Répondre au message

Forces, faiblesses et ... lacunes

Auteur Message

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 23 avril 2010 16:19:05 EDT   Citer
En tant que parents, nous avons tous nos forces et nos faiblesses. Parfois (et idéalement !), papa et maman arrivent à bien se compléter là-dedans.

Mais lorsqu'il y a des lacunes, peut-on vraiment compenser pour l'autre ?

Sachant que votre conjoint a ou aurait des lacunes dans ses capacités parentales, hésiteriez-vous à avoir des enfants avec celui-ci ou vous diriez-vous, tout simplement, que vous êtes là pour combler ses manques ?

Carly 

revenir en haut

Patjet

Inscrit le :
18 janv. 2010

Posté le: 23 avril 2010 16:47:02 EDT   Citer
C'est quoi la différence entre lacune et faiblesse? 

revenir en haut

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 23 avril 2010 17:10:28 EDT   Citer
Patjet a écrit
C'est quoi la différence entre lacune et faiblesse? 


Une faiblesse: c'est pas ton fort !
Une lacune: c'est un manque.

Ex. Forces et faiblesses: j'aime mieux faire de bricolage, des jeux de tables, lire des livres avec mes enfants alors que papa aime mieux les jeux d'action et les sports.

Alors qu'une lacune, serait un manque d'intérêt à jouer avec les enfants.

Carly 

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 23 avril 2010 17:16:38 EDT   Citer
Je suis pas certaine de comprendre la question....

Je dirais que avant d'être maman je ne savais pas ce que c'était VRAIMENT être parent... je veux dire... ont suppose toujours mais c'est en le vivant qu'ont comprend vraiment... alors avant ma première je ne peux pas dire que j'aurais pu énuméré une vrai liste de ce que je voulais comme père pour mes enfants... bon bien sur, je souhaitais quand même un papa qui aimerait ses enfants.... faut dire que ma première était pas vraiment planifié non plus....

Mais là plus j'écris plus il me vient des idées...

Quand j'étais enciente de ma première et que je voyais que mon ex s'en foutais.. même n'en voulais pas ... oui effectivement je compensais! Ensuite lorsqu'elle est née et qu'il s'en est encore foutu, j'ai doublement compensé... ensuite je me suis retrouvé seule avec elle et j'ai continué de compenser... et même si mon mari quand il est entré dans sa vie à 15 mois et qu'il était PLUS que ce queje souhaitais pour elle comme papa j'ai continué de compensé et elle a maintenant 7 ans 1/2 et je compense toujours... parce que j'ai tellement peur qu'elle se sente abandonné que j'essaie de lui en donner encore PLUS!


suite après parce que ça saute! 

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 23 avril 2010 17:21:13 EDT   Citer
Par contre après, quand j'ai rencontré mon mari je savais exactement ce que je voulais comme père de mes enfants et je n'aurais fait AUCUN compromis!

Honnètement je pense qu'il n'a aucune faiblesse comme père! C'est fou... mais c'est vrai!

Il leurs dit des je t'aime sans cesse, il est colleux et tendre, il leur fait de bons repas santé, il assume son rôle de papa à 100%, il joue avec eux, il s'implique et s'informe, les discipline mais sans jamais vraiment perdre patience, leurs explique les choses... sa priorité ces les enfants... il rentre à la maison après sont travail et si il a une sortie il s'assure d'abord que les enfants sont correcte... et j'avoue qu'il sort presque jamais voir des amis, comme il travail il s'ennuit des enfants et désir être avec eux quand il n'est pas au travail!

Honnètement je pense que j'ai le papa parfait pour mes enfants! 

revenir en haut

Carly

Inscrit le :
12 sept. 2007

Posté le: 23 avril 2010 17:29:42 EDT   Citer
Je ne suis peut-être pas clair, peut-être que faiblesse et lacune sont des synonymes...

J'y voyais une distinction au niveau du degré !

Faire un enfant avec un homme qui n'est pas fort sur les changements de couche c'est une affaire, mais un homme pour qui s'occuper d'un poupon est une affaire de femme, c'est autre chose !

Avoir un conjoint qui n'est pas fort sur les «je t'aime» c'est une affaire, avoir un conjoint qui n'est pas capable de démontrer de l'amour c'est une autre.

Je ne sais pas si c'est plus clair ?

En fait, mon interrogation venait du fait que beaucoup de maman prétendre que les lacunes de leur conjoint ne sont pas si grave puisqu'elles compensent pour celles-ci. Or, je me demandais, s'il advenait une séparation ou même un décès, elles ne pourraient plus compenser ??? Jusqu'où peut-on vivre avec les lacunes de l'autres ?

Carly  

revenir en haut

maman3x

Inscrit le :
28 avr. 2009

Posté le: 23 avril 2010 18:16:11 EDT   Citer
Malheureusement ont se rend compte des lacunes souvent trop tard! Ça revient à ce que je disais pour ma plus vieille... je pense qu'ont ne peut jamais réellement compenser, mais ont essaient fort mais ...

Je regarde avec mon père... mon père c'est mon père je l'aime... mais j'ai toujours envié mes amies qui étaient de petites filles à papa et que leurs papa semblait tellement l'ai aimer et vouloir les protèger... alors que mon père ne m'a rarement dit de sje t'aime ou c'est rarement vraiment impliqué dans ma vie.... mon père est un peu égoiste donc il a toujours beaucoup fait passé ses besoins d'abord! même si ma mère a tenté de compenser ça n'a jamais remplacé de désir que j'avais d'avoir un papa interessé à moi! 

revenir en haut

sauvageonne_micah

Inscrit le :
02 oct. 2009

Posté le: 23 avril 2010 18:57:32 EDT   Citer
Je dirais, carly, pour avoir passé par la séparation que le nombre de lacunes et faiblesses du papa de mon fils étaient tellement en déséquilibre par rapport aux miennes que j'ai cru bon mettre un terme à la relation de couple pour arriver à offrir à mon fils de bases plus solides. À ce jour, je crois que la seule chose qui me manque c'est la testostérone pour arriver à offrir à mon garçon tout ce dont il a besoin pour devenir un homme équilibré alors j'ai des amis hommes qui sont des images masculines positives ce qui permet à mon enfant d'apprendre, sur ce point ce sont mes amis qui compense pour ma lacune au niveau de mon habileté à être...un homme!? Laughing

Je crois que pour le reste je peux facilement combler les ''lacunes'' pour le moment, à l'age de mon fils c'est encore assez facile. Parcontre, je crois qu'éventuellement (lorsqu'il sera plus près de l'adolescence) il aura besoin d'une figure masculine significative pour lui permettre de bien se développer émotionnellement.

Ma grande force comme parent c'est la résilience. 

revenir en haut

Chris2312

Inscrit le :
10 mars 2008

Posté le: 23 avril 2010 21:12:35 EDT   Citer
Moi, j'ai choisi d'avoir ma première seule. Je me sentais donc en mesure de lui offrir tout ce dont elle avait besoin seule.
J'ai rencontré un gars super et j'ai eu ma deuxième avec lui. C'est un père super, pour les deux.

Par contre, s'il avait été indifférent face à ma plus vieille, je n'aurais pas continué ma vie avec lui. Je n'aurais pas voulu que ma fille cherche toute sa vie à obtenir l'attention et l'amour de mon conjoint et que lui l'ignore.

Qu'un gars ne change pas les couches ou ne fasse pas le ménage, je pourrais m'en accommoder, jusqu'à un certain point. Qu'il ait de grosses lacunes affectives, envers moi ou les enfants, je n'aurais pas pu supporter.  
Maman de 2 belles filles de 8 ans et de 4 ans

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 25 avril 2010 14:01:29 EDT   Citer
Je ne vois pas la définition de "lacune" tout à fait comme vous je crois...Je le vois comme un manque par rapport à ce qu'on reçoit durant notre développement affectif, social, intellectuel, etc. C'est donc quelque chose qu'on aurait dû recevoir mais dont on a manqué. Donc, on peut avoir des lacunes, mais sans nécessairement que celles-ci se manifestent dans les relations avec les autres. Tandis qu'une faiblesse, c'est quelque chose qui se voit au niveau des agissements et qui, je crois est plus en lien avec les apprentissages au quotidien, les intérêts, la personnalité. Ça peut avoir un lien avec une lacune, mais pas forcément...

Mon chum avait une piètre relation avec son père, il a beaucoup manqué d'affection paternelle. De ce que j'ai constaté, ça a eu des répercussions sur ses relations avec d'autres figures paternelles autour de lui. Par contre, ça ne semble pas se manifester dans sa paternité, dans sa relation avec ses propres enfants, bien qu'il ait des points faibles en tant que père (mais qui n'ont rien à voir avec ses lacunes). Il a du mal à accepter l'affection que peut avoir une figure paternelle pour lui (c'est un peu compliqué à expliquer, mais c'est une impression très forte que j'ai eu en l'observant, notamment avec un conjoint de sa mère il y a quelques années ou avec mon propre père) mais ça ne l'empêche pas d'être très affectueux avec ses enfants...

Donc je pourrais dire que oui, mon chum a une lacune paternelle mais je vis bien avec et je ne ressens pas le besoin de compenser (le pourrais-je de toute façon?) puisque ça ne nuit pas à sa paternité. Je dois par contre compenser parfois pour ses faiblesses, lorsqu'il ne veut pas changer une couche qui sent trop mauvais ou lorsqu'il se trompe en refilant au plus vieux les vêtements de son petit frère et vice versa!         

revenir en haut

Marie-Lili

Inscrit le :
11 mai 2004

Posté le: 25 avril 2010 14:36:01 EDT   Citer
Carly a écrit
Sachant que votre conjoint a ou aurait des lacunes dans ses capacités parentales, hésiteriez-vous à avoir des enfants avec celui-ci ou vous diriez-vous, tout simplement, que vous êtes là pour combler ses manques ?


Suivant ce que j'ai écrit plus tôt, je ne pense pas que quelqu'un puisse vraiment compenser pour les lacunes d'une autre personne, puisqu'on ne peut pas revenir en arrière. C'est à la personne ayant ces lacunes qu'il revient d'apprendre à vivre malgré ces manques, et je pense qu'il est possible de le faire avec un support adéquat. Donc tout dépendrait justement de ça: est-ce que cette personne arrive à bien vivre malgré ses lacunes ou si elle n'y parvient pas? Dans le cas de mon chum, j'ai pu constater qu'il arrivait à relativement bien vivre malgré sa lacune et j'ai eu le privilège de voir que ça ne nuisait pas à sa paternité puisqu'il était déjà père lorsque je l'ai rencontré. Sans cela, ce n'est pas quelque chose que j'aurais pu voir à l'avance...Et s'il avait eu du mal à être affectueux avec ses enfants, je ne crois pas que j'aurais pu compenser. Sa mère à lui, malgré toute l'affection et l'amour qu'elle portait à son fils, n'a jamais pu combler le manque d'affection paternelle, mais elle a pu faire en sorte qu'il le surmonte assez bien, en revanche. Mon chum a pu, je crois, transmettre de l'affection à ses enfants parce qu'il en a reçu de sa mère.  

revenir en haut

sauvageonne_micah

Inscrit le :
02 oct. 2009

Posté le: 25 avril 2010 15:27:42 EDT   Citer
e ne vois pas la définition de "lacune" tout à fait comme vous je crois...Je le vois comme un manque par rapport à ce qu'on reçoit durant notre développement affectif, social, intellectuel, etc. C'est donc quelque chose qu'on aurait dû recevoir mais dont on a manqué. Donc, on peut avoir des lacunes, mais sans nécessairement que celles-ci se manifestent dans les relations avec les autres. Tandis qu'une faiblesse, c'est quelque chose qui se voit au niveau des agissements et qui, je crois est plus en lien avec les apprentissages au quotidien, les intérêts, la personnalité.


Marie-lili: c'est aussi comme ça que je perçois «lacune» et «faiblesse», reste que ces lacunes peuvent interférer dans l'éducation d'un enfant si le parent ne prends pas les moyens nécessaires pour ''combler'' ces lacunes et faire en sorte de ne pas les transposer dans leur relation avec leur(s) enfants. Si je prend l'exemple de mon ex, il a eu une enfance assez malsaine avec peu d'attention et d'amour de la part de ses parents. Au lieu de grandir et chercher à guérir ses plaies d'enfances, il a stagné. À 40 ans il est toujours au stade ''enfant en peine'' et tout le monde paye pour puisque qu'il se trouve à être dans l'impossibilité d'offrir à notre enfant les bases affectives nécessaires. C'est une lacune qui a un impact direct sur notre enfant qui grandit sans vraiment avoir de père puisque son père est toujours un enfant.

Ouf! pas facile à expliquer Confused est-ce que ça a du bon sens, ce que je dis?  

revenir en haut

Répondre au message

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 93 417
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Les soutiens-gorge d'allaitement - Vidéo

12173 vues / 5 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!