Les signatures forum sont temporairement désactivées.
Se connecter pour répondre

bon je fait quoi avec sa

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 08:18:35 EST  
salut a vous

apres 9 semaine avec ma belle alexe jen conclu que la madame est en depression...

je pleure tout le temps je suis agressive en maudit et chaque chosse du quotidien me parrait une montagne...juste de penser que je dois faire la vaiselle je suis decourager...et jen pleure...

au début je me suis dit que c'étais la fatigue mais je dois voire la réaliter....le fait que mon petit bb pleurais plus de 7 heure par jour ma bruler...ma fait sentire comme une mere poche et jai perdu completement le controle...

le soir je suis seul mon chum etant a l'école ...et la jai peur de me retrouver seul...quand ej lendort le soir je fait du pose redépose.....elle ne pleure mem plus le soir mais des que je la dépose et quelle se reveille jeclate en sanglot.....jai peur quel pleure et que sa dure des heure....


mais la on fait quoi avec sa!!!! je veut pas prendre de pilule......je dit pas si dans querlque mois ses encore comme sa mais poru linstant je voudrais des solutuion pour me remmetre sur le piton!!!

je vais manger mieux et faire de l'exercise....et je dort au salon pour etre sur davoir un bon sommeil...

mais bon existe il des truc ou des herbe qui redonne de l'énergie ...ou encore peut etre que le fait de me retrouver seul le soir arreteras de me faire peur une fois que je le saurais...

je vais quand emem prendre un rendez vosu avec mon medecin de famille..mais en attendant vous avez vous deja vecu une deprtession post natal?

en passant jai pas de perte dinteret pour ma fille mais mon lien avec commence a peine de se fsire 

revenir en haut

Babsi

Inscrit le :
24 sept. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 09:03:27 EST  
Des Omégas 3! Ils servent d'anti-dépresseurs naturels, et moi je trouve cela efficace.

Puis les classiques, dormir dès que tu le peux et prendre du temps que pour toi..à l'aide d'un groupe comme les Relevailles ou autres organismes. Very Happy

Et puis là, j'aborde le sujet délicat de l'allaitement, mais l'absence de celui-ci nuit au bon rétablissement des taux d'hormones et les hormones ont un rôle important dans la dépression.

Je te laisse un extrait d'un travail de recherche que j'ai réalisé pour l'université:

"Malheureusement, quand une mère souffre de dépression post-partum, tout est souvent qu'une question d'hormones. Que ce soit le baby-blues ou une réelle dépression, c'est la chute brutale du taux d'?strogène et de progestérone qui en est la cause. Plusieurs mamans se sentent donc impuissantes à leur situation, et cela ne fait qu'augmenter leur niveau d'anxiété. Il y a aussi l'adaptation à la nouvelle vie qui peut s'avérer difficile et qui ne facilite en rien la confiance en soi de la mère.

Plusieurs chercheurs se sont penchés sur l'effet de l'allaitement sur la dépression post-partum, plusieurs conclusions légèrement différentes en ont été tirées, mais la complexité du champ d'étude ne peut prétendre des résultats sans équivoque. Quoi qu'il en soit, des aspects hormonaux sont par contre difficilement contestables. Lorsqu'une femme allaite son bébé, deux hormones spécifiques sont secrétées lors de la tétée; la prolactine et l'ocytocine. Chez les mammifères, la prolactine a pour effet la croissance des glandes mammaires et la stimulation du lait par ces dernières. La prolactine retarde également le retour de l'ovulation et sert donc de contraception naturelle. Selon La ligue lèche (organisation mondiale en allaitement), la prolactine est connue comme étant une des hormones anti-stress. Des recherches ont démontrés que les mères qui allaitent sont plus tolérantes au stress. Pour ce qui est de l'ocytocine, celle-ci est communément appelée l'hormone de l'amour. En effet, selon le livre The Oxytocin Factor. Tapping the Hormone of Calm, Love, and Healing. Cambridge MA: Da Capo Press, 2003, l'ocytocine a pour effets, sur les mammifères, des modifications significatives du comportement telles que; la diminution de l'agressivité, l'augmentation de la sociabilité, une plus grande résistance à la douleur, une baisse de la tension artérielle et un comportement maternel accru chez les femelles. Ces deux hormones étant absentes sans l'allaitement, les bienfaits y sont alors inexistants.

Le chercheur Harris a retrouvé des relations variables entre les taux de prolactine et de progestérone, suivant que la femme allaitait ou non et qu'elle était ou non déprimée. Un taux élevé de progestérone et un faible taux de prolactine étaient associés à un risque plus élevé de dépression chez les femmes donnant un lait industriel. Il a été prouvé que la diminution des taux de ces hormones se fait de façon beaucoup plus graduelle lorsque la mère allaite son nourrisson, et ainsi limite l'aspect hormonal de la dépression post-partum. Quoique les hormones occupent une grande place, il y a aussi des facteurs sociaux qui peuvent grandement influencer la mère ou le père. Tels que l'isolement, une perte d'identité propre, une adaptation difficile, un amour ambivalent face au bébé, un sentiment d'incompétence, etc."

  

revenir en haut

miah28

Inscrit le :
28 nov. 2008

Posté le: 3 janvier 2010 09:03:59 EST  
oufff je te suggere tres tres fortement de voir un medecin au plus vite!! c'est plate a dire mais une depression, meme post natal sa ne part pas tout seul.. c'est un debalancement hormonal dans le cerveau et tu n'y peux rien sans medications et meme que c'est mieux de consulter un psychologue en meme temps pour avoir une meilleure chance de t'en sortir rapidement! n'attend pas trop longtemps car sa empire. c'est une maladie tres mal connue et avec pleins de prejugers. oui manger mieux et faire de l'exercise sa va aider en quelque sorte mais sa ne reglera pas le probleme. es tu capable d'avoir de l'aide de ton entourage pour t'aider a faire du menage ou de la popotte ou meme avoir des moments de gardiennage pour pouvoir te reposer un peu? mais je sais ce que c'est, j'en ai fait une apres la naissance de mon fils et c'est vraiment tres difficile. mais pour t'encourager je m'en suis sortie et puis a date (ma fille a 8 mois) je n'en fais pas une apres la naissance de ma fille! je suis en forme et tout va super bien!

bonne chance et au pire appelle au clsc de ta region si tu n'as pas les sous d'aller consulter un psy en privee, c'est gratuit par le clsc mais il y a une liste d'attente, mais comme j'ai dit a une amie mieux vaux se mettre dessu et refuser l'aide si jamais tout est regler par le temps qu'ils te tel que de ne pas le faire et de jamais avoir la chance de pouvoir le voir en cas de besoin. 

revenir en haut

Mimie82

Inscrit le :
17 juil. 2009

Posté le: 3 janvier 2010 09:52:14 EST  
Je sais que quand ça ne va pas fort côté énergie, un petite cure de vitamine B12, ça me remet sur le piton. Par contre, ça ne fait pas tout.

Pourquoi ne pas aller voir au CLSC de ta région? Ils aident pas mal les femmes qui viennent d'accoucher.

Comme tu es de Montréal, je te réfère au site des Relevailles: http://www.relevailles.com/relevailles/public/quisommesnous.php?debut=1

Ils font même de l'écoute téléphonique, au cas où tu ne puisses pas te déplacer jusqu'à eux. Et comme leur spécialité, c'est justement les futures ou nouvelles mamans, ils pourront encore mieux t'aiguiller.

On dit toujours que l'arrivée de bébé est un moment merveilleux. On a tendance à oublier à quel point ça peut être difficile et stressant.

  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
11 avr. 2008

Posté le: 3 janvier 2010 10:35:13 EST  
Les autres filles ont de bonnes solutions Very Happy C'est fou comme le manque de sommeil affecte notre moral également...

Prends des marches dehors si possible, ça peut faire du bien, juste le fait de sortir... as-tu des amies, de la famille proche qui pourrait te donner un coup de main ou simplement venir te rendre visite pour te changer les idées?

Tu habites dans quel coin à Montréal si ce n'est pas trop indiscret? 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 12:00:33 EST  
salut a vous toute et merci toujours aussi efficace quand jai besoin de vous!!

alors merci babsi je vais aller achter de lomega 3 pour lallaitement je voie pas trop se que je peu y faire mais mercie!!

je vais aussi eiseiller de me changer les idée mais lidé de sortir macheter une painte de lait me decourage alors sortir entre amie oufff.....

je vais prend rendez vous lundi avec mon medecin si jamais la date est trop loin ej lui laisserai un message il retourne c'est appelle!

miah 28 jai tellement peur de tout cest medicament par contre jai vraiment confiance en mon medecin de famille...je sais quil seras bien me guider mais en attendant jessais de remonter la pente....

mimi82 jai vu le site des relevaille mais jirai mieux le comsulter....mais appeler la me rend pas mal trop gener!!!

hator:ma mere pourrais venir maider...mais je suis TELLEMENT orgeilleuse je sais meme pas comment lui demander elle aussi est tres occuper et mes amie en ont aussi plein les bras..que voulez vous je suis pas bonne la dedans demander.....jhabite verdun

en meme temps jai honte...honte de ne pas réusir seul...honte de voulloir passer ma fille par la fenetre...honte de ne pas etre assez fotr c con hein!!!! mais je me sens poche en maudit!!!!! heureusemnt mon chum et mes amie me watch et je suis tres conciente du probleme....je suis pleine despoire ...je veut tellement pas me médicamenter!!
 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
16 août 2007

Posté le: 3 janvier 2010 12:21:15 EST  
Il existe plusieurs ressources pour les familles à Verdun, tu es dans un secteur où tu trouveras sans problème des ressources. Tu sais, pas besoin de crier à l'aide très fort, simplement vouloir t'impliquer un peu auprès d'eux, vouloir créer des liens avec d'autres mamans servent de prétexte. De plus, le CLSC offre des services post-partum, j'en ai grandement bénéficié à mon premier (j'habitais aussi ce secteur) et c'est très rapide.

Voici quelques ressources (si tu ne les as pas déjà):
- Maison des familles de Verdun au 514-762-3399
- Pause parents-enfants de Verdun au 514-768-7773
- À la halte-allaitement à la CASA CAFI (avant c'était les vendredis pm et pas besoin d'allaiter pour rencontrer une infirmière) au 514-844-3340

On est toutes orgueilleuse en quelque part, mais ne laisse pas la situation empirée, c'est le seul conseil que je puisse te donner. Prendre des pillules, personne n'est à l'abris et j'espère vraiment qu'il n'y a pas de honte à cela Wink
 

revenir en haut

Coccinelle06

Inscrit le :
21 janv. 2008

Localisation :
Rouyn-Noranda

Posté le: 3 janvier 2010 13:34:54 EST  
Jeune maman: je te comprends, mon ti dernier a 4 mois, et je me sens exactement comme toi, il a fait des gros colliques a naissance, bébé intolérant au lactose, des cris de pleure interminable, des nuits d'enfer, la réaction de mon premier a été ses nuits, et rien n'est réglé, si je le laisse pleurer, il pleure des heures et des heures, il lache pas son morceau, je me sens impuissante, fatiguée, écoeurée... Sa m'Arrive souvent de pleurer de découragement, et pour les taches ménageres, je te comprends... Je te suggere d'aller voir le CLSC, des fois parler a des spécialiste peut etre une alternative, mais il se peut que la médication soit vraiment nécessaire pour certaines situations, quand on traite pas sa maintenant, on peut empirer la situation pour plus tard...

En passant sens-toi pas coupable pour ton lien avec ton bébé, je commence a le ressentir fort et mon bébé a 4 mois! Sa fait 2 semaines que je ressens mon lien... mais quand tout va mal, je me décourage vite vite! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 13:52:14 EST  
salut

merci taz sa fait du bien de voir que je suis pas seul je te souhaite que tout aille mieux


mistrale: mai sje dit quoi quand jappelle ...je sai spas trop qoi demander...quoi dire....je suis vraiment nouille la dedans!!!!

mais bon juste de vous en parler sa fait du bien 

revenir en haut

Mom2x

Inscrit le :
25 nov. 2009

Posté le: 3 janvier 2010 13:53:04 EST  
Ce que tu as écrit, jaurais pu lécrire moi aussi...

J'ai été en médecine familiale et tout de suite on ma prescrit des anti dépresseurs...je les ai trouvé pas mal vite sur la prescription !
Moi ausi je veux tenter autre chose avant de me lancer sur les anti dépresseur.

et en réaction au message sur l'allaitement : c'est bien beau les hormones sécrétées durant l,allaitement, mais l'action d'allaiter était tellement anxiogène pour moi que d'arrêter était mieux !
L'hormone antistress avait AUCUNE effet sur moi ! 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 14:20:30 EST  
mom 2x tse c'est sa qui me fait peur...je veut en prendre en dernier recours........

et je je pense que les fete et tout sa ma rendu pire.....je veut me laisser une chance


 

revenir en haut

balabalabala

Inscrit le :
13 déc. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 14:52:44 EST  
Ma belle Clo..................

Je suis de tout coeur avec toi. Essaie TOUT ce que les autres t'ont conseillé... MAIS, si tu vois que la situation ne s'améliore pas après quelques semaines, je te le dis, n'hésite pas à prendre ses petites pillules... Renseigne toi bien et n'oublie pas de spécifier au médecin que tu ne veux pas prendre grand chose... la plus faible dose à la limite... Ça te donnerait un petit coup de pouce, crois-moi!

J'ai déjà fait une dépression et j'ai tout fait pour éviter la médication. Oméga 3-6-9, vitamine b12, psychologue, al-anon, lecture diverse... J'ai été un mois coucher dans mon lit à vouloir mourir... Je me suis dis: ÇA SUFFIT! FUCK OFF, je prends des pillules! C'est la meilleure décision que j'ai prise. Même pas 1 mois après, avec la prise de médicament et toutes mes démarches personnelles, mon état s'est grandement améliorer. Même pas 2 ans plus tard, j'en avais fini avec la médication. Ça déjà fait 6 ans de celà...

Tout ça pour te dire de ne pas laisser la situation s'aggraver. Tu as 2 belles poupounes qui ont besoin de toi, de ton beau sourire et de ta bonne humeur...

Véro Wink xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
01 juil. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 15:17:47 EST  
J'espère que tu trouveras un moyen pour t'aider. Surement que le manque de sommeil est en grande partie responsable. À mon premier je faisais aussi du pose/reprend le bébé/pose...il pleurait tout le temps quand je le couchais... Je te comprends sur ce point!

P-ê que tu n'es pas très douée pour demander de l'aide comme tu dis mais il n'y a pas de honte à ça. C'est normal d'en demander après la naissance d'un enfant. Dans le temps, les femmes avaient de l'aide sans en demander. Tout le voisinage aidait la nouvelle maman en donnant de al nourriture, en gardant les autres enfants...la femme devait remonter la pente! On est pas différente de ces femmes...juste que nous on a plus d'aide automatique. Les gens ont peur de nous déranger! Alors passe par dessus ta gêne et appelle de l'aide. Ca vaut la peine pour ta santé.

Je te souhaite que l'énergie revienne vite! 

revenir en haut

mamansolox3

Inscrit le :
26 mai 2007

Posté le: 3 janvier 2010 18:50:49 EST  
Ca se peut tu écrire des chose de même à quelqun qui a besoin d'aide enocre des pro-allaitement qui écoeure les autres, cé fatiguant moi jai jamais allaité je suis seule avec 3 kids jamais eu daide de personne et jamais fait de dépression. oui des jours ca va moins bien parce que je suis débordé et dépassé par les événements, Bonne chance jeune maman 2008 et va chercher l,aide dont tu as besoin dans les organisme présent moi jen fréquente quelque un dans mon coin. xx ( mammaires et la stimulation du lait par ces dernières. La prolactine retarde également le retour de l'ovulation et sert donc de contraception naturelle. Selon La ligue lèc"Malheureusement, quand une mère souffre de dépression post-partum, tout est souvent qu'une question d'hormones. Que ce soit le baby-blues ou une réelle dépression, c'est la chute brutale du taux d'?strogène et de progestérone qui en est la cause. Plusieurs mamans se sentent donc impuissantes à leur situation, et cela ne fait qu'augmenter leur niveau d'anxiété. Il y a aussi l'adaptation à la nouvelle vie qui peut s'avérer difficile et qui ne facilite en rien la confiance en soi de la mère.

Plusieurs chercheurs se sont penchés sur l'effet de l'allaitement sur la dépression post-partum, plusieurs conclusions légèrement différentes en ont été tirées, mais la complexité du champ d'étude ne peut prétendre des résultats sans équivoque. Quoi qu'il en soit, des aspects hormonaux sont par contre difficilement contestables. Lorsqu'une femme allaite son bébé, deux hormones spécifiques sont secrétées lors de la tétée; la prolactine et l'ocytocine. Chez les mammifères, la prolactine a pour effet la croissance des glandes he (organisation mondiale en allaitement), la prolactine est connue comme étant une des hormones anti-stress. Des recherches ont démontrés que les mères qui allaitent sont plus tolérantes au stress. Pour ce qui est de l'ocytocine, celle-ci est communément appelée l'hormone de l'amour. En effet, selon le livre The Oxytocin Factor. Tapping the Hormone of Calm, Love, and Healing. Cambridge MA: Da Capo Press, 2003, l'ocytocine a pour effets, sur les mammifères, des modifications significatives du comportement telles que; la diminution de l'agressivité, l'augmentation de la sociabilité, une plus grande résistance à la douleur, une baisse de la tension artérielle et un comportement maternel accru chez les femelles. Ces deux hormones étant absentes sans l'allaitement, les bienfaits y sont alors inexistants.


  

revenir en haut

Babsi

Inscrit le :
24 sept. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 19:47:42 EST  
Bon, écoute Melap, je sais même pas si Jeune Maman allaite ou non, mon but n'étais vraiment pas de la faire sentir mal, mais d'expliquer le phénomène de la chute des taux d'hormones qui est beaucoup plus dramatique lorsque la mère n'allaite pas que lorsqu'elle allaite.

Faudrait arrêter de prendre des faits comme des opinions mal dirigés.

Ce n'est pas la premiere fois que je répond à Jeune maman, et je l'ai dans mes contacts FB et ça me fait toujours un plaisir de voir les photos de sa p'tite famille. Je crois qu'elle comprend que mon but n'étais pas de la faire sentir mal. Et je répète, j'ignore si elle allaite ou non.

J'ai mis ça à titre informatif.

Définitivement, l'allaitement n'est pas un sujet facile... 

revenir en haut

Mimie82

Inscrit le :
17 juil. 2009

Posté le: 3 janvier 2010 20:01:04 EST  
L'allaitement comme contraceptif, j'en connais quelques unes qui auraient leur mot à dire sur le sujet, surtout vu les règles très strictes qu'il faut respecter pour que ce soit supposément efficace. C'est bien le seul truc concernant l'allaitement qui m'hésrisse le poil!


Jeune maman, ce que tu dois leur dire, c'est exactement ce que tu nous as dit. Je comprends ton orgueuil, c'est très difficile, demander de l'aide. Avouer qu'on n'est pas une super woman, capable de gérer un bébé, une maison et un retour au travail 4 jours après l'accouchement.

Laisses-toi une chance. Les téléphones, ça peut rester anonyme à bien des endroits si tu préfères qu'on ne sache pas que c'est toi qui a appelé. Les maisons de la famille, c'est vrai que c'est bien fait et que, sans avouer que tu as besoin d'aide, tu peux y aller juste pour voir des gens et écouter.

Déjà, en venant ici, tu demandes de l'aide et c'est déjà un pas de géant dans tes démarches. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
13 nov. 2007

Posté le: 3 janvier 2010 20:37:09 EST  
super lune : sa me fait toujorus du bien de te lire...sa me fait chaud au coeur!!!je vais vraiment travailler fort pour mettre les chance de mon coter apres tout je mauto diagnostic ici..meme si bon sa bien laire dune depression....2 ans de medoc ouch.....

mamanbob: tu as raison.....mais surtout devant ma mere ...pourtant on sadore mais jai de la misere a admettre devant elle que moi je ne réussis pas seul......ahlalallala

melap: merci beaucoup de venir comme sa pour me supporter sa fait du bien..par contre je connait bien babsi comme elle la deja dit on se parle sur face book et ses conseil sont toujours apprécier..je connais aussi sa position sur l'allaitement et je ne me suis pas senti juger...de tout facon ses quand meme ma deuxieme et a fred ja navais pas plus allaiter et pas lombre dune depression...maius bon la chut hormonal peut etre en partie responsable..

babsi : ne tinquiete pas...je ne me suis pas senti mal et merci detre venu me lire ici!!

mimi82:jsute de penser appeler je suis gener ahahahah mais jesseyerai de faire un effort....

ah merci les fille jai passer un super journée...jessais de reprendre confiance en tant que mere..parce que tu te sens nulle a chier quand on bb pleure 6 7 voir 8 heure par jour....merci de venir me lire sa me touche beaucoup je me sens moins seul

 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 nov. 2008

Posté le: 4 janvier 2010 07:12:41 EST  
Allo jeune maman 2008!!

Je crois que compte tenu de la situation que tu décris, tu es en droit de demander de l'aide. Sans te faire juger...Les filles t'ont proposés plein de belles solutions et tu y vas déjà d'un pas en prenant un rendez-vous chez le médecin.

Tu vois tu vas le faire ton premier pas..et les autres je suis sûre qu'ils vont suivre sans que tu t,en rendre compte, il suffit de vouloir et tu semble vouloir.

L'orgueil, on l'a toute et elle est pas facile à surmonter. Pourquoi ne pas faire une liste de ce qui est prioritaire et dont tu as besoin: ex: dormir, prendre du temps pour toi, le ménage, passez du temps avec ton plus vieux seule, etc.. Établie tes besoins, ce dont tu as besoin.

À qui est-ce le plus facile de demander de l'aide??? à des étrangers, de la famille, ta mère?? Pourquoi ne pas aborder le sujet avec ta mère de manière à lui faire par de tes sentiments???

Par la suite, tu verras si tu as besoin d'organisme, ou autres..

Ici, à mon premier j'ai vécu la panique de rester seule, j'allais chez ma mère à c'est moindre journée de congé et j'arrivais parfois à 7h00 am et j'allais dans le sous-sol pour pas les réveiller. J'ai dû surmonter ça un jour à la fois et seule car la gêne d'avouer que je ne pouvais pas rester seule avec mon propre bébé était inadmissible. Mon chum travaillant 70 hrs semaine n'aidant en rien. Ce qui m'a gardé la tête hors de l'eau c'est les café-rencontres du Groupe Les Relevailles.

Là-bas, ils voient que ça des mamans qui en arrache émotionnellement. Des mamans qui vont bien et paf! elles pleurent, des mamans en dépression..il y a même un café-rencontre pour ses mamans. Moi, je mis suis fait des amies qui vivent la-même chose et me semble que c'est un peu moins pire quand on est pas seule. J'allais marcher au centre d'achats en hiver..Peut-être que pour l'instant ce n'est pas ce dont tu as besoin mais quand on ne connais pas ce type d'organisme, on hésite souvent à y aller..

L'arrivée d'un 2eme ici, a été dur émotionnellement. J'ai eu beaucoup de misère à accepter ma fille. Elle brisait ma routine, surtout avec mon plus vieux..brisait ma bulle. Je l'aimais oui, je faisait tout pour elle..mais je ne la comprennait pas. Il n'y a pas 2 bébé pareil et on connait le mode d'emploi du premier et le deuxième, il marche pas pareil: alors on se sent d'une incompétence car on a pas la défaite de j'en ai jamais eu.

Une responsable du Groupe des Relevailles nous disait souvent: Dans les autres pays, autres culture, ça prends tout un village pour élever un bébé. Ici en occident, l'individualisme et l'isolement nous amener à ne pas s'entraider. Dans le temps, tout les femmes de la famille, venait aider la maman...

Lâche pas et tu vas dans la bonne direction! 

revenir en haut

Se connecter pour répondre