Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

Deuil de ne pas avoir de fille

Auteur Message

Melab

Inscrit le :
24 févr. 2012

Posté le: 20 juin 2013 14:08:02 EDT  
Bonjour!

J'ai de la difficulté à surmonter le deuil de ne pas avoir de fille.

Je vous explique un peu ma situation, j'ai deux beaux garçons (que j'aime plus que tout), un de 3 ans de demie et l'autre de 9 mois bientôt et mon chum ne veut plus d'enfants. J'ai donc l'impression de vivre deux deuils. Un deuil de ne plus vivre d'autre grossesse et un deuil de ne pas avoir de fille. Est-ce que quelqu'un à vécus ou vie la même chose. J'aimerais en discuter... 

revenir en haut

choupette23

Inscrit le :
20 avr. 2010

Posté le: 23 juillet 2013 14:23:09 EDT  
Salut, je viens de voir ton message.
Je suis aussi de Saint-Georges, j'ai deux garçons de 2ans et demi et bientôt 9 mois ce sont mes trésors mais moi aussi je suis peinée à l'idée de ne pas pouvoir vivre la relation mère-fille. J'ai sommes toute une belle relation avec ma mère et il me semble que j'aurais tellement de chose à partager avec une petite fille.
Mon conjoint est ouvert à une 3e grossesse mais pas cette année. Je me dis que les chances sont minces pour qu'on ait une fille car on a déjà 2 gars mais lui aussi aimerait en avoir une.
J'ai peur que mes gars soit toujours partis avec leur père (chasseur - pêcheur) et que je soit seule avec mes trucs de fille. De ne pas pouvoir leur montrer à cuisiner, de magasiner avec ma fille. bref
Et toi, qu'est-ce qui te fait le plus de peine la dedans? 

revenir en haut

Melab

Inscrit le :
24 févr. 2012

Posté le: 19 mars 2014 13:06:49 EDT  
Allo Choupette!

Je suis désolée, mais je n'étais pas revenue ici depuis mon retour au travail.

Je suis contente que tu es pris le temps de m'écrire. Je n'y pensais plus vraiment, mais depuis quelques semaines mon désir d'avoir un autre enfant est revenu.

En fait, ma peine est plus une peur, j'ai peur d'être seul plus tard. Chez moi, nous sommes une famille que de fille, je ne peux pas te dire que l'on s'entend toujours bien, mais ma mère n'est jamais seule. Il y a toujours une d'entre nous qui lui téléphonons ou lui rends visite, part magasiner avec elle... Bref, on la tient vraiment très occupé avec les 7 petits enfants et je crois qu'elle adore ça, car mon père est décédé et elle serait vraiment seule sinon. Du côté à mon chum eux ils sont deux gars. Mon chum est quand même proche de sa mère, mais il reste que ce n'est pas pareil que moi et ma mère. Et son frère, lui, il ne téléphone pas, visite rarement ses parents et il y a une adoration inconditionnelle pour la famille de sa blonde. Je trouve ça vraiment triste de voir la mère à mon chum, car elle est triste que sont fils ne lui parle presque plus... J'ai énormément peur que ça m'arrive. Je n'arrête pas de dire à mon grand : « tu ne me laisseras jamais seul hein!!!» et pauvre petit, il me répond : « bien non maman» et il me sert dans ses bras..!!!

De plus, j'ai vraiment aimé la grossesse et j'ai eu deux belles accouchements. J'ai l'impression quand même de ne pas avoir bien vécu et profiter de la dernière. C'est donc un mélange de tout ça qui me gruge chaque jour. En passant, merci de m'écouter et d'avoir répondu à mon message. 

revenir en haut

terebentine

Inscrit le :
16 juil. 2009

Posté le: 27 avril 2014 20:50:03 EDT  
Bonjour Melab,
je compatis avec ta peine.
Moi j'ai deux filles. Je suis très heureuse d'avoir deux enfants du même sexe, peut-être parce qu'ayant eu une soeur, c'est le modèle familial que j'ai connu.
Avoir des enfants est une décision très égoïste, cependant ils ne devraient jamais avoir à assumer notre solitude. Ce que je veux dire, c'est qu'on ne devrait pas faire des enfants par peur de vieillir seul. Je suis très proche de ma mère. Elle n'a pas de conjoint depuis très longtemps et je prends de ses nouvelles souvent et la voit souvent. Mais elle a une vie, des amis...
Je pense qu'il serait malsain autant pour elle que pour moi si elle ne dépendait que de ma présence pour être heureuse. Je pense aussi que s'il en était ainsi, nous serions sûrement moins proches aujourd'hui. 

revenir en haut

Se connecter pour répondre