Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

Comment on fait?

Auteur Message

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 14 octobre 2009 17:59:03 EDT  
Comment on fait pour se convaincre de ne plus avoir de bébé?
Comment on fait pour se résoudre que ce rejeton-ci est notre dernier à vie?

Ah oui, je sais... On pense aux maux de coeur du premier trimestre, aux courbatures du dernier, aux inévitables nuits blanches, aux couches puantes, aux crises de bacon au centre d'achat, à la routine effrénée de la vie familiale, à la fin de la ''liberté'' en couple et évidement à l'adolescence qui s'ensuit...

Mais quand on a senti la vie en soi, quand on a vécu l'interminable mais oh combien excitante attente de la grossesse, quand on s'endort avec une petite chose toute chaude contre soi, quand ils nous regardent avec ce regard rempli d'une confiance absolue, quand ils nous donnent de gros bisous tous mouillés, quand un pissenlit donné par leur petite main potelée devient la plus belle des fleurs du monde, on fait comment pour se dire qu'après celui-ci, il n'y en aura plus jamais d'autres?

Si un jour vous trouvez la réponse, faites-le moi savoir parce que moi j'ignore toujours comment on fait... 

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 14 octobre 2009 20:34:28 EDT  
Je vais dire comme Amielle, il n'y a pas de recette magique. Pour moi, je n'ai pas eu à me convaincre, c'est arrivé tout seul. Après trois enfants, je savais que ma maternité était complète. C'est sûr que j'aime me remémorer ces moments merveilleux que tu décris, mais je n'ai plus pour autant l'envie de les revivre en vrai. J'ai simplement envie de passer à autre chose, de voir grandir les enfants que j'ai déjà plutôt que d'en mettre d'autres au monde. Le souvenir des mes grossesses et de mes accouchements, de mes petits encore tout bébés naissants, ça me suffit. Parfois, je me fais la réflexion: est-ce que j'en aurais un 4e? Et la réponse qui me vient au final est toujours: non.

Comble de chance, mon homme partage cette vision des choses, alors on n'a pas eu à s'obstiner longtemps là-dessus. Mais lui, c'est surtout parce qu'il se trouve trop vieux!

Je n'ai donc pas eu à vivre de deuil, mais je conçois que ça peut être difficile. Après mon 2e, c'était supposé être terminé, mais je n'arrivais pas à me convaincre que ce l'était vraiment. Il me manquait encore un morceau dans ma vie de maman, mais peu à peu je me faisais à l'idée...Jusqu'à ce que mon chum change d'idée et soit finalement partant pour compléter le tableau. 

revenir en haut

balabalabala

Inscrit le :
13 déc. 2007

Posté le: 14 octobre 2009 21:14:09 EDT  
ah ben moi après un, je me demande comment je pourrais survivre avec un deuxième... Confused Sad

  

revenir en haut

Lalouve

Inscrit le :
08 sept. 2007

Posté le: 14 octobre 2009 21:17:15 EDT  
Pour moi ça été dur mais après deux garçons avec un handicap, on se dit que c'est génétique... et si un autre était encore plus atteint que les deux premier ?... moi c'est ce qui m'a convaincu... mais je pense à l'adoption parfois... 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 14 octobre 2009 21:24:36 EDT  
Allo!!

quand je regarde la date de naissance de ta dernière, elle est pas mal jeune pour te dire que c'est la dernière!! Moi aussi, je suis en plein questionnement et voici ce que les gens les plus sages m'ont dit: Il est trop tôt pour le savoir. Ma fille va avoir 7 mois demain! Attends et donne toit du temps.

C'est ça que j,ai demandé à mon conjoint, du temps! Que la dernière est 2 ans: marche et même attendre la propreté si il faut! et là on décide. Moi j'en veux un autre c'est vicérale mais pas mon chum.. Il le sait pas mais il m'a parlé de vassectomie. Alors je lui demande du temps et rendu là peut-être que la réponse va être OUI ou NON!!

Qui c'est ! 

revenir en haut

Étincelle

Inscrit le :
21 juil. 2006

Posté le: 14 octobre 2009 22:30:42 EDT  
J'ai pas la réponse mais...
je voulais juste te dire que ton message est très beau!
C'est venu me chercher! Wink  

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 14 octobre 2009 22:47:51 EDT  
Moi j'adore mes enfants! J'ai adorer les porter, les cajoler, les becotter, les voirs grandir....

Mais enceinte du troisième je savais que se serait le dernier même si ont s'était dit 4...

Je sais pas pourquoi c'était comme si tout à coup je me sentais complète! Il ne manquait plus rien!

Le fait que j'aille eu des inquiètudes par la suite comme pour sa soeur la grossesse avant a confirmé le tout...

Aussi magique que ces moments ont été pour moi autant la suite venait aussi! D'autre projet ont commencer à prendre forme, d'autre types d'activité....

Je sais pas... c'est venu tout seul comme d'autre ont dit... aujourd'hui il a 15 mois et je vis bien avec le choix d'en rester à 3!

C'est sur que quand je vois des bédaines et que je repense aux miennes je trouve beau et ça donne un peu le gout mais ça passe très très vite!!! 

revenir en haut

velour

Inscrit le :
05 sept. 2009

Posté le: 14 octobre 2009 22:50:50 EDT  
pour ma part je pense que c'est un mal qui ne se guérit pas. Ce qui m'arrête c'est la somme de lavage, de bouffe, de ménage, de devoir le coût de l'entrée scolaire, l'achat des vêtements été hiver ....ect. Après 4 enfants je m'ennuie encore d'accoucher au point de pleurer. Mais bon, je m'en remet c'est sûr. La périnatalité est sujet passionnant et inépuisable. Présentement, c'est un cadeau prendre un nouveau-né dans ses bras qui n'est pas le tien. C'est aussi un cadeau de discuter de grossesse, d'accouchement, d'allaitement et de petite enfance. Contente que tu apporte le sujet j'y pensais depuis quelques jours. 

revenir en haut

Fairy76

Inscrit le :
02 juil. 2009

Posté le: 14 octobre 2009 23:28:23 EDT  
Salut ma belle! Very Happy
Bon, tu connaîs bien ma situation Wink , mais je voulais aussi te dire que ton message est très beau! Je sais que s'est difficile de mettre un point final à cette belle aventure; s'est tellement beau la maternité! Wink

Je crois ,comme les autres, que ça doit venir un peu tout seul pour certaines...tandis que pour d'autres, s'est comme un deuil à faire... 

revenir en haut

kikie

Inscrit le :
04 nov. 2008

Posté le: 15 octobre 2009 04:54:46 EDT  
Je suis enceinte du 4e et je sais que ce sera le dernier. Avec 4 enfants, ma famille sera complète et je me sentirai comblée.  

revenir en haut

Lotussia

Inscrit le :
03 juil. 2008

Posté le: 15 octobre 2009 08:18:37 EDT  
Très touchant en effet ton message.

Personnellement, je veux 2 enfants et pas plus. En fait, j'ai même un peu peur pour le 2e, mais je trouve ça trop important de donner un frère ou une soeur à mon coco. Comment je sais que je n'en voudrai pas d'autre? Peut-être rendu là je n'en serai pas si certaine... mais j'ai eu la garde légale d'une adolescente pendant 1 an. Voilà la raison. 1 ado, c'est franchement en masse, deux c'est énorme, mais je ne me vois franchement pas à devoir dealer avec plus! En plus mon conjoint a une fille de 8 ans. Bref, la passe «ado» me refroidit les ardeurs d'avoir une famille nombreuse. Laughing  

revenir en haut

Sunmat

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 15 octobre 2009 11:20:00 EDT  
kikie a écrit
Je suis enceinte du 4e et je sais que ce sera le dernier. Avec 4 enfants, ma famille sera complète et je me sentirai comblée.  



Je vis exactement la meme chose. Enceinte de ma 3 ieme je savais qu'il me manquait quelque chose mais enceinte de ce petit dernier tout est calir dans ma tete c'est fini Wink Je pense meme a la ligature donc je crois qu'on moment donner on voit finalement le bout de se désir Wink  

revenir en haut

ti-crassou

Inscrit le :
21 sept. 2007

Posté le: 15 octobre 2009 13:14:26 EDT  
Cadence,

Ton message vient tellement me chercher. Combien de fois me suis-je poser cette question en implorant la terre entière de me répondre...

Mon grand a 13 ans, mon deuxième aura 5 ans dans quelques jours. J'ai espéré avoir un second enfant pendant 7 ans je les voulais collés mais la vie en a fait autrement... Lorsque mon 2e est arrivé, je pensais déjà à un 3e. J'ai passé plusieurs années à prendre ma température, à désespérer à chaque mois et voilà que je commençais à voir la lumière après le désespoir et le miracle s'est produit, je suis enceinte et j'attend mon bébé pour le mois de janvier.

Je sais que ce sera mon dernier car il serait impossible d'en avoir un autre étant donné mon état physique. (descente d'organes sévère, je serai opérée après ma grossesse, je n'aurai plus d'utérus) alors voilà, la vie a décidé pour moi. Cette grossesse-ci est plus difficile car je ne peux pas faire grand chose mais au moins, j'ai une dernière chance d'avoir une petite vie qui grandit en moi. Je sais que ce sera la dernière et une chance que la vie a choisi pour moi car je ne sais pas comment j'en serais venue à bout.

Bon courage dans ta démarche... 

revenir en haut

lisa

Inscrit le :
20 janv. 2006

Posté le: 15 octobre 2009 20:54:03 EDT  
Salut ma belle Cadence!

C'est un deuil de ne plus porter d'enfants pour certaine.
Tu vois, mois je commence tout de suite a faire mon deuil pour après le 4em.
Faut que je me mette dans la tête tout de suite que ce sera le dernier mais ça va me manquer énormément.

Ça doit s'estomper avec le temps...Enfin, je l'espère. 

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 16 octobre 2009 11:16:18 EDT  
Contente de savoir que je ne suis pas la seule qui y pense... Je savais que ma deuxième serait la dernière. Moi j'ai toujours voulu 3 enfants. Mon conjoint a un fils de 13 ans. Pour lui le compte y est: 3 enfants. Bien que son fils fasse parti de notre famille, pour moi, il ne représente pas le 3e enfant... Je n'ai pas vécu la grossesse et les premiers moments de sa vie à lui. Pour mon chum, c'est facile, pour moi c'est plus difficile. Bien que j'ai essayé de profiter de tous les moments de ma grossesse, chose qui n'est pas aussi évidente quand on a déjà un plus vieux, je n'arrivais pas à me convaincre que je ne vivrais plus jamais ça... D'accord, ils sont très rapprochés, j'ai l'impression d'avoir été enceinte toute ma vie. Mais des fois je me dis que dans 2-3 ans... Mais ce sera impossible parce que mon conjoint va se faire opérer en janvier. Sad Alors à moins d'un miracle, ma famille se termine donc officiellement avec ma fille... Je vais probablement m'y faire à l'idée un de ces quatre comme plusieurs d'entre vous. Confused  

revenir en haut

mamyrose

Inscrit le :
29 juin 2009

Posté le: 16 octobre 2009 14:49:15 EDT  
Bonjour Cadence,

je voulais te dire que ton témoignage me touche énormément car j'ai eu les mêmes questionnements dernièrement. J'en suis venu à une conclusion, celle-ci est ma réponse à : Comment fait-on pour ne plus ressentir ce désir d'enfant ? Mais ce n'est pas "la" réponse qui conviendra à toutes, évidemment.

Comment se convaincre de ne plus avoir de bébé ? Ma conclusion est que si je dois me convaincre, c'est que ce n'est pas ce que je souhaite profondément. Dans le sens que si je ressens ce désir d'enfant si profondément, c'est que je suis convaincu que c'est ce que je dois faire. Pour ma part, je ne souhaite pas du tout arriver à 60 ans, ménopausée et avoir des remords en pensant que j'aurais dont du m'écouter et avoir un autre enfant lorsqu'il était encore temps. Je n'ai pas envie de vivre une vie frustrée car je ne sens pas ce besoin comblé.

Comment se résoudre que ce rejeton-ci est notre dernier à vie et qu'après celui-ci, il n'y en aura plus jamais d'autre? Une sage-femme m'a dit un jour : Tu sais, même sans utérus, le désir d'enfant ne passe pas c'est pourquoi,je suis sage-femme car j'ai l'impression d'être la maman de plusieurs bébés. Je sais pertinemment que ce genre de phrase ne t'aide pas du tout. Ce que je veux dire c'est qu'à la question comment on fait pour savoir ce qu'on doit faire, tu es la seule a connaitre la réponse.

Le désir d'enfant est vraiment quelque chose de puissant pour certaine. Bien entendu, l'entente avec le papa est essentielle. Je crois sincèrement que lorsque notre famille est complète, la vie fait en sorte qu'on ressent moins ce désir et que l'idée de ne plus porter, donner naissance et s'occuper d'un bébé devient tolérable.

Je suis devenu accompagnante justement en suivant ce désir si profond dont je souhaitais ardemment faire connaitre à d'autres.

Lorsqu'on a ce désir si puissant et que l'on se résout a ne plus avoir de bébé nous utilisons la solution qui nous parait la plus simple. Mais le chemin le plus simple est-il toujours le meilleur à long terme ?

J'entends certaines personnes me dire que financièrement, matériellement, l'organisation devient trop difficile. Certainement, mais vient un temps, où nous devons repenser et revoir nos priorité, nos valeurs et faire les choix qui s'imposent et vont dans le sens de ce que nous désirons vraiment car c'est seulement en agissant de la sorte, que nous pouvons avouer que nous sommes vraiment heureux.

Désolé pour la longueur, et j'espère que ça pourra t'aider à y voir plus clair.
 

revenir en haut

Cadence

Inscrit le :
14 janv. 2008

Posté le: 16 octobre 2009 16:23:41 EDT  
mamyrose : C'est très beau ce que tu dis.  

revenir en haut

Se connecter pour répondre