Répondre au message

Faire l'école à la maison, un droit ??

Auteur Message

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 16 juin 2010 10:11:24 EDT   Citer
On apprenait récemment que le ministère ne compile pas les résultats des enfants qui sont scolarisés à la maison, que certains sont victimes de sectes religieuses, que d'autres perdraient l'occasion d'apprendre avec des maîtres chevronnés et de côtoyer des pairs de leur âge.

Personnellement, nous avons abordé ce sujet dans mon baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire et nous avions vu que c'était très bien organisé, avec suivi, école d'attache et centre de ressources dans certaines provinces... Pas au Québec, ou alors éclairez-moi... J'avais conclu que ça pouvait être une option intéressante pour certains parents et que ça pouvait être très bien conçu...

Je n'avais pas pensé aux risques ... et au manque d'encadrement...

Qu'en pensez-vous ??

Voici un article assez cru sur le sujet, attention coeurs sensibles à la controverse ! http://www.laction.com/article-462143-A-lecole-comme-tout-le-monde.html  

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 16 juin 2010 10:23:18 EDT   Citer
Un instant... j'vais vomir et je reviens... 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 16 juin 2010 10:26:17 EDT   Citer
N'oublie pas de revenir, je veux savoir .... Wink 

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 16 juin 2010 11:01:23 EDT   Citer
Bon... j'arrivais plus à entrer sur le site... Rolling Eyes


Ma première réaction décrit bien mon opinion du billet pondu par ce monsieur.

Il ne connait rien à la réalité de l'éducation à domicile, écrit à partir de ses préjugés et pense être crédible.

S'il cherchait un peu plus loin que le bout de son nez, il trouverait des études qui démontrent que ses inquiétudes sont infondées: non, l'éducation à domicile n'est pas dommageable pour le développement de l'enfant; non la socialisation n'est pas négligée; non, on ne crée pas des citoyens de deuxième ordre. Rolling Eyes

L'information est facile à trouver pour qui s'en donne la peine.

Articles, recherches, entrevues et autres documents sont répertoriés ici.

La louve,
grano-alternative associale cherchant à faire tomber la démocratie par ses pratiques éducatives. 

revenir en haut

*Jessy*

Inscrit le :
07 nov. 2007

Posté le: 16 juin 2010 11:21:05 EDT   Citer
Quoi que cette article est crue et peut être exagérée sur certain point reste que le manque d'Encadrement du ministère de l'éducation dans le domaine de l'éducation a domicil laisse a désirer. Toi peut être que tu socialises ton enfant mais certain parent forme un genre de cocon au tour de l'enfant qui fait en sorte qu'il ne voit plus personne, je pense a un cas en particulier que la DPJ a du retirer de ca maison il a fallue plusieur professionelle pour réussir a permettre a l'enfant d'intéragir normalement avec les jeunes de son âge. C'est un cas me diras tu mais tu sais tout comme moi que au yeux de la société un cas comme ca déclarer au grand jour fera oublier toute les bonne expérience de ce sujet.

Notre système scolaire a c'est faille je l'Accorde mais reste que la majorité des enseignant on tout de même étudier dans ce domaine. Certain parent donne l'école a la maison sans avoir eux même l'éducation pour le faire.

Je crois pas que ce soit une question de grano ou pas parcequ'il y a des jeune grano dans les écoles aussi, mais je crois pas non plus que l'école a domicil devrait être juste au choix des parents, pour certains enfants le système publique ou même privé scolaire est nuisible a leur dévloppement on arrive pas a adapter le programme a leur évolution a eux ce qui nous apporte des décrocheur, a ce momment l'école a la maison peut être une alternative fort énéfique pour le jeune,

donc je crois que certains cas isolé devrait avoir accès a ce genre de situation sous suppervision de cadre de proffesionnl. La religion ne devrait en aucun cas être une raison suffisente de sortie un enfant de l'école surtout que le école de nos jour son athéé  
Félicitation a toute les nouvelles maman,patience a toute celle qui sont en attente et beaucoup de chance au maman.

Jessy

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 16 juin 2010 11:36:31 EDT   Citer
La louve a écrit
La louve,
grano-alternative associale cherchant à faire tomber la démocratie par ses pratiques éducatives. 



HAHAHA !! Ben c'est ce qu'on m'a appris à l'université! J'ai enseigné à l'école alternative, je sais qu'on peut très bien faire autrement sans exclure les enfants et en leur permettant d'acquérir les mêmes connaissances (et compétences;-). Je pense qu'il y a des parents qui font une très bonne job d'école à la maison. On connaît tous l'histoire de Guillaume Lemay Thivierge, ma foi, il n'a pas mal tourné et il n'est surtout pas exclu de la société pour avoir reçu son éducation par sa mère!

Même si le billet de ce monsieur désinformé est truffé de préjugés et d'autres coins ronds abusifs, il faut dire que j'aimerais bien protéger des enfants qui, sous un faux couvert d'école à la maison, sont victimes de mouvements sectaires qui se consacrent à l'enseignement "religieux".

Quels sont les mécanismes qui permettent d'éviter ça ?

S'il n'y a aucune supervision, ça laisse la place aux abus et ça ternir la réputation des parents qui s'investissent adéquatement dans l'éducation à domicile... Je sais que c'est un problème marginal (1000 à 2500 enfants au Québec, c'est pas beaucoup) mais s'il y a des enfants négligés, il ne faut pas que ça puisse se produire...  

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 16 juin 2010 11:42:52 EDT   Citer
*Jessy* a écrit
Quoi que cette article est crue et peut être exagérée sur certain point reste que le manque d'Encadrement du ministère de l'éducation dans le domaine de l'éducation a domicil laisse a désirer. Toi peut être que tu socialises ton enfant mais certain parent forme un genre de cocon au tour de l'enfant qui fait en sorte qu'il ne voit plus personne, je pense a un cas en particulier que la DPJ a du retirer de ca maison il a fallue plusieur professionelle pour réussir a permettre a l'enfant d'intéragir normalement avec les jeunes de son âge. C'est un cas me diras tu mais tu sais tout comme moi que au yeux de la société un cas comme ca déclarer au grand jour fera oublier toute les bonne expérience de ce sujet.
Notre système scolaire a c'est faille je l'Accorde mais reste que la majorité des enseignant on tout de même étudier dans ce domaine. Certain parent donne l'école a la maison sans avoir eux même l'éducation pour le faire.

Je crois pas que ce soit une question de grano ou pas parcequ'il y a des jeune grano dans les écoles aussi, mais je crois pas non plus que l'école a domicil devrait être juste au choix des parents, pour certains enfants le système publique ou même privé scolaire est nuisible a leur dévloppement on arrive pas a adapter le programme a leur évolution a eux ce qui nous apporte des décrocheur, a ce momment l'école a la maison peut être une alternative fort énéfique pour le jeune,

donc je crois que certains cas isolé devrait avoir accès a ce genre de situation sous suppervision de cadre de proffesionnl. La religion ne devrait en aucun cas être une raison suffisente de sortie un enfant de l'école surtout que le école de nos jour son athéé  


Si on doit enlever le droit de faire l'éducation à domicile à tous pour UN cas d'abus, alors j'exige qu'on ferme les écoles parce que des cas d'abus par des professeurs ça existe aussi!

Voyons donc si ça a du sens! Rolling Eyes

Je côtois de nombreuses familles qui font l'école à la maison depuis 10 ans, j'ai déjà été membre du conseil d'administration d'une des associations provinciales, je suis active sur plusieurs forums de discussion sur le sujet alors je crois avoir un meilleur échantillonage que Monsieur-Madame tout le monde qui croise une famille déscolarisante ou deux dans son quotidien.

Est-ce que les abus sont possibles, naturellement, mais l'éducation à domicile n'est pas un facteur de risque additionnel: l'abus existe avant l'âge scolaire et se poursuit même dans les familles dont les enfants vont à l'école.


Ensuite, pour la question de ne pas avoir de formation... C'est méconnaître et la formation donner aux futurs enseigants et la réalité de l'éducation à domicile que de croire qu'il faut l'un pour faire l'autre. Le parent n'a aucun besoin d'apprendre à gérer une classe, à créer un plan de leçon de 5 pages pour 15 minutes d'enseignement,... Et pour savoir comment enseigner telle notion, il est tout à fait capable de faire ce qu'un prof de Didactique à répondu à ses étudiants en enseignement: " vous suivrez ce que est écrit dans le guide du maître!

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 16 juin 2010 11:58:11 EDT   Citer
Les associations d'éducation à domicile du Québec ont tenté, en vain, d'établir un dialogue avec le Ministère depuis des années.

Il y a de beaux exemples d'ententes harmonieuses entre des familles et l'école de quartier ou la commission scolaire mais il y a encore trop de cas de harcèlement par des administrateurs zélés à l'encontre d'autres familles. Sad

Comme la société elle-même, le milieu de l'éducation à domicile n'est pas unanime face au degré d'intervention gouvernemental idéal... certains veulent la liberté absolu, d'autres accepte un encadrement minimal, d'autres enfin voudraient bien d'un encadrement plus rigide assorti de services ou d'une subvention. 

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
18 juin 2008

Posté le: 16 juin 2010 12:02:54 EDT   Citer
Merci pour ces détails sur le "pas de lien" entre le ministère et les associations. Je me disais qu'il y avait quelque chose...

Il y a des bons modèles ailleurs qui pourraient nous aider au Québec je crois, dans l'ouest canadien. Ça aiderait aussi au développement si c'était mieux encadré, les parents se sentiraient plus à l'aise de le faire...

S'il y a des associations qui sont pour la liberté absolue par contre, je ne suis pas d'accord. Ça nuit à leur cause selon moi.

J'espère que le timing est bon pour d'autres négociations...  

revenir en haut

Anonyme

Inscrit le :
28 juin 2009

Posté le: 16 juin 2010 12:38:21 EDT   Citer
Je n'ai lu que quelques paragraphes de l'artice et moi aussi ça me lève le coeur.

Je ne ferai pas l'école à la maison à mes enfants, mais je serai très bientôt maman à la maison et j'approuve totalement l'école à la maison.

Je vous soutient totalement... et j'avoue que je ne pense pas avoir le courage pour le faire un jour. Mais je vous soutient là-dedans Smile

Quelques fois, lorsque ça arrive dans une discussion, souvent les gens ne sont vraiment pas d'accord avec ça. Moi je défend l'école à la maison, pour les raisons énumérées ci-dessous. (quoique je pense qu'il y a des points positifs et négatifs autant à l'école à la maison qu'à l'école traditionnelle. je pense aussi que peut-être qu'il y a des cas d'"anti-social", mais qu'ils sont plutôt rares et que les parents font en sorte que les enfants voient d'autres enfants, que ce soit à un cours de musique, de soccer ou autre)

Je pense que les mères ne manquent pas de savoir pour apprendre à leurs enfants ce qu'on apprend à l'école. Une fois, j'ai écouté une émission à la télé sur le sujet et ils disaient que souvent, ceux qui font l'école à la maison en apprenent plus car c'est plus concret, ils vont dans les musées, des choses comme ça. Et les enfants ne sont pas forcés de faire un cours qui n'est pas indispensable et qu'ils détestent, par exemple les arts. Si un enfant déteste ça, ok c'est bien de lui en faire faire un peu quand même, mais pas trop pour l'écoeurer. Pareil pour la musique. etc.

Ils disaient que c'est plus personnalisé à chaque enfant et qu'il peut donc approfondir les trucs "secondaires" (musique, arts, etc.) qu'ils aiment. 

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 27 juillet 2010 20:04:00 EDT   Citer
Wow, quel article choc! Surprised
Je suis vraiment outrée de lire les propos de cet homme.

"Choisir de scolariser son enfant à la maison est un geste antisocial, antidémocratique et potentiellement dommageable pour les enfants."
Je dirais que c'est plutôt le fait d'empêcher les parents d'enseigner les enfants à la maison qui est un geste antisocial, antidémocratique et potentiellement dommageable pour les enfants! C'est une liberté et un droit qui doivent nous être laissés, en tant que parents, citoyens, membres de la société. Un État qui emprisonne ses citoyens dans ses lois restrictives est un État totalitaire, selon moi, et ça, ça fait peur! Surprised  
Maman de 4 poussins et une poussinette!

revenir en haut

Lybelle

Inscrit le :
26 oct. 2007

Posté le: 28 juillet 2010 09:34:04 EDT   Citer
Je trouve ça "drôle" quand il dit "L'école, c'est aussi pour apprendre à vivre avec les autres, avec ceux qui ne sont pas comme nous;"..... Quand cet article nous prouve tout le contraire sur lui...Il est allé a l'école, mais il n'est pas capable de vivre avec les autres et ceux qui ne sont pas (et ne font pas) comme lui... Rolling Eyes

Mon fils et ma futur fille (3 semaines encore!!) sont encore jeune (bon, ok, une y est meme pas encore...), et je ne sais vraiment pas ce que l'avenir nous prévoit, donc je ne sais pas si mes enfants iront a l'école (si oui, probablement une école comme celle ou je suis allée, FACE...j'ai adorée mes années scolaires, contrairement a beaucoup d'autre personnes que je connais...Oui, oui, même le secondaire!! Laughing ) ou si je leur ferait l'éducation a la maison... On verra bien plus tard!



 
Create your own banner at mybannermaker.com!

revenir en haut

Patjet

Inscrit le :
18 janv. 2010

Posté le: 28 juillet 2010 10:39:08 EDT   Citer
Je ne ferais pas l'école à la maison (jamais) mais je pense que ça convient pour certaines personnes et c'Est correct comme ça.

Je pense par contre que le ministère de l'éducation doit faire son travail parce que c'Est pas tout le monde qui a les connaissances ou le talent pour enseigner à la maison. Et malheureusement les gens qui sont compétents pour le faire passent pour des gens bizarres et anti-sociaux à cause d'une minorité de gens réellement bizarres et anti-sociaux... 

revenir en haut

lola2

Inscrit le :
14 juin 2010

Posté le: 28 juillet 2010 12:16:00 EDT   Citer
Je suis d'accord pour que l'éducation à la maison soit mieux encadrée. Il faut s'assurer que les enfants qui reçoivent l'école à la maison soient au même niveau académique que les enfants qui fréquentent le système scolaire.
Ce n'est pas tout le monde qui est apte à faire l'école à la maison. Il faut une certaine rigueur. Le parent qui fait ce choix devrait bien s'informer pour être en mesure de savoir qu'est-ce qui est évalué par le ministère de l'éducation pour un enfant de tel âge ou de tel niveau scolaire.

Personnellement, je n'opterais pas pour l'école à la maison. Je crois que les enseignants du système scolaire québécois sont plus qualifiés que moi pour offrir une bonne formation scolaire à mon enfant.

De plus, si j'optais pour l'école à la maison, j'aurais l'impression de soustraire mon enfant à l'apprentissage de la vie en société. On dirait que dans mon esprit, fréquenter le système scolaire publique fait partie de l'apprentissage normal de la vie en collectivité. 

revenir en haut

OceanneElle

Inscrit le :
01 mai 2010

Posté le: 29 juillet 2010 10:03:27 EDT   Citer
Personnellement, je trouve que l'école à la maison n'est pas une mauvaise chose en soi. Cela dit, je ne pense pas que tous les parents sont qualifiés pour faire l'école à leur enfant. Tout dépend de leur propre scolarité ou encore, s'ils ne sont pas scolarisés, de leur volonté de se mettre à niveau pour bien enseigner à leur enfant.

Toutefois, je ne suis pas d'accord avec ça:
La louve a écrit
il est tout à fait capable de faire ce qu'un prof de Didactique à répondu à ses étudiants en enseignement: " vous suivrez ce que est écrit dans le guide du maître!

Je suis étudiante en enseignement (je termine en 2011) et j'ai peut-être eu des bons profs, mais mon Dieu que nos cours de didactique dépassent ça... Je me suis même fais taper sur les doigts une fois en stage pour avoir suivi seulement la manuel de l'enseignant sans mettre la matière à ma main, ma couleur et la bonifier. En cours, on nous apprend plutôt que le manuel a ses failles et qu'il faut toujours les combler. On nous apprend comment le faire!

Un point par contre qui m'accroche sur l'enseignement à la maison est l'apprentissage de la socialisation, du respect de l'autorité et des contraintes. La mission de l'école dépasse largement le fait d'apprendre des notions aux enfants. C'est aussi de forger les citoyens de demain qui seront capable de vivre en société. Je ne dis pas que l'école à la maison ne permet pas de remplir cette fonction. Par contre, je pense que certains parents qui font l'école à la maison peuvent passer à côté de ça. Par exemple, en choisissant de ne pas enseigner certaines matières que l'enfant n'aime pas ou encore à se pliant aux volontés de l'enfant sur le contenu, l'horaire, etc. Plus tard, sur le marché du travail, on ne choisit pas toujours son horaire, on ne choisit pas à 100% sa tâche, etc. La vie est truffée de contraintes, de frustrations, de boss que nous devrons respecter et je pense que l'école est une bonne porte d'entrée à l'apprentissage de cette vie qui n'est pas toujours facile.

Pour moi, l'école à la maison, c'est oui, mais avec réserve. Le parent ne doit pas passer à côté du contenu du programme et respecter la mission de l'école dans son enseignement. S'il le fait, alors bravo! Je suis 100% avec lui. Dans le cas contraire, bien ça aurait été mieux que l'enfant fréquente l'école. 
Stéphanie alias OceanneElle
FC1 à 5SA+3 le 3 oct. 2010 et FC2 à 4SA+3 le 10 déc. 2010
Accouchement : combien de temps à attendre ?

revenir en haut

lola2

Inscrit le :
14 juin 2010

Posté le: 29 juillet 2010 14:06:38 EDT   Citer
OceanneElle Wow, c'est un super commentaire très pertinent!

Je suis 100% en accord avec tes propos!  

revenir en haut

Yachelle

Inscrit le :
09 févr. 2010

Posté le: 29 juillet 2010 20:20:40 EDT   Citer
Je ne suis pas certaine de ce que j'avance, mais je pense que l'école-maison n'est pas synonyme de laisser-aller, pas d'horaire, pas de contraintes, et pas de matières que l'enfant n'aime pas. Ça me semble évident que les parents qui font l'école-maison ont un horaire et des barêmes stricts à respecter.

Un des avantages de l'école-maison, selon moi, est le fait de pouvoir aller au rythme de l'enfant (ou des enfants), et non au rythme de la moyenne des 30 élèves. Je parirais que la plupart des enfants à la maison prennent beaucoup moins de temps qu'à l'école à apprendre ce qu'ils ont à apprendre. J'ai entendu souvent que 1 ou 2 heures par jour suffisent à la maison pour faire ce qu'ils font en 8 heures à l'école, à cause de toutes les contraintes, les élèves plus faibles, la discipline, les répétitions, etc. Moi en tout cas, je me souviens qu'à chaque année du primaire, dans toutes les matières, on ne passait jamais à travers le cahier au complet dans une année. On perdait trop de temps!

Pour ce qui est de la socialisation... Qu'est-ce qu'on entend par "socialisation", exactement? Qu'est-ce qu'un enfant éduqué à la maison ne peut pas acquérir comme comportements nécessaires à la vie en société? Le respect des règlements? Le respect des adultes? Le partage et le travail d'équipe? Je crois que toutes ces choses peuvent être acquises même à l'école-maison, à condition, évidemment, que l'enfant soit entouré d'un nombre minimal de personnes différentes, d'amis, cousins, parents, membres de famille élargie, etc. Je ne vois pas le lien nécessairement entre la "socialisation" à l'école et la vie en société. Les gens qui sont antisociaux, délinquants, irresponsables ou simplement désagréables, est-ce que c'est parce qu'ils ne sont pas allés à l'école? J'en doute! Le savoir-vivre ne dépend pas nécessairement du fait d'aller à l'école "comme tout le monde", selon moi!



 
Maman de 4 poussins et une poussinette!

revenir en haut

-AL-

Inscrit le :
19 nov. 2009

Posté le: 29 juillet 2010 20:37:03 EDT   Citer
Je suis d'accord avec Yachelle et j'ajouterais que le respect de l'autorité n'est pas une valeur en soi, contrairement à l'indépendance d'esprit, le sens critique et l'initiative personnelle... Et que non, il n'y pas nécessairement l'obligation d'avoir un boss plus tard : on peut travailler à la pige, partir en affaires, fonder une coopérative... etc. On peut travailler soi-même, en tant que citoyen dynamique, à créer un monde où il y a moins de boss à respecter, moins de corvées, plus de partenaires, d'amis, plus de coopération et de liberté de penser. 
Lilypie Breastfeeding tickers

revenir en haut

vabel20

Inscrit le :
23 oct. 2007

Posté le: 29 juillet 2010 20:49:14 EDT   Citer
wow ! tout es beau dans le meilleur des mondes !!
oufff 

revenir en haut

La louve

Inscrit le :
13 avr. 2005

Posté le: 29 juillet 2010 21:27:44 EDT   Citer
Il y a tellement de préjugés sur l'éducation hors de l'école que c'est presque décourageant de tenter de répondre... Embarassed

Tout d'abord, il y autre chose dans la vie que le sacro-saint programme du Ministère! Les jeunes des autres provinces et des autres pays survivent très bien sans suivre les diktats du programme... Sûr, il y a des incontournables comme savoir lire, écrire, communiquer clairement, savoir calculer et mesurer... mais le reste est culturel. Et à voir comment le ministère s'amuse à couper des notions et à réécrire l'Histoire avec les nouveaux programmes (et ça se fait aussi ailleurs), je ne vois pas pourquoi je restreindrais nos champs d'exploration à la seule vision permise dans les écoles.

Certe, la société veut s'assurer que les enfants ne sont pas négligés et qu'ils seront aptes à jouer un rôle actif à l'âge adulte, mais doit-on nécessairement copier le modèle scolaire pour atteindre ces buts? Absolument pas! Et si l'évaluation d'une matière peut différer d'une école à l'autre, d'une classe à l'autre selon le matériel utilisé et l'approche privilégiée par l'enseignant, il n'est que normal que les parents demandent une évaluation adaptée à la situation pour leur enfants éduqués à la maison!

Est-ce que je suis le programme du Ministère? Je le connais, j'en ai même une copie! Je m'y réfère pour savoir ce que les enfants de ce groupe d'âge voit en classe mais je ne me restrains pas à ça! Les enfants du Québec ne touchent à l'Histoire de l'Égypte antique qu'au secondaire et de manière bien légère... Je doute que vos enfants fréquentant l'école aient eu la chance d'expérimenter le processus de momification, d'observer le désèchement de la chair au contact des sels... Chose que nous avons pris la liberté de faire alors que mon fils était fasciné par l'Égypte et les momies en donnant des lettres de noblesse à un petit poulet d'épicerie pour en faire le pharaon Toutenpoulet. Cool

En dix ans, j'ai rencontré une multitudes de familles d'ici et d'ailleurs qui ont choisi l'éducation à domicile. Chaque famille a sa propre histoire, sa propre couleur qui apporte une grande richesse aux échanges.

Finalement, OceanneElle , tant mieux si les cours de didactiques sont maintenant plus étoffés et si on vous demande d'être plus investi dans votre enseignement mais cette phrase je l'ai bel et bien entendu de la bouche même du prof de didactique. Confused J'aurais pu ajouter que le monde de l'éducation à domicile étant très diversifié, il est toujours possible de trouver un "expert" dans un domaine qui nous est moins connu pour nous aider à répondre aux questions de nos enfants dans leur apprentissages. Wink Au fond, le parent n'est pas en pire position que l'enseignant de physique qui se trouve obligé de donner les cours de géographie. Laughing  

revenir en haut

Marie-Piti

Inscrit le :
19 sept. 2009

Posté le: 29 juillet 2010 21:56:25 EDT   Citer
Pour ma part, il est clair que j'enverrai mes enfants à l'école.
ok, ça peut être bien encadré... mais je me demande, celles qui le font, c'est quoi vos motivations premières? en quoi vous trouver ça mieux que de les envoyer à l'école? Et jusqu'à quand peut-on faire l'école à la maison? C'est juste le primaire? 
Lilypie Fourth Birthday tickers

Lilypie Second Birthday tickers

Lilypie Pregnancy tickers

revenir en haut

Répondre au message

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 91 259
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Choisir des jouets pour les 0-2 ans - Vidéo

17622 vues / 0 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!