Répondre au message

avac..post de soutien et informations

Auteur Message

silicate

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 27 janvier 2008 20:15:09 EST  
voila..mon bébé a 6 mois bientôt..et j'arrive peu a faire le deuil de mon accouchement qui s'est terminé par une césarienne.
Je me préoccupe beaucoup de l'avac sans avoir vraiment lu.. ce soir j'ai décidé de me renseigner et de cesser de lire et écouter les gens qui disent a tout coup...c"est dangereux...donc voila
j'ai trouvé un article fort intéressant et j'avais envie de le partager...
a votre tour.. je vous demande de partager vos chouchou d'articles afin de s'aider a faire un choix éclairée..et de vraiment se renseigner!
http://www.cesarine.org/avenir/consequences/rupture/ 
http://hvadeboncoeur.monblogue.branchez-vous.com/

-------------------------------------------------------------------------------

C'est le 22 septembre 09..apres 52 heures de latence.que j'ai eu la chance d'accomplir le rêve d'un accouchement naturelle..ce post m'a été soutien, espoir et courage...que vous puissiez y trouver réconfort et courage pour votre route.....et peu importe l'issue...que vous soyez fière de vos démarches pour vous y rendre...et que le j'aurais du ne fasse plus partie de votre vocabulaire..   
Mon récit.....

Ta venue dans ce monde

Depuis le début de ta conception, nous avons partagé déjà beaucoup d'émotions. Nous avons traversée des moments d'allégresse et de tempête. Nous faisions déjà partie de la meilleure équipe au monde, la nôtre.
Notre cohabitation des 9 derniers mois allait se solder par un magnifique accomplissement, ta naissance.

Notre préparation fût complémentaire, moi je m'outillais pour ta venue au monde, et toi tu nous nourrissais d'assurance et d'optimiste. Oui, je peux le dire ainsi puisque nous devions nous faire confiance.

C'est dans la nuit du 17 septembre, 2 heures du matin que des douleurs se font sentir de façon intermittente et régulière. Est-ce toi mon petit chevalier qui avise mon corps de ton arrivé? Elles viennent et me quittent au 7-8 minutes. Papa et moi sommes excités! A 7 heures du matin, toujours en contractions, nous décidons d'appeler tes grands parents pour qu'ils viennent chercher grand frère. Grand frère est agité ce matin là. On dit que les enfants sentent venir les choses, alors nous croyons fortement que c'est aujourd'hui que nous allons travailler tous ensemble pour ta venue.

Ton frère quitte avec tes grands parents vers 7h45, moi et papa avons larmes a l'?il puisque c'est la première fois qu'il couche ailleurs que dans notre nid douillet. Lorsque la voiture quitte le stationnement, papa et moi allions se concentrer à ce que le travail de l'accouchement se déroule bien.

Il est 9 heures, la petite trotteuse de l'horloge cumule les minutes, et j'ai des contractions toujours au 7-8 minutes. Nous parlons a notre accompagnante Melissa, et nous informe par le même moment qu'elle se rend au chul car elle doit accompagner un autre couple. A ce moment, Maman est déçu car si jamais tu devais te pointer le bout du nez, elle ne serait pas là mais on aurait quand même une autre accompagnante.

Enfin, vers 14 heures, nous allons nous promener moi et Papa dans le bois derrière la maison. Wow, les contractions se font rapprochées et elles sont aux 4 minutes. Super! Nous rentrons à la maison une heure et demie plus tard, des contractions toujours aux 4 minutes. Papa est très heureux de la progression et moi je grince un peu des dents car c'est douloureux. Papa parle a notre accompagnante et elle nous mentionne que le couple qu'elle accompagne en question sont rendu a la poussée. Je suis contente d'apprendre ceci, car rendu à notre tour, elle sera présente!


Toutefois, nous avons eu droit à une fausse joie avec les contractions aux 4 minutes, je retombe aux 6 minutes ensuite aux 8. Alors moi et papa nous flânons sur le divan, je fais de l'asymétrie et du ballon avec mon corps pour t'aider à bien t'engager car nous sommes certains que tu es en postérieur. Ton dos est à droite, et je sens la pression vers le coccyx.

Il est 20 heures, et je suis encore aux 8 minutes. Je suis fatigué de contracter, mais je me dis que sa doit être efficace!. Donc la soirée et la nuit passe toujours avec des contractions d'intervalles régulières mais espacé. Vers 4 heures du matin, les contractions tombent aux 5 minutes. Donc nous décidons vers 6 heures d'aller à l'hôpital faire vérifier le tout.

Nous sommes lundi, l'accueil du chul et de son personnel est froid. Une fois installé sur le monitoring, plus de contractions a l'horizon et une dilatation décevante. Je suis a 1 cm et l'infirmière se disait généreuse, malgré que la semaine chez le docteur j'étais vraiment a 1 centimètre!.

Donc nous retournons à la maison bredouille. Je suis épuisée et très démoralisé. J'ai peur que tu aies mal dans mon corps car tu as vécu autant que moi les contractions. Papa lui, a complètement décroché du travail. Il est vraiment fâché contre la nature humaine qui rend l'accouchement si complexe et si long.

Une fois rendu à la maison, J'arrive à dormir de 10 heures à 14 heures. Ensuite les contractions reprennent, mais d'intervalles assez irrégulières et espacées. Mais je n'ai pas accès au sommeil et ce depuis samedi 2 heures du matin.

Nous téléphonons suite à notre visite au chul notre accompagnante Mélissa. Elle décide de venir nous voir. Entre temps, je parle avec mon acupuncteure et elle reste encouragée malgré la situation. Elle me dit que parfois le corps a besoin de plus de temps pour le moment venue. Elle me dit de ne pas vouloir avancer le rendez vous du lendemain parce qu'elle croit que la nature fait bien les choses. Pour ce qui est de notre accompagnante, elle nous explique la latence, et nous rassure que bébé se fait bercer dans mon bassin en latence donc je suis rassuré, pas de douleur pour toi..

Elle indique à papa les observations qui pourraient lui faire reconnaitre le travail actif. Elle nous encourage à rester positifs et me redonne vraiment espoir en notre avac. Papa lui reste sur sa déception. Il avait hâte de te connaître, il n'aime pas me voir souffrir et ce, surtout que le travail n'a pas avancé depuis ma rencontre avec le médecin, le mercredi précédant.

Vers 16 heures, nous décidons d'aller chercher ton frère puisque les contractions sont espacés et tolérable malgré tout. J'arrive à passer toute ma soirée avec quelques contractions ici et là. Vers 20 heures, elles redeviennent un peu plus régulières dans le temps, mais espacés. Papa et moi allons au lit vers 20h45. A 22 heures, les contractions se rapproches, je le sens, mais je ne les minutes plus. Vers 2 heures du matin, je suis épuisée de contracter, moi qui espérait une bonne nuit de sommeil. Je décide donc de les minuter. A 4 heures du matin, je décide de réveiller papa car elles sont aux 6 minutes et douloureuses, beaucoup plus que les jours précédant.

Papa me masse le bassin et le dos, mais reste les yeux fermés! J'ai hâte que ton grand frère se lève puisque j'ai envie d'aller dans le bain chaud. Vers 6h45 je peux aller dans le bain. Ton grand frère est d'un calme très inhabituel! Il joue aux camions autour du bain, et me laisse prendre mes contractions en restant tout près et silencieux, de mon côté, je respire silencieusement car je ne veux pas l'effrayer.
Lorsque je sors du bain, les contractions me font de plus en plus mal. Mais nous nous n'excitons pas du à la grande déception du lundi!
Papa prépare Etienne pour la garderie et moi je prépare ses choses. J'ai de plus en plus mal. J'avise papa que je remonte dans notre chambre et eux quitte quelques minutes ensuite pour la garderie. Je vais dans le lit, et comme la douleur s'intensifie et les contractions se rapproches, je débute le chant prénatal. Les sons appris au yoga me sont d'un grand secours car ils occupent mon esprit tandis que les respirations ont tendances à me faire paniquer.

Les sons me permettent de relâcher mon corps et lui permettre de travailler de concert avec toi. C'est si magique, c'est si beau. J'ai compris mon corps, les signaux que tu me lance pour me rapprocher de plus en plus de toi. Bientôt tu seras dans mes bras petit chevalier, je le sens, je le sais. Je suis à ce moment confiante, tu viendras dans ce monde par la façon dont tu es entrée! Je te visualise si fort traverser mon bassin, sortir de mon ventre et notre premier contact visuel!

Il est 8h30 quand papa revient de la garderie. Il dit que lorsqu'il est rentré il a compris que j'étais en travail et lorsqu'il a vu mon visage, il a compris. Il a téléphoné notre accompagnante, et ils ont calculé que j'étais aux 4 minutes. Une heure plus tard, il la recontacte et j'en suis toujours aux 4 minutes.

Je fais des sons, je bouge et je trouve le confort dans notre salon. Papa met de la musique de visualisation que j'ai écoutée à mes cours de yoga et dans les dernières semaines de grossesse. Elle me calme et m'aide à faire des sons et rester dans ma bulle. Papa m'accompagne, me masse, me berce, me caresse et me dis combien nous sommes capable de travailler de concert. Parfois, je panique, mais en général nous sommes de concert et entre chaque contraction, je me laisse bercer par le repos.

Notre accompagnante est au téléphone, elle demande à papa si ont veut qu'elle vienne. Elle est en chemin et il est à ce moment 10h30.

Pendant ce temps, je commence à avoir peur. J'ai peur puisque je ne sens plus de tes mouvements, j'ai peur que tu aies mal et que tu sois épuisé. Je ne sais pas si le travail avance, j'ai peur. Nous travaillons pour un avac toi et moi et connaissons les risques, le doute est dans mon esprit, malgré toute les connaissances et les statistiques y prouvant les bienfaits, il est trop tard J ai laissé la peur m'envahir. J'ai sortir de ma bulle et ma raison me demande d'aller vérifier. Le milieu hospitalier que je considérais mon ennemi prenait la signification d'alliée dans mon besoin de réassurance.

Je dois aller vérifier. J'ai laissé; entré le doute, ma douleur s'intensifie au fur et a mesure que je me laisse aller dans la peur. Par malheur qui t'arriverait quelque chose suite à notre mauvaise décision d'essayer de vouloir te voir venir au monde de façon naturelle?. Alors je dis à papa que je veux me rendre à l'hôpital, que je suis rendu à cette étape, je dois aller voir si tu vas bien, c'est ma préoccupation et je suis incapable d'enlever ceci de mon esprit. A ce moment je suis encore aux 4 minutes.

Notre accompagnante arrive, et papa lui mentionne mon désir de quitter qui est justifié par ma peur. Je suis tombé rapidement aux 3 minutes. En fait, papa est certain que l'arrivée de Mélissa qui a fait chuté mes contractions aux 3 minutes. En fait, je savais qu'elle savait quoi faire, donc je crois fortement à sa théorie!

Elle sent ma panique. A ce moment je suis couché sur le sol dans le salon, rien de confortable mais elle se couche a plat ventre, face à moi et me murmure de relaxer et de prendre les contractions une à une. Elle me demande de quoi j'ai peur. Ce que je n'étais capable d'exprimer avant ce moment était devenu une illumination, une réponse facile!?Je dis ma peur a mon accompagnant et j'ai senti mon coeur se dénouer et boum! J'ai perdu mes eaux! J'avise mon accompagnante. Donc on doit me changer et se rendre à l'hôpital. Papa court un peu partout, rempli le IPOD et nous nous rendons a l'hôpital. Du au manque d'espace dans l'auto, Mélissa nous suit derrière sur la route.

Papa est nerveux, sur l'autoroute puisque je tombe aux minutes. Je dis a papa que je veux la péridurale. Je suis un peu en panique car j'ai très mal et je ne sais toujours pas si tout va bien.

Midi 45
A l'hôpital au triage, on ne m'a pas fait attendre. Disons que j'avais les vocalises convaincante d'un vraie travail. On me questionne et on vérifie rapidement la dilatation car c'est ce manque de dilatation qui avait mené ton frère en césarienne. Stupéfaite, l'infirmière nous informe que je suis a 6 centimètres. Elle me donne une chambre rapidement et veut me transférer en civière. Elle m'offre du même coup la peridurale que je refuse. Mon accompagnante m'offre de marcher et c'est ce que je fais. Je prends une grosse contraction à la sortie de la salle de triage.

13hres
Une fois rendue a la salle. Je demande la pidurale. Toutefois, j'ai demandé et insister lors de ma grossesse qu'on me tienne tête, je refusais la péridurale fermement et que je ne voulais vraiment pas la prendre. En fait, je la demandais et quand on me demandait de confirmer je refusais. Je refusais que le travail stagne et que tu naisses par césarienne pour une péridurale, je refusais que tu passe par le même chemin que ton frère. Mais a bien y penser, juste la demander me faisait du bien!
Papa et Melissa ont été super, ils ont été gardien de ma demande de ne pas l'avoir et je leur en remercie. Le résident et l'infirmière attendait juste ca de téléphoner l'anesthésiste! Mais une fois sur le dos l'infirmière a vérifier ma progression et me dit que j étais à 8 cm ! A ce moment j'ai cessé de demander. J'étais rendu si près de toi. Entre temps Dr Blackburn a été appelé pour venir.

L'infirmière m'installe mon antibiotique strep b, mais doute fort bien que les doses se rendent à toi.

Entre temps le résident de Dr Blackburn arrive. Il me parle sans cesse et papa se fait garant de ma bulle. Le résident parle fort et me demande encore la péridurale et on lui dit non. Ils sont vraiment insistant sur péridurale, pourtant c'est le chemin pour te rencontrer qui amène ceci, ce n'est tellement pas dangereux! Mais bon, je laisse papa et l'accompagnante gérer le tout, je dois éviter la panique et travailler encore avec toi, on est si près l'un de l, autre.

Je sens beaucoup l'envie daller à la selle depuis le début du travail, j'ai essayé fréquemment d'y aller et sans succès. Ce sentiment est encore plus présent vers 14h15. Je dis que je sens vraiment l'envie de faire caca et la pression se fait sentir un peu partout. L'infirmière occupé a faire du monitoring intermittent me dit : tu n'aurais pas envie de pousser par hasard ? Je lui dit que j'en ai aucune idée de cette sensation, elle dit alors pousse ton bébé c'est ce que tu ressens! ?!? et lorsque je pousse sa me fait du bien!!!! Dr Blackburn arrive et vérifie je suis a 9 cm avec une petite bande de col. L'infirmière me place le monitoring avec du ruban adhésif pendant que Dr Blackburn va vite se changer. Au retour, elle et me dit que tu es en postérieur.


Ce n'était pas une surprise, mais c'est une raison qui explique que je vais avoir besoin d'aide pour te tenir dans mes bras. Elle me mentionne qu'elle va pousser un peu la bande de col et te faire faire une petite rotation avec ta mâchoire pour t'aider à sortir. Elle fait le tout pendant les contractions. Sa brule beaucoup lorsqu'elle fait ces manoeuvres, mais j'ai tellement hâte de te voir!. L'infirmière me dit de pousser comme je fais caca. Donc elle veut que je pousse en bloquant ma respiration, mais je refusais cette façon de faire, je la faisais à ma façon. Je laissais mes cries me guider pour me donner de la force.

Elle me répétait pousse comme tu fais caca. J'ai fais semblant de ne pas l'entendre puisque ce n'est pas elle qui était à ma place! Dr. Blackburn elle me cri : tu le veux ton AVAC POUSSE MELISSA, tu vas l'avoir pousse ! Je lève mon bassin pour maximiser ton passage, mais le docteur me pousse les jambes pour plaquer mon dos contre le lit, mais je fais a ma tête et je relève mon bassin. Je pousse 4 fois et je ne sens plus rien, sinon un soulagement intense. Tu es sorti!!! On te dépose sur mon ventre et tu te mets à pleurer discrètement. Je suis sous le choc, nous avons réussit, les 9 mois a passer à se parler, à communiquer, à te visualiser traverser mon bassin a porter fruit. 14h36, tu es maintenant la!

Tu es si calme et serein. Tu le prends le sein si rapidement. C'est magique, mais je suis sous le choc. Ce fut si rapide! Ce fut tellement génial! Papa est si fière, et notre accompagnante si émue.

Faits marquants :
L'infirmière malgré ma demande de ne pas mettre mon antibiotique sur la main dû à mes veines fuyantes insistait à les désinfecter. Je lui ai répété au moins 3 fois. C'est mon accompagnante qui a du expliquer que j'avais vécu quelque chose de difficile au premier accouchement pour qu'elle comprenne ma demande. Elle n'était pas très enthousiaste.

Le résident a essayé de me sortir de ma bulle, une chance que papa et mon accompagnante était la. Il me parlait comme s'il travaillait en gériatrie. Parlait fort et se tenait a plusieurs pieds de moi.

L'infirmière a fait du monitoring intermittent puisque je bougeais sans cesse. Des que le docteur est arrivé elle a mis du collant pour fixer l'appareil sur mon ventre. J'ai trouvé ça vraiment agréable puisque Dr Blackburn était très ferme sur le monitoring continu. J'avais décidé d'accepter le tout, mais la vie a bien décidé autrement.
A la poussée, l'infirmière m'a dit : Arrête de crier et pousse. Non mais, de quoi je me mêle!!De plus, elle voulait te prendre sur mon ventre pour te mettre en pyjama pendant que tu étais tout blottis contre moi. Elle me dit : Il est 15h45, je lui dis : Vous terminez à 16heures! Je lui dis que je suis capable de l'habiller moi-même!

---------------------------
RECIT AVAC2 en page 2!!!!!!!!!!!!!
questions a poser
je vais rassembler des questions a poser...et ajouter première pages...si yen a qui vous viennent en tête...

- Le protocole de la place:
( la position globale( pour contre) concernant les professionnels de lhopital sur l'Avac)
sur le monitoring ( possibilité de compromis? parler de l'interne, externe)
si le doc impose une limite temps a l'accouchement ( on devrait insister sur le fait que si la maman et le bébé va bien il ne devrait pas avoir de limite)
la position du doc par rapport au déclenchement
la pose du soluté pour la maman
la pose du papillon nécessaire à la péri dans le dos ( obligatoire ou pas selon le milieu hospitalier, )  

et les filles... petites parenthèse, ok sa vient de moi , ..mais...je vous invite a la connotation qui pourrait sonner en vous dans votre esprit quand vous dites réussir un avac....
pour moi,,,j'ai travaillé fort a enregistrer complété ou incomplété mon avac pendant ma grossesse... car si advenant le cas que je ne l'aurais pas complété... je sais que la chute aurait ete grosse car l'antonyme de réussir est bien échec....et en aucun cas je voulais me sentir en état d'échec..en tout cas plus jamais revivre ce sentiment la ( à ma césa je lai assez vécu merci)mais bon je sais que c'est jouer sur les mots..mais parfois..certaine personne les mots on plus d'impact que d'autre...pour moi il en avait...

mais enfin....je fais simplement vous donner mon avis.......
et en toute honnêteté....parfois je m'échappe et je dis; J'ai reussi mon avac lol    

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

sarahmarialopez

Inscrit le :
15 janv. 2008

Posté le: 27 janvier 2008 21:49:14 EST  
Le livre : "Une autre césarienne: non merci" de Hélène Vadeboncoeur.

Le site internet de la SOGC
http://www.sogc.org/health/pregnancy-vbac_f.asp

Un autre lien d'autant plus intéressant:
http://www.aspq.org/DL/Depliantdroitscouleur.pdf

Sarah
Sarahmarialopez, AVAC2C espéré!!!

revenir en haut

Doucemaman :)

Inscrit le :
02 déc. 2004

Posté le: 27 janvier 2008 22:25:45 EST  
Tu fais bien de t'informer SILICATE

Il est JAMAIS trop tard pour bien faire.
www.accompagnante-jc.com

revenir en haut

Takhisis

Inscrit le :
02 mai 2006

Posté le: 28 janvier 2008 17:34:58 EST  
Silicate, je te comprend tellement.
J'ai eue une cesarienne pour une bonne raison et j'ai souvent envie de pleurer quand j'y repense Sad
Sophie L, monitrice LLL
 BabyFruit Ticker
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Breastfeeding tickers

revenir en haut

silicate

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 28 janvier 2008 18:34:18 EST  
Silicate, je te comprend tellement.
J'ai eue une cesarienne pour une bonne raison et j'ai souvent envie de pleurer quand j'y repense Sad
la phrase que j'entends le plus souvent cES't ton bébé est en santé...oui je suis d'accord et jen suis le plus heureuse,,mais j'aurais pu ausis avoir un accouchement vaginal ET un bébé en santÉ!comment on fait pour en faire le deuil hin:(

.....................................................................

JE CONTINUE LES RÉCITS ICI....

AVAC COMPLET DE ROSEPOUPOUNETTE
Salut..

alors voici un petit récit de mon accouchement..

Lundi, feel pas du tout.. je dort, ne fais rien!! Dans la nuit je commence a perdre du bouchon et je me sent humide!!
Vers 1h30 du matin je me réveille avec l'envie d'un pet et pouff.. un splah et je suis toute mouillée des fesses.. Bon je vais a la toilette mais c'est plutôt visqueux et je jette ma serviette sans trop vérifier.. mon lit est un peu mouillé mais pas des trempé !! Je me recouche et je commence a avoir mal au ventre, je retourne aux toilette toujours de la glaire et du bouchon mais pas d'eau.. Après avoir appelé a la maternité et vérifier si je perdais encore de l'eau on me dit d'essayer de dormir et de rappeller si je mouille une serviette a l'heure.. J'ai eu des contractions le reste de la nuit, j'ai marché dans la maison..
A 7h, je vais dans la douche, on prépare le bagage, Rose part a la garderie et moi je commence a avoir des contractions régulières au 5min et douloureuse!
9h premier examen a l'hopital.. c'est bien du liquide que je perd et je suis dilaté a 2+ effacé a 90% col mou et bébé fixé..
9h30 Dilaté a 3cm col très moi et bébé descend tranquillement
12h Le doc m'offre l'épidural, mes contractions sont vraiment intense mais au 3min. seulement mon col est déja a 5+ J'accepte de la prendre sans déception (sa fait mal en tabarouette les contractions )
13h00 7cm.. bébé descend tranquillement et mon col est effacé..
13h30 je sent mes contractions dans les fesses.. je suis a 9+
14h00 je veux pousser.. sa pousse tout seul.. mais j'attend encore bébé fait son chemin!
14h15 je commence la poussée.. je ressent tout alors je pousse a la bonne place.. et je ressent vraiment le besoin de pousser!
14h53 Bébé est sortie après 40min de poussée.. je suis fière de moi!!!
J'ai pu avoir bébé en peau a peau un long moment, l'allaiter, la regarder.. beaucoup mieux qu'après une césa!

Je m'en sort pas trop mal le doc ma fait un épisio.. pour que bébé sorte.. alors un petie coupure pas trop tannante!

Je peux vous dire que mon doc était pas mal surprit de me voir.. il ne pensait pas que j'accoucherais d'avance et si vite!!

J'ai vraiment aimer accoucher.. une super belle aventure!!
 
Merci mon petit prince pour notre histoire d'allaitement...18 mois quelques poussières.
Lilypie 3ème anniversaire Ticker
Lilypie 1er anniversaire Ticker
avac complet, 22-09-09

Lilypie Pregnancy tickers

revenir en haut

gege123

Inscrit le :
01 avr. 2005

Posté le: 28 janvier 2008 18:42:14 EST  
J'ai vécu une césarienne, mais je n'ai pas eu de deuil à faire. La seule chose qui me vient à l'esprit quand tu demandes comment en faire le deuil, c'est que ta césarienne, tu ne l'as pas choisie. Elle a été faite pour ta sécurité et celle de bébé. Oui, tu aurais pu avoir un accouchement vaginal et un bébé en santé, mais dans la situation où tu te trouvais, votre sécurité était menacée. Sans cette césarienne, dieu sait où tu en serais aujourd'hui.

Je ne suis pas certaine que cela peut t'aider, mais ça peut peut-être t'encourager à tenter un AVAC, malgré le fait qu'il est toujours inquiétant de se demander si on va encore subir tout le travail pour finir en césarienne une autre fois. J'ai vécu deux AVAC complètement différents et je vais t'avouer que c'est de mon deuxième dont je devrai faire le deuil car il ne s'est absolument pas déroulé comme je le désirais, moi qui avait eu un accouchement parfait à ma deuxième.

Ouf, je pense que je manque de cohérence. Je m'excuse. Si tu as des questions, n'hésite pas. Nous sommes plusieurs à avoir vécu l'expérience et je suis certaine qu'il nous fera toutes plaisir de te répondre au meilleur de nos capacités.
Il ne suffit pas d'avoir le savoir. Il y a aussi le savoir-être.

revenir en haut

silicate

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 29 janvier 2008 21:48:34 EST  
je comprends gege..
je vous remercie beaucoup de votre empathie...
c'est très gentil...parfois..j'ai l'impression qu'il faut que quelqu'un ait vécu une chose similaire pour le comprendre..j'a déja eu un jugement sur mon intention de tenter un avac.... Crying or Very sad
--------------------------------------------------

Vu la difficul;té de mettre plusieurs récit surun meme post..en voici un autre ihih

Oligab! son récit sur l'avac!!
Voici le récit de mon accouchement, j'ai pas eu mon AVAC tant désiré, mais juste d'avoir essayer le travail a fait toute la différence!

Mardi le 2 décembre 2008, j'ai r.v. avec le médecin de garde à l'hopital pour un NST et suivi de grossesse, j'en suis à 39,4 SA! La docteure vérifie mon col, j'en suis encore à un peu moin de 1 cm et effacé à 25%, bébé est encore très haut et mon col très long, d'après elle, vraiment pas favorable pour une induction! Elle veut me scéduler une césarienne pour la semaine suivante, je réussi à me négocier une possibilité d'induction pour le 11 décembre.

Je quitte le r.v. en larme, j'ai pas un bon « feeling » et je ne veux pas une autre césarienne! Je contacte mon accompagnante, elle me donne le numéro d'une accupuncteure pour essayer de faire descendre bébé! J'ai r.v. la journée même à 16H30!

Au r.v., je sens que les aiguilles font travailler le tout, un peu! Je quitte, j'ai des petites contractions, vraiment moins fortes que celles que j'ai depuis 1 semaine.

Je suis très fatiguer, je me couche donc vers 21H00! Chose qui est très inhabituel pour moi, mon conjoint aussi ce couche tôt!

Vers minuit 15, je me fait réveiller par une sensation de ruptures, mais étant très endormi, je crois que je fais pipi, 15 secondes plus tard, je réalise que mes eaux ont crevés, je réveil papa, lui dit on va avoir un bébé, il me répond « je sais »! Je lui dis, non, maintenant, mes eaux sont crevés! Il se lève d'un bond, je suis encore couché, j'ai peur de me levé, car je sais que bébé n'est pas fixé et j'ai peur que le cordon descende trop et que bébé l'écrase! Mon conjoint me rejoint du côté du lit, me fait un gros sourire, me donne une serviette, me dit qu'il m'aime et que tout va bien aller! Je me lève, vais à la toilette, laissant une trace de liquide, mon conjoint ramasse les draps et part une brassé de lavage, il ne semble pas stressé, ça m'aide beaucoup! J'apelle ma mère pour qu'elle vienne prendre soin de notre plus vieille. Ma mère arrive en 15 minutes, nous quittons pour l'hopital!

J'arrive à la maternité vers 2H00, ma chambre est prête, je me fais examiner, toujours pas de changement, mais je commence à avoir des contractions? les infirmières m'installe pour la nuit, je n'ai pas le droit de me lever et je dois être sur le moniteur constamment car je tente un AVAC. Je passe le restant de la nuit ainsi. À 8h00, le docteur de garde vient me voir, m'examine, encore aucun changement! Il me parle d'un ballonet et de pitocin, je suis d'accord! Je suis contente qu'il soit en faveur de l'AVAC. Le gyneco de garde donne son accord.

8h20, le pitocin est installé, 8H40 la pose du ballonet est terminé? tout les sacres sortent de mon corps, je ne tolère absolument pas le ballonet avec traction, j'ordonne à mon conjoint d'aller chercher les infirmières et de me préparer pour une césarienne! La douleur est attroce, c'est comme-ci le col de l'utérus voulait s'arracher de mon corps! L'infirmière arrive, on décide d'enlever la traction mais que chaque 15 minutes, je dois tirer sur la corde pour faire une pression.

Je rentre en contraction intense vers 9h00, contraction qui dure 45 sec à 1 minute et ce à toute les minutes 15! Je tiens bon, je respire et commence à faire des HUMMM très rythmé! Le temps passe, il est 13h00 la douleur s'atténue, 13H30 le balonnet tombe et c'est la délivrance! Les contractions deviennent tolérable, 14h00 je me fais examiner 3cm 1 /2, peut-être 4. Je me sens encouragé, le pitocin augmente encore! Les contractions redeviennent très difficile, j'ai maintenant le droit de me promener un 15 min? par la suite je m'installe dans la chaise berçante (c'est la seule place que je me sens bien), on ferme toute les lumières, je mets mon IPOD. Je rentre dans une bulle et j'y reste pour environ 4h00! Mon chum est incroyable ont a trouver notre rythme de croisière, et ça va bien, les contractions sont très douloureuse, mais je ne veux pas l'épidurale, je veux du naturel. Vers 18H00, j'ai un autre examen, aucun changement! Je me sens découragé, mais je dis à chum, je continue, je suis capable, on va au bain, les contractions empires, mon médecin me dis que même si je gère mes contractions de façon remarquable, je dois commencé à penser à une épidurale, car je dois essayer de faire avancé le travail plus rapidement, mon utérus peut pas prendre 24 hres de contractions à se rythme et vu que je tente un AVAC, il préfère me metttre sous épi, juste au cas ou! Je cède, je sens bien, que ça avance pas, et je dois me reposer un peu? ça fait déjà plus de 36 hres que j'ai pas dormi et je suis épuisé! Je reçois l'épidurale vers 19H00.

22h00, on revérifie mon col, je suis à un petit 5cm, 80% effacé, mon col fait de l'?dème? le gynéco de garde décide de me laisser aller un peu, on augmente le synto? 23h00 le c?ur de bébé fait de bonne décélération et ne remonte pas assez rapidement, on me tourne d'un côté, et de l'autre? Bébé va mieux, on continue? 23H40, il fait un autre grosse décéléation (86 BPM) et il y reste? docteurs, infirmières, gynéco entre dans ma chambre, me mets de l'oxygène, le gynéco me regarde et je lui dit « je m'en vais en césarienne? » il me répond vraiment sincèrement, « c'est préférable, bébé va pas bien ». On débranche le synto, me prépare pour la césarienne?

Par la suite, tout va vite, j'entre en salle d'op, le personnel est très gentil, on augmente l'épidurale afin de me geler comme il faut? je suis nerveuse, je commence à anticiper ce qui s'en vient, j'ai peur de paniquer comme la première fois et je respire trop vite, je vois pas bien, je suis étourdie, j'entend des bruits? je sens des pressions, j'entends un pleur de bébé (il est minuit 31), j'entends le médecin dire? maintenant on sait pourquoi il descendait pas! Mon garçon se fait appeler bébé rose, car il est vraiment tout rose, mon chum se fait demander s'il veut couper le cordon, il se lance littéralement à l'autre bout de la salle, il était tellement content et la seule chose que j'entend c'est mon chum qui dit « il est beau, tellement beau »! Les infirmières nous ramène Gabriel, je le vois, c'est vrai qu'il est beau! L'anesthésiste prend des photos! Entre-temps mon état se dégrade, je vais pas bien, je commence à vomir et je m'endors trop profondément, mon corps oublie de respirer! Mon chum est nerveux, il se fait dire qu'il doit quitter avec le bébé, les médecin vont s'occuper de moi! Je passe les prochains 3 heures à vomir et me faire « réveiller » pour respirer! Assez spéciale comme feeling! Finalement je retourne à ma chambre il est 3H40 du matin, je n'ai pas encore pris mon bébé ! Quand, je le prend pour la première fois? WOW, c'est l'amour, tout simplement l'amour!

Mon garçon se présentait en double postérieur, c'est-à-dire qu'il avait la tête relevé au lieu d'avoir le menton accôter sur la poitrine et au lieu de regarder vers mon dos, mon bébé regardait vers mon nombril! Il aurait été impossible qu'il descende dans mon bassin dans cette position!

 
Merci mon petit prince pour notre histoire d'allaitement...18 mois quelques poussières.
Lilypie 3ème anniversaire Ticker
Lilypie 1er anniversaire Ticker
avac complet, 22-09-09

Lilypie Pregnancy tickers

revenir en haut

sarahmarialopez

Inscrit le :
15 janv. 2008

Posté le: 29 janvier 2008 22:30:05 EST  
Bonjour Silicate,

Je suis enceinte de mon 3ième bébé.

Le 1er = césarienne. Pas urgence, simplement une suite de mauvais choix. Je commence tout juste à en faire le deuil. Toutes les femmes que je cotoyais me disaient la même chose. Y'a rien là une césarienne, ton bébé est en santé...BLABLABLA!!! Ben oui, mon bébé va hyper bien, mais pas moi! Mais ca personne le comprenait alors je me suis fermée.

Le 2ième = césarienne programmée car mon médecin refusait l'AVAC et je ne me suis pas battue avec elle, j'ai abdiqué tout de suite. Maintenant je dois faire le deuil de ca aussi. Ils m'ont convaincu que c'était trop dangereux. Encore du BLABLABLA!!!

Jamais ils ne nous parlent des risques d'une césa, de 2 césa et aujourd'hui, de 3 césa. Pourtant il y en a des risques.

J'en suis à bébé 3. Je devais avoir une césarienne programmée, encore une fois, mais je ne le voulais pas. Je me suis vue me résigner encore une fois sans me battre. Mais là j'en ai eu assez.

J'ai lu un super livre :"Une autre césarienne:Non merci!!!" de Hélène Vadeboncoeur.

J'ai lu sur internet des articles parlant des risques. J'ai consulté le site de la SOGC(société des obstétriciens et gynécologues du Canada), aussi celui de l'ACOG(en anglais), l'ICAN(en anglais) et des forums de discussion.

Question jugement, je connais. Tout le monde dans mon entourage me juge. J'essaierai un AVAC après 2 césariennes.

Bonne chance!

Sarah
Sarahmarialopez, AVAC2C espéré!!!

revenir en haut

Doucemaman :)

Inscrit le :
02 déc. 2004

Posté le: 30 janvier 2008 00:25:29 EST  
sarahmarialopez

FÉLICITATIONS POUR TON COURAGE Mr. Green

Hélène Vadebonceour devrait sortir sa mise à jour de son livre cette année.
Il y aura des statistiques très intéressantes Wink

Effectivement comme tu dis il y a autant de risque à avoir une troisième césarienne qu'un avac.La je parle pas juste des risques pour la mère mais aussi pour le bébé.

Quelqu'un qui travaille dans le domaine de la santé me disait qu'elle a connue une femme ayant eu 6 césariennes Surprised et les autres enfants AVAC Very Happy
à Montréal.

Crois en toi. Je t'encourage fortement à réaliser le réalisable Wink

Je dis ça car j'ai été témoin d'une cliente qui avait eu 3 césariennes et 2 accouchements vaginal après césarienne et sans aucun problème.
www.accompagnante-jc.com

revenir en haut

nathalie3780

Inscrit le :
30 mars 2006

Posté le: 30 janvier 2008 09:38:03 EST  
en aout 2006, j'ai accoucher par césarienne et j'ai eu beaucoup de difficulté a m'en relevé, et en septembre 2007, j'ai réussi un avac et tout c'est super bien passée, je dois vous avouer que j'avais très très peur mais l'équipe a su me rassurer et finalement je ne regrette pas d'avoir tenter un avac.

revenir en haut

louloutte29

Inscrit le :
13 sept. 2007

Posté le: 30 janvier 2008 09:52:34 EST  
Mon souhait le plus cher aurait été de tenter un AVAC, car après une première césarienne en urgence, ''gelée comme une bine'', sans avoir eu conscience de la naissance de mon premier fils, ce fut très difficile émotionnellement de me relever et j'en ai encore des flashs aujourd'hui...

Mais après l'écho de mesure de cicatrice, il est fort probable que je finisse encore en césa d'urgence pour rupture utérine, car c'est extrêmement mince à plusieurs endroits ( - de 2.4mm)

Donc j'ai opté pour une césarienne planifiée cette fois-ci, qui aura lieu dans 9 jours et je vis très bien avec ma décision car au moins je pourrai être lucide lors de cette naissance..

Mais je dois t'avouer que ca me fait un pincement de ne pas pouvoir faire un AVAC (J'aurais le choix mais je courrais après la ''merde'')

Si tu as le OK de ton médecin, GO, vas-y!!! Et en effet, il faut arrêter d'écouter tout le monde.. Moi je fais entièrement confiance à ma gynéco et je sais que je suis entre bonnes mains!

Sarahmarialopez: ma gynéco a fait un AVAC réussi cet été à une femme qui avait eu 2 césariennes déjà!!! Je te souhaite que ca fonctionne pour toi!

Louloutte et BB Thomas 38SA
http://www.fertilityfriend.com/home/louloutte

revenir en haut

lyny

Inscrit le :
17 mai 2006

Posté le: 30 janvier 2008 13:08:53 EST  
Louloutte, au moins toi tu était gelée! Moi j'ai eu ça a frette!

Ici aussi, je veux tenter un AVAC. Je suis un peu nerveuse car il n'y aura que 21 mois entre mes accouchements, mais j'ai un médecin qui est pas mal pro-naturel (Dr.Laurence, clinique Adoncour), alors j'imagine qu'il va me laisser tenter l'expérience.

Il ne reste juste qu'à espérer que ça aille mieux cette fois-ci! Malgré tous les efforts de l'équipe médicale pour un accouchement naturel, ma césarienne était innévitable Crying or Very sad
La vie m'a donné 3 beaux enfants. Je ne suis pas la maman parfaite, mais mes enfants m'aiment comme je suis, tout comme je les aime comme ils sont.

revenir en haut

nathalie3780

Inscrit le :
30 mars 2006

Posté le: 30 janvier 2008 13:14:07 EST  


Ici aussi, je veux tenter un AVAC. Je suis un peu nerveuse car il n'y aura que 21 mois entre mes accouchements


Je crois que tout est possible, tu sais moi il n'y avait que 12 mois entre mois deux accouchement et j'ai réussi mon avac et tout c'est super bien passée!!
Je ne dis pas ca pour me vanter mais pour te démontrer que oui c'est possible même si on a pas 24 mois entre deux accouchements.

revenir en haut

lyny

Inscrit le :
17 mai 2006

Posté le: 30 janvier 2008 13:17:12 EST  
Wow, 12 mois? C'est rassurant, de savoir ça!
La vie m'a donné 3 beaux enfants. Je ne suis pas la maman parfaite, mais mes enfants m'aiment comme je suis, tout comme je les aime comme ils sont.

revenir en haut

Takhisis

Inscrit le :
02 mai 2006

Posté le: 30 janvier 2008 14:11:28 EST  
Silicate, je te comprend tellement.
J'ai eue une cesarienne pour une bonne raison et j'ai souvent envie de pleurer quand j'y repense Sad

la phrase que j'entends le plus souvent cES't ton bébé est en santé...
oui je suis d'accord et jen suis le plus heureuse,,
mais j'aurais pu ausis avoir un accouchement vaginal ET un bébé en santÉ!

comment on fait pour en faire le deuil hin:(

Je le sais pas... je plains encore plus les femmes qui ont des cesariennes non justifier...

Crime je me sens comme de la merde, je peux pas m'empecher de toucher et regarder ma cicatrice et de me dire que j'ai scrapper ma fin de grossesse et la naissance de mon fils...

Je me suis meme fait engeuler par mon chum parce que je reagissait en bebe Crying or Very sad

Donc je peux pas trop t'aider pour le cote psy, j'ai les 2 pieds dedans moi meme...

Et l'affaire du bebe en sante, si on me la sort je pense que je tabasse la personne qui ose me dire ca Evil or Very Mad
Sophie L, monitrice LLL
 BabyFruit Ticker
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Breastfeeding tickers

revenir en haut

sarahmarialopez

Inscrit le :
15 janv. 2008

Posté le: 30 janvier 2008 14:54:24 EST  
Bonjour les filles,

Je ne peux pas toutes vous citer, je n'en finirai pas d'écrire ce message!!! Laughing Laughing Laughing Mais tout vos commentaires sont hyper intéressant!

Hélène Vadebonceour devrait sortir sa mise à jour de son livre cette année.
Il y aura des statistiques très intéressantes

Effectivement comme tu dis il y a autant de risque à avoir une troisième césarienne qu'un avac.La je parle pas juste des risques pour la mère mais aussi pour le bébé.


J'aurais aimé l'avoir avant d'accoucher!!! J'ai tellement pleurer en lisant son livre. Quand elle parle des sentiments qu'une césarienne peut occasionner à la mère, je me suis reconnu dans TOUT!!!

Des statistiques, je n'ai pas attendu après elle. J'ai écrit à l'ACOG(American College of Obstetricians and Gynecologists), et ils m'ont envoyé 2 études datant je juillet 2006. Une sur les AVAC après plusieurs césariennes(soit 2 et plus) et l'autre sur les risques des césariennes itératives(faites car une avait été faite avant).

Si vous parlez anglais, je vous l'envoie!!! Statistiques qui convincrais n'importe qui de le faire.(L'AVAC ou AVAC2+C). Aux intéressées, envoyez-moi votre email!

J'ai lu l'article et je ne suis pas convaincue encore.

J'ai eu une césarienne d'urgence et j'ai peur dorénavant pour un accouchement naturel.

Cette peur est très profonde et ancrée en moi.

Je vais continuer à me documenter et faire une thérapie intérieure

Personne ne pourra te convaincre, ca doit venir de TOI et de toi seule. Les articles que je t'offre, c'est pour t'encourager, au moins enlever la peur du risque de rupture utérine, il n'est pas si élevé que nos chers gynéco se plaisent à nous le dire!!!

Fais TON cheminement, ne laisses personnes te juger ou te dire quoi faire. Si tu dois faire un AVAC, ce sera pour toi. Ca doit venir de toi. Moi je me laisses le droit de changer d'idée en cours de route.

Bonne thérapie personnelle!!!

Mais après l'écho de mesure de cicatrice, il est fort probable que je finisse encore en césa d'urgence pour rupture utérine, car c'est extrêmement mince à plusieurs endroits ( - de 2.4mm)

Bon, là je te dis que je crois avoir lu quelque part que cet examen de la cicatrice était tellement peu fiable que beaucoup de médecins ne le font même pas. Mon gynéco m'en a pas encore parlé. Mais je vais essayer de trouver OU j'ai lu ca et je t'en reparle. Laisses moi un peu de temps, je le trouverai.

Je me suis meme fait engeuler par mon chum parce que je reagissait en bebe

Désolée que ton conjoint ne comprenne pas! Laisses lui le temps, peut-être que ca viendra. Mais moi je t'assure que tu ne réagis pas en bébé. Montre lui que tu n'es pas la seule.

J'ai la chance d'avoir un conjoint qui me CROIT quand je pleure mes césariennes, mais le meilleur soutien que j'ai eu est avec des femmes qui me comprennent, qui vivent la même chose.

BONNE CHANCE À TOUTES!!!

Sarah
Sarahmarialopez, AVAC2C espéré!!!

revenir en haut

Takhisis

Inscrit le :
02 mai 2006

Posté le: 30 janvier 2008 20:02:18 EST  
En fait on en parle meme plus... Il m'a traiter de bebe et plein d'autre truc avant ma cesarienne parce que je pleurait beaucoup et que j'en suis meme venue a regretter cet enfant la Surprised

Tes documents m'interesse beaucoup par contre! [email protected]

Je sais que pour mon prochain, un AVAC ca c'est sur, y'a de bonne chance que je prennen doucemaman comme accompagnante parce que moi seule contre le systeme je me vois pas et mon chum est tellement pate molle que ca va y prendre un coach...
Sophie L, monitrice LLL
 BabyFruit Ticker
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Breastfeeding tickers

revenir en haut

sarahmarialopez

Inscrit le :
15 janv. 2008

Posté le: 30 janvier 2008 21:56:41 EST  
Voilà Takhiera, c'est envoyé!

En fait on en parle meme plus... Il m'a traiter de bebe et plein d'autre truc avant ma cesarienne parce que je pleurait beaucoup et que j'en suis meme venue a regretter cet enfant la


Je ne peux pas prétendre connaître la situation de ton copain, mais peut-être avait-il peur lui aussi et que c'est sa façon de faire face?

Bob, je ne sais pas dans quelles circonstance tout ce qu'il a dit l'a été, et je suis certaine que c'était blessant pour toi vue ce que tu écris, mais laisses l'eau couler sous les ponts.

Mon conjoint à moi ne dis rien de méchant, mais il ne prend JAMAIS part à ces décisions en rapport avec nos enfants. Je lui en ai voulu longtemps d'être si mou, mais aujourd'hui je comprends, ou plutôt j'accepte qu'il vit ca différemment de moi.

Essaies de voir comment ton copain le vit, demande-lui!!!

Bonne chance!

Sarah
Sarahmarialopez, AVAC2C espéré!!!

revenir en haut

Takhisis

Inscrit le :
02 mai 2006

Posté le: 31 janvier 2008 11:18:27 EST  
Bon, j'ai manquer de courant hier pendant que je repondais Laughing

En fait mon chum est comptable Rolling Eyes Ca dit tout non? Wink

Mon chum est tres laxiste en ce qui a trait aux enfants. JE choisis le nombre qu'on va avoir, les punitions, la bouffe, l'Heure du dodo, le linge, l'Education, la sante, etc... lui fait juste suivre...

MAIS des que quelque chose marche pas ben il est le premier a dire que c'est de ma faute Evil or Very Mad

Quand j'ai sue que j'Allais avoir une cesarienne mettons que j'ai brailler pas mal et j'ai eue droit a un "Tu prend toujours plein de decision et tu pose plein de geste sans mesurer la porter de tes actions. Tu pense toujours que tout va bien aller. La arreter d'agir en bebe et assume tes responsabilite, tu le sait bien qu'un accouchement peut virer en cesarienne alors arrete d'n faire tout un drame" ou quelque chose du genre... j'en avais dailleur deja parler sur le forum...

Mettons qu'elle m'Est rester grave en travers de la gorge celle la!
Sophie L, monitrice LLL
 BabyFruit Ticker
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Breastfeeding tickers

revenir en haut

Jasmine2

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 1 février 2008 11:21:30 EST  
Je suis contente de vous lire... J'en suis à 32 semaines et dans ma tête, c'était bien réglé que j'aurais une césarienne pour mon deuxième car le premier accouchement a été plutôt difficile et long et s'est terminé en césarienne d'urgence. Les 2 médecins qui me suivent essaient de me convaincre de tenter l'AVAC. Ma gynéco, en qui j'ai bien confiance, me dit que je suis une excellente candidate (j'ai dilaté complètement et poussé pendant 4h1/2... mon chum voyait les cheveux de ma fille... mais elle n'est jamais sortie...)Mon chum lui, préfère le terrain connu et planifié de la césarienne.. Je ne sais plus quoi faire... Moi aussi j'ai trouvé ça difficile de ne pas pouvoir prendre mon bébé dans mes bras et ça m'a pris un gros 3 semaines avant de marcher sans grosses douleurs... Je me dis qu'avec ma puce de 22 mois, ce sera encore plus difficile une intervention chirurgicale. Mais j'ai très peur de l'accouchement naturel aussi, peur de la douleur interminable (j'ai été provoqué la première fois car je faisais de la "préclamcie", peur que ça finisse encore en césarienne, de ne pas dormir pendant 3 jours et d'être à moitié morte pour m'occuper de mes amours de retour à la maison... Je me sens bien seule avec cette grosse décision à prendre...

revenir en haut

Takhisis

Inscrit le :
02 mai 2006

Posté le: 1 février 2008 13:22:19 EST  
Tu sais que pendant un AVAC, a n'importe quel moment tu peux la demander la cesarienne?

Si ca va trop mal a ton gout tu as toujours le choix de changer d'idee!
Sophie L, monitrice LLL
 BabyFruit Ticker
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickersLilypie Breastfeeding tickers

revenir en haut

Se connecter pour répondre

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

La grossesse et l'alcool en questions

1786 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!