Répondre au message

Quand un parent manipule un enfant

Auteur Message

Mardie

Inscrit le :
09 août 2017

Posté le: 9 octobre 2017 23:21:26 EDT   Citer
Bonjour,
J'écris aujourd'hui en espérant trouver des suggestions constructives pour aider quelqu'un dans le besoin. La maman en question est séparée depuis plus de deux ans et a la garde partagée de sa petite fille avec le père de l'enfant. Le papa n'est pas mentalement stable (je ne donnerai pas de détails), donc elle ne peut traiter avec lui comme avec une personne normale. Ceci étant dit, depuis quelques temps, l'enfant revient à la maison et dit à sa mère des phrases blessantes du genres : «Toi maman tu n'es pas bonne, ton travail n'est pas important, tu ne sais rien faire, il n'y a que papa qui est bon.» Vous voyez le genre...On comprend que ce ne sont pas le genre de choses qu'une enfant de 5 ans pense à dire toute seule. On imagine assez bien que papa fait un peu de propagande pour son côté. Ce ne serait pas si effrayant mais, en plus l'enfant se dévalorise elle-même et fait le même genre d'affirmations concernant son futur ou sa capacité d'apprendre à l'école. La maman est bien attristée de la situation; elle ne veut pas entrer dans le jeu. Je voudrais bien lui suggérer des outils, ressources pour l'aider à défaire le conditionnement négatif fait du côté du papa. Connaissez-vous des ressources intéressantes?
Merci! 

revenir en haut

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

caroyan

Inscrit le :
08 nov. 2011

Posté le: 10 octobre 2017 09:01:09 EDT   Citer
Peut-être appeler au CLSC ou à la maison de la famille de sa région peut-être qu'il pourront la diriger vers la bonne ressource. Sinon peut-être un psychologue

Bonne chance à ton amie 

revenir en haut

Mini-Minois

Inscrit le :
22 avr. 2015

Posté le: 14 novembre 2017 14:13:25 EST   Citer
Sans connaître tous les détails, mon première avis est qu'on ne peut pas agir en vase clos et défaire constamment ce que le père fait de son côté. Comme l'a suggéré Caroyan , la maison de la famille est une excellente idée. Et je suggère une médiatrice ou une professionnelle qui pourrait rencontrer les 2 parents afin de créer un climat plus sain. Oui agir auprès de l'enfant est important, mais agir à la source est très important selon moi.

J'ai un ami a qui s'est arrivé. Il n'était mentalement pas stable et son ex conjointe a porté plainte pour la sécurité de l'enfant. Une recommandation du juge a exigé que les rencontres familiales se fassent à une maison de la famille, la garde de l'enfant étant donnée exclusivement à la mère. La mère n'était pas parfaite elle non plus..mais bon..maintenant le papa, un ami à moi, suit un traitement pour sa santé mentale. Et pour vrai, il apporte beaucoup dans la relation qu'il a avec son enfant. Et il a cessé de parlé dans le dos de sa mère en présence de l'Enfant.

C'est difficile, rien n'est tout noir ou tout blanc.. 

revenir en haut

Mini-Minois

Inscrit le :
22 avr. 2015

Posté le: 17 novembre 2017 09:41:28 EST   Citer
Puis en y repensais, pour compléter la réponse..
Dans l'exemple de mon ami, il avait fait une dépression suite au suicide de son frère; Il avait trouvé ça bien difficile.
Mais dans l'éventualité où ce serait un problème de santé mentale plus envahissant (trouble de personnalité, schizophrénie, etc.), j'inviterais beaucoup ton amie à aller chercher de l'aide extérieure, du répit familial ou d'autres ressources pour la soutenir. Ça ne doit pas être évident d'avoir à assumer son rôle de mère avec un père avec des limitations qui peuvent grandir dans le temps. Puis ça doit parfois être dévalorisant pour elle d'avoir la sensation qu'elle n'a peut-être pas choisi la bonne personne ou elle doit avoir des questionnements ou des appréhensions quant à l'hérédité de la maladie sur son enfant. Elle a sans doute un deuil à faire, surtout si son ex allait bien avant qu'il devienne papa.

C'est un bon moment pour elle de s'outiller auprès de professionnels pour être plus sereine et savoir communiquer adéquatement avec son ex mais surtout avec sa fille, afin qu'elle aille un regard positif envers les hommes, même si son modèle de père n'est sans doute pas parfait. Plus elle vieillira, plus elle cherchera son identité et l'éduquer et la rassurer sur sa santé mentale fera sans doute partie d'un futur cheval de bataille.  

revenir en haut

Répondre au message