Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

doutes sur qui est le papa un conseil?

Auteur Message

Garnottine

Inscrit le :
04 mars 2013

Posté le: 15 février 2013 11:45:19 EST  
Bonjour,
Je sais que toutes êtes ici pour des raisons sérieuses et que votre désir d'enfant est fort, je vous respecte et j'ai aussi besoin de vos conseils. S'il vous plaît, d'avoir lu plusieurs posts hargneux sur les blogs, je ne suis pas ici pour me faire insulter mais appuyer.
J'aime un homme de tout mon coeur, notre relation est compliquée. Croyant qu'il était bon pour moi de passer à autre chose, j'ai rencontré un autre homme. Du coup j'ai revu le premier, on a fait l'amour le jour de mon ovulation mais il s'est retiré à temps. 3-4 jours plus tard, le condom brise avec l'autre. du coup, je suis enceinte.
J'ai un tempéremment à tout casser, je suis irritable (surtout avec monsieur consom-brisé), je lui en veut. Je ne veux pas d'un enfant d'un homme dont je ne suis pas amoureuse, et d'un autre côté, l'avortement me fait peur. Quelqu'un a une idée?
Merci de votre écoute. 

revenir en haut

Garnottine

Inscrit le :
04 mars 2013

Posté le: 17 février 2013 16:23:27 EST  
Merci énormément. 

revenir en haut

Garnottine

Inscrit le :
04 mars 2013

Posté le: 20 février 2013 13:23:40 EST  
Ça peut aller, J'ai pris rendez-vous pour un avortement... Dans 3 semaines. Comme j'ai des doutes sur le père et que je ne me projette pas dans le future avec homme 2, autant comme père que comme ami à long terme , je crois que c'est la bonne décision. Par contre,homme 1 est au courant de tout et autant aime-t'il son indépendance et sa routine, on dirait qu'il aimerait que ce soit lui le papa.Mais attendre et débourser pour un test de paternité alors qu'il y a de grosses chances qu'il ne le soit pas, C'est comme étirer l'inquiétude. Je veux te dire merci pour tout, tu m'as vraiment éclairé.
Bonne journée 

revenir en haut

Flor82

Inscrit le :
17 avr. 2010

Posté le: 20 février 2013 13:55:44 EST  
Garnottine, c'est vraiment pas une situation facile que tu vis et peux importe la décision que tu prends, j'espère que tu sera en paix avec. C'est sur que d'avoir un enfants en aillant des doute sur qui est le père ça doit être angoisant mais ce n'est pas du jamais vu. Si tu désire cet enfant et que tu es prête a ne pas obtenir le support du père, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas allé de l'avant avec cette grossesse. Et si tu ne désire pas garder le bébé, la décision t'appartient et non au père potentiel.

Je ne peux pas te dire quoi faire, mais je peux te dire ce que je ferais dans ta situation (du moins je crois). Monsieur condom-brisé, pas la peine de l'informer surtout que tu ne désire pas (de ce que je comprends) allé de l'avant avec votre relation. Monsieur no.1, tu pourrais l'informer et voir qu'est-ce que lui désire. Ça pourrait renforcer votre relation comme ça pourrait clarifier le statut de relation du passé et te permettre d'aller de l'avant avec ta vie. Peux importe l'opinion de Monsieur 1, la décision t'appartient.

Et mes conseils, tu peux les jetter si tu les aimes pas. Tu dois être en paix avec toi même et ne pas laisser l'opinion des autres te faire sentir coupable parce que tu t'ai fais avorté ou que tu vas élever un enfant sans père connu.

Comme le suggère Coccina, le CLSC pourra t'aider. Ils ont pleins de ressources pour personnes dans ta situation. 

revenir en haut

Garnottine

Inscrit le :
04 mars 2013

Posté le: 23 février 2013 10:33:42 EST  
C'est absurde!
Les 2 savent, homme 1 sait tout, homme 2 sait que je suis enceinte. À la base, j'étais sure qu'il était de lui ( après calcul, j'ai eu des doutes). Je ne veut pas de homme 2 dans ma vie, pas que je le déteste, mais je n'ai pas envie de devoir gérer ma maternité avec lui. Je lui ai dit parce que je me sentais coupable d'être irritée en sa présence.
Si je suis tes conseils, Flor82, je lui ment et lui dit qu'il n'est pas de lui finalement? En espérant qu'il ne demande pas de test de paternité? Ou je pars refaire ma vie dans un autre pays? Je suis consciente que je serai seule et je sais que j'en ai la force. Mais la conscience de faire ça à quelqu'un ( et on parle des 2 pères présumés) , c'est pas un peu egoiste? Et cet enfant sans papa? Je lui dit quoi? Pas facile comme cas de moralité.
Merci pour tout les filles, juste de pouvoir en parler, anonymement et en toute honnêteté, ça aide. Dans ces cas les jugements sont faciles à faire et je vous suis reconnaissante de ne pas les porter. 

revenir en haut

Coccinelle06

Inscrit le :
21 janv. 2008

Localisation :
Rouyn-Noranda

Posté le: 25 février 2013 12:42:56 EST  
Salut,

Je vais te donner une autre façon de voir les choses....

Si mon témoignage peut t'aider, sa me fait plaisir...

Je suis une enfant dont je connais pas mon père. Ma mère a refait sa vit j'avais 2 ans, et c'est marié avec cet homme. J'étais trop petite, aucun souvenir de mon père Biologique qui aurait apparament été présent ds ma vie jusqu'A 1 an malgrés qui est père non déclaré sur mes papiers. Donc pour moi mon père, est l'homme que ma mère a marié, et qui a eu ma petite soeur en union. J'ai découvert qu'il était pas mon vrai père en fouillant ds mes papiers à l 'âge de 12 ans. J'ai été en colère de ne pas avoir été informé avant de ceci, (je commencais a avoir des doutes) et j'avais bcp de peine de réaliser que lui qui était mon père, n'était pas le vrai.

Jamais ressentit de besoin de rechercher mon père biologique jusqu'a tout récamment ou j'ai entammé des recherches. Mon père pour moi a tjrs été le même, et est la G-père de mes enfants, et même si mes parents sont séparés depuis environ 10 ans

Je t'explique sa, pcq jamais je ne croyai jusqu'a tout récamment que sa mMaffecterait. Je ressens un grand besoin de le retrouver, et je suis entrain de découvrir une histoire un peu comme la tienne, qui me perture totalement et qui me met en colère après ma mère. Bcp d'incompréhension face à sa décision.

Fais ce que tu crois qui est le mieux pour ton bébé si tu le gardes, et de cacher la vérité est vraiment pas une bonne alternative... 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 janv. 2013

Posté le: 28 février 2013 09:09:12 EST  
difficile
Garnottine a écrit
Bonjour,
J'aime un homme de tout mon coeur, notre relation est compliquée. Croyant qu'il était bon pour moi de passer à autre chose, j'ai rencontré un autre homme. Du coup j'ai revu le premier, on a fait l'amour le jour de mon ovulation mais il s'est retiré à temps. 3-4 jours plus tard, le condom brise avec l'autre. du coup, je suis enceinte.
J'ai un tempéremment à tout casser, je suis irritable (surtout avec monsieur consom-brisé), je lui en veut. Je ne veux pas d'un enfant d'un homme dont je ne suis pas amoureuse, et d'un autre côté, l'avortement me fait peur. Quelqu'un a une idée?
Merci de votre écoute. 


Pour mettre les choses au clair, pour ma part, je suis contre l'avortement.

Pour ta situation, déjà il faudrait savoir où tu en es sentimentalement aujourd'hui, vas-tu faire ta vie avec l'homme que tu aimes ?
Si oui, il faudrait savoir si il a envie d'un enfant avec toi et si il est prêt à élever celui que tu portes si il s'avérait que ce n'est pas le sien.

C'est très difficile de savoir qui est le père avant la naissance, il parait qu'il existe un test mais il est coûteux et peu fiable.

Maintenant prenons les choses d'un autre point de vue. L'enfant que tu portes, c'est de toute façon le tien et c'est un innocent. Quand on a une vie sexuelle, on doit être préparée au risque d'être enceinte même si on prend certaines précautions.
Avant tout cela avais-tu déjà réfléchi au fait de devenir mère ? As-tu envie de te lancer dans cette aventure ?

Il est vrai que certains hommes accordent bcp d'importance au fait d'être le père biologique de l'enfant qu'ils élèvent. Je dirais que tant qu'on est honnête et transparent, le vrai papa d'un enfant, c'est celui qui l'élève, pas celui qui l'a engendré.

De mon point de vue, mais je ne te connais pas, ni tous les détails de ta situation, l'idéal serait de faire ta vie avec l'homme que tu aimes et d'avoir cet enfant ensemble, quitte à faire un test de paternité après la naissance, mais si vous vous aimez, ce ne sera peut être même pas nécessaire, ça n'aura peut être même pas d'importance.

Bon courage en tout cas !

 

revenir en haut

Nanou09

Inscrit le :
12 janv. 2010

Posté le: 1 mars 2013 12:27:38 EST  
..
Moi j'avais 18 ans que je suis tombé enceinte de ma premiere fille, qui as aujour'dhui 4 ans, et 2 soeurs... Je suis tombé enceinte d'un garcon avec ki j'étudiais, je ne l'aimais pas, c'étais un one night. Je croyais pouvoir lelever toute seule, finalement j'ai penser a l'avortement. Et c'est a ce moment la que Alx es arrivé dans la vie en tant que conjoint. cela fesais plusieurs semaines qu'on sortais ensembles dans les bars et les fetes, et qu'on se ''tenais'' ensembles, mais je ne croyais pas qu'il pouvais etre amoureux de moi, et puis voila un beau matin pendant que nous parlions de ma decision de me faire avorter, il ma regarder droit dans les yeux et il ma dit , Écoute, je t'aime, depuis la premiere journée ou je t'ai vue, quand tu es arrivé ici( je viens pas de la meme ville, et j'étais partie rester dans une maison style Auberges du coeur , le temps de me trouver un appartement.) Je ne veut pas que tu eleve cet enfant toute seule, moi je vais etre la pour lui/elle, je veut etre son pere, je veut etre la pour toi toute ta vie et etre la toute la sienne. Ne vas pas te faire avorter tu vas le regretter, moi je vais prendre soins de vous.

Je n'en revenais meme pas, meme encore aujourd'hui je le regarde et je me demande quess qui lui as pris, c'est vrai, il me connaissait a peine, il savais que cet enfant ne serai jamais le sien biologiquement parlant. Mais il l'a toujours considérée comme sa fille, jamais Jamais JAMAIS il na dit , ce nest pas ma fille ou quelque chose dans ce genre la. Razz , Mais nous sommes heureux en famille, nous avons 3 belles poupounnes on aissaye d'en avoir un autre.

Tout ca pour te dire, L'avortement n'est pas la solution, Un enfant change une vie, du tout au tout... Jamais tu ne sera asser stable dans la vie pour avoir un enfant, ca coute cher, ca te brule lenergie. ca cri , sa fais caca dans sa couche, ca deborde etc... L'enfant aporte la stabilité , et pas le contraire...

Je vais prendre comme exemple ma soeur, Elle as un fiancé depuis 2-3 ans, elle as le meme job depuis 6 ans, elle as une maison, 3 voitures etc... mais elle dit toujours quelle nest pas asser stable dans la vie pour avoir des enfants, ... mais c quand elle vas en avoir un quelle vas vraiment etre stable. !

Si tu porte cet enfant c'est qu'il y as une raison, Dieu ( ou peu importe la puissance superieure qui te conviendra), veut que tu le porte, il l'a mis sur ton chemin pour te mettre a l'épreuve.

Le but de cet epreuve n'est pas de savoir qui es le pere, mais bien de savoir si toi tu veut devenir mere,
cet enfant as besoins de toi autant que tu as besoins de lui ( peut etre meme sans le savoir) , Ne te fais pas avorter, un jour un homme viendra dans ta vie, et ton enfant aura un pere.


bonne reflexion, si tu N,est pas sur de ce que tu doit faire, demande a dieu, il saura quoi te repondre, au moment opportun, et tu saura aussi quand il taura mis sur la bonne voie.

 

revenir en haut

Garnottine

Inscrit le :
04 mars 2013

Posté le: 2 mars 2013 10:22:40 EST  
J'ai fait une GEU, la vie a décidé à ma place. je vous remercie pour vos témoignages, vous êtes des femmes intelligentes et ils m'auraient bien éclairés si la situation n'avaient pas tournée de cette manière. Je ne souhaite à personne de vivre ça, surtout au Québec où le système de santé est déficient. Il leur a fallu plus de 30 hres avant de réagir, même après 2 echos qui montraient qu'il n'y avait pas d'embryon dans mon utérus. Le radiologue, qui n'a pas regardé mon dossier (où il était écrit mon taux de bhcg et l'âge de ma grossesse), m'a même pris pour une folle en me demandant si j'avais fait un test de grossesse!!! Personne à l'hopital ne m'A informé de ce qui se passait, des possibilités d'une GEU et de ce qu'on ferait pour me traiter.
Bref, si vous avez des saignements en début de grossesse et que vous n'avez pas de douleurs, à l'urgence, mentez et dites que vous avez très mal, ça pourrait augmenter vos chances de passer plus vite, et de mieux vous diagnostiquer.
Merci encore 

revenir en haut

Se connecter pour répondre