Imprimer Fermer
Santé

Mon bébé fait de courtes siestes, comment les allonger?

Quand les siestes de bébé ne durent que 30-45 minutes, fatigue et stress s’accumulent. Rapidement, on peut avoir l’impression de ne plus avoir de vie. Quel est le problème et comment le régler?

Le fonctionnement du sommeil de bébé

Avant toute chose, il est important de comprendre le fonctionnement du sommeil de bébé. Celui-ci est composé de cycles d’une durée d’environ 30 à 45 minutes chacun. Entre deux cycles de sommeil, il y a une phase de latence. Bébé a donc le sommeil très léger, voire même un léger réveil. C’est en réussissant à se rendormir par lui-même qu’il réussira à enchaîner plus d’un cycle de sommeil… et donc, à dormir plus longtemps.

Qu’est-ce qui explique les courtes siestes?

Evelyne Martello, infirmière clinicienne spécialiste des troubles du sommeil chez les enfants et auteure du livre Enfin je dors… et mes parents aussi, affirme que tout est relatif à la fréquence des siestes. « Plus il y a de siestes dans la journée, plus elles sont courtes », dit-elle. Cette situation est normale dans les premiers mois de vie de bébé. Étant donné que ce dernier n’a pas encore un rythme régulier qui guide ses journées (sommeil, repas, séance de jeux, etc.), son horloge biologique n’a pas les moyens de se régler correctement. Bébé se réveillera donc naturellement après un premier cycle de sommeil, soit 30 à 45 minutes après s’être endormi.

Par contre, vers 5-6 mois, une routine plus régulière peut commencer à s’établir. Bébé a alors la maturité pour comprendre que certaines périodes de sa journée sont dédiées aux siestes.

Comment allonger les siestes?

Pour allonger les siestes, il faut allonger les périodes d’éveil. « Idéalement, on doit compter 4 heures entre les deux siestes », prévient Evelyne Martello. Ainsi, un bébé qui se lève à 7 heures du matin va faire une sieste à 9h et une autre à 13h. Prenez votre mal en patience, cet horaire idéal peut prendre plusieurs semaines, voire des mois, à installer. « Il faut être persévérant, mais ça marche! » affirme Mme Martello. 

Pour vous aider à y arriver, voici quelques trucs de la spécialiste du sommeil.

  • Ne pas donner à boire ni à manger aux heures où on veut que l’enfant dorme. « Si un bébé est toujours allaité autour de 10h, c’est sûr qu’il va se réveiller car c’est ce que son corps lui dit de faire. » L'experte suggère donc de, tranquillement, repousser le boire. À coup de 15 minutes, lentement, l’horloge biologique de bébé va prendre un nouveau rythme.
  • Mettre en place des conditions favorables au sommeil. « On ferme les fenêtres, on ferme les rideaux et on ferme la porte. » La spécialiste suggère également de mettre un petit bruit de fond, un ventilateur, par exemple.
  • Évitez les bruits prononcés ou soudains. « Je rencontre beaucoup de parents qui me disent qu’ils veulent habituer leur bébé à dormir dans le bruit. Mais il faut savoir que certains bébés sont très fragiles au bruit. Ceux-ci se réveilleront systématiquement entre deux cycles de sommeil s’ils entendent un peu de bruit », raconte Evelyne Martello.
  • Lorsque bébé se réveille après une première phase de sommeil, on peut rentrer dans la chambre pour le rassurer. On lui chuchote qu’il est encore temps de dormir, on lui fait des petites caresses, puis on sort de la chambre. On répète ce manège à quelques reprises. Si bébé ne s’est pas rendormi dans les 20 minutes, mieux vaut le lever. « On ne va pas le laisser faire une crise pour rien. On le recouche ensuite un petit plus tôt que l’heure prévue », précise la spécialiste.
  • Bébé doit s’endormir seul. Bien sûr, on peut l’apaiser avant de le mettre au lit (le bercer, lui chanter une berceuse, regarder un livre, etc). Par contre, lorsqu’on le place au lit, il doit être encore éveillé afin de s’endormir sans assistance parentale.
Les petits dormeurs

Il ne faut pas oublier que certains bébés sont de petits dormeurs. « Avec une nuit de 10 heures et une sieste de deux heures – ou deux siestes de 30-45 minutes, ils sont corrects », affirme Mme Martello.

Pour évaluer la qualité de sommeil de bébé, regardez simplement de quoi il a l’air à son réveil. « C’est la première chose qu’il faut regarder » soutient Mme Martello. En effet, si bébé se réveille de bonne humeur et qu'il est enjoué et curieux, c’est sans doute parce qu’il a eu assez de sommeil. Par contre, s’il se réveille en hurlant et en pleurant, c’est signe que son sommeil n’a pas été assez réparateur.

Par Julie Chaumont

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Être un parent qui s’investit

3912 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires