Imprimer Fermer

Les régurgitations

Les régurgitations sont très courantes durant les premiers mois de vie du bébé. Elles surviennent généralement après la tétée chez environ 40 % des bébés normaux et en santé.

Le liquide que bébé régurgite peut ressembler au lait qu’on vient de lui donner, ou paraître caillé et sentir le lait sur s’il a été partiellement digéré. Bien qu’il puisse sembler que bébé régurgite beaucoup de liquide, il est peu probable que cela soit le cas. Le liquide rejeté durant la régurgitation se compose habituellement de salive et de suc gastrique; il ne contient qu’une faible quantité de lait.

Qu’est-ce qui cause les régurgitations?

Chez les enfants plus âgés et les adultes, un muscle élastique à l’entrée de l’estomac se ferme comme une valve pour empêcher que les liquides sortent. Chez les bébés, cette valve — ou sphincter — n’est entièrement opérationnelle qu’entre six et douze mois. Puisque ce muscle n’est pas encore complètement développé, la valve est ouverte facilement par le contenu de l’estomac – ce qui entraîne le phénomène de régurgitation. Les régurgitations se produisent souvent après que le bébé a consommé trop de nourriture ou après un rot. C’est pourquoi les bébés nourris au sein ont tendance à moins régurgiter que les bébés nourris aux préparations : ils ne prennent que la quantité de lait dont ils ont besoin et avalent moins d’air. Les régurgitations ne sont pas causées par une allergie ou une intolérance à un aliment. Il ne faut pas non plus les confondre avec les vomissements.

Comment distinguer les régurgitations des vomissements?

Contrairement aux régurgitations, les vomissements se caractérisent par l’expulsion violente du contenu de l’estomac. Il est important de connaître la différence entre les vomissements et les régurgitations, parce que des vomissements répétés peuvent signaler une maladie plus grave et qu’ils peuvent causer une déshydratation. La déshydratation est un trouble grave puisque la perte excessive de liquides organiques entraîne un déséquilibre entre l’eau et les sels minéraux qui peut mettre la vie en danger. En présence de vomissements persistants, accompagnés de températures élevées et (ou) de léthargie accrue, ou en présence de vomissements qui contiennent du sang, il faut obtenir des soins médicaux immédiatement. Des vomissements occasionnels, s’ils ne sont pas accompagnés d’autres symptômes, ne devraient pas soulever d’inquiétudes, mais vous devriez tout de même en parler à votre médecin.

Que puis-je faire pour que mon enfant régurgite moins?

L’estomac et le sphincter immature de votre bébé ressemblent à une bouteille dont le bouchon n’est pas complètement fermé. Si la bouteille est remplie à ras bord d’un liquide, que ce soit de l’eau, du lait ou du jus, ce liquide s’écoulera par le bouchon partiellement fermé. Si on la déplace ou la penche, son contenu débordera également. Grâce à cette comparaison, vous êtes plus en mesure de comprendre le phénomène de régurgitation et ce que vous pouvez faire pour en réduire l’incidence au minimum. Il faut éviter de surcharger l’estomac de votre bébé, sinon son contenu « débordera »; il se produira alors des régurgitations. Pour ce faire, diminuez la quantité de lait donnée à chaque boire, mais nourrissez le plus souvent. Veillez également à ne pas trop agiter votre bébé après l’avoir nourri.

De plus, la position de votre bébé dans les vingt minutes qui suivent un boire est également un facteur important. En l’installant à la verticale, comme lorsque vous le tenez contre votre épaule pour lui faire faire un rot, vous contribuerez à réduire les régurgitations. Évitez de l’asseoir dans un siège de bébé, particulièrement après l’avoir nourri. La position inclinée du bébé dans ce type de siège crée une pression sur l’estomac, ce qui peut produire des régurgitations.

Les régurgitations peuvent-elles nuire à la santé de mon bébé?

La grande majorité des bébés n’auront plus ce problème dès l’âge de 12 mois ou même avant; de plus, les régurgitations n’auront aucun effet sur leur croissance et leur développement. Toutefois, un faible nombre de bébés régurgitent à un point tel que cela a une incidence sur leur croissance. Pour cette raison, il faut peser régulièrement les bébés qui régurgitent fréquemment. Si l’enfant régurgite de grandes quantités de lait, ou si les régurgitations sont expulsées avec violence, il faut consulter un pédiatre. Heureusement, il n’y a probablement pas lieu de s’inquiéter si la croissance de votre bébé est normale malgré le fait qu’il régurgite fréquemment.

Abbott Nutrition

Site d’information sur la santé et le bien-être des enfants du Dr Paul. Le Dr Paul Roumeliotis est un pédiatre agréé par l'American Board of Pediatrics des États-Unis et par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. L'information fournie sur ce site n’ est offerte qu’à titre éducatif. Elle ne vise pas à remplacer les conseils et les soins de votre médecin et ne doit pas être utilisée à des fins de diagnostic ou de traitement. Si vous croyez que votre enfant a un problème de santé, consultez un médecin. Cette fiche vous est offerte à titre éducatif. Pour de plus amples renseignements, visitez le site de Abbott Canada.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 92 433
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Les loisirs pour enfants - Vidéo

5903 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!