Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Répondre au message

conseils à une amie d'une maman en deuil

Auteur Message

flafla

Inscrit le :
21 déc. 2009

Posté le: 26 juin 2014 01:08:55 EDT  
Bonjour,

Ma meilleure amie vient de perdre son bébé après 8 mois de grossesse.
J'ai tellement de peine pour elle et sa famille.

À celles qui ont déjà vécu un tel deuil, quels conseils me donneriez-vous pour bien soutenir mon amie, pour respecter son deuil et pour lui montrer que je suis là pour elle?

Je me sens si impuissante, j'aimerais ne faire que les bons gestes, que les bonnes paroles pour accompagner mon amie dans cette terrible perte qu'elle vit.

Merci. 

revenir en haut

mamandeMathilde

Inscrit le :
15 oct. 2014

Posté le: 15 octobre 2014 01:45:04 EDT  
Conseils pour une amie en deuil périnatal
Chère Flafla,

Tu es une amie extraordinaire pour poser cette question. Même si ça fait déjà un petit moment que tu as mis ta question sur le forum , je te réponds ceci (j'ai perdu ma fille à 8 mois de grossesse en mai dernier).

Tout ce que tu peux faire pour ta copine endeuillée est de l'écouter et de lui répéter que tu l'aimes. Cela fait maintenant quelques mois, mais n'imagine pas que sa peine est moins grande. Elle pense à son enfant tous les jours qui passent... N'hésite pas à lui parler de son bébé, et de lui dire que tu aurais beaucoup aimé le ou la connaitre aussi. Si tu n'as pas déjà posé ces questions, demande-lui de te décrire son bébé, avait-il des cheveux, des traits de papa? Pour moi, j'adore parler de ma Mathilde. Ça me fait du bien de savoir que les autres sachent qu'elle a existé. Si elle a des photos, demande à les voir. Ne sois pas gênée de poser des questions sur son accouchement. Elle a probablement besoin d'en parler à sa meilleure amie.

Prends régulièrement de ses nouvelles mais évite la question "Comment ça va?". Commence plutôt tes courriels ou rencontres par "Je pense à toi mon amie, je suis là pour toi si tu veux parler..." Évite de lui dire trop souvent "tu es forte" car on a pas le choix d'être forte dans une situation comme celle-là! Dis-lui plutôt "je suis fière de toi, (pour le cheminement que tu fais)".

Si elle te confie sa peine, n'essaie pas de lui donner des conseils. Dis-lui que tu ressens sa peine, que tu comprends (même si vous savez toutes les deux que c'est faux!). Bref, empathie, empathie, empathie.

Voilà, si tu as des questions, stp, n'hésite pas à me réécrire.

xx

 

revenir en haut

Se connecter pour répondre