Imprimer Fermer
Activités

Observer les étoiles avec les enfants

Que diriez-vous de devenir des pêcheurs d’étoiles? Une expérience formidable qui permet aux enfants de vivre un peu dans la nuit. Alors, on rive nos yeux au ciel et on observe.

La nuit, le ciel resplendit. Les étoiles et la lune intriguent petits et grands. Alors, pourquoi ne pas s’organiser une petite soirée pour observer le ciel? Les enfants adorent l’expérience… surtout parce qu’elle leur permet de veiller plus tard. Mais l’observation des étoiles peut mener à de belles découvertes et de belles discussions entre nous. Et si le ciel nous rapprochait un peu?

Où observer le ciel sans se rendre dans un observatoire?

Il est important de savoir que le ciel s’observe dans l’obscurité. L’œil est facilement ébloui la nuit, on doit donc se trouver dans un coin où nos yeux pourront s’habituer à la noirceur afin de bien voir les étoiles brillantes dans le ciel. On trouve un lieu loin des grandes sources de lumière, comme les centres-villes par exemple. Si on décide d’observer les étoiles à partir de la cour arrière, il faut s’assurer qu’aucune lumière n’y est allumée. Bon, si on a des voisins proches, on ne peut quand même pas leur demander de tout éteindre, mais à l’heure où il est préférable de le faire (fin de soirée et début de la nuit) il risque d’y avoir moins de lumières allumées.

Pour avoir la chance de mieux voir ce qu’il y a dans le ciel, il serait même préférable de s'éloigner de quelques kilomètres de tout éclairage de masse (en dehors de la ville). À la campagne, au beau milieu d’un champ reste le coin idéal pour y voir de nombreuses étoiles.

Comme l’observation du ciel et des étoiles est une activité de plus de deux heures, il est important d’être installé confortablement. De cette façon, on pensera à apporter des chaises, une collation et beaucoup de liquide (un breuvage chaud si la nuit est fraîche). On peut dire que l’observation des étoiles se compare à la pêche, il faut s’armer de patience si on veut avoir de bonnes prises. On doit donc apprendre à devenir de bons pêcheurs d’étoiles. Mais outre la patience, on a aussi besoin de matériel.

Pour connaître les meilleurs endroits pour faire de l’observation, lisez notre article Endroits pour observer les étoiles. Pour trouver des livres sur l'espace et les étoiles, consulter notre sélection de 10 livres pour mettre le cap vers l'espace.

Quel est le matériel nécessaire?

Lampe de poche
Pour s’éclairer sur les lieux et lire nos cartes, livres et notes, il est indispensable de se munir d’une lampe de poche avec une lumière rouge qui empêche d’être ébloui.

Si on utilise une lampe de poche, on recouvre l'objectif avec un filtre rouge pour éviter qu'elle nous éblouisse durant la nuit. On peut aussi mettre une feuille de plastique rouge transparent sur le bout de la lampe.

Cherche-étoiles, carte ou petit atlas du ciel
Il est primordial de se procurer certains ouvrages ou cartes et de lire un peu sur le sujet avant de se lancer dans une telle aventure. On appréciera encore plus ce qu’on regarde, si on le reconnaît. On doit aussi apprendre à différencier les étoiles, les étoiles filantes, les planètes, les météores, les éclipses lunaires, les constellations et les objets familiers (avions, satellites en orbite). Internet regorge de sites où la base de l’observation des étoiles est expliquée.

Il existe des applications mobiles si vous préférez avoir une version électronique. L'application Star Walk vous est chaudemement recommandée! Même de l'intérieur de la maison, vous pourrez observer le ciel "en direct"! C'est très impressionnant. Si vous l'utilisez en même temps qu'un téléscope, vous surez exactement ce que vous regardez.

Les instruments d'observation
Bien qu’il soit possible d’observer les étoiles et les constellations à l'œil nu, on doit se munir d’un instrument d’observation si on veut pousser l’aventure vers l’infini et plus loin encore. Parmi les instruments d’observation possibles, on retrouve : une longue-vue, des jumelles, petite lunette astronomique et télescope. Il existe de nombreuses sortes de chacun des instruments nommés, selon la qualité, la netteté et la force dudit instrument. On peut aussi utiliser un appareil-photo avec un objectif adéquat pour ce type d’observation; de cette façon, on peut garder des souvenirs de nos prises.

Bonnes idées!
  • On se fabrique un aide-mémoire du ciel pour garder des souvenirs de ce qu’on a observé. Nul besoin d’être bien compliqué : un simple cahier de notes fera l’affaire.
  • On tient un journal de nos observations, afin de reprendre le tout plus tard.
  • On note dans un atlas du ciel avec des post-its les coins du ciel observés.
  • On essaie de dessiner sur une feuille les constellations ou les coins observés, pour garder le tout en mémoire.
  • On prend une boussole pour s’aider à mieux noter nos observations, et pourquoi pas pour éviter de se perdre dans un champ, qui sait?
Lectures inspirantes
Par Nadine Descheneaux

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Déjeuner, c'est important! - Vidéo

18146 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires