est plus beau, j'ai le bonheur tellement facile, je savoure tous les petits bonheurs. Je te souhaite de trouver cette sérénité sans passer par le même chemin que moi. Malgré l'angoisse toujours présente dans ma tête que le cancer vienne chavirer encore ma vie, je ne voudrais jamais retourner en arrière et vivre exactement ce que tu décris. J'espère que tu sauras trouver des conseils concrets. Bonne chance Wink 

revenir en haut

Babsi

Inscrit le :
24 sept. 2007

Posté le: 22 juin 2010 14:53:59 EDT  
Un peu la même chose que Josianne&Justin. Je n'ai pas eu le cancer mais j'ai été clouée au lit pendant 6 mois avec des traitement intraveineux à l'hopital à toutes les semaines qui me drainait toute mon énergie.

J'étais heureuse avant cette maladie...mais je prenais un peu trop tout pour acquis. Je chialais pour des niaiseries. J'étais peu reconnaissante envers la vie, mais heureuse quand même.

Aujourd'hui, je suis mère monoparentale et même si j'ai souvent un quotidien plus chargé et moins commode, je respire le bonheur, sincèrement. Je suis bien dans ma peau, en santé, je ne suis pas à la recherche de la richesse ou d'une quelconque célébrité. J'ai une petite fille que j'adore et vice-versa. J'ai un entourage de qualité. Je trouve le temps de me faire plaisir, etc.

Je ne chiale plus sur ma vie. Pas que je m'empêche, mais vraiment, parce que j'ai rien à dire de négatif. Rien n'est parfait, mais un coup qu'on le comprend et qu'on l'accepte, tout cela perd de son importance et ça fait juste partie des choses.

C'est un état d'esprit paisible. Savoir être attentif au beau plutot qu'au laid. Accorder l'importance au positif avant le négatif.......  

Prendre le temps de vivre, juste de respirer et se dire que rien n'es éternel, aussi bien en profiter, avec tout ses sens. 

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 22 juin 2010 15:03:04 EDT  
Je n'ai jamais frôlé la mort... jamais été vraiment malade non plus...

Mais j'ai toujours cette capacité de changer les négatif en positif et d'être heureuse facilement!

Il m'arrive parfois de ''tomber'' un peu devant une épreuve... de pleurer un bon coup mais jamais longtemps en quelques minutes je suis capable de me reveler les manches... relativiser et avancer!

Un rien me rend heureuse... tout est dans les petites choses!!! 

revenir en haut

Barbette

Inscrit le :
08 janv. 2008

Posté le: 22 juin 2010 16:08:44 EDT  
J'ai une vie assez facile. J'ai eu une belle enfance, une adolescence moins faciles, mais je ne suis pas la seule, une vie de jeune adulter le fun. J'ai toujours eu de la facilité à trouver de l'emploi, j'ai trouvé l'homme qui me rend heureuse et nous avons de la facilité à faire des enfants. Jamais eu de gros drames autour de moi, des décès, mais ça, c'est la vie... Je dirais que j'ai le bonheur facile. Ça ne m'en prends pas beaucoup! Un souper en famille, une séance de chatouilles dans le lit, une journée au soleil dans ma cours à profiter de la piscine... Voilà, c'est ça le bonheur! IL m'arrive, bien sûr, d'avoir des moments moins l'fun... Mais en général, tout va très bien.  

revenir en haut

choupette23

Inscrit le :
20 avr. 2010

Posté le: 22 juin 2010 20:49:18 EDT  
Un peu idem à Barbette, je suis très positive de nature et j'ai toujours eu de la chance dans la vie (on fait son bonheur j'Ai entendu) alors j'attend pas après des choses pour être bien. On vit pas dans le luxe ni rien, tout est simple avec mon conjoint et avec bébé qui s'en vient, oui, on est heureux, tout naturellement... 

revenir en haut

manue85

Inscrit le :
25 juin 2007

Posté le: 22 juin 2010 20:50:15 EDT  
j'essaie de me dire ''vivre et laisser vivre'' pour tout et ça fonctionne la plupart du temps. J'ai un côté très spirituel aussi et vraiment ça m'aide énormément dans la vie.
J'essaie de prendre la vie du bon côté en me disant que j'ai vraiment tout pour être heureuse et j'apprécie point. J'ai arrêter de me poser des questions existencielles pour tout et rien aussi ça m'a aidée. Je crois que la vie n'est pas facile pour personne seulement c'est notre capacité à apprécier les bonnes choses qui font qu'on est heureux ou non. 

revenir en haut

Elfie

Inscrit le :
28 déc. 2008

Posté le: 22 juin 2010 21:48:27 EDT  
Bonjour Maroli!
Je te comprends, je suis un peu comme ça. J'ai la tendance facile au drame et aux larmes.
Pour moi, le bonheur est un choix au quotidien, et ce n'est pas toujours la voie la plus facile! Nous n'avons pas de pouvoir sur les évènements qui nous arrivent, mais nous avons le pouvoir sur notre façon d'y réagir.
Le bonheur, c'est de mettre en place les conditions de vie qui nous rendent vraiment heureuse, qu'ils répondent ou non aux standards sociaux d'aujourd'hui.
Le bonheur, c'est s'émerveiller des petits détails du quotidien, comme le sourire du petit dernier, l'arc-en-ciel observé de la voiture ou le bon repas préparé avec amour.
Le bonheur, c'est se permettre des petits plaisirs, comme la coupe de rouge un mercredi soir, l'heure et demie passée à mariner dans le bain ou la journée de maladie prise pour rester confortablement chez soi à écouter toute une télésérie.
C'est aussi de tenter, dans toute situation, de voir les apprentissages et les côtés positifs. Pas toujours évident, mais faisaible, et de plus en plus facile avec la pratique.
Moi, ce qui m'aide beaucoup, est de noter chaque soir avant de me coucher les beaux moments de ma journée. Je m'endors donc sur une note lumineuse.
Voilà pour moi!
Elfie 

revenir en haut

kikie

Inscrit le :
04 nov. 2008

Posté le: 23 juin 2010 05:18:07 EDT  
J'ai été très longtemps malheureuse, très longtemps très malade.
Maintenant, j'ai appris à m'aimer, à aimer les petites choses de la vie, à délaisser ce qui, autrefois, m'apparaissait si important, si terrible, et à profiter de la vie. Je crois que oui, j'ai atteint la paix intérieure. Mais ce fut au bout d'un immense travail sur moi. Et je suis fière de ce que j'ai accomplie. Heureuse? Oui. Enfin! 

revenir en haut

gege123

Inscrit le :
01 avr. 2005

Posté le: 23 juin 2010 06:17:52 EDT  
Je suis quelque de fondamentalement positive et optimiste. Tout est beau, tout va bien (je ne suis quand même pas une autruche, ne vous inquiétez pas). Tout fini généralement par s'arranger tout seul. Je suis facilement stressée, mais j'apprends à surmonter mon stress. Je suis incapable de me plaindre de mon sort. Je préfère agir.

En ce moment, je suis en train de me battre pour que ma fille ne change pas d'école à chaque année. Ça me prend beaucoup d'énergie, mais je bouge. Nous sommes allés visiter sa nouvelle école hier et rencontré quelques profs qui enseigneront en première année. Ça facilitera peut-être un peu les choses pour ma cocotte. Il ne servait à rien de rester à me morfondre sur mon divan... Very Happy 

revenir en haut

Hochi

Inscrit le :
13 mai 2007

Posté le: 23 juin 2010 09:44:51 EDT  
Je suis du type qui est heureuse assez facillement... J'ai mes peine et mes frustration comme tous mais je fais vite abstraction de ca et je souris. Je suis pas capable de rester dans une emotion negative longtemps ca me fatigue trop, c'est pas toujours facile surtout quand c'est de gros soucis ou de grande peine mais tranquillement j'y arrive, je sais toujours que le soleil brille derriere les nuages.

J'aime rendre les gens heureux autour de moi aussi, un bon mot sincere, une pensée, un coup de pouce, un calin, un sourire...
 

revenir en haut

Barbette

Inscrit le :
08 janv. 2008

Posté le: 23 juin 2010 10:41:45 EDT  
Je voulais rajouter qu'un moment donné dand ma vie, je me disais : Je vais être tellement heureuse quand j'aurai un chum, une maison, un bébé! Et ça n'arrivait pas. Alors j'ai changé ma façon de penser, car attendre après le bonheur, c'est long! J'ai décidé d'être heureuse MAINTENANT, et agir pour. J'ai fais les premiers pas pour qu'une relation avance avec mon chum, ce que j'avais jamais fait... Pour que les choses arrivent, il faut agir! Je suis d'accord avec Choupette , on fait notre bonheur. Mais évidemment, c'est beaucoup moins facile si la vie nous écorche un peu plus, comme lorsque l'on vit la maladie, par exemple. Mais même dans ce cas, je connais des gens qui garde le moral et honnêtement, je leur lève mon chapeau... Car je ne sais pas si je serais capable! 

revenir en haut

Maroli

Inscrit le :
15 oct. 2009

Posté le: 23 juin 2010 10:44:11 EDT  
Merci à toutes pour vos super réponses!! Ça me permet de réfléchir!! Je crois que je veux trop que tout soit parfait,, comme JE le veux!! hihi!! J'ai fais beaucoup de chemin depuis les dernières années tout de même alors y'a de l'espoir. Continué comme ca avec votre belle façon de voir la vie, c'est inspirant!!

Bonne journée 

revenir en haut

CaroCarl

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 23 juin 2010 10:47:00 EDT  
Maintenant, c'est très difficile pour moi d'être heureuse. Je n'ai pas le bonheur facile...

Un jour, je me suis dis:''J'ai tout pour être heureuse, un mari fantastique et mon bébé qui arrivera d'ici un mois!''. Quelques jours plus tard, mon bébé est décédé. Alors depuis ce temps, j'ai peur de dire que je suis heureuse de peur qu'un autre malheur se produise... 

revenir en haut

Lotussia

Inscrit le :
03 juil. 2008

Posté le: 23 juin 2010 11:00:32 EDT  
Moi je n'ai pas le bonheur facile. J'ai toujours été TRÈS négative. J'ai été malheureuse toute mon enfance et mon adolescence. J'ai fait une dépression à 21 ans... J'ai souvent voulu mourir. Quand j'étais petite, je rêvais de devenir folle et être en institut psychiatrique... faut tu être assez weird pour penser ça??? Surtout à 7-8 ans!!! Je n'arrivais jamais à connecter avec les gens. J'étais trop étrange pour eux.

À l'adolescence, je pleurais mon enfance raté, à cause de mes peurs (j'avais très peur de mourir, j'étais convaincue que jamais je ne me rendrais à l'âge adulte). Je regardais des photos et je pleurais. Je pleurais à cause de mes parents, ma famille qui se déchirait, ma solitude à l'école, mes trop grosses responsabilité (je devais m'occuper de ma jeune soeur et mon frère, faire les repas, la vaisselle, etc)... Ça ne finissait plus! Pour moi, un moment de bonheur, c'était juste un faux espoir. J'attendais toujours le prochain malheur. Je n'appréciais jamais rien.

Finalement, j'ai compris un jour. Aucune idée d'où est venue l'illumination! Laughing J'ai choisi d'être heureuse. J'ai commencé à être pas mal plus zen à ce moment. Par contre, c'était vraiment un travail de tous les jours. J'avais décidé de faire confiance à la vie. Les mauvais jours, j'acceptais simplement. J'avais réussi à lâcher prise.

En ce moment, je peux dire que j'ai pas mal régressé... Depuis le début de ma grossesse jusqu'à aujourd'hui (mon fils a 13 mois), il nous en est arrivé des tuiles! Et puis, la maternité a fait ressortir mes vieilles manies... C'est vraiment difficile pour moi d'être heureuse en ce moment. Je travaille fort sur moi-même pour retrouver un peu de paix. Disons que je ne m'aime pas quand je suis comme ça! 

revenir en haut

KeRryMe

Inscrit le :
23 nov. 2007

Posté le: 23 juin 2010 15:43:51 EDT  
Je suis une fille très positive, très optimiste, j'ai donc une grande capacité à être heureuse facilement. Tout m'émerveille, la vie me fascine. J'ai eu des difficultés à surmonter mais j'ai la capacité de trouver le positif dans chaque situation, même si parfois je me laisse abattre, ça ne dure jamais bien longtemps.
Pour l'instant j'ai tout pour être heureuse donc je flotte sur mon petit nuage, je vois la vie en rose. On est en essai pour bébé 2, on vient d'emménager dans notre maison, j'adore mon chum, j'adore mon fils, j'adore ma vie. Bref, je suis heureuse. J'aime même faire mon ménage Laughing

revenir en haut

Gala

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 23 juin 2010 15:48:44 EDT  
Je ne crois pas au conte de fée. Le bonheur n'est pas quelque chose de statique. Il y a des moments de bonheurs et des moment de malheurs dans la vie. C'est comme ça et selon moi il faut que ce soit comme ça car si nous ne rencontrons jamais de difficultés, comment serons-nous capables de reconnaître les moment de bonheur ?

Pour moi, le plus grand but de la vie, c'est de s'améliorer...Faire de son mieux et savoir apprécié les petites choses simples tout en travaillant sur les grandes.
Wink  

revenir en haut

misslady

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 24 juin 2010 16:00:37 EDT  
Je n'ai pas le bonheur facile. Je souffre d'anxiété généralisée et d'un trouble panique, tout ça à la suite de problèmes de consommation il y a plusieurs années. C'est difficile pour moi, je n'aime pas mon apparence ( même si je me fais souvent dire que je suis belle, moi je ne le vois pas .. ) je focusse la dessus, je m'empeche de sortir, je suis mieux chez moi...mais je travailles fort la dessus. Je vais au dela de. Je me dis que tout ca est dans ma tête, je prends mes clés et je pars. Je n'arrive pas à relaxer non plus. Au boulot, je cours pendant mon 8 heures. C'est constamment le rush et l'adrénaline. Alors à la maison, c'est pareil avec mon lavage et mon ménage, je me crée des rushs. Et depuis mes problèmes de consommation, je suis souvent lunatique et je vis beaucoup dans ma tête...

Parcontre il y a aussi de belles journées. J'apprécie les petites choses, un bon café, la pluie qui tombe, courrir après ma puce de 2 ans, donner quelque chose et faire plaisir à quelqu'un, préparer un bon repas, prendre un bain.

Je n'ai pas le bonheur facile mais je ne dirais pas que je suis malheureuse. Je suis heureuse mais je dois faire des efforts pour l'être!  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
31 août 2005

Posté le: 25 juin 2010 12:01:34 EDT  
Un bouquet de bisous et de courage pour toi maroli et pour les autres filles qui travaillent fort pour tenir le moral. Je ne sais pas s'il y a un truc. Peut-être des objectifs moins élevés et d'éviter la fatigue puisque tout nous paraît pire dans ce temps-là. Des hauts, des bas, et une moyenne avec laquelle on essaie de composer. On ne peut pas carburer seulement avec des hauts, mais ils sont bien utiles pour affronter les bas. 

revenir en haut

Lotussia

Inscrit le :
03 juil. 2008

Posté le: 25 juin 2010 12:16:41 EDT  
Gala, je trouve que c'est une belle façon d'enseigner le bonheur à nos enfants. Very Happy

Le bonheur, c'est un état d'esprit, pas un événement. J'ai connu une femme qui disait toujours «T'es malheureux? Changes tes lunettes!» J'ai toujours trouvé que c'était un belle métaphore. Smile J'essaie vraiment d'appliquer cette philosophie!

Quand un malheur arrive, j'essaie de voir ça comme «l'équilibre de l'univers». Si ya du malheur, c'est qu'il y a du bonheur aussi. Il suffit de focusser sur le positif! Par contre, j'avoue que j'ai de la misère ces temps-ci à suivre cette vision! Laughing Ça va revenir! Razz  

revenir en haut

zannie

Inscrit le :
13 juil. 2008

Posté le: 25 juin 2010 21:58:51 EDT  
Moi je crois que je suis dans une mauvaise passe mais vous lire me donne un peu de courage pour aller chercher de l'aide... Je n'ai jamais eu le bonheur facile même si je n'ai jamais vécu de grand drame. J'ai un mari qui m'aime encore (jusqu'à aujourd'hui du moins...), pas de problème d'argent, 2 enfants adorables de 2 et 5 ans. Le triste fait est que je ne les supporte plus au quotidien, je pète les plombs tous les jours maintenant. La routine, le travail, le rush du matin, le rush du soir, tout ça est entrain de prendre le dessus sur mon bien-être psychologique. J'aime mon travail, j'en ai besoin pour me réaliser sur le plan professionnel, et je sens que si je vais consulter, on va me suggérer fortement de prendre une pause. Je ne sais plus quoi faire pour reprendre le contrôle de ma vie...on dirait que le bonheur me file entre les doigts et que je passe à côté des plus belles années à stresser pour des futilités. Je passe mon temps à crier après mon mari pour des niaiseries qui me paraissent sur le coup tellement importantes, et après je m'excuse mais le mal est fait. Depuis quelques semaines, tout ça dégénère...Et voilà que j'ai encore cette boule dans l'estomac qui revient parce que je pense que le gâteau au chocolat pour la fête de mon fils demain est trop cuit...  

revenir en haut

Se connecter pour répondre