Imprimer Fermer
Finances

Combien ça coûte avoir un enfant?

Au-delà des émotions et de la magie, fonder une famille comporte un certain nombre de responsabilités, de devoirs... et de dépenses. Alors, combien ça coûte, avoir un enfant?

Évidemment, vous direz que l’amour n’a pas de prix et vous avez bien raison, mais en planifiant sa vie à deux, l’impact financier qu’aura l’arrivée d’un enfant est une question légitime qui mérite d’être examinée. On entend des couples affirmer vouloir des enfants, mais attendre d’avoir assez d’argent pour fonder une famille, alors on se demande : c’est combien « assez »? Combien est-ce qu’une famille coûte réellement?

Un calcul complexe

Puisque chaque famille a ses priorités, c’est un calcul difficile à faire. Pour certains, il faudra voyager, avoir un chalet et deux voitures avant de penser à fonder une famille. Pour d’autres, il faut simplement joindre les deux bouts et être bien certains que cet enfant à naître ne manquera de rien. Quand il existait encore, jusqu’en 2011, le Conseil de la famille et de l’enfance s’était penché sur la question et avait réussi à établir un aperçu. D’autres organismes s’affairent aussi à comprendre le budget des familles. Voici donc à quoi ressemble l’impact financier d’un enfant, de la naissance à l’âge adulte.

Plusieurs variables

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte quand on calcule les revenus des parents d’enfants de moins de 5 ans. Par exemple, l’accès à des garderies subventionnées réduit les prestations versées par le gouvernement fédéral, alors qu’une augmentation de salaire fera aussi diminuer les prestations à la famille. Toutefois, il est possible d’établir une moyenne en calculant la base de ce dont un enfant a besoin pour se nourrir, dormir et pour son hygiène.

Un bébé

Au cours de ses deux premières années de vie, un bébé a besoin de beaucoup d’équipement. Il faut d’abord l’habiller en sachant qu’il faudra renouveler très souvent sa garde-robe parce qu’il grandira pendant 18 ans, lui procurer des meubles, lui acheter des couches et lui prodiguer une multitude de soins liés au fait qu’il n’a pas la capacité ni l’autonomie, de prendre soin de lui-même.

Selon une étude menée en 2008 par L’ACEF de l’est de Montréal, tirée du document Un bébé à bas prix… pour parents avertis, quand une famille achète tout à neuf, un bébé peut coûter jusqu’à 13 300 $ par année. Ce chiffre dépend évidemment du revenu des familles puisque la même étude rapportait que certaines familles s’en étaient tiré avec aussi peu que 1 100 $ en allaitant (gratuit!), en achetant des couches réutilisables (environ 750 $ au lieu de 1500 $ pour des couches jetables) et en se procurant des meubles et des vêtements usagés. En moyenne, selon L’ACEF, c’est 5 200 $ par année qu’un bébé coûte à une famille.

La moyenne par enfant plus grand

En 2013, l’institut Fraser a affirmé qu’élever une famille coûtait bien moins cher qu’on le pense. Leur étude affirmait que pour subvenir aux besoins essentiels d’un enfant en termes de nourriture, vêtements, soins personnels, accessoires pour la maison, divertissement et fournitures scolaires, il fallait seulement débourser entre 3 000 $ et 4 500 $ par année, ce qui est très réaliste. Toutefois, leur évaluation ne tenait pas compte des activités, des frais de garderie, qui disparaissent après un certain âge, ni du revenu perdu si un parent décide de demeurer à la maison pour s’occuper de leur enfant.

En calculant aussi faiblement les coûts, plusieurs parents dont Janice Biehn, rédactrice en chef de Parents Canada, leur reprochent d’avoir négligé les frais de garde et les activités parascolaires qui représentent deux dépenses vitales et coûteuses des parents. En effet, à lui seul, le service de garde à 7 $ par jour et pour un maximum de 261 jours par an coûte 1 827 $ aux parents. Quand on calcule le prix du cinéma, d’une journée au musée, d’un voyage ou de la pratique d’un sport d’élite, ce montant augmente considérablement.

En ce sens, la moyenne établie par le ministère de la Justice afin de calculer les besoins en termes de fixation des pensions alimentaires est peut-être plus réaliste. 

Selon Statistique Canada, une famille biparentale avec enfants gagnait en moyenne 93 700 $ par année en 2011, l’année la plus récente recensée. Pour la même année, Justice Québec calculait que la contribution alimentaire annuelle de base pour un enfant né au sein d’une famille où les parents gagnaient entre 92 001 $ et 94 000 $ était de 10 210 $.

Un enfant coûterait donc 10 210 $ par année en moyenne selon ces données gouvernementales.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Mamanpourlavie.tv

Comment soutenir le développement cognitif de mon enfant?

2468 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires